Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Milos Forman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Milos Forman   29.06.06 2:28

une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un cinéaste tchèque Milos Forman, un maître du noir et blanc et de l'image sociale de son pays dans les années 60, qui a droit à une programmation en ce moment sur les chaînes cablées de la télévision... ciné cinéma classic.
enfin c'est ce que que je retiens surtout de lui, mais il ne faut pas oublier qu'il a réalisé Valmont
et Hair adapté de la comédie musicale et Amadeus


FICHE TECHNIQUE

Comédie dramatique
Réalisation : Milos Forman
Distribution : Hana Brejchova, Vladimir Pucholt, Ivan Kheil
République Tchèque
Durée 85'
1965
Noir & Blanc



L'HISTOIRE

Dans une petite ville tchèque proche de la capitale, l'immense usine de chaussures emploie un nombre important de jeunes femmes. Le soir venu, leurs conversations roulent immanquablement sur les garçons, trop rares pour ces bataillons d'ouvrières. Un soir de bal, la belle Andula séduit le pianiste de l'orchestre.

Tendresse et ironie marquent ce portrait de la Tchécoslovaquie des années soixante et de sa jeunesse.

DIFFUSIONS


VO ST : le 28 Juin à 20H45 (1ere Diffusion) , le 29 Juin à 23H35, le 01 Juillet à 16H30, le 02 Juillet à 22H00, le 02 Juillet à 22H00, le 05 Juillet à 13H20, le 05 Juillet à 13H20, le 09 Juillet à 17H10, le 11 Juillet à 15H30.


LES ANECDOTES


1965 est une année charnière dans l’histoire du cinéma tchèque. Depuis 1956, le dégel amorcé par Khrouchtchev en Union soviétique a conduit à un relatif assouplissement du régime communiste et permis aux réalisateurs de s’exprimer plus librement. S’engouffrant dans cette brèche ouverte par ses aînés, une nouvelle génération de cinéastes, formés pour la plus part à la fameuse FAMU, fait une entrée très originale et remarquée dans la production tchécoslovaque.
Inspirés par la Nouvelle Vague et le free cinéma, ces réalisateurs marient différences esthétiques fondamentales au regard qui critique qui les réunit. Participant au bouillonnement culturel de la jeunesse praguoise, leurs films remportent les suffrages d’un public qui a l’impression de retrouver enfin une part de son vécu à l’écran, lassé qu’il est des fictions moralisatrices idéologiquement marquées et de l’esthétique réaliste socialiste.

à ce titre s'inscrit le film, "les amours d'une blonde" de Milos Forman




Synopsis:
Dans une petite ville tchèque proche de la capitale, l'immense usine de chaussures emploie un nombre important de jeunes femmes. Le soir venu, leurs conversations roulent immanquablement sur les garçons, trop rares pour ces bataillons d'ouvrières. Un soir de bal, la belle Andula séduit le pianiste de l'orchestre.

Tendresse et ironie marquent ce portrait de la Tchécoslovaquie des années soixante et de sa jeunesse.



Aîné de cette génération (avec Jean Schmidt et Pavel Juracek), Milos Forman, artiste novateur, orphelin de déportés, en devient rapidement la figure de proue.
Ses films datant de cette époque sont déjà largement portés sur les thèmes qui touchent la jeunesse et scénarisés de bout en bout. Même si leurs dispositifs peuvent faire croire le contraire, les méthodes utilisées tendent à convoquer « la vérité » au cinéma.
Les événements festifs, la musique et la danse, très présents dans « Les amours d’une blonde », comme dans « L’as de pique », participent intimement à cette quête du naturel. Forman affectionne tout particulièrement les bals populaires, moments privilégiés où, sous l’emprise de la musique et de l’alcool, les acteurs cessent de jouer, oublient leurs inhibitions et se laissent aller à plus de spontanéité, malgré les caméras… Malheureusement, après ce film et le virulent « Au feu les pompiers ! », toute oeuvre « outrageant la classe ouvrière » est interdite de séjour en Tchécoslovaquie. La parenthèse du socialisme à visage humain s’achève ; Forman est poursuivi pour « sabotage d’économie socialiste ». Il quitte alors son pays (à bord du véhicule de François Truffaut, qui avec Claude Berri, a racheté les droits desdits films). La répression du Printemps de Prague sonnera le glas définitif de ce cinéma inspiré de l’ouest.
Une comédie douce-amère, mélange de tendresse et d'ironie, comme pour laquelle les Américains le remarquent. En 1968, les chars russes mettent fin au Printemps de Prague et Milos Forman quitte l'Europe pour les Etats-Unis

L'AS DE PIQUE
Synopsis:


La vie quotidienne de Petr, dix-sept ans, jeune commis timide et maladroit d'un magasin; ses difficultés sentimentales; les sarcasmes de son père. La caméra capte les détails, les gestes, les regards. Les conflits de génération et le système socialiste sont traités avec la même ironie décapante.

Un film chaleureux dont la liberté préfigure le printemps de Prague. Grand Prix de Locarno.
.


A travers le conflit des générations, les conseils paternels moralisateurs et sentencieux, l’inexpérience avec le sexe opposé et l’irruption dans le monde du travail, « L’as de pique » donne à observer la vie tchèque dans les années 60, sous l’œil de Forman. Son antihéros, stakhanoviste mais presque trop inerte, trop détaché de tout, trop maladroit dans sa manière de cacher une révolte sourde dans ses anti-performances, est incapable de changement (alors qu’à cette époque l’occasion de flâner est justement à saisir).

Englué dans un village résigné, le brillant (acteur) Ladislav Jakim, en ado lunaire mal rasé et lymphatique, supporte jusqu’à incarner un des pires fardeaux de l’existence : l’ennui du quotidien enfanté par la totale absence d’espoir, d’où l’action du film réduite au minimum, qui semble composé d’une suite de tableaux sans liens véritables, d’instants de vie, qui, ainsi assemblés, traduisent l’incohérence du monde décrit.

Le très jeune réalisateur, alors fraîchement sorti d’école, penche parfois pour l’exagération, la caricature, le portrait au vitriol de la laideur, de la médiocrité, mais oscille plus volontiers entre la recherche d’authenticité paroxystique (pour ne pas dire « cinéma vérité ») et le laisser-aller qu’exige la tendresse qu’il porte à ses personnages.
Conte social sur la vacuité du système et de l’épouvante de devenir adulte – donc un valet de plus dans le jeu déjà trop conformiste et routinier – « L’as de pique » ne serait-il pas d’abord une forme autobiographique ?


texte, ciné cinéma




La suite de sa filmographie est universellement connue, toujours aussi critique envers le système dans lequel elle prend place, à Hollywood, et parsemé de chef d’œuvre tels sur « Vol au dessus d’un nid de coucou » (1975), « Hair » (1979), « Amadeus » (1984), « Larry Flint » (1986)…

Milos Forman perd ses parents déportés à Auschwitz et est élevé avec ses frères par le reste de sa famille. Il étudie le cinéma à l'Académie de Musique et d'Art Dramatique de Prague et réalise son premier long-métrage en 1963, L'As de pique. Une comédie douce-amère, mélange de tendresse et d'ironie, comme dans Les Amours d'une blonde (1965) pour lequel les Américains le remarquent. En 1968, les chars russes mettent fin au Printemps de Prague et Milos Forman quitte l'Europe pour les Etats-Unis.

eh voui , une pointure.... et qui a donné un style à une certaine photographie tchèque dans les années 60, .. et ceci est une autre histoire...



bref si vous n'avez pas ces chaînes empressez vous de louer les dvd!!!


Pipacs passionnée de ciné centre est et de photo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Erzi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: Milos Forman   28.04.07 22:06

Ah ! ces films, je les adore!
Permettez-moi de mentionner aussi mon favori:

AU FEU LES POMPIERS (1967)

Une farce très acide.
Le bal des pompiers d'une petite ville de Bohême est en préparation puis en action tout au long de ce film. Au programme : Remise d'une hache d'or au doyen des pompiers, tombola et concours de miss.

Tout l'esprit du grotesque de l'époque est là.
Le politburo avait bloqué la sortie du film (et encore, le printemps de Prague se profilait déjà...)
Ce sont François Truffaut et Claude Berry qui ont réussi à acheter les droits et à faire passer le film à l'étranger.
A noter aussi la participation d'Ivan Passer

Honnêtement je l'ai vu plusieurs fois...toujours avec le même résultat...
Revenir en haut Aller en bas
 
Milos Forman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auteur : Gayle Forman
» Forman, une nouvelle vie après la SPA
» Un bâtard à prix d' or
» Il promène ses 16 chiens
» ADOPTE-FORMAN en refuge SDA de Nice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: