Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 célebrités hongroises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: célebrités hongroises   21.07.06 12:20

LUGOSI Bela (1882-1956)

Acteur américain d'origine hongroise

né Béla Ferenc Dezsõ Blasko à Lugos(Roumanie actuellement)

et décédé en 1956 d'une crise cardiaque à l'âge de 73 ans à Hollywood

Né Béla Ferenc Dezsõ Blasko , sa ville de naissance Lugos en fera son nom d'artiste


Rarement, la carrière d'un acteur aura autant été marquée par un rôle. Et pourtant, Bela Lugosi n'a joué Dracula que deux fois : dans le film de Tod Browning et dans Deux nigauds contre Frankenstein (1948) où il parodiait avec un brio certain le personnage qui, en 1930, l'avait rendu célèbre et immortalisé à tout jamais. Bien qu'apparu dans d'autres films d'épouvante, souvent aux côtés de Boris Karloff, Lugosi ne put en effet échapper à son personnage. Rien ne laissait pourtant présager que Bela Blasko (son vrai nom) dont la carrière débuta au théâtre national de Budapest et qui incarna le Christ en personne, deviendrait pour plusieurs décennies, le symbole même du vampire.

À la même époque, Lugosi travaille à plusieurs reprises au cinéma, en particulier sous la direction de Mihaly Kertesz (le futur Michael Curtiz). Plus tard, il soutient le gouvernement de Bela Kun lors de la révolution de 1918 en Hongrie au point d'occuper un poste de ministre. Contraint de s'exiler à l'arrivée du maréchal Horthy, il émigre d'abord en Allemagne, apparaissant pour la première fois dans le genre qui l'a immortalisé dans Le crime du Docteur Warren (1920) de Murnau, version muette de Dr Jekyll et Mr Hyde, avant de s'embarquer pour les États-Unis en 1921.

Là, il fait partie d'une troupe d'acteurs de théâtre émigrés et devient en 1927, la vedette d'une pièce tirée du roman de Bram Stoker d'abord jouée à Londres. Couronnées de succès, les représentations tiennent l'affiche pendant deux ans et la pièce part en tournée à travers les États-Unis. Très vite, Hollywood en acquiert les droits d'adaptation. L'Universal qui doit produire le film veut confier le rôle à Lon Chaney, grande vedette des films d'épouvante et spécialiste des rôles à transformation. Mais lorsque l'acteur disparaît, Lugosi hérite du rôle qui, dès lors, lui vaut la célébrité internationale et plus encore, une identification totale avec le personnage.

Bela Lugosi reprit le rôle dans plusieurs tournées théâtrales en Angleterre ou aux États-Unis (en 1943, 1947 et 1951) et n'hésita pas à le parodier au cabaret et à la télévision, dans un show pour la série Colgate Comedy Hour (1954) aux cotés de Bud Abbott, Lou Costello, Lon Chaney Jr et Glenn Strange et la même année dans You Asked For It. Dans les années 50, il encouragea même ses fans à inonder de lettres l'Universal pour qu'elle entreprenne un Dracula en relief. Mais la firme était alors davantage occupée à produire des films de science-fiction. Et c'est dans l'oubli le plus total qu'il mourut en 1956. Selon ses désirs, il fut enterré dans la cape noire de Dracula.

En 1991, l'écrivain Kevin Anderson a imaginé dans une nouvelle intitulée Un enjeu très pointu la rencontre de l'acteur avec Vlad Dracula pendant le tournage du film de Browning. Enfin, en 1995, Tim Burton a raconté les dernières années de la vie de Lugosi et ses relations avec Ed Wood dans un film où Martin Landau, couronné par l'Oscar du meilleur second rôle, prête de manière hallucinante ses traits (Ed Wood, 1995) à l'acteur hongrois. Auparavant, un film vidéo édité en 1985 aux États-Unis (Lugosi the Forgotten King) avait proposé une compilation d'extraits de films, de bandes-annonces et d'interviews. C'est dire à quel point l'acteur est plus vivant que jamais.

sources (Pipacs et Alain Pozzuoli extraits du livre :Dracula, guide du centenaire)

Pipacs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
célebrités hongroises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos du soir : les oies Hongroises
» Célebrités et Roses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: