Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Droit et devoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Selon vous laquelle de ces deux notions est la plus importante?
Le droit
0%
 0% [ 0 ]
Le devoir
100%
 100% [ 2 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Arany
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Droit et devoir   06.03.11 2:53

Bonjour a tous!

Un petit sondage qui peut être accompagné par un débat sur ce sujet. Le thème tourne autour des droits et des des devoirs: deux piliers de la politique a mon avis. Smile

Bien que les deux soient indispensables et complémentaires, chacun selon son tempérament va préférer l'un à l'autre, et je suis en train de monter une petite enquête si l'on peut dire, par curiosité!

Merci à tous de répondre au sondage et de participer à la discussion, si cela vous intéresse!
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Droit et devoir   06.03.11 6:10

Le fait d'avoir posé cette question ici oriente déjà le débat
je vais donc m'appuyer sur 3 articles récents pour répondre que droit ou devoir, cela dépend de la place qu'on a dans la société
(si le sujet avait été placé ailleurs, j'aurais répondu qu'il n'y a pas de devoir sans droit, ni de droit sans devoir)
je n'ai pas voté car je ne peux pas choisir entre l'un ou l'autre!

http://www.jfb.hu/node/1653
Citation :
(avant 1989) Ce que les femmes revendiquaient dans des pays occidentaux étaient des acquis en Hongrie, comme les allocations familiales et le congé de maternité accordés aux femmes. Elles percevaient donc six mois de salaire complet puis l’allocation de maternité pendant trois ans et avaient la garantie de retrouver leur travail après ce congé. Alors que dans les pays occidentaux, les femmes d’un certain niveau social luttaient pour pouvoir rentrer dans le marché du travail, en Hongrie, pour elles, c’était une obligation qui s’ajoutait au fait que le salaire des hommes ne suffisait pas à faire vivre une famille.
(après 1989) La Hongrie a suivi le même chemin que les pays occidentaux.
(--)
tout dépend du contexte, de la division des tâches au sein de la famille. (--) Le modèle égalitaire existe (--) mais il y en aussi d’autres modèles très différents et parfois plus difficiles à vivre.
le droit des femmes devrait être le même que celui des hommes
et le devoir des employeurs de ne reconnaître ce droit, et si possible même de procéder à des aménagement du travail
(et non de licencier dès qu'une femme à un travail - ou qu'un employé (homme ou femme) tombe gravement malade = comme cela se passe souvent en France, et peut-être/sans doute en Hongrie aussi, libéralisme et compétitivité "oblige")

http://www.jfb.hu/node/1657
Citation :
Sans pour autant vouloir faire fuir les investisseurs étrangers qui raffolent de l’économiste trilingue à 656 euros / mois la pièce et de l’ouvrier à 300 euros, le gouvernement voudrait donc voir les salaires augmenter pour des raisons budgétaires évidentes et parce que les électeurs apprécient toujours. On ne peut que constater que, dans un contexte de crise permanente, où le maître mot est « compétitivité », la pilule passe diversement.
Certes, collectivement, les représentants des employeurs ont accepté l’idée d’une augmentation des salaires de 4 à 6 %, mais individuellement les patrons de PME hurlent

c'est un devoir d'augmenter les salaires, non seulement pour honorer des efforts accomplis par ceux sans lesquels il n'y a concrètement rien, mais aussi pour partager les fruits du travail: permettre à ceux qui travaillent souvent durement d'avoir une vie décente et les moyens de profiter un peu de la vie en se cultivant ou en s'adonnant à leur préférence

c'est un scandale ou une honte que les investisseurs recherchent les emplois le plus qualifiés pour les payés le moins possible, alors qu'ils ne lésinent pas pour acheter les machines les plus performantes, ni à verser des pots de vin pour obtenir telle offre, et au bout du compte pour se payer un max au détriment de ceux qui bossent = ceux sans quoi rien n'existerait

le droit de ceux qui bossent est d'être payé au juste prix - de celui qui achète, de trouver le produit au juste prix, etc

Citation :
Les Hongrois n’envisagent comme chèques services que les portraits du roi Matyas et ses multiples....
s'ils ne peuvent prétendre en guise de rémunération qu'à des images anciennes ou des bons points comme on en distribuait autrefois à l'école (j'ignore si cela se fait encore), c'est vraiment peu de chose, et cela frise le mépris!
Le droit des Hongrois est d'obtenir une juste rénumération ou des compensations dignes de notre époque, comme des stages, de la formation complémentaire, des livres ou des outils pour se cultiver et/ou enrichir leur savoir - pas des miettes comme on en jette aux oiseaux, pas des os de poulet (après avoir mangé la chair) jeté aux chiens!!

http://www.jfb.hu/node/1662
Citation :
les politiques dépensent 2 à 4 fois trop d’argent dans ces campagnes
(--)
bakchichs qui reste un mode de fonctionnement des services publics hongrois
(--)
Le rapport de 2009 sur la corruption établi par Transparency International relève que pour la Hongrie, 62% des sociétés ont été victimes de «délits d’affaires». Au premier rang, les vols et gestion frauduleuse de fonds (48%), ensuite les délits concernant la propriété intellectuelle (26%), enfin tous les actes de fraude et corruption (17%). Cette étude soulignait qu’en Hongrie, le «marché noir» représente 15 à 18% de l’économie globale du pays. La corruption est également un fait installé dans le cas des appels d’offre.
le devoir d'un gouvernement ou des employeurs est de faire cesser la corruption
et d'interdir sous peine de sanction allant jusqu'à l'interdiction d'exercer les professionnels exigeant des 'dessous de table" pour exercer leur métier
le droit des patients ou des clients est d'être servi conformément à une loi du marché équitable et juste, sans avoir à verser des pots de vin pour être satisfaits
Citation :
(défendre) le principe de l’emploi légal. Par ailleurs, tout citoyen (salarié) peut contacter TI s’il décèle un (ou des) cas de corruption dans une entreprise. Ce service est gratuit.
En outre, lors d’une journée nationale anti-corruption le 9 décembre dernier, TI a mis en avant le principe du «whistleblowing» (donner un coup de sifflet). Il s’agit d’un déclenchement d’alerte, par un individu témoin, dans son activité professionnelle, d’actes illicites et qui, par civisme, décide d’alerter les autorités.
il est du devoir du gouvernement de défendre le droit légal, du devoir des employeurs de le respecter et de ne pas employer au noir
mais il n'est pas du devoir d'individu de dénoncer tel fait ou tel autre, et il ne devrait pas y avoir ce droit, car si en théorie ou sur le principe peut d'un certain point de vue se comprendre, en pratique, c'est source de corruption, car pour que cela aboutisse, il faut qu'en amont quelqu'un ou quelques uns ait(aient) intérêt à faire changer la chose, sinon le dénonciateur en prendra plein la figure, loi ou non protegeant le dénonciateur - de même qu'on ne se fait pas justice tout seul, on n'a pas à dénoncer telle ou telle chose, c'est la porte ouverte à n'importe quoi, c'est une autre forme de corruption
Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Droit et devoir   06.03.11 15:37

Donc si j'ai bien compris selon vous, les personnes de rang sociaux élevés ont le devoir d'assurer les droits de ceux "d'en bas"? C'est un principe qui tient debout à mon avis!

La question du sondage est d'avantage personnelle je dirais, bien que je comprends que l'on puisse etre indécis. Il s'agirait plutôt de savoir si ce sont vos devoirs, ou bien vos droits que vous jugez comme étant les plus importants.
Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Droit et devoir   06.03.11 21:43

Sleep


Dernière édition par An Alré le 10.03.11 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Droit et devoir   06.03.11 23:11

Arany a écrit:
les personnes de rang sociaux élevés ont le devoir d'assurer les droits de ceux "d'en bas"
un patron ou un investisseur n'est pas de rang plus élevé qu'un ouvrier ou un ingénieur, il a une place différente dans la société ou la production, et surtout détient des pouvoirs que n'ont pas ceux dont il emploie (et paie) le savoir faire. Nous ne sommes plus dans une société féodale où la place dans la société dépend de la hiérarchie des valeurs édictées comme règles fondamentales en référence à Dieu: Dieu, en-dessous le seigneur, en-dessous les vassaux, etc... pour finir par le serf sans droit et n'ayant que des devoirs!
Arany a écrit:
Il s'agirait plutôt de savoir si ce sont vos devoirs, ou bien vos droits que vous jugez comme étant les plus importants.
L'un ne va pas sans l'autre, en principe - et tout dépend du contexte!
En matière d'art, je m'accorde plus volontiers avec Marina Tsvetaeva c'est à dire devoir est plus important que droit
mais en matière sociale c'est différent - comme dit plus haut et ensuite, c'est selon le contexte

Pour être plus clair, prenons un objet et dessinez-le: vous le rendrez selon ses propres caractéristiques, mais l'impact de la lumière déterminera sa forme définitive, autrement dit dans un dessin ou une peinture, l'objet dessiné compte autant que l'espace (ou fond) qui l'entoure - voyez les peintres anciens: Zurbaran, Poussin.

D'une autre manière encore: c'est un peu comme le propos cité de Sénèque
http://centraleasteurope.bbfr.net/t2022-moralite-en-toutes-nos-langues-svp#13009

Donc cette opposition entre droit et devoir, ou ce choix demandé entre l'un ou l'autre non seulement me semble erroné, mais c'est même dangereux, car en simplifiant à l'excès, on pourrait dire que (en théorie) le communisme c'est la prépondérance des droits, et le fascisme, la prépondérance des devoirs; on peut dire que le libéralisme c'est la prépondérance des droits, et le protectionnisme, celle des devoirs. Or voyez les conséquences et surtout la réalité... et le contexte.

An Alré a écrit:
Le devoir doit précéder le droit
__ j'ajoute à ce qui suit http://centraleasteurope.bbfr.net/t2222-il-ne-nous-reste-plus-que-bartok-et-le-salami-c-est-tout
Si on applique votre formule, cela signifie que le gvt Orbàn est dans son droit et que toutes les victimes ont le devoir de se soumettre! ça vous plait ? Pas moi!


Si justice (équité) était rendue, c'est-à-dire si chacun était honoré des efforts qu'il accomplit, et en particulier ceux qui sont pourtant déterminant dans le processus de production, à savoir ingénieurs et ouvriers, et en amont, professeurs
je m'accorderais bien volontiers avec vous.
Mais comme vous le savez, en Hongrie (et de plus en plus en France), on est très loin du compte, très loin d'une telle justice

Contrairement à ce que vous affirmez, j'observe la Hongrie avec un certain oeil hongrois plus que français - et ne m'érige donc pas en donneur de leçon, mais j'esquisse une analyse que votre parti pris rejette: libre à vous.

Ceci dit, Imre Kertész donne un bel exemple de devoir précédent droit
http://centraleasteurope.bbfr.net/t2221-imre-kertesz-ecrivain#14702
Imre Kertész a écrit:
[Le peuple hongrois] est un peuple ambivalent. D'un côté, ils érigent des monuments à la gloire de leurs artistes et, de l'autre, ils ne veulent surtout pas entrer dans leur oeuvre.
. Le droit du peuple est de s'en tenir à la notoriété, mais son devoir élémentaire devrait être de lire les oeuvres, et d'en tirer enseignement et mémoire, sinon à quoi bon écrire des oeuvres si leur portée reste sans lendemain ? Or c'est exactement ce qui se passe depuis la nuit des temps en tout pays ou presque, et pour la plupart des écrivains, artistes ou réalisateur!! Et le peuple hongrois en général (donc sauf de rares exceptions) atteint des sommets de fierté sans guère se souvenir ou même connaître les oeuvres des auteurs qu'ils vénèrent. On me dit souvent qu'il faut être hongrois pour comprendre Arany, Babits ou d'autres, mais si les Hongrois connaissaient leurs oeuvres, le cours de l'Histoire aurait peut-ëtre/sans doute été différent... Ce que vit la Hongrie aujourd'hui ne s'explique pas sans cet état de fait, même si bien sûr d'autres facteurs importants s'imposent.

à trop vouloir toujours saucissonner les choses (couper en tranche de saucisson, catégoriser, rendre indépendant, opposer même les catégories d'un même objet, c'est l'esprit cartésien - dont vous êtes un bel exemple), on perd la perception de l'essence, de l'essentiel et l'on juge à tout va! on divise pour régner, pour laisser pourrir la situation, selon l'intérêt qu'on en retire... Vieille recette, pas prête de s'éteindre, malheureusement.

Arrow Comme je l'ai dit plus haut, dans une peinture, l'objet dessiné compte autant que le fond, ou le fond compte autant que l'objet
Donc ce sujet devoir/droit dépend du contexte - le sortir du contexte, c'est le dénaturer ou demander l'impossible!


Dernière édition par bor le 09.03.11 2:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 0:55

An Alré a écrit:
Je vais être rapide et concis, en France , certains devraient se rappeler cette maxime:
- Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays.
Discours d’investiture, 20 janvier 1961.
Citations de John Fitzgerald Kennedy

Le devoir doit précéder le droit, n'en déplaise à certains. C'est mon opinion et je la partage


Je suis absolument d'accord! Merci de m'avoir fait découvrir cette citation qui résume bien mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 2:06

Votre réponse est abrupte, et signifie que rien de ce que j'ai tenté de vous exprimer ne vous sied!

Donc les riches ont le droit de rester riche et les pauvres le devoir de se taire et d'accepter leur sort,
ou de mourir pour la patrie, même si celle-ci s'engage dans une aventure... (comme en 14 la Hongrie) ou celle à venir, peut-être...

Si vous êtes d'une famille riche, c'est assez normal que vous défendiez vos biens...
mais un peu de notion d'équité ferait du bien, ne pensez-vous pas ?

La nouvelle constitution hongroise avec toutes ses exclusions et ses affirmations doivent vous plaire
mais ceux qui se trouvent ne pas être catholiques ou conforme au nouvel ordre moral ont de quoi s'inquiéter

On change les règles de droit selon les majorités des 2/3, et on perd ses droits selon le cap du vent
Votre pays a perdu des droits selon des critères injustes, mais d'autres en ont acquis pour de justes critères
Rien n'est au fond définitif, mais chacun croit à l'immortalité d'un fait et l'érige en devoir, sans attention pour le droit qu'il soustrait
Tout est vain (dans la durée), tout est temporel, mais tant qu'on vit on acquièrt une certitude, la génération suivante en fait de même, parfois/souvent en sens contraire... et ce qui était droit ne l'est plus, ce qui était devoir ne l'est plus, un autre droit nait, un autre devoir nait - pas plus fondé que le précédent, puisque sujet à changement - selon le fil de l'Histoire...
etc

Suis un peu triste de vous lire (surtout de la part d'un jeune homme), mais je dois m'incliner:
Toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s'exercer complètement, un devoir de tolérance et de respect.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Devoir
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 3:08

An Alré a écrit:
Le devoir doit précéder le droit
au fait, le devoir de quoi ?

le devoir de mémoire est en effet un devoir primordial
ce qu'exprime à sa manière l'écrivain hongrois Peter Diener http://yves.frisch.free.fr/diener.html

le devoir de la responsabilité (en art, comme les propos de l'écrivaine citée précédemment - mais aussi en bien des domaines)

le devoir de quelque chose -- le droit de quelque chose
mais pas le devoir en soi, ni le droit en soi
ou bien chacun y met ce en quoi il croit, et tant pis pour l'autre - et comme cela donne des incompatibilités, alors c'est par le pouvoir qu'on obtient la garantie du droit, qu'on impose tel devoir
donc droit en soi, ou devoir en soi: cela n'existe pas, puisque c'est par la force (de la loi ou d'autre chose que l'un et l'autre s'impose)
et affirmer {devoir en soi} avant {droit en soi} est un non sens! Cela exprime un pouvoir, pouvoir de tel droit, pouvoir de tel devoir

Mais il est facile de dire "devoir" précède le droit, quand on a le pouvoir, ou quand on se range du côté du pouvoir
cependant le pouvoir peut changer, et donc le droit ou/et le devoir peuvent changer aussi
sauf si on se réfère à un Dieu...
quoiqu'il y ait plusieurs Dieux - mais comme ils s'ignorent les uns les autres, et s'affirment chacun unique...
et que certains Dieu lie avec lui la société, d'autres pas ou moins...

Facile de lancer deux mots et de les opposer ou de leur attribuer une primeur au choix
- mais ça sert à quoi ? ça mène à quoi ? cela signifie quoi ?

L'affirmation de votre supériorité ? Vous pensez "bien", et moi je pense "mal" ? Tout est possible, selon le contexte et le thème...
An Alré a écrit:
rapide et concis
être rapide et concis, est le résultat d'un choix, donc d'une réflexion, d'une analyse de divers thèmes ou hypothèses, sous réserve que le thème ou l'hypothèse soit bien posée et complète. Ici il n'en est rien, et pour le montrer, on ne peut être rapide et concis.
Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 3:41

bor a écrit:


Donc les riches ont le droit de rester riche et les pauvres le devoir de se taire et d'accepter leur sort,
ou de mourir pour la patrie, même si celle-ci s'engage dans une aventure... (comme en 14 la Hongrie) ou celle à venir, peut-être...


Je pense que vous m'avez mal compris. Je vous suis en effet sur vos réflexions et il est vrai que les termes de droits et de devoirs sont tres vagues.

Cependant, je pense que plus une personnes exerce de responsabilités, plus elle a de devoirs a respecter. Des devoirs envers son pays, envers les personnes dont elle est responsable.
Les personnes qui n'ont pas de responsabilités, elles, ont le choix, leurs responsabilités (étant donné qu'elles en ont pas) ne les oblige pas a assurer leurs devoirs envers quiconque que ce soit, ni envers leur pays. Mais leur bon sens devrait les conduire a honorer leurs devoirs, et non a profiter simplement de leur droits.

En conclusion, les devoirs sont d'autant plus importants a honorer qu'un personne a du pouvoir, mais chacun peut les faire passer en premier plan.

Toute personne a des droits et des devoirs, ce qui varie selon chacun c'est l'importance qu'il accorde aux uns ou aux autres, je fais passer mes devoirs en premier, mais ceci est mon avis personnel. Smile

Citation :
et affirmer {devoir en soi} avant {droit en soi} est un non sens! Cela exprime un pouvoir, pouvoir de tel droit, pouvoir de tel devoir

Je ne pense pas que ce soit un non sens, le droit et le devoir sont deux notions clairement différentes:

Le devoir définit ce que l'on a a faire
Le droit définit l'éventail de choses que l'on peut faire, que l'on recoit

Ce sont les tempéraments de chacun qui en mettent une en avant par rapport a l'autre. Aucune des deux notions n'est universellement dominante. Mon opinion personnelle, est que le devoir passe avant le droit. Cela peut diverger d'une personne a l'autre et chacun peut avoir tort ou raison.

Je le répete: c'est une question de tempérament.

Citation :
Facile de lancer deux mots et de les opposer ou de leur attribuer une primeur au choix
- mais ça sert à quoi ? ça mène à quoi ? cela signifie quoi ?

L'affirmation de votre supériorité ? Vous pensez "bien", et moi je pense "mal" ? Tout est possible, selon le contexte et le thème...

La vérité universelle n'existe pas, cette confrontation sert juste a lancer un débat intéressant qui a déja commencé chacun pensera avoir raison, mais sera amené a réflechir aux opinions de l'autre.

Citation :

mais ceux qui se trouvent ne pas être catholiques ou conforme au nouvel ordre moral ont de quoi s'inquiéter

Je ne suis pas chrétien, mais admet simplement la culture chrétienne de l'europe. (ceci dit je ne vois pas le rapport avec le débat )
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 5:59

Arany a écrit:
(ceci dit je ne vois pas le rapport avec le débat )
le morceau cité ne peut se comprendre que dans son CONTEXTE et dans son intégralité:
La nouvelle constitution hongroise avec toutes ses exclusions et ses affirmations doivent vous plaire
mais ceux qui se trouvent ne pas être catholiques ou conforme au nouvel ordre moral ont de quoi s'inquiéter


La constitution est un exemple de définition des droits et des devoirs...
et vu le contexte et les changements pressentis dans le projet par rapport à la constitution actuelle
c'est un bon exemple pour analyser "l'évolution" des droits et des devoirs"

Il ne s'agit donc pas de dévier du sujet, mais d'illustrer les termes "droit" et "devoir"
qui pour moi ne sont en rien (ou bien peu) lié au tempérament
Au 19e siècle, il y a quelqu'un (peut-être plusieurs) qui fit du "climat" la base de toute analyse des comportements d'un peuple, de l'Histoire des pays et des peuples; (ce n'est pas Darwin, mais un autre, un allemand je crois, je ne sais plus) et ça donnait qc qui avec les théories sur la race d'un autre, a pu contribuer à des éculubrations au potentiel explosif et aux résultats calamiteux (- ces indices permettront peut-être à quelqu'un de vous donner plus de précisions)

J'aimerais plutôt que vous analysiez plus amplement mes posts précédents, au contenu moins sulfureux (pour un tel sujet) que l'idée de tempérament
Citation :
Les enfants naissent avec un tempérament : celui-ci est en partie déterminé génétiquement. Il conditionne leur niveau d’activité, d’attention, d’anxiété, de timidité, d’irritabilité et d’adaptabilité aux situations nouvelles. Il conditionne aussi le degré d’intensité de leurs émotions, leur niveau de sensibilité à ce qu’ils voient, à ce qu’ils entendent et à ce qu’ils touchent...
http://www.naitreetgrandir.net/fr/Etape/0_12_mois/VieFamille/Fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-personnalite-temperament

à mon avis, "droit" ou "devoir" sont des termes liés à la conscience, ce ne sont donc pas des trucs prédéfinis à la naissance; si certains points restent vivaces néanmoins, la volonté consciente de l'individu peut les modifier: il fait des choix
Citation :
* En musique, le tempérament est une manière d'ajuster les hauteurs d'une gamme musicale.
* En psychologie, le tempérament caractérise la manière de réagir aux stimuli.
* En droit, le tempérament est l'assouplissement d'une norme.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9rament
Définition plus complète et détaillée du mot "tempérament": http://www.cnrtl.fr/definition/temp%C3%A9rament

Ce que la poétesse Marina Tsvétaeva précitée définit pour l'oeuvre d'art, nous pourrions l'appliquer aux termes "devoir" et "droit":
Citation :
Ainsi, l'oeuvre d'art est comme une oeuvre de la nature, mais elle doit être éclairée par la lumière de la raison et de la conscience. Alors seulement elle sert le bien, tout comme le sert un cours d'eau qui fait tourner la roue du moulin. Mais dire de toute oeuvre d'art qu'elle est bonne, c'est la même chose que de dire de tout cours d'eau qu'il est utile. Parfois c'est vrai, parfois non, et combien plus souvent - non! Elle est un bien quand vous la (vous) prenez en main.
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Droit et devoir   07.03.11 23:31

Personne ne peut opposer objectivement "droit et devoir".
Devoir et droit ou droit et devoir sont intimement liés.
L'un sans l'autre ne veulent rien dire en démocratie. En démocratie, j'insiste.
Lorsque le droit vous donne des devoirs et que le devoir vous donne des droits la boucle est bouclée.
Demander à quiconque de choisir entre ces deux thèmes est un sondage digne du referendum des douze questions dirigées qui viennent d'être posées par courrier à la population Hongroise.
Les résultats d'un sondage sont toujours approximatifs et le sont encore plus si il n'y a pas de choix entre les choix qui s'opposent.
La palette entre blanc et noir est nourrie de nombreux gris, allant de l'anthracite au gris perle en passant par le gris souris.
Une telle "enquête" suspicieuse n'a donc pas sa place ici.
Zsák.



Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Droit et devoir   08.03.11 0:14

lebedias a écrit:
...Une telle "enquête" suspicieuse n'a donc pas sa place ici.
Zsák.


Et de quel droit empêcher Arany de poser une question qui lui tient à coeur?? et pourquoi la qualifier de "suspicieuse"??
C'est toujours pareil sur ce forum, seul deux ou trois personnes dictent ce qui est bien de ce qui est mal !! Etonnant ? non.....
Et après l'on se demande pourquoi plus personne ne participe........ je sais, mes propos ne vont pas plaire, mais c'est comme ça. jocolor
Aller, moi aussi, je vous quitte pour ne plus revenir..... Bonne continuation.......


Dernière édition par An Alré le 10.03.11 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Droit et devoir   08.03.11 0:44

Personne, jamais ici, n'a empêche à Arany de poser les questions qui lui tiennent à cœur.
D'autant plus que si c'est son cœur qui les lui dicte.
Mais que si, vos propos nous plaisent et vos interventions sont pour le moins les bienvenues!
Lorsque Zsák a dit:"Une telle "enquête" suspicieuse n'a donc pas sa place ici". Ceci n'engage que lui et non pas le forum dans sa communauté. Il n'est ni en ceci ni en cela représentant ou représentatif du présent forum.
Zs.

Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Droit et devoir   08.03.11 1:31

lebedias a écrit:

Devoir et droit ou droit et devoir sont intimement liés.

Je suis d'accord.

Citation :
L'un sans l'autre ne veulent rien dire en démocratie.

Il ne s'agit pas d'en abandonner un en faveur de l'autre, mais de s'intéresser a savoir lequel pourrait etre plus important et pourquoi.

Citation :

Les résultats d'un sondage sont toujours approximatifs et le sont encore plus si il n'y a pas de choix entre les choix qui s'opposent.
La palette entre blanc et noir est nourrie de nombreux gris, allant de l'anthracite au gris perle en passant par le gris souris.

Je conviens que j'aurais pu rajouter d'autres propositions de réponses, je le ferais d'ailleurs dans le sondage final.

Citation :
Demander à quiconque de choisir entre ces deux thèmes est un sondage digne du referendum des douze questions dirigées qui viennent d'être posées par courrier à la population Hongroise.

Chacune des questions posées par le gouvernement comporte comme réponse "Je ne peux pas juger la question" ou bien "Je ne sais pas".

Citation :

Une telle "enquête" suspicieuse n'a donc pas sa place ici.

Je ne suis pas d'accord: tout sondage et débat est utile a mener. En quoi est-elle suspicieuse?

Vous semblez avoir peur d'aborder certains sujets, qui a mes yeux ne représentent aucun risque. Cela se voit aussi par la manière sur laquelle vous insistez sur la notion de démocratie, pensez-vous que ce débat nuit a la démocratie?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droit et devoir   Aujourd'hui à 4:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Droit et devoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droits Et Devoirs Du Maitre Du Chat
» DROIT ET DEVOIR
» Devoir n°2 Niv:4°AM les droits et devoirs de l' enfant
» DROIT DE VENDRE
» Boiterie postérieur droit (bascule bassin, ferrage ?) "" photos + vidéos ""

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: