Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Stefan Zweig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Stefan Zweig   13.08.16 1:25

Stefan Zweig évoqué dans le Figaro - sous le titre: Stefan Zweig ou la tragédie d'être un citoyen du monde, par Mathieu Slama
Code:
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/12/31001-20160812ARTFIG00306-stefan-zweig-ou-la-tragedie-d-etre-un-citoyen-du-monde.php

Je ne voudrais ne m'intéresser qu'à la conclusion de l'article
qui est une citation de tirée du livre-testament de Stefan Zweig: "Le monde d'hier, souvenirs d'un Européen"

Citation :
«Quand on n'a pas sa propre terre sous ses pieds — cela aussi, il faut l'avoir éprouvé pour le comprendre — on perd quelque chose de sa verticalité, on perd de sa sûreté, on devient plus méfiant à l'égard de soi-même. Et je n'hésite pas à avouer que depuis le jour où j'ai dû vivre avec des papiers ou des passeports véritablement étrangers, il m'a toujours semblé que je ne m'appartenais plus tout à fait. Quelque chose de l'identité naturelle entre ce que j'étais et mon moi primitif et essentiel demeura à jamais détruit. Il ne m'a servi à rien d'avoir exercé près d'un demi-siècle mon cœur à battre comme celui d'un ‘citoyen du monde'. Non, le jour où mon passeport m'a été retiré, j'ai découvert, à cinquante-huit ans, qu'en perdant sa patrie on perd plus qu'un coin de terre délimité par des frontières».

Qu'en pensez-vous ?

Ce qui m'a fait tilt dans ce propos, c'est:
Il ne m'a servi à rien d'avoir exercé près d'un demi-siècle mon cœur à battre comme celui d'un ‘citoyen du monde


Bien que dans une situation toute autre, c'est un peu aussi ce que pourrait être ma conclusion
(quoique j'ajouterais "et pourtant c'est la seule solution d'avenir comme de présent")
- au vu de l'actualité, et surtout de mes expériences ici ou là depuis dix - quinze ans!
Evidemment, mon ressenti, lui, serait plutôt une sorte de conséquence
des coups de pieds au derrière (des "on t'a rien demandé" ou "tu ne pigeras jamais rien, t'es pas né ceci ou cela") affligés par ceux auxquels j'ai pu m'intéresser ou défendre "dans le monde"!
Aujourd'hui je ne sais plus trop quoi penser - pour tout dire, je préfère presque ne plus penser


A vous!
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   13.08.16 12:18

Loin de moi de me comparer à ce grand écrivain . J'ai quitté mon pays à 14 ans . Je suis devenu un bon français . Je rouspète , je traites nos hommes politiques de tous bords d'incapables , de profiteurs , de suceurs de sang etc .
Mais je sais qu'au fond de moi , il reste un petit quelque chose de hongrois .
J'ai expliqué la raison de mon , de notre départ . Eh bien , en France , ne connaissant pas la langue , je suis parti de très bas . Collège technique , brevet d'ajusteur , puis dessinateur , aide-géomètre , metreur , aide conducteur de travaux , puis conducteur de travaux , second d'un patron de PME
de 100 salariés .
Mais je crois , et j'en suis persuadé , "cette élévation" est dû surtout à l'enseignement des pères piaristes : curiosité ( encore ) et tolérance .
Les copains de ma classe ont tous mieux réussi que moi . Je ne parle pas de Madl , mais en général .
Et une chose qui marque une vie ( paraît-il ) , le gout ! Je n'oublie pas les plats que ma mère préparait . Moi-même , chaque fois que je peux , je me prépare un plat hongrois , et j'achète des produits importés . Malheureusement ce n'est pas très varié , il en manque beaucoup .
En un mot , je ne me compare pas à l'écrivain , mais il reste toujours un fond qui reste , même si cela est " caché " .
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   17.08.16 22:01

Je m'excuse , je n'ai parlé que de " bouffe " . Il n'y a pas que ça j'ai perdu , bien sûr . J'ai surtout perdu la Hongrie que j'ai connu . " MA " Hongrie .
Je ne reconnais pas ma ville natale . Tout a changé ; les habitudes , les gens , la langue . . . Je suis pratiquement incapable de lire un journal d'aujourd'hui . Des mots étranges , et des mots étrangers modifiés pour paraître hongrois . Le comportement avec les touristes . On se met à genoux devant certains vacanciers ( pas des russes , des européens de ( presque ouest ) . Des spectacles lamentables dans les hotels et restaurants . Dans un grand restaurant envahi par ces touristes, qui pensent que tout leur est dû , ils faisaient un tel tapage , que j'ai demande au garçon , pouvait-il nous servir ailleurs . Il nous a mis dans une petite salle , où nous étions seuls . Et il m'a fait comprendre qu'il était d'accord avec nous . Et nous avons mangé en toute tranquillité .
J"aurais tellement d'exemples , mais je m'arrête là pour ce soir .
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   18.08.16 0:36

Bakonyi a écrit:
J'ai surtout perdu la Hongrie que j'ai connu . " MA " Hongrie .
C'est sûr que à ton époque, on ne parlait pas ainsi:
http://hu-lala.org/depute-fidesz-francais-hyenes/
Et pourtant on était plus proche des événements (en autre, Trianon 1920) qu'aujourd'hui
- plus on s'éloigne des faits, plus certains n'en retiennent que ce qui les sert - mais vraiment est-ce sérieux et avantageux d'être haineux à ce point ?

Vas-y, compare, évoque tout ce dont tu as envie

Et sache aussi qu'aujourd'hui:
Citation :
Pour les locaux, il est de plus en plus dur de trouver sa place dans ces quartiers entièrement voués au tourisme de masse.
http://hu-lala.org/tourisme-masse-budapest/

Et on ne parle-là que de Budapest! j'imagine quautour du lac Balaton ou à Szeged ou même dans la puszta, c'est pareil!

Bakonyi a écrit:
J"aurais tellement d'exemples , mais je m'arrête là pour ce soir .
continue stp, c'est intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
bpesti



Nombre de messages : 5
Localisation : Europe
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   25.09.16 12:36

József Attila
HAZÁM (1937. május)

..."S mégis, magyarnak számkivetve,
lelkem sikoltva megriad -
édes Hazám, fogadj szivedbe,
hadd legyek hűséges fiad!"


Je suis depuis 60 ans citoyen français (peut-être même plus français que certains autochtones), mais cette phrase de József Attila est restée gravée dans un coin de mon cerveau.

bpesti.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   25.09.16 16:47

Szervusz Bpesti és kôszônôm!

Cet extrait de HAZÁM (= MA PATRIE) est la première strophe de la partie sept:
http://mek.oszk.hu/05500/05570/html/jozsef_attila0035.html

qui est rendu ainsi en français
http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/jozsefattila/attilajozsef.html

Citation :
Hongroise malgré tout, mais exilée chez elle,
Mon âme forme et clame un suprême dessein :
Que ma douce Patrie m’accueille dans son sein
Et que je puisse enfin être son fils fidèle.

Ce qui pourrait aussi être une réponse aux âneries de compère S...
http://centraleasteurope.bbfr.net/t2437-qu-importe-qui-l-a-ecrit-du-moment-qu-il-le-pense#16027
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   27.09.16 15:13

Comme tu dis Bor , c'etait partout pareil : les plages du Balaton , la Puszta , etc . . C'était le règne des " devises fortes " . J'en ai vu qui achetait des caisses de champagne hongrois ( que j'ai gouté une fois , mais pas deux : imbuvable ) , pour faire " le grand " .
Parlant en hongrois , et présentant ma femme comme française , nous étions bien accueillis . Devant "les devises fortes" c'était des courbettes , avec nous , un contact aimable , direct , naturel .
J'avoue qu'en 2001 , cela a changé un peu . On peut dire que l'euro a mis tout le monde à égalité .
Autre sujet , Bpesti .
Plutôt que Hazàm , je préfère citer Szozat
Hazàdnak rendületlenül
Légy hive o magyar
Bölcsöd az s majdan sirod is
Mely àpol s eltakar

( j'espère que je ne me suis pas trompé )

Et tout ça pourquoi ? Pour une phrase idiote , dite sans réfléchir d'un homme qui est bien loin d'être gaulois .

Je crois qu'il est impossible même pour moi ( qui comme Bpesti suis français ) de renier ses origines . Mais comment faire pour oublier une terre où on est né ?

Je m'arrête , je ne suis pas assez intelligent , pour disserter sur un sujet aussi ardu .
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   28.09.16 2:59

Bakonyi a écrit:
je préfère citer Szozat

   Hazàdnak rendületlenül
   Légy hive o magyar
   Bölcsöd az s majdan sirod is
   Mely àpol s  eltakar
Excellente mémoire!
C'est la première strophe de Szózat par Vörösmarty Mihály:
https://hu.wikipedia.org/wiki/Sz%C3%B3zat

rendu en fr par Melchior de Polignac
https://fr.wikisource.org/wiki/Szozat
Citation :
À ta patrie sans défaillance
Sois fidèle, ô Magyar !
Elle est ton berceau et ta tombe,
Elle te nourrit et doit t’ensevelir.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mih%C3%A1ly_V%C3%B6r%C3%B6smarty
https://hu.wikipedia.org/wiki/V%C3%B6r%C3%B6smarty_Mih%C3%A1ly
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Stefan Zweig   28.09.16 11:11

Quand j'étais gosse , aux grandes occasions nous chantions : ( je ne me souviens plus dans quel ordre ) Hiszek egy ; Himnusz ; Szozat .
Apparemment il m'en est resté quelque chose . Et j'en suis content . Mais pas fier .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stefan Zweig   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefan Zweig
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Suspension] Lux'Co chandelier by Stefan LEGNER
» [Meubles] Bent by Christophe de la FONTAINE & Stefan DIE
» [Sofa] Modenatiesofa by Stefan Schöning
» [Fauteuil] Berlin by Stefan HEILIGER
» [Fauteuil] Chair777 by Stefan HOELLDOBLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: