Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les traités de paix 1919-1920

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 1:42

Je vais faire ultra concentré.

Traité de Trianon

1920

Pays vaincu : Hongrie

Territoires perdus...Transylvanie , Slovaquie et Ruthénie , Croatie

... au profit de Roumanie , Tchécoslovaquie , Yougoslavie


Le démembrement de l'Empire austro-hongrois résultant des traités de Saint-Germain et de Trianon, a été entrepris au nom du principe des nationalités.
L'Empire austro-hongrois, Etat de 625 000 km2 peuplé de plus de 50 millions d'habitants en 1913, laissait la place à plusieurs petits Etats successeurs : Autriche, Hongrie, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Roumanie.

La Hongrie était réduite aux territoires peuplés majoritairement de Hongrois.


Dernière édition par le 24.09.05 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 1:50

Traité de Saint-Germain

1919

Pays vaincu : Autriche

Territoires perdus... Galicie , Bohême, Moravie , Trieste, Trentin , Slovénie, Dalmatie , Bosnie-Herzégovine ( Istrie)

... au profit de : Pologne , Tchécoslovaquie , Italie , Yougoslavie


L'Autriche, pays de langue allemande, dont près d'1/3 de la population se trouvait concentré dans l'ancienne capitale de l'Empire, Vienne, se voyait interdire l'Anschluss, c'est-à-dire la réunion avec l'Allemagne. (Balayant cette interdiction, Hitler a rattaché l'Autriche à l'Allemagne en mars 1938 ).




La dislocation de l'Empire austro-hongrois brisait l'équilibre en Europe médiane au profit de l'Allemagne qui, bien que vaincue, affaiblie et amputée sur le plan territorial, restait la seule puissance face à la mosaïque de petits états successeurs de l'Empire austro-hongrois, faibles, divisés, peu industrialisés à l'exception de la Tchécoslovaquie, et stratégiquement indéfendables en cas d'agression allemande.

En outre, la création de nouveaux Etats n'a pas résolu le problème des nationalités qui subsiste à une autre échelle, à l'intérieur de chacun des nouveaux Etats.

En Yougoslavie, 9 groupes ethniques subsistent dont les rivalités recoupent aussi des clivages religieux opposant catholiques, chrétiens orthodoxes et musulmans.

En Tchécoslovaquie, cohabitent :
- 7 millions de Tchèques ;
- 3,2 millions d'Allemands installés dans la région des Sudètes ;
- 3 millions de Slovaques ;
- 700 000 Hongrois ;
- et 30 000 Polonais.

En Roumanie, on compte 1,3 millions de Hongrois.



Quant à la Bulgarie, alliée de l'Empire austro-hongrois, non seulement elle était amputée de nombreux territoires, mais elle perdait son accès à la Mer Egée et à la Méditerranée.


Dernière édition par le 24.09.05 2:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 1:52

États successeurs en 1921 / Superficie en km² / Nombre d' habitants
Autriche / 84 000 / 6 500 000
Hongrie / 93 000 / 7 900 000
Tchécoslovaquie / 140 000 / 13 600 000
Yougoslavie / 248 000 / 12 000 000
Roumanie / 295 000 / 16 200 000

Annuaire statistique international, Société des Nations, 1927
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 2:06

Traité de Versailles

1919

Pays vaincu : Allemagne

Territoires perdus... Alsace-Lorraine , Cantons d'Eupen et Malmédy , Schlesvig , Posnanie, Haute-Silésie et corridor de Dantzig , îles Marshall, Mariannes, Carolines , Togo et Cameroun , Sud-Ouest africain et Afrique orientale

... au profit de : France , Belgique , Danemark , Pologne , Japon , France , Royaume-Uni


Signé dans la Galerie des glaces du château de Versailles ( où avait été proclamé en janvier 1871 l'Empire allemand ) le 28 juin 1919 ( 5ème anniversaire de l'assassinat de Sarajevo ), le traité de Versailles qui règlait le sort de l'Allemagne vaincue était le plus important des traités qui ont mis fin à la 1ère guerre mondiale.
Il était le résultat d'un compromis entre des vainqueurs très divisés.
Il était constitué de toute une série de clauses territoriales, militaires, morales, économiques et financières très sévères, qui ont été imposées unilatéralement à l'Allemagne.
(je détaillerais un jour les clauses indécentes imposées par Clémenceau et on comprendra pourquoi par ses décisions d'imbécile, il a favorisé l'arrivée du dictateur à la moustache carrée).

Le traité de Versailles a été considéré d'emblée en Allemagne comme un diktat, c'est-à-dire comme un traité odieux, injuste, inacceptable, imposé unilatéralement sans aucune négociation. Les dirigeants démocrates et socialistes qui l'ont accepté, contraints et forcés, ont été immédiatement dénoncés par l'état-major allemand et la droite nationaliste comme des traîtres.
Ce traité épargnait l'essentiel de la capacité de production de l'Allemagne qui n'avait pas été le théâtre de combats et dont le territoire n'avait pas subi de destructions, alors que beaucoup de pays d'Europe sortaient de la guerre dévastés.
Et pourtant, il a alimenté un profond ressentiment, un courant révisionniste tenace, un esprit de revanche principalement tourné contre la France, qu'Hitler et les nazis ont su habilement exploiter pour abattre la République de Weimar, parvenir au pouvoir et multiplier les coups de force qui ont conduit à la 2ème guerre mondiale.


king
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 10:29

Istvan a écrit:

(je détaillerais un jour les clauses indécentes imposées par Clémenceau et on comprendra pourquoi par ses décisions d'imbécile, il a favorisé l'arrivée du dictateur à la moustache carrée).
"decisons d'imbecile"? Shocked
L'histoire ne devrait-elle etre etudiee et presentee "sine ira et studio" (sans haine ni passion)?

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 16:38

Dans tous les livres d'histoires, l'Histoire est toujours présentée différamment. Cela est dû à l'historien à qui il est impossible d'être objectif. Les emerveillés de Napoléon, minimiseront ses crimes pour encenser la grandeur de l'homme avant tout.
Le traité de Versailles qui s'est déroulé à Versailles et donc en France, a été présidé par Clemenceau, le "Tigre".
Les sanctions ont été proposés par lui et validés par les autres vainqueurs. Ce qui a été signé est digne d'une personne a été tout sauf objectif. Ce n'est sûrement pas les autres têtes de vainqueurs qui allaient refuser de pareils décisions, puisqu'ils y trouvaient des issues financières.
Ne nous étonnons pas ensuite de la venue du nationalisme allemand et de l'acceptation par le peuple allemand (civil et militaire) d'un ex-peintre autrichien comme le sauveur tant attendu.
Je ferais bientôt un post sur la liste des décisions et le constat des conséquences, vous jugerez ainsi Clemenceau sur ses actes avec votre ressenti.

king
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   24.09.05 17:49

ok, je comprends tout tes propos, je croix ce que tu dis, mais le terme "imbecile" n'appartient pas a un langauge historique objectif.

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   26.09.05 0:28

Je comprends ta réaction.
J'aurais pu utiliser les termes de bon, de brave , d'héroique, de sauveur de la France et là on n'aurait rien dit. Mais imbécile n'est pas flatteur et n'est pas courant, c'est pour cela qu'il choque. En fait, ce terme n'est pas une insulte. Il signifie qu'une personne n'est pas consciente de ses actes et des conséquences de celles-ci (ce qui est excusable, à l'inverse d'un idiot qui lui est conscient de ce qu'il fait). Pour imposer un traité avec un tel contenu, objectivement, il fallait vraiment avoir l'esprit que la définition indique. Il y avait aussi l'individu en lui même, pas aussi brillant qu'on pourrait le penser, mais je n'entrerais pas dans ce débat car ce serait jouer son jeu.
Je ne veux pas porter de jugement personnel, je constate les dégats occasionnés sur un peuple de civils (non responsables de la guerre) qui sont à l'origine du déclenchement de la seconde guerre mondiale et des millions de juifs morts. Parmi les chefs d'états réunis à Versailles, Clemenceau a mis les militaires allemands et le peuple civil dans le même sac , comme étant tous des "sales boches" et qu'ils devaient payer pour tout ce qui est arrivé pour qu'ils ne recommencent pas.
Comment un chef d'état peut-il tenir de tels propos ? Ses directives ont été guidées par une volonté de punir à son appréciation uniquement personnel sans tenir compte des avis alliés, un racisme malsain, un refus catégorique de discussion, une volonté de mettre plus bas que terre plusieurs peuples sans contrepartie, une volonté de mentir aux français, un refus de discussion avec les autres chefs d'états vainqueurs et vaincus . Ce comportement a été identique sur les 3 traités : St Germain, Trianon, Versailles. Il en a été de la Hongrie comme de l'Allemagne au niveau des procés à huit clos dirigés par Clemenceau , sans jugement, sans défense, ni appel et sans la présence de la partie adverse.
Une seconde guerre était prévisible avec de tels verdicts.
S'il y avait un mot pour le définir objectivement, je reprendrais le même car il est bien adapté à l'individu. Cela ne le sert pas mais l'histoire s'est poursuivie comme on la connait malheureusement et cela en grande partie à cause de ses actes.

king
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
Istvan
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 560
Localisation : Banlieue Ouest de L'Est
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: La Conférence de la Paix   30.09.05 0:01

La mission de la conférence

Les armistices signés fin octobre-début novembre 1918 sur les différents fronts ont mis fin aux combats.
Mais il restait à élaborer les traités de paix destinés à mettre fin définitivement à une guerre dont beaucoup voulaient croire qu'elle allait être la « der des ders » ouvrant la voie à « une paix juste et éternelle ».

La France ayant été un des principaux lieux d'affrontement de la 1ère guerre mondiale, c'est à Paris que les pays vainqueurs ont décidé de réunir la Conférence de la paix investie d'une double mission :
- la création de la Société des nations ( SDN ) ;
- et l'élaboration des traités de paix à soumettre aux pays vaincus.
Cette conférence a été dominée par les chefs de délégation des quatre principaux pays vainqueurs :
- le président américain, Wilson ;
- le président du Conseil français, Clemenceau ;
- le Premier ministre britannique, Lloyd George ;
- et le chef du gouvernement italien, Orlando.

Les vainqueurs et leurs principes

Dès son ouverture, le 18 janvier 1919, la Conférence de la paix a fourni l'occasion aux représentants des principaux pays vainqueurs d'exposer leurs points de vue respectifs et les principes sur lesquels ils entendaient rétablir la paix, et donc de faire apparaître un certain nombre de divergences d'intérêts et de contradictions laissant augurer que le rétablissement de la paix allait donner lieu à bien des compromis et des marchandages.

Le point de vue français exposé par Clemenceau

Clemenceau exprimait l'obsession d'une France envahie à l'Est par trois fois en un siècle ( 1814-1815, 1870-1871, 1914-1918 ), qui considérait l'Allemagne, le « Boche » comme « l'ennemi héréditaire » à qui il fallait enlever un bonne fois pour toute l'envie de recommencer.
Il revendiquait au nom de la sécurité de la France,la plus grande fermeté à l'égard de l'Allemagne.
Il considérait qu'il fallait la réduire, l'entourer d'« Etats-tampons » impliquant non seulement la reconstitution de la Pologne à l'Est, mais aussi la création d'un Etat rhénan indépendant à l'Ouest.
Devant l'opposition de ses alliés américains et britanniques à la création d'un Etat rhénan indépendant, il exigea que ces derniers garantissent les frontières françaises contre toute nouvelle violation.
Il considérait enfin qu'il était juste de faire payer à l'Allemagne le prix de la guerre et des dévastations sous forme de réparations.

Le point de vue français se résumait par le slogan
« Sécurité d'abord - L'Allemagne doit payer - L'Allemagne paiera ».


Le point de vue britannique exposé par Lloyd George

Les Britanniques, soucieux quant à eux de préserver l'équilibre du continent européen, souhaitaient ne pas trop affaiblir l'Allemagne.
Il était important pour eux que l'Allemagne redevienne vite un partenaire commercial du Royaume-Uni, qu'elle continue à faire contrepoids à la puissance française sur le continent, et qu'elle puisse servir de rempart face au bolchevisme établie en Russie.


Le point de vue italien exposé par Orlando

Les Italiens entendaient que les engagements et les promesses du traité secret de Londres signé en1915 avec la France et le Royaume-Uni soient tenus, en particulier en ce qui concernait les « Terres irrédentes » ( Trentin, Trieste, Istrie, côte dalmate ) que l'Italie revendiquait avec détermination.


Le point de vue américain exposé par Wilson

Président démocrate, premier président des Etats-Unis à se rendre en Europe, Wilson est un idéaliste pacifiste, qui s'était d'abord efforcé de maintenir les Etats-Unis en dehors de la guerre et qui avait cru un temps pouvoir faire aboutir une « paix blanche », une « paix sans victoire ».
Il représentait un pays entré tardivement dans la guerre, qui était resté loin des combats, n'avait pas subi de destructions sur son territoire, dont l'économie avait largement profité du conflit, et qui était devenu le créancier d'une Europe exangue.
Il se trouvait donc en position favorable d'arbitre, ce qui donnait beaucoup d'autorité au point de vue qu'il était venu défendre.
Ce point de vue n'était d'ailleurs pas nouveau, puisqu'il correspondait
aux 14 points que Wilson avait exposés devant le Congrès américain le 8 janvier 1918.
On y retrouvait ce qu'on a pu appeler l'« idéalisme wilsonien », c'est-à-dire l'énoncé de grands principes, de bons sentiments, de belles idées généreuse de réconciliation, de renonciation à la guerre, d'arbitrage, d'égalité, de justice et de solidarité, peu compatibles avec les revendications précises et réalistes des autres pays vainqueurs.

king
Revenir en haut Aller en bas
http://centraleasteurope.bbfr.net
Vàrosmajor/Aix
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re.: Istvàn    14.09.11 18:17


Quel silence depuis 2005 !?

....ça jétte un froid chaque fois ! Mais ça n' arrète pas ..."sporadiquement"... sur d ' autres pages .

Ce qui est insupportable , c 'est l 'attitude "négationiste" des " bien-pensants " . Bien sûr que le
peuple juif fut martyr , bien sûr que les czigàny ont souffert , mais pourquoi taire les résponsabilités
autres que l' on attribue aux vaincus ? Est -t-il interdit de tenter d' expliquer et comprendre ?
Que des millions de soldats soient morts dans les conditions épouventables , est toute aussi
dramatique , et criminel , même si personne ne peut contester que de le faire pour des "raisons ratiales"
est partculiairement insupportable ! Mais je l' ai dèja dit , personne n ' a envie de mourir , et pourtant
"ON " les y envoie .
Je suis certain , que le peuple allemand n 'est pas un peuple "imbécile" , et il reste à expliquer ,
pourquoi ils ont suivi le "moustachu" .... qui en était un ... ?
Dans le même ordre d ' idée , je me suis jamais expliqué qu 'en 1957 (avec notre arrivé en
Fance , suite à 56 ) , il y avait prés de 27% de français qui votaient communiste . (et orthodox s.V.P.)
D epuis j 'ai une petite idée .... , ce n 'est pas à nous qu' ils en voulaient , mais l 'état social de la France
expliquait bien des chôses ..... Je ne les ai jamais aimé , mais je ne les juge pas comme "imbéciles" .

Tu as des milliers de sujets aussi "orphelins" (ou tabou) ! Je vous supplie , de ne pas les laisser
ÈTOUFFER !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les traités de paix 1919-1920   Aujourd'hui à 19:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Les traités de paix 1919-1920
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» laine de mouton traitée au sel de bore
» terreau traité ?
» Repose en paix titi . .
» Carey...... repose en paix ma belle...on t'aime
» le traité rustica du petit élevage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Histoire-
Sauter vers: