Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Töhötöm
Admin
Admin


Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   14.03.06 11:02

Bonjour à tous,

Voici un article de leconomiste.com annonçant une bonne nouvelle.

L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est

· Plus besoin de permis de travail

· Les syndicats confiants

L’Espagne a décidé d’ouvrir son marché du travail à partir du 1er mai aux ressortissants des pays de l’Est entrés en 2004 dans l’Union européenne. Cette mesure est la première du genre parmi les grands pays européens. Une décision annoncée le 9 mars par le chef du gouvernement espagnol, à l’issue d’un sommet bilatéral avec son homologue polonais, Kazimierz Marcinkiewicz, à Grenade. Elle a été qualifiée par Zapatero de «très positive pour les entreprises et l’économie espagnoles», comme pour les huit pays concernés (Pologne, Hongrie, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Estonie, Lettonie et Lituanie).
Concrètement, cela signifie que ces ressortissants de l’Est n’auront notamment plus besoin de demander un permis de travail pour exercer en Espagne.
Le syndicat Comisiones Obreras, l’une des deux principales centrales syndicales espagnoles, a assuré ne pas s’attendre à voir arriver des «flux massifs» de travailleurs des pays de l’Est, notamment parce que ces pays connaissent une forte croissance économique.
La Commission européenne souhaite que les pays ouest-européens ouvrent largement leur marché du travail aux travailleurs de l’Est, mais certains poids lourds de l’UE, notamment l’Allemagne et la France, redoutent une invasion de mythiques «plombiers polonais».
Une menace qui avait été brandie en France en 2005 par les opposants de droite comme de gauche à la nouvelle Constitution européenne.
Douze pays de l’ancienne UE doivent décider d’ici la fin avril, soit de lever leurs restrictions, comme vient de le faire l’Espagne, soit de les maintenir en l’état pour trois années de plus, soit encore de les assouplir. Aucune restriction n’affecte les ressortissants de Malte et Chypre, les deux autres pays ayant participé à la dernière vague d’élargissement de l’UE
.

Source : http://www.leconomiste.com/article.html?a=69213

Une fois de plus l'Espagne fait voir le bel exemple. Depuis quelques années, je suis surprise par l'attitude de ce pays par rapport à son marché de l'emploi. Il n'y a aucun doute. Ils ne sont pas frileux du tout. Quel pays aura le courage de suivre cet exemple ?

PS : mais qu'est ce qu'ils ont tous avec le plombier polonais ? Laughing

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   14.03.06 11:41

D'après les info de RFI la France est en train de se demander si elle va ouvrir ses portes comme le fait l'Espagne ou si elle va repousser cette échéance à 2010......

Quand on sait que le mois dernier 1800 émigrés ont été renvoyés dans leur pays on se demande vraiment quelle position va être adoptée.

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   15.03.06 11:33

Sleep


Dernière édition par le 16.11.07 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velimir



Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   17.03.06 20:57

An Alré a écrit:
Vu les différents articles de presse lus ces derniers jours, la France va suivre le mouvement, c'est inéluctable Cool

J'aimerais que tu aies raison mais j'en doute fort ou alors pas avant un futur éloigné.
Malheureusement la France n'a jamais été une terre où les gens des pays de l'Est ont été les bienvenus. Ainsi pendant la guerre en ex-Yougoslavie, la France a accepté de recevoir 2000 réfugiés sur son sol, pendant que l'Allemagne en acceptait 400.000, l'Italie 100.000, la petite Suisse 40.000 etc
Revenir en haut Aller en bas
Töhötöm
Admin
Admin


Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   26.03.06 0:08

Pour l'Allemagne, il semble que ses portes resteront fermées aux travailleurs venus des derniers pays étant entrés dans l'UE. Crying or Very sad

"Les travailleurs originaires de Pologne et d'autres nouveaux pays membres de l'Union européenne en Europe de l'Est attendront encore trois ans avant d'avoir accès sans restriction au marché du travail allemand. Berlin a décidé, mardi 21 mars, d'user de la possibilité de maintenir ces restrictions jusqu'à la fin avril 2009, prévue lors de l'élargissement de 2004. Il a néanmoins décidé de reconduire les 400 000 permis de travail accordés chaque année à des travailleurs de ces pays dans le cadre d'accords de branche, notamment pour les récoltes.

Le ministre allemand du travail, Franz Müntefering, a justifié la décision de Berlin par le taux de chômage en Allemagne - 12,2 % en février - et la proximité géographique des nouveaux pays membres. Si les syndicats sont favorables au statu quo, l'association des chambres de commerce et d'industrie l'a déploré, craignant pour l'image et les exportations de l'Allemagne à l'Est.

En 2004, seules la Grande-Bretagne, l'Irlande et la Suède n'avaient pas eu recours à des restrictions. La Finlande, l'Espagne et le Portugal ont décidé de les lever."


Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-754205@51-740417,0.html

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
caroslo
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 378
Localisation : SLOVAQUIE-retour en France !
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   01.05.06 15:46

Vendredi 30 avril réponse à nos questions : dernier jour pour les pays de la vieille Europe de rendre leur verdict quant à la question de l' ouverture ou non de leur marché du travail aux travailleurs de l'est.

Le "Vieille Europe" entrouve sa porte aux travailleurs de l'Est


1er mai 2004 : entrée des pays de l'Est dans l'UE.
Seuls trois pays --le Royaume-Uni, la Suède et l'Irlande-- ouvrent immédiatement et sans restrictions les portes de leur marché du travail aux polonais, tchèques, slovaques, hongrois, slovènes, lituaniens, estoniens et lettons.

Les autres pays de l’ ouest de l’ UE avaient donc jusqu’ à dimanche 30 avril 2006 pour répondre à une injonction de la Commission européenne, leur demandant de notifier s’ ils maintenaient ou non les restrictions. ( restrictions- car craintes d’ afflux d’ immigrés- sous forme de permis de travail obligatoire, quotas )

Réponse :

-à compter du 1er mai 2006, Espagne, Portugal, Grèce et Finlande, rejoignant la Grande-Bretagne, l'Irlande et la Suède, et lèvent totalement leurs restrictions sur l'emploi des travailleurs venus de l'Est.
-quatre maintiennent toutes leurs restrictions (Allemagne, Autriche, Danemark, Italie et Pays-Bas)
-trois autres (France, Belgique et Luxembourg) les assouplissent.


Un effort salué par Bruxelles. Le commissaire européen à l'Emploi, Vladimir Spidla, ( un tchèque), avait plaidé en février pour une ouverture maximale :
- Il citait les 3 pays qui ne pratiquaient pas de restrictions, en montrant que leur chômage ne c’était pas aggravé.
-Il expliquait que les pays de "l’ ancien bloc" avaient des niveaux de vie relativement élevés, qu’ il était donc inutile de craindre une ruée folle des gens de ces pays là vers les pays de l ‘ ouest
-Il avait aussi rappelé que la libre circulation des personnes faisait partie des principes de base inscrits dans les traités européens, que tous doivent mettre en oeuvre.

La Confédération européenne des syndicats et les eurodéputés avaient également appelé à laisser les travailleurs de l'Est venir librement travailler à l'Ouest, soulignant que les restrictions ne faisaient qu'encourager le travail clandestin.



Il semblerait que l'Allemagne et l'Autriche, soient confrontés à un réel afflux de ressortissants de l'Est, d’ où leur décision.
La France, le Luxembourg et la Belgique ont décidé d’assouplir les secteurs où les besoins de main d'oeuvre sont forts.

La France donne ainsi accès à 61 métiers couvrant sept secteurs économiques qui connaissent des difficultés de recrutement.
Le ministère délégué à l'Emploi a publié vendredi la liste de ces métiers, répartis dans sept secteurs: bâtiment et travaux publics, hôtellerie- restauration-alimentation, agriculture, mécanique-travail des métaux et industries diverses, industries de process, commerce-vente et propreté.
Le ministère délégué à l'Emploi précise vendredi que les 61 métiers ouverts "représentaient près de 700.000 offres d'emploi en 2005 dont un tiers en moyenne ne pouvaient être pourvues faute de demande".
Selon une enquête de l'Unedic, l'hôtellerie-restauration souhaite embaucher quelque 100.000 personnes en 2006 et 72.600 agents d'entretien sont recherchés dans le secteur propreté. Quelque 75% des entreprises du BTP connaissent en outre des difficultés pour recruter.
Selon le ministère, "cette ouverture maîtrisée" du marché du travail "devrait contribuer à réduire le travail dissimulé dans ces métiers qui reste une pratique fréquente liée précisément pour partie à ces difficultés de recrutement".
Le ministère ajoute que "les flux d’entrée sur les métiers autorisés feront l’objet d’un suivi attentif".

Après 2 ans, les syndicats Français en espéraient plus. Ils indiquent que ces restrictions, cette « immigration choisie » en fait, favorise une Europe à deux vitesses : l’ ouest profite du marché à l’est mais refuse les travailleurs de l’est .
"On ouvre dans des secteurs où les rémunérations sont suffisamment faibles pour que les gens ne souhaitent pas y travailler. Le gouvernement tente d'utiliser l'immigration de l'Est pour favoriser le dumping social", Yves Veyrier (FO).


L'Italie a augmenté à 170.000 les quotas réservés aux travailleurs des nouveaux pays membres.

Les Pays-Bas,après avoir dans un premier temps indiqué que les restrictions allaient être levées, ont fait marche arrière. Ils ont finalement décidé de les maintenir au moins jusqu'à la fin 2006, date à laquelle le Parlement devrait réexaminer la question.

La position du Danemark restait encore à préciser. Selon la Commission, il aurait décidé de maintenir les barrières, même si le Parlement a adopté début avril un compromis supprimant les quotas et prévoyant une plus grande ouverture du marché du travail.


Nouvelle date butoir : 2009. Les pays qui voudraient maintenir des restrictions après cette date et jusqu'en 2011 --date à laquelle toutes les restrictions devront avoir disparu-- devront se justifier devant Bruxelles, ce qu'ils n'avaient pas à faire cette année.



Et le fameux....fameux.... plombier polonais biensûr !!!?.

C’est vrai que la Pologne, géante des nouveaux Etats membres avec ses 38 millions d'âmes, est le pays qui envoie le plus de travailleurs hors de ses frontières.
Son taux de chômage est aussi le plus élevé des 25.
Plus de 200.000 Polonais se sont inscrits pour travailler en Grande-Bretagne depuis 2004, 100.000 en Irlande, 8.000 en Suède...
Mais en fait, un nombre encore bien plus élevé, estimé à près d'un million, travaillerait illégalement dans des pays qui n’ avaient pas encore officiellement ouvert leur marché (mouvements migratoires, Centre de relations internationales à Varsovie.)

En fait, ce sont aussi les pays de départ qui doivent se méfier désormais semble t’ il de cette nouvelle vague de migration, car se sont les meilleurs éléments de la société qui partent se vendre ailleurs.
L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont déjà perdu des dizaines de milliers d'habitants, sur une maigre population totale de 7,2 millions de personnes.
La Pologne constate déjà une pénurie dangereuse d'anesthésistes. La ville de Wroclaw s'inquiète tellement de perdre tous ses travailleurs qualifiés, alors qu'elle vit un vrai boom des investissements, qu'elle envisage de lancer en septembre une campagne d'information en Grande-Bretagne. Histoire de dire aux Polonais de là-bas que des emplois attractifs les attendent au pays...
Chez les Baltes, les entreprises de construction sont particulièrement touchées et se sont mises à aller embaucher du côté de la Russie et du Bélarus.
Dans bon nombre d’ entreprises, il semble que l’on ne peut plus se permettre de licencier même les paresseux !! parce qu’ il n’ y a plus personne pour les remplacer.


source : AFP 1er mai 2006
Revenir en haut Aller en bas
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: L'Europe s'ouvre un peu plus aux travailleurs...   02.05.06 14:06

L'Europe s'ouvre un peu plus aux travailleurs des nouveaux Etats-membres

La Finlande, l'Espagne, le Portugal et la Grèce ont depuis ce lundi levé totalement leurs restrictions sur l'emploi des travailleurs venus de l'Est. Ils rejoignent les trois pionniers en la matière. Au moment de l'élargissement en mai 2004, le Royaume-Uni, l'Irlande et la Suède avaient ouvert immédiatement et sans restriction les portes de leur marché du travail.

Plus réservés, la France, l'Italie, le Luxembourg et la Belgique ont décidé d'assouplir leurs restrictions dans certains secteurs.
En revanche, pas encore d'ouverture aux Pays-Bas, au moins jusqu'à la fin 2006. Le pays a reculé au dernier moment.
Seules l'Allemagne et l'Autriche ont décidé de maintenir leurs barrières en l'état. Le Danemark lui hésite toujours.

A chaque "ancien" Etat-membre de choisir sa formule. En France par exemple, les restrictions seront levés dans les secteurs où les besoins de main d'oeuvre sont forts. Les chefs cuisiniers, les éleveurs de lapins ou de cochons ou encore les maçons sont très demandés.

L'exemple britannique est un succès. Le nombre d'entreprises ayant engagé des ressortissants des pays de l'Est a presque doublé depuis 1 an. Et ils sont plus de 345.000 à travailler au Royaume-Uni depuis mai 2004 dont 59% de Polonais.
L'hôtellerie-restauration, la construction, les services aux entreprises et l'agriculture sont les secteurs qui embauchent outre-Manche.

Tous ces efforts ont été salués par Bruxelles qui assure que plus d'ouverture n'aggravera pas le chômage, mais au contraire dynamisera les économies de la "Vieille Europe". Reste que cette ouverture pose de nouveaux défis aux pays de départ. On est loin de la fuite des cerveaux mais certains parlent déjà "d'hémorragie". Les plus qualifiés partent à l'assaut des nouveaux marchés du travail. Ainsi, l'Estonie, la lettonie et la Lituanie ont déjà perdu des dizaines de milliers d'habitants.

vidéo : http://www.euronews.net/create_html.php?page=europa&article=356875&lng=2#

edit :
ce post fait suite à celui ouvert par Töhötöm, L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est . Tête en l'air, je suis...

Sujet mis à la place souhaitée. Après un long week-end on perd un peu le chemin. Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
pa pa py
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 61
Localisation : canigou-FRANCE-
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   03.05.06 5:17

> La citation du 03/05/2006:Saint PHILIPPE.
> > Il faut plus de force et de talent pour conserver que pour acquérir.
> [Jean Pucelle

l'ESPAGNE a aussi régularisé beaucoup de clandestins...marocains,amérique latine, en majorité parait-il?
Beaucoup de ROUMAINS,de Moldaves sont encore en situation irréguliére en CATALOGNE....surtout dans le BTP.
L'immigration choisie...une chance pour le pays d'acceuil?
cccpa pa py
Revenir en haut Aller en bas
http://www.adalcadie.romconvert.ro/loc.aspx
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est   Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Espagne ouvre ses portes aux travailleurs de l’Est
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help mon chien ouvre toute les portes
» elle ouvre les portes et detruit casi tout
» Mon chat ouvre les portes des placards !
» La première piscine pour chiens ouvre ses portes en Espagne
» [Visite] STARCK Ouvre Ses Portes à AD...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: