Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et en 2005 on en est où ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Et en 2005 on en est où ?   28.09.05 13:27

La loi du 5 juillet 2000 [2] relative à "l’accueil et à l’habitat des gens du voyage" a deux objectifs : permettre aux nomades d’aller et venir librement sur le territoire et de s’installer dans des conditions décentes ; éviter les campements illicites, qui exaspèrent élus locaux et riverains.

Schéma départemental d’accueil. Ce document sera signé dans chaque département par le président du conseil général et par le préfet avant le 5 janvier 2002 ; passé ce délai, le préfet peut l’approuver seul. Le schéma prévoit notamment les aires de stationnement à réaliser ou à réhabiliter et désigne les communes où elles seront aménagées. D’après le ministère de l’équipement, seul le département de l’Eure a adopté son schéma.

Obligations des municipalités. Toutes les communes de plus de 5 000 habitants participent à la mise en œuvre du schéma départemental : soit elles construisent des aires sur leur territoire, soit elles contribuent au financement de ces équipements dans des municipalités avoisinantes. Les communes de moins de 5 000 habitants aménagent des zones pour les gens du voyage si "l’évaluation des besoins en a fait ressortir la nécessité". Une fois le schéma adopté, les municipalités ont deux ans pour réaliser les équipements prévus. Au-delà, le préfet peut se substituer à elles et ordonner des travaux qui seront à leurs frais.

Aides. L’Etat finance 70 % des dépenses engagées pour réaliser ou réhabiliter des aires. Il accorde aussi une "aide forfaitaire à la gestion des aires d’accueil", d’environ 10 000 francs par an et par place.

Pouvoirs renforcés. Les communes ayant réalisé ou financé des aires d’accueil peuvent prendre un arrêté qui interdit aux nomades de stationner en dehors des zones prévues à cet effet et qui permet aux maires de saisir la justice, même lorsqu’il s’agit d’un campement sauvage sur un terrain privé. La loi contient par ailleurs des dispositions pour raccourcir les délais d’instruction de la procédure d’expulsion.


_________________________________________

Février 2003 : le gouvernement fait voter de nouvelles sanctions contre les stationnements irréguliers [3]

La loi sur la sécurité intérieure (dite loi Sarkozy) réprime les « campements sauvages » de nomades (six mois de prison, 3 750 euros d’amende, confiscation des véhicules à l’exception de ceux « destinés à l’habitation », retrait du permis de conduire). Ces sanctions s’appliquent aux familles qui se sont installées sur un terrain appartenant à une commune respectant la loi Besson de juillet 2000 ; les municipalités qui n’ont pas, comme ce texte les y oblige, construit ou financé d’aires d’accueil pour gens du voyage, ne peuvent pas réclamer l’application de la loi Sarkozy. En revanche, quand l’intrusion se produit sur un terrain « appartenant (...) à tout autre propriétaire » qu’une commune, les sanctions jouent.


_________________________________________

Août 2004 : en catimini ...

Le gouvernement Raffarin accorde discrètement aux communes un nouveau délai de deux ans pour répondre à leurs obligations d’accueil des gens du voyage, via un amendement à la loi sur les libertés locales.


Et Raffarin qui faisait ses bouffoneries avec la France d'en bas.... Des lois sont faites pour ne pas être appliquées par les maires, les présidents de conseils régionaux et généraux. Amusez vous a garer votre véhicule ou votre caravane en dehors d'un emplacement autorisé et vous verrez si on vous donne deux ans pour la déplacer ailleurs.... Elle est belle la France pays des droits de l'homme ou soit disant nous naissons tous libres et égaux sans distinctions de race etc etc etc......

source : http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=295

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Et en 2005 on en est où ?   22.10.05 20:55

euh... oui, malheureusement.

Ce qui m'ennuie, sans vouloir être défaitiste ( quoi que... ) c'est que dès lors que tu creuses un sujet 'social' ou qui pourrait faire avancer/progresser les conditions de vie de personnes dites 'd'en bas', tu t'aperçois des largesses dont bénéficient les pouvoirs publics.

La loi SRU (solidarité, rénovation urbaine) prévoit 20% de logement sociaux, dans des communes de plus de 20000 habitants mais des communes comme Neuilly compte moins de 3% de HLM et préfèrent payer 150€ d'amende par logement non-construit. Crote, zut et flute.

De toute façons, les Roms et les immigrés ne votent pas, alors...

Ca me fait toujours mal d'expliquer ça à mes amis étrangers, mais c'est vrai : Liberté - Egalité - Fraternité - Pièces de monnaie, et rien d'autre.

Bon week-end, cheers

Alexandra.
Revenir en haut Aller en bas
 
Et en 2005 on en est où ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes discus annee 2000-2005
» Décès en 2005
» Florissimo 2005[le prochain en 2010]
» Bloc évier, cuisinière, frigo de Marco Polo pour Vito 2005
» Carte de stationnement : le décret est paru en décembre 2005

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Tziganes du monde-
Sauter vers: