Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   27.05.16 5:53

dit un commentaire sur le récent discours de Nicolas Sarkozy sur "l'identité française"
Code:
http://libertesegales.canalblog.com/archives/2016/05/26/33866989.html

Oui, c'est peut-être intéressant, mais le pense-t-il vraiment en ces termes..., c'est autre chose
qu'elle arrière pensée ou stratégie y a-t-il là dans cette apparence de "bravoure", l'avenir le dira...
Mais vu ce qu'il fit par le passé, pas sûr que ce soit aussi limpide qu'il n'y parait!

En tous les cas manque à mon sens, l'hommage appuyés à tous ceux qui sont venus en France depuis des lustres et qui participent aux caractéristiques culturelles, linguistiques, sociales, etc de cette France,
et sans lesquels cette France ne serait ce qu'elle est, fut ou sera!

Enfin je ne sais pas, mais un tel discours venant d'un tel personnage, m'inquiète quelque peu (ou bien c'est de moi, que je m'inquiète...)
Ce même discours venant d'un écrivain, d'un artiste, d'un Victor Hugo, d'un Lamartine ou d'un Malraux d'aujourd'hui, on pourrait y croire, et trouver des pistes de réflexions, voire même parfois s'accorder avec certains passages.

Par moment, j'ai l'impression de lire le discours de qui est d'un pays ayant traversé l'Histoire et a survécu malgré tout, comme par exemple la Hongrie! Ce qui est sûr c'est qu'un tel discours, hier, y a pas longtemps, semblait impossible en France, alors qu'il était courant en Hongrie, par exemple...

Enfin pour conclure et "compléter", j'aimerais placer ces liens:

1) http://www.ville-montmorency.fr/la_necropole_polonaise_du_cimetiere_des_champeaux.html
http://champeaux-polonia.montmorency-tourisme.fr/public/
Code:
http://www.leparisien.fr/montmorency-95160/cinq-jours-d-hommage-aux-polonais-de-montmorency-24-05-2016-5826095.php

2) http://www.journaldefrancois.fr/irene-hajos-survivante-d-auschwitz-nous-a-quittes-mais-nous-n-oublierons-pas-son-combat-contre-l-oubli.htm

Primitivement, j'avais idée de placer ces deux liens section Histoire sous le titre "Hommages"
afin que ce soit suivi d'autres plus ou moins du même type,
ou bien sous le titre: Les hommages à ceux d'hier
ou encore Hommages à tous ceux venus d'Europe Centrale et d'Europe Orientale
ou Hommages à tous les réfugiés venus hier d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Initialement d'ailleurs, c'est l'article sur Hommage aux Polonais qui m'avait donné hier l'idée de ce thème
après avoir lu quelques heures plus tôt ce discours de Sarkozy
Puis hors connexion, j'ai pensé aux hommages faits à certains Hongrois comme à Evreux (je crois) chaque année en septembre en mémoire de Rackozi 1er dans son combat pour libérer la Hongrie des Turcs au 18 ème siècle (j'écris de mémoire, sans rien vérifier: si je m'exprime mal, qu'on me corrige - merci), ou au Père Lachaise, en mars (je crois) devant je ne sais plus quelle tombe,
correction et note post ci-dessous
et à un souvenir très lointain d'avoir lu quelque part que de tels hommages, nombre de peuples venus d'Europe centrale ou orientale, les faisaient chacun dans leur coin, et comme ce serait bien qu'une sorte de liste soit établie ici...

Alors je me suis mis à vouloir chercher des faits concrets, et je commençai par l'expression "hommage aux Français d'origine hongroise" qui selon une info lu dans un blog, était répertorié dans wikipedia - sauf que je ne l'ai pas trouvé! Puis je suis tombé sur cette page d'hommage à Irene Hajos...
Alors j'ai refondu la page Histoire initiée hier, mais quel titre choisir pour cette page ?
Le poids de mon ignorance m'a peu à peu troublé, presque écrasé
du moins surtout vint à paraître comme une crainte de blesser...
Pourtant j'étais et je suis de bonne intention!
Voilà comment ce post (ici Chez Laci) est né!
A vous de le faire évoluer
ou de le (me) condamner.
scratch


Dernière édition par bor le 27.05.16 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   27.05.16 10:42

Je suis d'accord avec toi . C'est bien loin du discours de Grenoble , je crois ( pourtant beaucoup de roms ont la nationalité française ) . Comme beaucoup d'hommes politiques , il fait un discours que l'on attend , dans le sens des poils . J'ajoute qu'il n'y a pas que les hommes politiques qui font ça . Cela peut arriver à tout le monde , et je parle d'expérience , je me suis trouvé parfois  face à des gens qui disaient ce que l'on attendait d'eux  .
Je ne me souviens pas que pendant sa présidence il ait fait cette politique .
Mais en tout cas je suis absolument contre la suppression du grec et du latin .
Mais mon opinion , vous connaissez mon opinion concernant cette personne , ne compte que peu .
Je continu avec les polonais .
Après leur défaite face à l'ogre russe , la Hongrie a était un refuge . Et beaucoup de ces polonais ont repris les armes contre l'Autriche et la Russie pendant la guerre d'indépendance de 1848-49 . Parmi les 13 généraux exécutés le 6 octobre 1849 , il y avait des polonais ,  ce jour est un jour de deuil en Hongrie .
Dans les années 70 , j'ai fait un chantier à Montmorency , rue de Jaigny , pas loin du cimetière polonais . J'ignorais l'existence de ce cimetière , dommage .
Je m'arrête ,j'ai la tête vide ce matin .
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   27.05.16 23:56

Merci pour ton fil.
bor a écrit:

Puis hors connexion, j'ai pensé aux hommages faits à certains Hongrois comme à Evreux (je crois) chaque année en septembre en mémoire de Rackozi 1er dans son combat pour libérer la Hongrie des Turcs au 18 ème siècle (j'écris de mémoire, sans rien vérifier: si je m'exprime mal, qu'on me corrige - merci), ou au Père Lachaise, en mars (je crois) devant je ne sais plus quelle tombe,
Il a perdu le nord ce "bor" à la cervelle molle ou en passoire! Je me corrige:

à Yerres chaque année en septembre à la mémoire du Héros de la guerre d'indépendance hongroise, François II Rákóczi (1676-1735)
http://mardishongrois.blogspot.fr/2011/09/hommage-francois-rakoczi-17-septembre.html

à Paris chaque année au Père Lachaise, des Hongrois se recueillent devant le monument d’Imre Nagy et de ses compagnons martyres
http://www.mfa.gov.hu/kulkepviselet/FR/fr/fr_hirek/20080616_nagyimre_paris.htm
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   28.05.16 7:49

Je me disais aussi que quelque chose n'allait pas avec les " Ràkoczi " . Mais tu as corrigé , alors tout va bien !
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   21.09.16 19:57

"Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !" est le titre de la page;
mais pour ce qui suit, n'importe pas qui l'a écrit, ni surtout qu'il le pense - car c'est absurde!

A)) Monsieur Sarkozy, ancien chef de l’Etat, a déclaré lors d’un meeting à Franconville (Val-d’Oise):
« Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois. »

Déjà, rien que cela, est une insulte à la mémoire de tous ceux qui constituent la diversité française d'origine différente!
Exemple des Hongrois devenus Français qui donc devraient oublier leur origine hongroise - qui ferait tache s'ils ne l'oubliaient!!

[complément noté le 22/9/16] ou de Tony Parker ( champion d’Europe de basket 2013 ) qui répond bellement:
Citation :
«Je suis né en Belgique d’une mère hollandaise et d’un père américain,
je suis la parfaite définition qu’on peut être français en venant de n’importe où»
«Mes ancêtres ne sont pas gaulois, ils sont probablement indiens»

Être français, c’est quelque chose de personnel, c’est dans son cœur. Tu n’as pas besoin d’être né en France pour te considérer français, c’est à toi de le montrer avec tes actes.»
.
Code:
http://sport24.lefigaro.fr/basket/actualites/tony-parker-Etre-francais-c-est-dans-le-coeur-825794

B)) « Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois. »
Citation :
Une phrase qui témoigne d’une vision fantasmée de l’Histoire, proche de ce que les historiens appellent le « roman national », cette histoire de France en partie réinventée pour créer une continuité culturelle, géographique et ethnique du peuple français, de sa langue et de son territoire à travers l’histoire – alors que la France est en fait le fruit de multiples recompositions.
(--)
deux historiennes sont entrées dans le débat pour remettre les choses dans l’ordre : Mathilde Larrère, et ses petits rappels historiques en série de tweets déjà familiers, et Laurence De Cock, professeure d’histoire-géographie à Paris
(--)
Mathilde Larrère se charge d’expliquer que « les Gaulois » ne correspondent à aucune réalité historique, le terme recouvrant en fait de nombreuses ethnies rassemblées sous le nom « Gaulois » par l’empire romain.

   9)La Gaule est une fiction géographique créée par les Romains, les Gaulois une fiction de peuple elle aussi créée par les Romains
   — LarrereMathilde (@mathilde larrere)

   15)L’important est de comprendre que l’idée de l’enchaînement d1 histoire de France se déroulant des Gaulois aux rois capétiens est fausse.
   — LarrereMathilde (@mathilde larrere)

Laurence De Cock enchaîne avec les origines du « roman national », cette histoire de France enseignée dans les écoles à partir de 1870 avec l’obsession de créer une « unité » nationale à travers l’enseignement républicain. Entre autres mythes, « les Gaulois », qui seraient nos « ancêtres ».

   5) mais la France de la fin du 19 e, c'est un agglomérat de cultures, langues, identités différentes. Être français c'était très abstrait
   — laurencedecock1 (@laurence-decock)

   7) Avec la création de l'école gratuite, laïque etc. les progr scol sont mis au service de ce projet d'homogénéisation nationale.
   — laurencedecock1 (@laurence-decock)

L’historienne revient sur la (longue) histoire du Gaulois dans les manuels scolaires français. Longtemps, l’école de la République se base sur les manuels d’Ernest Lavisse (dont la première édition date de 1884), historien du « roman national » censé communiquer aux enfants « l’amour de la patrie ».

Ce mythe des Gaulois dure jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, où l’on entreprend de réécrire les livres pour faire disparaître la notion de races et où, l’historiographie ayant beaucoup évolué, l’idée d’enseigner aux enfants une histoire « continue » dans laquelle nous serions les descendants des Gaulois n’a plus beaucoup de sens.

22) et puis les historiens avaient quand même pas mal avancé entre temps. Cf école des annales. Ça devenait grotesque les ancêtres gaulois
   — laurencedecock1 (@laurence-decock)

23) alors les pgs d'histoire S[= Monsieur Sarkozy] infléchissent pas mal. On va parler pédago, esprit critique, altérité, civilisations extra europ
— laurencedecock1 (@laurence-decock)
Source:
Code:
http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/09/20/les-profs-d-histoire-qui-detricotent-les-raccourcis-politiques-en-ligne_5000891_4832693.html

C)) Et ce qui est "drôle", c'est qu'en Hongrie, on fit pareil!
L'origine des Sept familles venues s'installer en terre devenue terre magyare, c'est peut-être possible,
mais après, notamment suite aux invasions mongoles qui dessimèrent une partie de la population
le Roi Bella intégra une multitude de peuples à la nation hongroise, et encouragea l'installation d'autres, notamment Français
Et au 19e siècle, on (notamment Arany Janos), reprit des légendes et cultiva l'idée du peuple magyare de toujours....

C'est un grand raccourci - Bakonyi pourra corriger l'excès possible

Et sans doute chaque nation fit pareille - tentant d'éradiquer toute mémoire réelle!
Heureusement les faits sont têtus et il y a des Historiens pour rappeler la réalité
quand ce ne sont les descendants des peuples assimilés qui ne le font (comme les Indiens en Amérique)
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   23.09.16 16:11


Oui , bon d'accord . Je donne un aperçu de ce que je pense à ce sujet .
D'abord , je pense qu'aucun pays , aucun peuple , ne peut se prévaloir d'une culture propre , d'une culture qui est sienne .
Nous avons Descartes , Montaigne etc , mais ne devons pas oublier Erasme , Platon et d'autres .
Ah , Victor Hugo , Musset , Lamartine , Malraux , Aragon ( je pense que ce dernier est peu prisé par Sàrközy ur ) . Mais n'oublions pas Goethe , Cervantès et combien d'autres .
Berlioz , Debussy , et aussi Bach , Wagner , Puccini , Verdi etc . .
J'arrête cet énumération fastidieuse . Nous n'allons pas remonter aux égyptiens et la roue , aux chinois et la boussole .
Alors les gaulois , parlons en : bretons , basques , catalans , provençaux , alsaciens , et j'en oublie
Bien sûr , il y a une culture française . Mais qui n'a rien à voir avec les gaulois . C'est une culture européenne , avec des spécificités françaises .
Je ne parle pas des «  nouveaux «  venus : polonais , italiens , espagnols , portugais , sans parler de ceux venus de l'autre coté « de la Mare «  . Et tous ont apporté quelques chose : on adore les pizzas , le chorizo , la morue , couscous etc . . .
Et comme chantait notre Chevalier «  national «  (collabo d'ailleurs ) : et tous ça fait des bons français .
Bor , je crois que tu voulais que je parle aussi des hongrois . La situation est la même . Dès la fin du moyen âge la Hongrie a accueilli des italiens , des saxons ( allemands ) , des français et des juifs . Je ne parle que de ceux qui sont dans la Hongrie actuelle . ( on ne va pas revenir sur Trianon
( pas là en tout cas ) .
Concernant la France , j'aurais pu donner des exemples récents : Moustaki , Dalida , Enrico , Adamo , Montand . . .
Je reste à ta disposition pour répondre à d'autres questions
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !   Aujourd'hui à 23:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'importe qui l'a écrit du moment qu'il le pense !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment lui faire arrêter de manger n'importe quoi
» Tout et surtout n'importe quoi (2)
» Comment avoir la classe en chevauchant n'importe quoi (motard)
» qui parle et écrit allemand?
» une nouvelle espèce de tylototriton décrit en septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: