Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Poème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Poème   20.04.16 0:40

Code:
source de l'original = https://www.facebook.com/NationalAutism/posts/10154112555864283:0
source de la traduction = http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/18/garcon-syndrome-asperger-poeme_n_9718058.html

C'est le poème d'un enfant diagnostiqué "autiste Asperger"
mais à quelques vers près, j'aurais pu écrire la même chose à son âge (*) et plus tard souvent, aujourd'hui aussi...
(si je puis me permettre de le dire)

Sans doute est-ce bien d'un handicap dont souffre le jeune,
mais cette expression, des poètes renommés l'ont certainement écrite
et bien d'autres ressentent la même chose, ou certaines choses identiques - sans être pour autant vraiment autiste!

Cependant c'est l'occasion d'approfondir ce thème de l'autisme, comme d'ailleurs de tout handicap

si mal pris en compte et respecté par la société!

Une piste parmi d'autres: Comprendre l’autisme pour les Nuls
http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/2015/04/02/comprendre-lautisme-pour-les-nuls/
un blog par ailleurs fort intéressant que l'on ne peut que recommander Arrow http://les-tribulations-dune-aspergirl.com/

==========================
(*) Au lieu de cela, (peu après 1960) je me souviens bien de m'être souvent moi-même qualifié de "Sita" =  la marque à l'époque des camions-bennes dans lesquelles les éboueurs déversaient les poubelles portées alors à dos d'homme! Ce mot exprimait ce que je ressentais de ma condition d'écolier qui devait obéir sans discuter, tout comme à la maison sous peine d'être puni (heures de colle à l'école, gifles, fessées ou martinet à la maison pour un mot "de travers" ou une note trop basse - un 14/20 était limite), se taire à table, se taire en présence des "grandes personnes" et morfler dans la cours de récré! Se dire une "Sita" était à la fois se voir déchu d'un monde et s'élever à toute l'énergie que déployait ces hommes - souvent eux-mêmes démunis et presque toujours méprisés - pour soulever ces lourdes poubelles au contenu les plus divers rejeté plus ou moins à tort. En me qualifiant une fois de "Sita" ouvertement, je frôlai l'hôpital psychiatrique - vers lesquels aujourd'hui en France on dirige tant d'autistes! -, alors je le tus, le gardant comme image et arme de résistance aussi ! Hier comme aujourd'hui, le rejet s'opère vite, handicapé réel ou non, dès qu'on est différent de ce qu'on attend de vous, des Normes du moment, et même du seul diagnostique reconnu! Mélange illicite ? Propos hors sujet ? Non!
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 426
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Poème   20.04.16 12:30

C'est très intéressant . Et cela permet de mieux comprendre le comportement de certaines personnes de notre entourage . Si j'ai bien compris , c'est une forme d'autisme qui n'exclue pas la vie sociale , mais peux quand même causer des inconvénients , mineurs , je pense .
Pour le reste , je te répondrai ailleurs .
Revenir en haut Aller en bas
 
Poème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La triste vie d'un cochon (poème)
» poème (Jacques Roubaud)
» Poème africain
» La fourrure (poème)
» Poème inventé par moi-même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: