Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   24.10.06 15:40

Le leader extrémiste bulgare Volen Nikolov Siderov a réussi son pari, dimanche 22 octobre, en provoquant un "21 avril" bulgare. Avec 21,5 % des voix, il est largement battu par l'actuel chef de l'Etat socialiste Gueorgui Parvanov, qui obtient 64 % des voix à l'élection présidentielle. Mais la participation (42,51 %) ayant été inférieure à 50 %, un second tour doit avoir lieu, le 29 octobre.



A deux mois de son entrée dans l'Union européenne (UE) au 1er janvier 2007, la Bulgarie se serait bien passée de ce succès du parti Ataka, une formation populiste, xénophobe, antisémite et anti-européenne. "Le populisme a toujours été un piège pour les nations", commentait, dimanche, le premier ministre socialiste, Sergueï Stanichev, en glissant son bulletin dans l'urne.

Figure médiatique très efficace, le journaliste Volen Siderov (50 ans), ancien rédacteur en chef du premier quotidien anti-communiste de Bulgarie (Demokracija), a créé la coalition nationaliste radicale Ataka deux mois avant les élections législatives de 2005.

Ataka est alors devenue la quatrième force politique du pays avec 21 députés sur 240. Une scission au sein de sa formation a réduit depuis sa représentation à l'Assemblée nationale à 12 députés, mais il a maintenu sa présence au Parlement européen, où l'observateur Dimitar Stoianov s'est fait remarqué, fin septembre, en agressant verbalement une députée hongroise d'origine rom. ( précédent topic)


"FAIRE DU SAVON" AVEC LES ROMS


Ataka, qui semble avoir profité de la faible mobilisation des électeurs, a fait campagne sur une plateforme en vingt points qui fustige toutes les tutelles (FMI, OTAN, Bruxelles, le gouvernement et le président socialistes), rendues responsables de tous les maux (corruption, baisse du pouvoir d'achat, "désintégration" des valeurs nationales pour l'intégration à l'UE, etc..).

Il rassemble les laissés-pour-compte de la transition à l'économie de marché et a rallié d'anciens cadres de l'ex-régime communiste, notamment ceux de la Sûreté d'Etat, marginalisés depuis 1989, ou ceux des anciens ministères de l'intérieur ou de la défense déçus par le ralliement du Parti socialiste bulgare à l'OTAN.

"Défenseur de la pureté de l'Etat et de la nation bulgares, des valeurs de l'Eglise orthodoxe et de l'identité slave", comme le définit Corinne Deloy, de la fondation Robert Schumann, Volen Siderov fédère les extrêmes de gauche et de droite sur le thème "la Bulgarie aux Bulgares". "Nous sommes pour un Etat bulgare mononational, ne permettant pas une division en signes religieux, ethniques ou culturels", déclarait ainsi Ataka en juin 2005, faisant implicitement référence au parti de la minorité turque, Mouvement des droits et libertés.

Volen Siderov s'en prend avec une violence particulière aux minorités rom et turque, qui représentent 18 % d'une population de 7,8 millions d'habitants. Il propose ainsi de "faire du savon" avec les Roms et d'interdire le parti de la minorité turque, le Mouvement des droits et libertés (DPS). Il projette même d'"interdire d'antenne publique les émissions en langue turque".

Bien que son image soit assez mauvaise dans la population et au sein du Parti socialiste, le DPS a su s'imposer au fil des ans comme un partenaire incontournable de la vie politique bulgare. Il soutient Gueorgui Parvanov pour cette élection présidentielle. Dimanche, un millier de Bulgares d'origine turque résidant en Turquie sont ainsi venus en autobus pour voter, selon la radio nationale.

"La défiance envers la minorité turque n'est pas nouvelle en Bulgarie, explique Nadège Ragaru, du CNRS, c'est contre le "joug turc" que la construction nationale s'est opérée à partir des années 1870". Et ce sentiment perdure : en 2005, 69 % des Bulgares jugeaient que les "Turcs détiennent trop de positions de leadership" en Bulgarie, selon une enquête du Bulgarian Helsinki Committee. Les Turcs ne représentent que 9 % de la population, mais pour les Bulgares, ils incarnent cinq siècles de domination ottomane (1396-1878). En outre, le recul démographique entretient la peur d'un pays qui serait "rongé" par les "minorités fécondes".

Ataka s'est donc posé à "l'avant garde de la lutte contre le rôle néfaste" du DPS qu'elle accuse de "dominer le pays" en usant de pratiques clientélistes. Le DPS détient trois portefeuilles au sein du gouvernement de coalition. Dans ce contexte, une éventuelle pause dans la poursuite de l'élargissement de l'UE concernant la Turquie semble plutôt bien accueillie à Sofia.

Les Bulgares, majoritairement pro-européens, soutiennent, en revanche, fermement l'élargissement aux autres pays balkaniques. Les extrémistes d'Ataka ne remettent pas en question l'entrée de la Bulgarie dans l'UE, mais Volen Siderov veut renégocier avec Bruxelles pour sauvegarder les intérêts nationaux.

Anne Rodier
Article paru dans l'édition du 24.10.06 le monde.fr

En vingt points, la coalition extrémiste Ataka de Volen Siderov expose son programme. En voici des extraits :


"Changer le gouvernement" ;

"Interdire le parti turc DPS" ;

"Interdire les émissions en langue turque sur la télévision publique" ;

"Sortir de l'OTAN (la Bulgarie a rejoint l'Organisation atlantique en avril 2004). Interdire toute base militaire étrangère sur le territoire bulgare" ;

"Réviser les accords avec l'Union européenne" ;

"Rouvrir les réacteurs nucléaires 3 et 4 de la centrale de Kozlodui (fermés à la demande de l'UE)" ;

"Accorder une préférence aux entrepreneurs bulgares sur leurs concurrents étrangers".


et voilà le Monsieur en question

Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   24.10.06 20:05

caroslo a écrit:


Volen Siderov s'en prend avec une violence particulière aux minorités rom et turque, qui représentent 18 % d'une population de 7,8 millions d'habitants[/b]. [b]Il propose ainsi de "faire du savon" avec les Roms et d'interdire le parti de la minorité turque, le Mouvement des droits et libertés (DPS). Il projette même d'"interdire d'antenne publique les émissions en langue turque".

bonjour, le facho

meme "notre" Vadim Tudor n'avait pas un tel discours extremiste




i
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   24.10.06 23:27



moi j' ai du mal à comprendre que ces gens puissent avoir aussi ouvertement de tels discours ! de nos jours ...mais je suis sans doute une grande naîve, qui pense qu' à ces niveaux, les gens de " pouvoirs" ont un peu de jujotte, de "bonnes manières" aussi tout simplement. Le fond des propos me choque biensûr, mais plus encore la manière dont ils sont exprimés ! affraid ......pis d' abord ça veut dire quoi FAIRE DU SAVON , hein ???


Le peuple Bulgare peut encore changer les choses au deuxième tour. Espérons qu' ils se mobilise !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   25.10.06 7:02

caroslo a écrit:
d' abord ça veut dire quoi FAIRE DU SAVON , hein ???
Au premier abord, j'ai pensé: "savonner", donc nettoyer... Evil or Very Mad
Puis il m'est venu à l'esprit la fabrication de savon, que les nazis ont fait de la graisse des juifs tués... Par exemple à Auschwitz!

Et là, comme tu disais dans un de tes autres posts, le moral m'est retombé dans les chauchettes, moi aussi! Twisted Evil

Elöd No

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Töhötöm
Admin
Admin


Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   25.10.06 13:43

Cela donne froid dans le dos.... Et file la gerbe

Lorsque j'ai lu "savon", j'ai aussi fait le rapprochement avec les camps d'extermination.

Les nazis avaient effectivement voulu faire du savon de manière industrielle avec les cadavres des juifs. Mais il semble qu'une seule tentative de fabrication a réellement eu lieu à Dantzig.

Utiliser ce genre de propos est ignoble.

Ce monsieur devrait avoir un procès pour incitation à la haine raciale et appel au meurtre...Car pour faire du savon il faut que les personnes soient mortes.

PS : ils me plaisent de moins en moins les êtres humains.....

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   25.10.06 19:01

Mais c'est malheureusement une rhétorique habituelle de l'extrème-droite un peu partout, à la limite du condamnable ("faire du savon, j'ai voulu dire nettoyer, m'sieur l'juge, j'avais pas pensé aux camps de concentration et au vrai savon").

Ca fait de toutes façon penser aux camps, si de tels propos ne sont pas condamnés, tout le monde pensera à la faiblesse des états démocratiques, s'ils sont condamnés, ça permet à leur auteur de se poser en victime du complot : "on me condamne pour des propos détournés").

Ca me rappele un "détail de l'histoire" entre-autres, cette façon de faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
olivier
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 106
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   25.10.06 22:53

À la Maison de la Terreur à Budapest il y a une pièce aux murs tapissés de savons de l'époque nazie, avec des explications sur l'utilisation de la graisse humaine... Les gens regardent et osent à peine toucher, pourtant rien n'empêche, ça a juste une legère odeur désagréable et c'est assez mou et facile à rayer, il y en a sûrement toute une réserve pour les remplacer par des neufs de temps en temps... Sad
-- Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://afhmp.francehongrie.org/
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   30.10.06 11:32

Le président bulgare Guéorgui Parvanov a remporté le second tour de l'élection présidentielle avec jusqu'à 80% des voix face au candidat Volen Sidérov. Le responsable de la campagne du président sortant a déclaré sa victoire à la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   30.10.06 11:56

caroslo a écrit:
Le président bulgare Guéorgui Parvanov a remporté le second tour de l'élection présidentielle avec jusqu'à 80% des voix face au candidat Volen Sidérov.
Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle!
à toi, Caroslo!

Mais.. ça me rappelle à quelque chose d'assez récent en France..
Mais quoi?
Je deviens sénile...
Pourriez-vous me rafraîchir la mémoire?
si jamais ça vous dit quelque chose!
Ok,

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   30.10.06 12:08

il semblerait d' après ce que l' on peut lire ici et là que ça risque de nous rappeler quelquechose bien vite pale .......le principal concerné aurait dit " la France s'est doté d' un nouveau vélo mais il a les roues carrées", pour dire que la France, L' europe, tout est dans le rouge et que lui n' a finalement jamais eu autant de chance d' être présent au second tour affraid ....
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   30.10.06 13:41


En effet j'ai vécu aussi cette expérience en visitant le musée de la terreur à Budapest, de passer entre ces couloirs faits de savon

c'est terrible comme de nombreuses évocations réalistes de la dictature nazie et communiste, une mise en scène terrifiante

_________________
Revenir en haut Aller en bas
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   31.10.06 10:43

cet article qui suit permet, pour complèter le fil, de bien comprendre l' échiquier politique du pays...


L'élection présidentielle bulgare a révélé la montée du populisme

Vessela Sergueva
Agence France-Presse
Sofia


L'élection présidentielle bulgare remportée par le président sortant Gueorgui Parvanov face à un ultranationaliste a permis de mesurer la montée du populisme à l'issue de la transition post-communiste et à la veille de l'adhésion de la Bulgarie à l'Union européenne le 1er janvier.

Pour la première fois depuis la fin du communisme un candidat populiste, Volen Sidérov, est parvenu au second tour où il a receuilli dimanche 24% des votes.
59% des électeurs se sont abstenus pour ne s'identifier à aucun des candidats, M.
Parvanov étant issu du Parti socialiste (PSB, ex-communiste) au pouvoir.

Accusant son adversaire d'être élu «dans les ghettos tziganes» et par la minorité turque, M. Sidérov a promis de «s'implanter au niveau local» aux élections municipales dans un an.


«Nous sommes désormais une force incontournable», a-t-il affirmé.

Qualifiant de «mafia» toute la classe politique, M. Sidérov présentait le président sortant comme l'incarnation du statu quo.

Reélu pour un second mandat de cinq ans, M. Parvanov a estimé que le vote pour son opposant était «socialement motivé». La Bulgarie où 29% des ménages vivent au-dessous du seuil de la pauvreté, sera le membre le plus pauvre des 27 de l'Union européenne l'an prochain.

«L'aboutissement de la transition du communisme vers une économie de marché est marqué par une vague populiste antilibérale nourrie par les groupes sociaux marginalisés», estime le politologue Ivan Krastev,

Jivko Gueorguiev, analyste de l'institut Gallup, rappelle que «la Bulgarie n'est pas dans une situation unique car le populisme est présent dans toute l'Europe de l'Est, et même en Europe de l'Ouest».

Les populistes participent aux gouvernements de Pologne et de Slovaquie et le mouvement était largement présent lors des émeutes ces dernières semaines en Hongrie. Aux dernières législatives en Roumanie les ultranationalistes ont gagné près de 13%.

En Bulgarie le parti ultranationaliste Ataka de M. Sidérov avait créé la surprise aux législatives de 2005, y effectuant une percée au parlement où il compte 21 députés sur 240.

La fin de la transition en Bulgarie est illustrée par le fait que «l'opposition droite anticommuniste-gauche ex-communiste a été remplacée à élection présidentielle par une division entre les contents et les mécontents de leur place dans la société», estime un autre politologue de Gallup, Kantcho Stoïtchev.

En Bulgarie le populisme incarné par Volen Sidérov revêt la forme d'ultranationalisme en raison de la participation au pouvoir du Mouvement pour les droits et libertés (MDL), parti de la minorité turque qui constitue 10% de la population. Ce parti, ayant su préserver la paix alors que la Yougoslavie voisine était déchirée par des guerres ethniques, est depuis la fin du communisme une force politique incontournable.

L'opposition accuse ses leaders de corruption. Selon le politologue Ivan Krastev, avec la montée du populisme dont un autre représentant éminent est l'homme le plus populaire de Bulgarie, le maire de Sofia Boïko Borissov, l'échiquier politique bulgare est modifié.

Ainsi le MDL perd sa position d'arbitre entre la droite et la gauche, ne pouvant pas se ranger du côté des ultranationalistes. Ceux-ci attirent des anciens communistes durs déçus de l'évolution du Parti socialiste soutenant les milieux d'affaires, ayant accepté l'adhésion à l'OTAN et les bases américaines en Bulgarie et s'étant éloigné de l'orbite de Moscou en faveur de Bruxelles.

Quant à la droite, elle perd de son influence. Dorénavant c'est l'ex-parti communiste au pouvoir qui défend les valeurs traditionnelles des conservateurs : l'adhésion à l'UE et l'OTAN et la tolérance à l'égard des minorités.
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   01.11.06 11:17

caroslo a écrit:
Jivko Gueorguiev, analyste de l'institut Gallup, rappelle que «la Bulgarie n'est pas dans une situation unique car le populisme est présent dans toute l'Europe de l'Est, et même en Europe de l'Ouest».
Oui.. Yes... Si... Igen... Da... Ono... Tak... Ja...
Et ainsi de suite...

Le plus triste dans tout ça ce que nous ne pouvons rien faire contre ce fléau, même si nous allons voter, nous, des gens raisonnables, que de s'en être désolés et d'en parler...

Quoi d'autre?? Qui en a assez de pouvoir??
Pas nous, c'est sûr... Mais ceux qui en ont, peut-être, veulent-ils vraiment faire de la sorte que ces problèmes disparaissent à tous jamais?? scratch

Permettez-moi d'en douter sérieusement! scratch confused

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être   Aujourd'hui à 4:02

Revenir en haut Aller en bas
 
un gouvernement populiste en Bulgarie aussi ......peut être
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bobonne aussi peut exploiter les animaux
» Caractère Souris : aussi proche qu'un rat ?
» Comment cela peut-être possible??
» comment on peut arriver à des deplacement aussi fin sur une rectif ?
» Un huissier peut-il se saisir de votre chien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: