Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline   07.08.16 20:31

Sous un ciel étranger…
Le travail forcé des jeunes Hongrois en Union soviétique

exposition de l'Institut hongrois de Paris Exposition 9 septembre - 13 octobre 2016
http://www.parizs.balassiintezet.hu/fr/programmes/sous-un-ciel-etranger/

Citation :
À la fin de l’année 1944, la Deuxième Guerre mondiale était sur le point de s’achever mais pour des millions de personnes la véritable épreuve ne faisait que commencer. Outre les soldats et les prisonniers de guerre, des centaines de milliers de civils, des gens âgés, des femmes, des enfants, ont perdu leur maison, leur fortune, leur liberté.

Entre novembre 1944 et avril 1945, sur ordre de Staline, les organes militaires de l’Armée rouge, ont arrêté 250 000 civils sur le territoire hongrois pour les emmener dans des camps de travail soviétiques. La plupart d’entre eux ont été déportés pour venir étoffer les rangs des prisonniers de guerre, d’autres en raison de leur origine allemande ou hongroise, selon le principe de la culpabilité collective. Un tiers de ces personnes, majoritairement des jeunes filles et des jeunes femmes, n’ont pas survécu aux conditions inhumaines de cet « esclavage moderne ».

La déportation des ressortissants hongrois qui peut être considérée comme une forme d’épuration ethnique, a été largement passée sous silence jusqu’au changement de régime en 1990 et, aujourd’hui encore, l’opinion publique internationale continue d’ignorer ce chapitre obscur de l’histoire hongroise.

C’est pourquoi, l’Institut hongrois de Paris estime particulièrement important de faire connaître au public français la véritable nature de ce phénomène communément appelé « málenkij robot », une forme corrompue de l'expression russe « malen'kaya rabota » (маленькая работа) qui signifie « petit travail ».

Au travers d’objets authentiques, photos, documents écrits, récits individuels, l’exposition fait revivre les épreuves endurées par les habitants des camps et rend hommage à tous les déportés.

Commissaire de l’exposition : Judit Müller, directrice adjointe, Musée Janus Pannonius, Pécs
J'en avais une vague idée, mais avec cette exposition, on peut en savoir un peu plus!

Idea le programme de l'institut hongrois de septembre à novembre 2016
http://www.parizs.balassiintezet.hu/fr/programmes/
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 448
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline   08.08.16 18:26

C'est une des raisons qui nous a fait partir de Hongrie . Mes parents étaient des anti soviétiques notoires . Et ils étaient connus pour leurs activités :
mon père travaillait à l'évêché , c'est lui qui organisait les receptions ( et y participait comme invité aussi ) , il écrivait des articles dans le journal local , il organisait des soirées au théatre et montait des pièces de théatre , comme décorateur , metteur en scène et acteur . Ma mère s'occupait des contactes entre prof et parent d'un lycée catholique , et jouait " la vedette " dans les pièces que son mari organisait .
Dans ces conditions , rester là , c'était la déportation sûr .
Petit à petit vous allez connaitre toute ma vie . Mais à mon âge , on n'a plus rien à cacher .
Je suis intervenu pour ne pas " laisser tomber " mon ami Bor
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline   09.08.16 1:10

Bakonyi a écrit:
C'est une des raisons qui  nous a fait partir de Hongrie . Mes parents étaient des anti soviétiques notoires . Et ils étaient connus pour leurs activités :
mon père travaillait à l'évêché , c'est lui qui organisait les receptions ( et y participait comme invité aussi ) , il écrivait des articles dans le journal local , il organisait des soirées au théatre et montait des pièces de théatre , comme décorateur , metteur en scène et acteur . Ma mère s'occupait des contactes entre prof et parent d'un lycée catholique , et jouait " la vedette " dans les pièces que son mari organisait .
Dans ces conditions , rester là , c'était la déportation sûr .
Merci Bakony
En lisant ce passage de l'institut hongrois, ça me disait quelque chose, mais je ne me souvenais plus d'où je tenais cela!
En fait, tout simplement de tes souvenirs!

Alors je viens d'en parcourir à nouveau quelques pages,
Concernant le théâtre, tu l'évoques une première fois dans le fil 14 03 2006 de cette page http://www.hongrieforum.com/phpbb/viewtopic.php?t=3272&postdays=0&postorder=asc&start=108
Citation :
Pendant les vacances de Noël en 1940 , si j'ai bonne mémoire , nous sommes allé passer trois jours à Budapest ,toute la famille , chez un cousin de mon père . (--)
Mon père, donc, nous a amené au théatre . Pas dans n'importe quel théatre, non : au Nemzeti Szinhàz ( Théatre National ) . Nous avons vu une opérette : A gyergyoi bàl ( Le bal de Gyergyo , Gyergyo étant une localité de Erdély , Transylvanie ) . L'action se passait pendant la guerre de 1948-49 . Donc une pièce hautement patriotique .

Et une seconde fois dans ce fil du 23 04 2006 (dont j'extraie un partie):
http://www.hongrieforum.com/phpbb/viewtopic.php?t=3272&postdays=0&postorder=asc&start=120
Citation :
Monsieur le Curé de Felsöörs a demandé a mon père d'organiser une soirée théatrale dans sa commune . Monsieur le curé était prévot, autrement dit , il secondait l'éveque dans l'organisation et la direction du diocèse . Il était d'une famille très riche, et si je me souviens bien , noble . Il menait une vie assez mondaine, allant à Vienne et à Budapest pour assister à des concert ou pour allar à l'opéra .
En ce qui concerne mon père, il était féru de théatre , jusqu'aux années 32 , 33 , il s'occupait souvent à organiser des représentations théatrales dans notre ville . Et je dois dire avec pas mal de succés . Outre les journaux de la région, les quotidiens de Budapest rendaient souvent compte de représentations qu'il organisait : en tant que décorateur ( bien sur, il peignait très bien ) , de metteur en scène et également comme acteur . Et ma mère tenait , en générale l'autre role principale . voilà, le décore est planté . Mais c'étaient des soirées au bénéfices d'oeuvres sociales . Je me souviens d'une affiche : représentation pour l'installation d'une plaque commémorative des victimes de la guerre 14-18 , victimes anciens élèves du lycée des piaristes ( il ne savait pas que quelques années plus tard il allait figurer sur la plaque )
Il allait donc à Felsöörs assez souvent . Et quand il pouvait, il m'amenait avec lui . J'aimais bien ces voyages . On partait , tous les deux, en taxi , vers deux heures, et on rentrait juste pour manger le soir . J'aimais bien voir mon père diriger les travaux sur la scène . Malheureusemnt beaucoup de ces souvenirs sont partis, effacés . Je me souviens de l'instituteur qui faisait répéter les acteurs, tous des jeunes du pays , garçons et filles , fiers de participer . Ah ! un souvenir précis :
Mon père dit au menuisier ( qui fabriquait les décors suivant les instructions de mon père ) : découper moi ce contre-plaqué en zig-zag .
Et le menuisier qui lui a répondu : monsieur le Directeur ( c'est comme ça qu'ils appelaient mon père ) , depuis 20 ans que je suis dans ce métier , j'ai appris à scier droit, mais scier en zig-zag, je ne sais pas .
Alors,, mon père a pris son fusain , et a tracé des zig-zag énormes sur le contre-plaqué . Et il a demandé : et ça , vous pouvez le scier ?
Mais monsieur le Directeur , si vous tracer , je peux vous découper tout ce que vous voulez .
A partir de fin octobre , mon père ne m'amenait plus . Dans ce grand hangar où était installé le théatre il faisait sombre et froid .
Mais vers le milieur de désembre , le soir de la représentation, nous étions là, tous les quatre : mon père ( bien sur ) ma mère , mon frère et moi .
La pièce que monsieur le Curé a demandé à mon père, c'était "Jànos Vitéz" , d'après Petöfi . Comme tout le monde connait Jànos Vitéz , je n'en parle pas .
Donc , ce fut un triomphe . Des applaudissements à tout rompre, d'une longuer lassante . J'étais très fier . pour moi c'était le triomphe de mon père .

C'est un bon complément pour comprendre "la source" des Souvenirs
poursuivis par ici http://centraleasteurope.bbfr.net/t2420p25-souvenirs-suite#15965
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline   Aujourd'hui à 6:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Déportation de Hongrois en URSS sur ordre de Staline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bootsi ne mange plus : bouchon dans l'estomac (tout est rentré dans l'ordre)
» Dans quel ordre introduire mes poissons?
» Hollywood Rip Ride Rockit ferme jusqu'a nouvel ordre
» comment mettre les messages dans un ordre chronologique?
» EDISON magnifique braque hongrois de 1 an à adopter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Histoire-
Sauter vers: