Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
caroslo
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   07.11.06 11:18

reportage de THIERRY SARTORETTI
Paru le Mardi 07 Novembre 2006 sur www.lecourrier.ch



. HONGRIE - La station rom de Budapest fête cinq ans d'existence et se bat pour la reconnaissance politique d'une communauté nationale de 600 000 personnes.


Un clochard ronfle sur un banc tronqué; quelques poivrots se disputent un coin d'ombre; une femme sans âge arpente les allées de terre battue à la recherche de mégots. Au coeur du huitième arrondissement de Budapest, Orczykert ne mérite plus son nom de parc depuis des lustres. L'herbe est rare, le pavé défoncé et les impacts des balles soviétiques de 1956 grêlent toujours les façades lépreuses d'immeubles. Le soleil ne parvient pas à embellir ce périmètre familièrement nommé «le ghetto» par les Pestois qui ne s'y aventurent guère. Dans cet ancien quartier juif cohabitent une grande partie de la communauté tzigane de la capitale et les derniers immigrants arrivés d'Asie ou des marges de l'Europe. C'est aussi là, à deux pas d'un marché couvert, qu'est installé le studio de Radio C, avec un C comme Cigany. Cet automne, l'unique radio tzigane d'Europe fête cinq ans d'existence. Cinq ans de tribulations et de bagarres pour tenter de corriger l'image désastreuse des roms hongrois auprès de leurs compatriotes gadjés, c'est-à-dire non tziganes.

«Nous sommes là par hasard, parce qu'un local s'y trouvait libre», sourit Tivadar Fatyol. A l'origine pianiste, compositeur de musiques de films et... théologien, ce rom de la communauté rumungre (la plus intégrée dans la société hongroise) vient de reprendre la direction de Radio C. L'homme cultive l'ironie et un certain mystère dès qu'il est question de finances et de politique. «Radio C est née d'une initiative du journaliste Andras Biró (prix Nobel alternatif 1995) au début des années 1990. La station était alors entourée de gens non gitans qui voulaient beaucoup de bien à la communauté tzigane... sans jamais se soucier de lui demander son avis.»


Toucher tous les publics

Installée sur la bande FM 98.8 depuis 2001, Radio C compte aujourd'hui une vingtaine de collaborateurs salariés, «majoritairement roms, mais pas exclusivement.» La station émet sans interruption et ses animateurs passent du hongrois au romani en passant par l'anglais. «Nous ne sommes pas une radio communautariste. Nous avons l'ambition de toucher tous les publics. Mais il va de soi que notre particularité influence grandement le contenu de nos émissions.» Cela s'entend dans l'abondant et excellent volet musical, un mish mash de musiques tziganes de l'Est, reflet de l'excellente scène locale, mais aussi de jazz, de world, de hip-hop et de r'n'b américain. Radio C livre aussi des recettes de cuisine, commente les problèmes sociaux, particulièrement aigus chez les roms, donne des cours de langues («peu de tziganes pratiquent le romani qu'ils ont perdu au profit du hongrois») ou aborde des thèmes politiques.
Radio C a trouvé son public –environ 60000 auditeurs, selon ses propres estimations– mais elle ne se capte pas en dehors des limites de la capitale. «Nous avons de nombreux auditeurs étrangers qui apprécient notre programmation musicale sur le Net, mais nous ne pouvons pas toucher les communautés roms de province, bien trop pauvres pour accéder à Internet», explique le directeur en tapotant ses chevalières. La station espère une diffusion nationale dès 2008 à la faveur d'une renégociation de son statut par le gouvernement hongrois.


Peu de moyens

Financièrement, Radio C survit plus qu'elle ne vit. Tivadar Fatyol reconnaît que les salaires n'ont pas été versés depuis deux mois et que la station, qui forme des journalistes de terrain, peine à les conserver lorsque ces derniers sont aguerris. «Nos financements se font souvent au coup par coup, par exemple lors d'un concours gouvernemental en vue d'obtenir un mandat pour une émission thématique.» La méthode rapporte de l'argent à court terme, mais elle limite les orientations rédactionnelles. Ainsi, Radio C compte un grand nombre d'émissions religieuses de toutes obédiences dont les subventions permettent à la chaîne de poursuivre son travail d'information généraliste. La chaîne ne peut guère compter sur la publicité pour renflouer ses caisses: «Dès qu'ils entendent le mot rom, les annonceurs nous remercient poliment. Les tziganes représentent pourtant un public: ils font les courses au supermarché et possèdent des téléphones portables. Les préjugés et la crainte d'une mauvaise image de marque sont cependant encore trop forts.»

Anecdote symbolique, le huitième arrondissement de Budapest –où émet Radio C– est devenu récemment le décor favori des films hongrois de gangsters, ces derniers étant généralement du genre bronzé avec des chaînes en or et des fines moustaches...
A défaut de managers à chéquier, les locaux très spartiates de Radio C voient défiler les politiciens, dont l'actuel premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsány. «Nous n'avons pas de couleur politique particulière», précise Tivadar Fatyol qui note l'existence de trois députés roms au parlement national et d'une députée tzigane à Bruxelles, tous membres de l'opposition de droite, le Fidesz. Le directeur se garde bien de nommer le moindre nom, mais considère que certains d'entre eux sont des «opportunistes et des escrocs». «De toute manière, l'intérêt des politiciens pour les quelque 600 000 roms de Hongrie est proportionnel à l'approche des élections. Passées ces dernières, on ne les entend plus sur ce sujet. D'où notre nécessité.» I

Pour en savoir plus et capter Radio C sur le net : www.radioc.hu
Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   07.11.06 15:22

Sleep


Dernière édition par le 16.11.07 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   07.11.06 15:58

x


Dernière édition par Leelou le 24.06.15 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
faj
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 43
Localisation : Brüksel
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   07.11.06 17:03

Leelou a écrit:
Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad je voudrais bien l'ecouter aussi
C'est pitèt possible Rolling Eyes
1) installe Screamer-radio sur ton PC
2) lance le programme
3) entre l'adresse du flux de la radio tzigane (media player ou winamp) dans Screamer-radio, et ...

Ce programme est léger, on peut même enregistrer sur disque dur
Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fajarowicz
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   07.11.06 18:50

Leelou,
et si tu ne veux pas enregistrer le logiciel sur ton disque dur ( il peut être infesté de messages commerciaux ) tu as toujours la possibilité d'aller sur le site ComFM, mais cette radio n'a pas l'air référencée chez eux...
quand tu cliques sur le lien Media Player ou Winamp du site www.radioc.hu , il n'y a rien qui marche ?
Revenir en haut Aller en bas
faj
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 43
Localisation : Brüksel
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   08.11.06 12:05

Alalalalexandra a écrit:
et si tu ne veux pas enregistrer le logiciel sur ton disque dur ( il peut être infesté de messages commerciaux )
Non, il ne l'est pas Exclamation Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fajarowicz
pipacs
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1536
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   08.11.06 12:25

Le site de "radio C "első roma rádiója, a l'air indisponible pour le moment Crying or Very sad

Néanmoins pour écouter cette radio, j'ai trouvé ce lien clic ICIArrow Radio C live

Sur cette page listant des radios hongroises
Arrow aller sur "radio C" puis
Arrow Cliquer sur un des liens
Live Feed: MP3
Live Feed: MP3

et avec votre simple lecteur windows vous serez connectés à cette radio Cigany( C= cigany= tzigane, même prononciation sunny )
Les programmes de cette radio sont assez variés, bien sûr de la musique tzigane, du jazz et même de la chanson française..
cette radio a été créée en octobre 2001 et parraine lors du festival de Sziget à Budapest la scène rom,la "roma tent" et sa formidable programmation... qui produit tziganes du monde entier.




Cette radio organise de nombreux autres concerts comme celui donné cet été au Művészetek Palotájában" Palais des Arts" de Budapest et réunit des artistes roms du monde entier..


le groupe rom Parno Graszt



la chanteuse rom Vera Bilá ( que j'ai déjà eue le plaisir d'applaudir en concert à Budapest)


la chanteuse hongroise Juhász Miczura Mónika ( applaudie et vue plusieurs fois en hu également, incontournable....)


la chanteuse de Skopje Esma Redzepova Arrow son site


le groupe serbe Mostar Sevdah Reunion

font partie de ces artistes invités par Radio C, lors de concerts.


Pipacs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   08.11.06 18:10

faj a écrit:
Alalalalexandra a écrit:
et si tu ne veux pas enregistrer le logiciel sur ton disque dur ( il peut être infesté de messages commerciaux )
Non, il ne l'est pas Exclamation Wink

bin, tu penses bien que j'allais pas essayer pour voir, me suis déjà faite un fois, ça suffit...
Smile
Merci Pipacs, sans le savoir, tu viens de m'éviter une grosse somme de travail Wink
Revenir en haut Aller en bas
faj
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 346
Age : 43
Localisation : Brüksel
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   09.11.06 12:30

Alalalalexandra a écrit:
faj a écrit:
Alalalalexandra a écrit:
et si tu ne veux pas enregistrer le logiciel sur ton disque dur ( il peut être infesté de messages commerciaux )
Non, il ne l'est pas Exclamation Wink
bin, tu penses bien que j'allais pas essayer pour voir, me suis déjà faite un fois, ça suffit... Smile
Ah mais il suffit de chercher dans les programmes dits opensource, qui en plus d'être gratuits (en grande majorité), sont libres (donc sans pub et spyware !) Cool

Alalalalexandra a écrit:
Merci Pipacs, sans le savoir, tu viens de m'éviter une grosse somme de travail Wink
Alors je recommande VLC, petit (par la taille) lecteur multimédia, mais il peut tout faire, notamment enregistrer sur disque dur !
(C'est un opensource!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fajarowicz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Radio C Budapest, une voix pour les Tziganes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nos voix pour les animaux (élection présidentielle 2012) - Ma voix pour les animaux
» Daisy sous anesthésie pour extraction dentaire
» Nos voix pour les animaux
» radio dysplasie
» Ordre pour longer un jeune cheval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Tziganes du monde-
Sauter vers: