Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 et ça continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: et ça continue   09.10.06 11:01

Pas de trêve pour les manifestations contre le gouvernement en Hongrie:

le principal parti d'opposition, l'Union civique hongroise-Fidesz (centre-droit), a promis d'organiser des rassemblements quotidiens jusqu'au départ du chef du gouvernement.

Après les 80.000 personnes rassemblées vendredi place Kossuth à Budapest devant le Parlement au moment du vote de confiance, le parti Fidesz a donc réuni samedi quelque 50.000 personnes au même endroit, selon le chiffre diffusé par l'agence de presse publique MTI.
Lors de cette dernière manifestation, Janos Ader, député de Fidesz, a annoncé à la foule que son parti allait déposer une plainte en justice contre Ferenc Gyurcsany, qu'il accuse d'avoir falsifié et dissimulé des informations au public sur l'état réel de l'économie du pays.




Les manifestations se sont poursuivies à Budapest dimanche pour demander la démission du Premier ministre hongrois, alors qu'un nouvel enregistrement diffusé à la radio, cette fois du discours d'une ministre, suscite des accusations de favoritisme de la part du gouvernement envers les élus locaux des partis au pouvoir. (....)

Les manifestants se retrouvent sur la place Kossuth devant le Parlement pour exiger la démission du Premier ministre depuis le 17 septembre, lorsque le premier enregistrement a été diffusé.
Dimanche, ils étaient 20.000 manifestants à avoir répondu à l'appel du principal parti d'opposition, Fidesz, estimait l'agence de presse publique MTI.
Plus tôt, la radio publique avait diffusé l'enregistrement d'un discours tenu par la ministre de l'Intérieur, durant une réunion à huis clos de dirigeants du Parti socialiste du Premier ministre. Monika Lamperth semble y garantir un rôle clé aux dirigeants et aux élus locaux des partis du gouvernement dans la distribution des aides au développement.
"Après m'être mise d'accord avec la faction, je soumettrai une proposition au gouvernement qui donnera aux politiciens des partis gouvernementaux et socialistes de fortes chances et de forts mandats dans le Conseil de développement régional", déclare-t-elle.
"Ce sera une modification qui élimine l'assertion des titres des journaux selon lesquelles nous aurons des problèmes à partir de maintenant parce que le Fidesz distribuera l'argent", ajoute Mme Lamperth, faisant référence aux revers enregistrés par les partis au pouvoir lors des récentes élections municipales.
Les dirigeants socialistes n'ont pas nié qu'il s'agissait bien de la voix de la ministre, mais ont expliqué que ses propos signifiaient que la politique et les dirigeants de la coalition au pouvoir seront présents dans les conseils régionaux malgré les défaites aux élections.
Le Premier ministre a plusieurs fois refusé de démissionner. Pour tenter de calmer le scandale provoqué par ces aveux enregistrés à son insu, le Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsany avait demandé un vote de confiance au Parlement, qu'il a remporté vendredi par 207 voix et 165 contre. AP

articles "le nouvel Observateur"


Mais qui "s'amuse" avec cette technique de divulgation d'enregistrements "privés", à qui profite le crime Question Question Question

Il faut tout de même noter que la mobilisation menée par le Fidesz a tendance a s'essoufler, mais l'approche des commémorations de l'insurrection de 1956 risque de remettre le feu aux poudres, car rappelons le Gyurcsany a commencé sa carrière dans les jeunesses communistes, le Kommunista Ifjúsági Szövetség, et il incarne aux yeux de nombreux hongrois l’affairisme sans scrupule des communistes.


Pipacs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Turbulences hongroises   11.10.06 14:42

Turbulences hongroises

Pour gouverner, faut-il parfois mentir? Non!, hurlent les manifestants hongrois, massés devant le Parlement, qui réclament [...] la démission Du Premier Ministre, Ferenc Gyurcsàny, coupable de leur avoir caché la situation réelle du pays afin de femporter les élections législatives d'avril.
Oui, retotque le chef de gouvernement socialiste. Le discours enregistré devant son groupe parlementaire où il reconnaît avoir menti tout au long des dix-huit derniers mois sur l'état économique du pays serait en fait mobiliser son équipe.
Qui a raison? Personne. Ancien secrétaire des Jeunesses Communistes, fils d'ouvrier devenu financier, Gyurcsàny, qui se dit blairiste, est un pur opportuniste.
Quant aux manifestants, agrégats de de skinheads, de grupuscules d'extrême droite et ultranationalistes unis par un même mot d'ordre anti-élitiste, ils sont trop hétérogènes pour former une opposition crédible. Aux Hongrois, appelés à voter [...] pour des éléctions municipales, de se prononcer. [size=12]Ils règlent leurs comptes. Faisons les nôtres. La crise hongroise et plus généralement les turbulences de l’Europe centrale, de la Pologne à la République Chèque en passant par la Slovaquie, illustrent la fragilité démocratique de ces anciens vassaux de l’Union Soviétique, et leur faiblesse économique. Fragilité démocratique : faute d’une traduction d’alternance, le populisme est souvent encore la seule façon de fédérer les voix. Faiblesse économique : le passage du Gosplan au marché ne se fait pas sans casse. Si, malgré les promesses de Gyucsàny, Budapest doit repousser à 2011 au plus tôt l’adoption de l’euro, c’est que son déficit public dépasse 10% et sa dette 72% du PIB… Explosif au regard des critères de convergence. Généreux, Bruxelles a préféré élargir l’Union au lieu de l’approfondir. Après la Hongrie et avec l’entrée programmée de la Bulgarie et de la Roumanie, elle n’a pas fini d’en payer le prix.

Source

On connait la suite, mais l'opinion de l'auteur (Jean-Gabriel Fredet ) laisse à réfléchir...

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: et ça continue   11.10.06 21:49

Elöd a écrit:
Généreux, Bruxelles a préféré élargir l’Union au lieu de l’approfondir. Après la Hongrie et avec l’entrée programmée de la Bulgarie et de la Roumanie, elle n’a pas fini d’en payer le prix.

Source

On connait la suite, mais l'opinion de l'auteur (Jean-Gabriel Fredet ) laisse à réfléchir...

Elöd I love you

bruxelle a également voulu approfondir l'union, en proposant la constitution. Qui a été refusée par les francais et hollandais

alors?
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: et ça continue   12.10.06 9:20

Sleep


Dernière édition par le 16.11.07 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: et ça continue   12.10.06 10:52

Elections sous tension en Hongrie

BUDAPEST (AFP), Samedi 30 septembre 2006
Les Hongrois sont appelés à voter dimanche pour leurs maires et leurs conseils municipaux dans un climat tendu après les aveux de mensonge du Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsany sur sa politique économique, qui ont provoqué deux semaines de protestations.

Durée: 1mn55

http://media.actu.orange.fr/video/mp-hi/video18796.wmv
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: et ça continue   14.10.06 16:53

olahus a écrit:
Elöd a écrit:
Généreux, Bruxelles a préféré élargir l’Union au lieu de l’approfondir. Après la Hongrie et avec l’entrée programmée de la Bulgarie et de la Roumanie, elle n’a pas fini d’en payer le prix.

Source

On connait la suite, mais l'opinion de l'auteur (Jean-Gabriel Fredet ) laisse à réfléchir...

Elöd I love you

bruxelle a également voulu approfondir l'union, en proposant la constitution. Qui a été refusée par les francais et hollandais

alors?

un bemol est necessaire ici: c'etait pas LES francais, mais des francais. Juste un peu plus que la moitie de voix. Mais ce qui a été malheuruexement assez pour rejeter la constitution.
.....

Peut-etre que 12 états aux économies et surtout méntalités imparfaites, c'est dur a digerer (ou, au moins, 10 états , si on exclue le Chypre et Malte ). Certains disaient qu'il fallait attendre avant de les recevoir, ou au moins ne pas recevoir tous ces états. Si j'oublie un peu mon identité est-éuropéene Laughing j'oserait dire que c'etait pas une si mauvaise idée (a condition qu'elle ne s'applique a la Roumanie...je rigole Razz )

En theorie, quand on a attendu 50 ans l'arivée de la liberté et de la prosperité, on peut encore attendre plus que 14 pour l'entrée dans un club selecte qui te garantira la premiere et augmentera la deuxieme.
En theorie, car apres une si longue periode on peut perdre sa patience.

....

On avait dit: si nous ferons attendre de plus ces pays aux portes de l'UE, ceci sera vu comme une rejection de la part de l'Ouest, et les extremistes gagneront le pouvoir.

Et alors? On les a recu toutes en 2004, sauf la Roumanie et la Bulgarie, et les extremistes sont déja au pouvoir en deux pays, avec des bonnes perspectives pour une troixieme.

bon, assez de dilemes pour aujourd'hui


olahus
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et ça continue   Aujourd'hui à 8:48

Revenir en haut Aller en bas
 
et ça continue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daemon - on continue...
» Rentrée 2011 : la magie continue !
» si ça continue: faudra que ça cesse!!!
» Mue continue
» On a un an mais on continue les bêtises....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: