Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Roumanie : pénurie de main-d'oeuvre dans certains secteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Roumanie : pénurie de main-d'oeuvre dans certains secteurs   24.05.06 9:34

Irlande, Canada, Allemagne, Italie, France ou Espagne... On estime à plus de 2 millions le nombre de Roumains qui travaillent à l'étranger. En Espagne, le nombre de travailleurs agricoles roumains est tellement important que le terme "capsunarii", désignant les ouvriers ramassant les fraises, a fait son entrée dans le dictionnaire !

Tous ces travailleurs exilés envoient régulièrement de l'argent à leurs familles, restées au pays. Par ces envois d'argent, ils contribuent à 4% du PIB roumain. En 2005, ils auraient ainsi fait rentrer près de 4,3 milliards d'euros selon la Banque Nationale roumaine…

Ce phénomène n'est d'ailleurs pas spécifique à la Roumanie et se retrouve dans l'ensemble de la région balkanique. Selon un récent rapport de la Berd (banque européenne de développement), ces travailleurs de l'étranger ont fait entrer plus de 20 millions de dollars dans les pays des Balkans en 2005… Une somme plus que conséquente et sans doute bien en deça de la réalité, puisque une grande partie de l'argent envoyé n'est pas déclaré.

Quand la main d’oeuvre fiche le camp.

Dans certains villages du pays, en Bucovine par exemple, ils sont des dizaines à avoir migré à l'étranger, dans l'espoir de gagner un meilleur salaire, bien supérieur à ce qu'ils peuvent toucher en Roumanie, où le revenu moyen avoisine les 200 euros.
Conséquence de cet exil, certains secteurs de l'économie roumaine sont confrontés à une pénurie de main d'oeuvre.

Le bâtiment, par exemple, commence à souffrir de cette fuite des travailleurs. Le nombre de maçons roumains exerçant leur profession à l'étranger est estimé à 200 000, pour des salaires oscillant entre 800 et 1000 euros en moyenne. La fédération du BTP s'est récemment inquiétée de ce phénomène, estimant que le pays allait manquer de 50 000 maçons dans les quatre prochaines années.

Mais le symbole éclatant de cette nouvelle tendance du marché de l'emploi roumain est l'annonce faite récemment par une entreprise de textile de Bacau, dans l'Est du pays. La société a décidé de recruter 1500 ouvrières chinoises, faute de trouver de la main d'oeuvre sur place.
Le premier signe, sans doute, d'une évolution progressive de la Roumanie en un pays importateur de main d'oeuvre.

Source : www.lepetitjournal.com

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
 
Roumanie : pénurie de main-d'oeuvre dans certains secteurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu: Pénurie de main-d'oeuvre qualifiée
» cherche main d'oeuvre dans le doubs
» Actu : La Suisse affronte une pénurie de main-d'œuvre
» besoin de main d'oeuvre
» propose main d'oeuvre contre savoir construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: