Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Árpád
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE   28.09.05 13:34

Depuis quelques semaines, les commémorations du soixantième anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz sont l’occasion d’un indispensable travail de mémoire sur un génocide qui aura marqué à tout jamais le XX-ème siècle. Nous pouvons constater en effet les conséquences dévastatrices, en particulier sur la jeunesse, de l’oubli mais aussi des négationnistes en tout genre. Ce travail de mémoire salutaire ne saurait toutefois pas occulter un autre aspect de ces moments dramatiques de l’histoire européenne qui concerne le génocide des Tziganes ou " Samudaripen " en langue romani. On est en droit de s’étonner de la place plus que discrète faite aujourd’hui, devant l’extermination de tout un peuple auquel les nazis ont appliqué la " solution finale ".

Les raisons de cette discrétion sont multiples : l’histoire même de ce peuple qui dans sa longue migration à travers l’Europe et le reste du monde a rencontré partout la peur, le mépris, l’exclusion et souvent la haine, dans les pays traversés. On peut mettre en avant la discrétion et la volonté de transparence dont s’entourent pour se protéger les Tziganes eux-mêmes ; on peut aussi rappeler que, si le régime nazi s’est appliqué, de manière systématique, à l’élimination des Roms Tziganes, les autres pays d’Europe n’avaient pas attendu cette phase finale pour participer à la chasse aux Roms Tziganes. On se référera pour plus de détails au remarquable ouvrage Claire AUZIAS, Samudaripen :le génocide des tziganes [1]. Dans le seul camp d’Auschwitz plus 23 000 Roms marqués du signe Z sont passés dans les chambres à gaz. Durant toute cette sombre période, on estime à 500 000 le nombre Roms exterminés dans l’ensemble des pays d’Europe.

Les nazis n’ont pas eu l’exclusivité des massacres des Tziganes

En France, en particulier le régime de Vichy, a, pour satisfaire l’envahisseur mais aussi une partie de l’opinion publique, regroupé dans des camps d’internement de sinistre mémoire, la plupart des familles tziganes. Dans ces camps, beaucoup sont morts de froid, de faim, d’absence de soins. Dans notre Région en particulier, il a fallu attendre 2001 pour que l’on découvre, à travers la remarquable exposition des archives départementales des Bouches-du-Rhône, que des milliers de Tziganes avaient été enfermés de 1942 à 1944 au camp de Saliers à quelques kilomètres d’Arles. Combien sont morts ? combien ont transité par le camp des Milles à Aix-en-Provence pour les destinations que l’on sait ? Autant de " trous de mémoire " et de silences qui nous interpellent aujourd’hui.

Des comportements individuels et collectifs intolérables.

Voilà en effet quelques années, qu’avec d’autres, nous dénonçons les multiples formes d’exclusion et de racisme dont sont l’objet ces familles, comme si aucune leçon n’avait été tirée d’un passé encore présent dans la mémoire de ces hommes et de ces femmes que nous côtoyons ; comme si notre mémoire collective devait être sélective ; comme si dans l’Europe qui se construit sous nos yeux il n’y avait pas de place pour " ces gens-là ".

Chaque jour nous sommes témoins inquiets de cet ostracisme collectif qui, sous prétexte d’assimilation, nie tout mode de vie distinct et trouve dans le peuple tzigane un bouc émissaire facile à dénoncer. Le refus par les maires d’appliquer les lois de la République en réalisant des aires d’accueil et l’absence, de réaction des autorités, est significative du rejet généralisé de ces familles. On a pu ainsi assister ces derniers mois à des actes odieux envers ceux que l’on nomme hypocritement " gens du voyage " : propos et tracts explicitement racistes appelant au meurtre, symboles nazis affichés à proximité des lieux de stationnement ; coups de feux contre les caravanes, utilisation des polices municipales pour faire déguerpir les familles, destructions d’abris de fortune et de caravanes en dehors de toutes décisions de justice, contrôles policiers multiples accompagnés de brimades et d’expulsions violentes, articles de presse trop souvent caricaturaux assimilant l’ensemble des familles à des groupes de malfaiteurs dangereux.

Plus récemment, dans la Région, des familles Roms originaires des pays de l’Est de l’Europe tentent de trouver ici un refuge contre les exactions dont elles sont l’objet dans leur pays d’origine. Les conditions souvent misérables dans lesquelles elles tentent de survivre ne font qu’accroître la défiance et le mépris dont elles sont l’objet.

Il faut agir sans délais

Ces constats dramatiques qui se multiplient ne semblent pas émouvoir les responsables politiques et la majorité de nos concitoyens. Nous avons pourtant acquis la conviction, à la lumière de l’histoire récente, qu’il convient sans délai de mettre un terme à de tels comportements qui font planer un doute sur les vibrantes déclarations des uns et des autres entendus ces derniers jours : " Plus jamais ça ! " certes mais sachons dénoncer et tuer dans l’œuf les comportements qui y conduisent.

source : http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=488

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
djilia
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : sud est france
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: bravo   29.09.05 12:10

cheers un grand bravo pour cet article.
j'ai découvert l'existence du génocide tsigane au cours de mes lectures et recherches personnelles sur les tsiganes dont je ne cesse d'admirer la culture, le courage et le sens des valeurs. j'ai pourtant fait des études universitaires d'histoire et jamais je n'avais entendu parler de cette extermination. pourquoi??? est-ce un fait caché volontairement , mais pour quelle raison?

selon l'historien denis Peschanski:"les conditions d'internement des Tsiganes en France ont été épouvantables.ils forment la seule catégorie de population à avoir subi l'internement avant, pendant et après vichy."

voir l'ouvrage de Mateo Maximoff, un des rares écrivains tsiganes de langue française: "routes sans roulottes". il y témoigne de la période de l'occupation
et puis bien sûr toujours "la croisée des chemins " de yan yoors sur le rôle des tsiganes dans la résistance française.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Töhötöm
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE   29.09.05 13:12

En ce qui concerne les camps d'extermination, il y a peu de données concernant le nombre exact de tziganes internés et morts. Curieusement, il n'y avait peu ou pas de registre.
Les tziganes étaient utilisés pour des expériences......puis exterminés.

Une autre raison qui a empeché de connaitre ces crimes, c'est aussi la quantité impressionnante de juifs exterminés. C'est ce qu'á retenu la conscience populaire.

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE   29.09.05 16:24

Töhötöm a écrit:
En ce qui concerne les camps d'extermination, il y a peu de données concernant le nombre exact de tziganes internés et morts. Curieusement, il n'y avait peu ou pas de registre.
Et il y a une bonne raison à cela...
Les tzigans étant tout le temps en route et sans domicile fixe, il était difficile à établir une statistique exacte, même par les allemands si pointilleux...
Qu'un cigàny est né ou est mort, personne ne s'en occupait, à part de sa famille proche...
Ni les naissances, ni les mariages, (souvent "sauvages") ni les décés survenus n'étaient enregistrés ou si rarement...
Comment, dans ces conditions-là voulez -vous qu'on se rend compte le nombre, certainement plus important qu'on veut nous faire croire, de ces "gens de voyage" tués, torturés et exterminés comme des "sous-hommes"...??
Ce qui est tragico-comique dans cette histoire, c'est que le mot "ayrien" et la croix gammée vient de l'Inde, d'où les tzigans sont originaire...
J'en rirais, si je n'avait pas envi d'en pleurer... Twisted Evil

Előd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
djilia
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 640
Localisation : sud est france
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE   29.09.05 22:23

il me semble que pourtant l'administration de l'allemagne nazie avait établit un"zigeuner buch" dans lequel figurait tous les détails morphologique de chaque tsigane. ce carnet permettait pouvoir compter les individus, composer des familles. et cela devait ressembler au très humiliant carnet anthropométrique mis en place en france en 1912 qui permettait à chaque maire de pouvoir refuser l'entrée sur sa commune au voyageur "au teint bronzé".sic.
on estime à environ 500 000 tsiganes morts pendant le génocide. seule la pologne a reconnu ce génocide lors de la commémoration d'auschwitz, et y a convié des représentants de la communauté rom.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN INQUIÉTANT TROU DE MÉMOIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit tremblement inquiétant!!
» gros trou de mémoire
» [Double sujet] Une plume au développement inquiétant - Perruches sauvages autour de chez moi
» Déplumage inquiétant !
» Trop bizarre et inquiétant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Tziganes du monde-
Sauter vers: