Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Agressions racistes et homophobes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Agressions racistes et homophobes   23.08.06 18:07

Recrudescence des agressions racistes et homophobes dans certains des "nouveaux" pays membres de l'UE

RIGA (AP)

Pers Bogomazovs et son ami ne se sont pas méfiés lorsque deux hommes les ont abordés le mois dernier dans une rue de Riga, la capitale lettone, pour leur demander des cigarettes.

"Ils étaient OK au début et ils nous parlaient, mais ils ont compris qu'on était un couple et ils ont commencé à hurler", dit ce coiffeur âgé de 31 ans. "Ils m'ont frappé à la tête mais on a sauté dans un taxi qui nous a sortis de là, et heureusement nous n'avons pas été gravement blessés."

Son témoignage n'est pas isolé. Selon les mouvements de défense des droits de l'Homme, les agressions contre les homosexuels et les minorités ethniques sont en hausse dans plusieurs des anciens pays communistes qui ont rejoint l'Union européenne en 2004, comme la Pologne, la Slovaquie, la Lettonie, la Lituanie et l'Estonie.
"Je ne pense pas que tout le monde ait mesuré ce qu'adhérer à l'Union européenne signifierait", note Ilze Brands-Kehris, directrice du Centre pour les droits de l'Homme et les études ethniques, une organisation non gouvernementale lettone.
Pour adhérer à l'UE, les Parlements de ces pays ont dû ratifier des lois reflétant les valeurs européennes de tolérance et de respect des droits de l'homme. Mais dans les faits, les mentalités n'évoluent que lentement. "L'Union européenne était tellement impatiente de s'élargir qu'elle n'a peut-être suffisamment non plus mesuré la situation", poursuit Mme Brands-Kehris.
Linda Freimane, une des fondatrices de Mozaika, premier mouvement letton de défense des droits des homosexuels, se dit frappée par le déversement de haine à leur encontre. Le mois dernier, les autorités de Riga ont interdit la tenue d'une gay pride dans les rues de la ville, affirmant ne pas pouvoir assurer la sécurité des participants.
Des militants homosexuels rassemblés pour une plus petite manifestation ont été violemment pris à partie et ont été la cible d'insultes, jets d'oeufs et d'excréments. La police n'est pas intervenue. Le portail Internet Delfi, qui a rendu compte de l'événement, a reçu plus de 1.600 commentaires, pour la plupart homophobes. Nombre de ces internautes exprimaient également leur colère contre l'UE et les pays occidentaux, accusés de tenter d'imposer au pays des valeurs "non-lettones".
Les déclarations racistes et/ou homophobes reviennent fréquemment dans les discours de certains hommes politiques, sans guère attirer l'attention, déplorent des organisations comme Amnesty International ou Human Rights Watch.
Kazys Bobelis, qui a siégé trois fois au Parlement lituanien, a ainsi affirmé que tolérer l'homosexualité revenait à tolérer la bestialité. L'actuel président polonais Lech Kaczynsky et ancien maire de Varsovie avait jugé qu'il "serait dangereux pour notre civilisation de mettre les droits des homosexuels sur un pied d'égalité".
Hans Glaubitz, ambassadeur des Pays-Bas en Estonie, a lui demandé cet été sa mutation, expliquant que son ami, noir, était fréquemment harcelé et menacé dans les rues de la capitale Tallinn. La société estonienne, dit-il, "est loin d'être prête" à accepter de voir "deux hommes ensemble, surtout si l'un d'eux est noir".
Les agressions à caractère raciste se sont également multipliées à Riga au cours des deux dernières années, en plein jour et sans réaction des passants dans la plupart des cas. "Fondamentalement, les gens ici se méfient de ce qui n'est pas comme eux", dit George Steele, un Noir américain qui vit à Riga depuis 12 ans.
L'antisémitisme reste par ailleurs un problème récurrent, notamment en Pologne où le grand rabbin du pays, Michael Schudrich, a été agressé en mai dernier à Varsovie par un homme lié selon la police à un groupe néo-nazi.

Les organisations de défense des droits de l'Homme constatent toutefois des progrès, citant la décision des députés tchèques d'autoriser les mariages de même sexe, ou la condamnation pour la première fois par un tribunal letton de trois hommes accusés d'agression raciste.


AP - mercredi 23 aout 2006
Revenir en haut Aller en bas
 
Agressions racistes et homophobes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu - Plusieurs agressions à caractère cannibale à Miami
» Agressions sur autoroute à proximité de Barcelone et Madrid
» Agressions ?
» nouvelles agressions...l'horreur....
» Règlement du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: