Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !   02.05.06 11:09

A Savoir :
Le muguet est toxique. Shocked
Toni-cardique et diurétique.
Il ralentit le rythme cardiaque, provoque augmentation de la pression artérielle.
Toutes les parties de la plante sont toxiques, ces toxiques sont des "poisons" du coeur.

En cas d'intoxication, on constate d'abord des troubles digestifs (irritation de la bouche, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées). Ensuite, surviennent les troubles cardiaques avec ralentissement du coeur et troubles du rythme. La respiration s'accélère. La mort est provoquée par arrêt cardiaque. Parfois sont observés somnolence, vertiges, convulsions, tremblements et augmentation de la diurèse (augmentation du volume des urines).

Ne pas mâchonner fleurs ou brins, ou bien boire par distraction l'eau d'un verre où a trempé un brin de muguet. Troubles cutanés à type d'urticaire observés chez les enfants ayant cueilli du muguet.

Dans 45% des cas, l'intoxiqué a été à l'hôpital.
L'intoxication par le muguet peut en effet être grave et nécessite donc souvent une évacuation digestive (vomissements provoqués - lavage gastrique - charbon activé) associée à une surveillance cardiaque.

Conclusion :
Le Muguet est donc une plante toxique dont l'ingestion accidentelle est généralement sans conséquence car les quantités prises sont trop faibles et/ou les mesures évacuatrices ont été précoces. Cependant la gravité de l'intoxication doit demeurer toujours présente à l'esprit.
Les mesures de prévention relèvent du bon sens:
- apprendre aux enfants que même si la plante est jolie, c'est du poison,
- ne pas laisser traîner de l'eau souillée par un bouquet de fleurs sur la table, surtout si le vase est un verre d'eau,
- ne pas mâchouiller la plante.
En cas d'ingestion accidentelle de la plante en fleur, de baies, ou de l'eau souillée d'un vase, il est vivement recommander d'appeler le centre antipoison ou de consulter son médecin traitant, afin d'évaluer le risque et de conseiller la personne intoxiquée judicieusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !   02.05.06 11:49

En effet le muguet est un poison puissant Twisted Evil

Prenez pour illustration ce film hongrois croustillant "Hukkle" , Hic en français où il est questions d'empoisonneuses de maris au muguet!


Arrow La bande annonce fr. ici


Synopsis:


« Hic » de choc. Hic (de crimes en crimes) est un étonnant film d'études du Hongrois György Pälfi qui sortira à Paris en octobre(2003). Le premier long-métrage d'un jeune cinéaste de 30 ans qui fait déjà des films depuis dix-huit ans. Ici, la campagne est enfin vue de l'intérieur, sondée par une caméra fouisseuse qui creuse la terre avec la taupe mangeuse de vers, plonge avec les silures dans les eaux mortelles de l'étang... Restituée d'une oreille musicale qui capte, au rythme du hoquet d'un vieil homme immobile, la symphonie d'une campagne ordinaire et fatale. Un film muet mais sonore. Un documentaire (tiré d'un fait divers hongrois) mais surréaliste. Un thriller mais sans queue ni tête. Un fantastique marabout, bout de ficelle, selle de cheval...
Libération



Un brin de muguet,
Et, hop, veuve deviendra !


Les beaux crimes peuvent être délicieusement bucoliques. Il existe, pour occire son cher mari ou sa chère épouse, toutes sortes de moyens brutaux, définitifs et contondants. Du couteau à la hache, du revolver au marteau, du lacet à la serpette, de la corde à la masse d’armes de l’oncle du Guesclin tout peut servir qui a déjà servi d’ailleurs. Il existe aussi des moyens supposés discrets, radicaux et on se demande pourquoi réputés plus féminins. Le poison type Lucrèce Borgia, l’arsenic façon Marie Besnard ou la mort-aux-rats genre potage-vermicelle. Mais qui aurait pensé à la tisane de muguet, à une belle printanière et poétique décoction de ces brins d’affection ? Qui ? Le réalisateur de Hic et, immédiatement séduites, les aspirantes - veuves du village. C’est un fait, le muguet tue et il tue bien !

Tonicardiaque et diurétique reconnu, il peut, en doses massives, façon potion de l’empoisonneuse, nuire gravement à la santé et encore plus à la vie ! Tous les dictionnaires de pharmacologie appliquée vous le diront : l’eau de muguet est souveraine pour le veuvage ! La toxicité de la plante est le fait de trois substances : la convallarine, la convallamarine et la convallatoxine. Ces trois grâces conjuguées ne font pas de quartier ! Ce sont des poisons du coeur et la victime meurt d’arythmies. Après d’assez jolies souffrances ainsi décrites au tableau clinique : en cas d'intoxication, on constate d'abord des troubles digestifs (irritation de la bouche, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées). Ensuite, surviennent les troubles cardiaques avec ralentissement du cœur et troubles du rythme. La respiration s’accélère. La mort est provoquée par arrêt cardiaque. Parfois, aussi préalablement sont observés, notamment dans les films et les villages hongrois saisis par le vertige de Mai, somnolence, convulsions, tremblements et autres menus préavis de crime.

Donc, pour illustrer son propos criminel, le réalisateur a déniché l’arme fatale, le muguet à clochettes. Et tant qu’il y était, puisque tout doit se finir par une chanson, même au village assassin, il a dégoté, dans le folklore local une douce mélopée qu’on hésite à qualifier de Carmagnole des veuves. En voici les paroles délicieuses et, faussement, naïves :

Celle qui n’aime plus son mari
F’ra d’la belladone pour lui
En ajoutant du paprika,
À l’aube venue, veuve deviendra
Si elle aime toujours son mari
Le bon dîner s’ra pour lui




Arrow Visitez cet excellent site sur ce film en français


Pipacs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !   01.05.16 5:33

à toutes et tous

Un autre site sur le muguet = http://ddbrug.free.fr/muguet/
duquel j'extraie des tableaux de grands maîtres de la peinture:


"The first of May" : Le Duc de Wellington offre le muguet du 1er mai
à la Reine Victoria, au Prince consort Albert et au jeune Prince Arthur (1851).
Tableau de Franz Xaver WINTHERHALTER (1805-1873)

"Mademoiselle de Blois portant un brin de muguet".Tableau de Pierre MIGNART (1612-1695)

"Portrait au muguet" (anonyme sans doute du 16ème siècle)
Site offrant une création originale: la Tubérocuir
http://civetteauboisdormant.blogspot.fr/2012/05/tuberocuir.html

Et une page que l'on pourrait qualifier d'Histoire du parfum du 19e siècle à nos jours - par la liste présentée:
http://beaute.aufeminin.com/forum/une-liste-de-parfums-suivant-leurs-createurs-et-avec-les-dates-de-sortie-et-la-composition-fd312528
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !   Aujourd'hui à 6:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Muguet : Pas si "porte-bonheur" que cela !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le muguet : pas seulement un "porte-bonheur"
» Un porte bonheur pour chacun
» Grigri-Porte-Bonheur , and Co...
» Journées "porte-ouverte" aux chevaux de Tan
» Porte bonheur Porte malheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: