Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la célébration de l'insurection de 1956

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: la célébration de l'insurection de 1956   21.10.06 23:37



La commémoration de l'insurection de 1956 est très douloureuse pour les hongrois et de plus cette année les divise vraiment.

La commémoration de 1956 à Budapest s'avère assez délicate dans le contexte politique actuel.
La désunion est totale entre la droite et l’extrême droite qui essayent de s’annexer l’insurrection de 1956 et le gouvernement socialiste héritier direct de l’ancien parti communiste qui était au pouvoir en 1956 au moment de l’insurrection...

Il y aura deux célébrations de la fête nationale à Budapest : l'une officielle, l'autre réunissant les membres de l'opposition, déterminés à faire tomber le premier ministre Gyurcsany depuis ses aveux de mensonges.

Il y aura donc deux célébrations : l'une, officielle, rassemblera, place des Héros, les chefs d'État et de gouvernement invités par le gouvernement hongrois.Un immense monument abstrait sera dévoilé non loin de cette place.

L'autre, près du siège de la radio nationale - d'où la police politique avait tiré sur la foule -, regroupera l'opposition, ainsi que plusieurs associations d'anciens combattants.


Quant aux protestataires de la place Kossuth, qui campent depuis un mois devant le Parlement en réclamant la démission de Ferenc Gyurcsany, ils ont été priés de vider les lieux.

« Nous ne prendrons part à aucun événement durant lequel Ferenc Gyurcsany s'exprimera en public, a expliqué le porte-parole du parti d'opposition Fidesz Peter Szijjarto, car nous pensons que c'est une provocation qui va à l'encontre de l'esprit de 1956 et du peuple hongrois. En 1956 également, les gens protestaient contre des mensonges. »




Parmi les hôtes internationaux sont annoncés le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, le secrétaire général de l'Otan Jaap de Hoop Scheffer, les rois d'Espagne et de Norvège, Juan-Carlos et Harald V. Après l'annulation, « pour des raisons de calendrier politique très chargé », du premier ministre Dominique de Villepin, c'est le ministre délégué aux Affaires européennes Catherine Colonna qui représentera la France. Elle dévoilera un buste à la mémoire de Jean-Pierre Pedrazzini, reporter-photographe français tué lors des combats.

Budapest se prépare à accueillir lundi des dizaines de chefs d'Etat, mais les divisions politiques risquent de perturber les cérémonies. Victor Orban, le leader de l'opposition de droite a déjà annoncé qu'il ne prendrait pas part aux commémorations durant lesquelles le premier ministre Ferenc Gyurcsany s'exprimera.

1956 est commémoré plus normalement à l'étranger qu'en Hongrie
pierre Kende sociologue et politologue hongrois, a participé comme journaliste à l'insurrection de Budapest il y a cinquante ans. Il rappelle pourquoi cet anniversaire est si délicat à célébrer en Hongrie: les socialistes au pouvoir sont de lointains héritiers des communistes que les révolutionnaires ont voulu chasser.

Arrow interview de Pierre Kende dans le journal Libération

On célèbre les 50 ans de l'insurrection de Budapest qui, déclenchée le 23 octobre 1956 par une manifestation de soutien aux Polonais, s'est achevée dans le sang avec l'intervention des troupes soviétiques (1). Comment qualifier aujourd'hui cet événement historique ?

Ce fut le premier bouleversement du système soviétique. Et la seule grande révolution politique. Les Hongrois étaient probablement la nation la plus frustrée du bloc, convaincus d'avoir beaucoup plus perdu que gagné avec les changements d'après guerre. Ensuite, après la mort de Staline en 1953, c'est en Hongrie que la déstalinisation a été la plus poussée, provoquant une division profonde au sein de la direction politique. C'est un mouvement à la fois intellectuel et politique qui a provoqué les événements d'octobre 1956.

Par la suite, les dirigeants de Moscou ont, certes, réussi à consolider le système. Mais il y a eu ce premier choc qui s'est propagé plus tard à d'autres au sein du bloc soviétique. Les animateurs tchécoslovaques du printemps de Prague, en 1968, ont ainsi longuement réfléchi à ce qui s'était passé en Hongrie pour dégager les enseignements utiles pour eux. Puis, en 1980, les intellectuels polonais de Solidarnosc, qui ont élaboré la théorie de la «révolution autolimitée», en ont également tiré des conclusions. On peut même considérer que les crises qui ont fini par mettre fin au système soviétique ont commencé en Hongrie.


Petite revue de presse sur cet événement

Arrow un article du "nouvel observateur"

Arrow un article de "la tribune de Genève"

Arrow un article du "Figaro"

Arrow La Russie exprime des regrets mais rejette la responsabilité sur les dirigeants soviétiques

Arrow article canadien

_________________


Dernière édition par le 23.10.06 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 106
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   23.10.06 8:45

pipacs a écrit:
Quant aux protestataires de la place Kossuth, qui campent depuis un mois devant le Parlement en réclamant la démission de Ferenc Gyurcsany, ils ont été priés de vider les lieux.
La situation évolue vite: hier soir sur Duna TV on montrait la place séparée en deux par un passage réservé à la police et par de grandes affiches qui empêcheront les officiels de voir les anti-gouvernement; mais ce matin, le jour même des principales cérémonies, les 2000 manifestants de la nuit ont été dispersés vers les quartiers avoisinants, certains même pourchassés et brutalisés, officiellement parce qu' "une partie des manifestants n'a pas respecté l'accord conclu avec la police" (quelques dizaines de manifestants qui refusaient de quitter les tentes).
-- Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://afhmp.francehongrie.org/
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   23.10.06 9:49

La France accorde une grande importance a cette date mémoire pour les hongrois et la Hongrie en général. Elle envoie un sous ministre parce que ni le ministre des affaires étrangères, ni le premier ministre, ni même le président de la république n'ont semble t il pas pu se libérer pour cette commémoration qui était pourtant prévue de longue date. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

De quoi, certainement entretenir chez certains hongrois, qui sont encore assez francophobes, une impression de mépris de la part de la France.

Non content d'avoir étabbli Trianon (sans vouloir le moins du monde entrer dans quelque polémique que ce soit), la France considère le 50ème anniversaire de l'insurection de 56 comme un sous évènement, au regard de certains magyars.

Enfin on a les dirigeants qu'on peut........


_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   23.10.06 11:12




Le côté officiel des cérémonies
En effet événement prévu depuis 2004. Le président français Jacques Chirac n'a pas fait le déplacement mais a adressé samedi un message au peuple hongrois par voie de presse "pour saluer l'héroïsme des insurgés et remercier la Hongrie".

L'événement a tout de même été évoqué ces derniers jours sur nos chaines nationales...


A visionner, petits reportages sur fr 2 et fr 3
Hongrie: le soulèvement de 1956 ( JT 20h - 21/10/2006 )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   23.10.06 11:47

Sleep


Dernière édition par le 16.11.07 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   26.10.06 0:27

Je crois qu'un certain nombre de nos dirigeants (Français) seraient étonnés d'apprendre à quel point beaucoup de Hongrois ne sont pas francophobes mais surtout persuadés que les Français sont magyarophobes. Il y a un océan d'incompréhension entre ces deux pays parcequ'ils ne se connaissent pas assez. Jusqu'aux responsables qui ne se rendent pas compte à quel point leur présence ou leur absence a valeur de symbole et participe à renforcer de fausses idées déjà trop bien ancrées. No
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   27.10.06 1:20

Manu a écrit:
Je crois qu'un certain nombre de nos dirigeants (Français) seraient étonnés d'apprendre à quel point beaucoup de Hongrois ne sont pas francophobes:no:
Je voudrais faire ici un petit copier/coller d'un post que j'ai écrit sur un autre forum, il y a bien longtemps... Bien sûr, je vais le compléter et changer, laissez-moi un peu de temps... Arrow

"Je suis une hongroise, de nationalité française, j'ai fait la plus grande partie de mes études en Hongrie. Je suis très étonnée, quand on parle de la franchophobie de nos compatriotes.
On oublie souvent que la litterature hongroise est pleine d'admiration de la langue, la démocratie, l'histoire, et des arts francaises" ! confused

De Batsànyi "Vigyàzo szemetek Pàrizsra vessétek!" (Que vos yeux attentifs surveillent Paris!)
18ème siècle,
en passant par Petöfi Sàndor et Arany Jànos (qui ont fait des merveilleuses traductions ), il suffit de lire Ady Endre, Faludi György, Vàrnay Zseni ou Dénes Zsofia, et combien de poètes et écrivains encore!
Et les peintres, Paàl Làszlo, Munkàcsy Mihàly, et tant d'autres, le compositeur Liszt Ferenc, qui ont choisi la France, comme deuxième patrie!
Serons-nous encore sous l'influence des Habsburg, Mària-Terézia notamment, avec son fameux "Vitam et sanguinam !" antinapoléonien?

Je dois vous avouer que pendant mes 28 années, véçues en Hongrie, je n'ai jamais entendu - à part des extrémistes et des révisionnistes - quoi que ce soit contre la France!

Mais il est possible que mon éducation soit surannée.... rendeer Dommage!!! Mad

Elöd I love you

Post en cours!

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la célébration de l'insurection de 1956   Aujourd'hui à 2:10

Revenir en haut Aller en bas
 
la célébration de l'insurection de 1956
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Show la célébration magique de Mickey
» Divergente 2: l'insurection
» célébration d'été Bretonen in Not Allemagne
» Célébration florale et succès touristique à Keukenhof
» Le 8 mars journée mondiale de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: