Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 festival d'Angers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: festival d'Angers   30.01.11 13:32

Toujours bon à signaler, vu le peu d'opportunité de voir ce cinéma de cette partie de l'Europe; Le film roumain "Morgen" déjà primé à Locarno, présenté au festival premiers plans d'Angers sortira en salles le 2 février 2011.
Marian Crisan s'est inspiré d'un bref article paru dans un journal local roumain, Marian Crisan développe ici l'idée d'un rapport entre un immigré et un habitant de la zone frontalière avec la Hongrie.


Morgen est une jolie fable politique aigre-douce qui traite tout en justesse les problèmes et les contradictions de l’Union européenne. Une histoire simple, une histoire d’homme.

Marian Crisan est né en 1976 à Salonta en Roumanie. Il est diplômé en réalisation de l’Académie des Arts du Spectacle de Bucarest. Son court métrage Megatron, l’histoire d’une mère et son fils qui fête l’anniversaire de ce dernier au MacDonald, reçoit la Palme d’Or du Meilleur Court Métrage au Festival de Cannes 2008. Morgen est son premier long métrage.

« En 2007, lors des vacances de Noël, j’étais dans ma ville natale, Salonta. C’est une petite ville à la frontière roumano-hongroise. C’était un hiver froid et j’étais chez moi en train de lire les journaux. J’aime beaucoup lire l’actualité quand je suis dans cette ville. Il y avait un court article sur deux immigrants turcs arrêtés par la douane dans un canal gelé alors qu’ils essayaient de passer la frontière illégalement. Ce court paragraphe m’a marqué. Ma ville natale est tranquille et les gens y sont sympathiques et calmes. J’ai commencé à imaginer une histoire qui pouvait y prendre place, et une relation entre un homme de ce village et un immigrant. Ca s’est lentement transformé en scénario. (…) L’immigration illégale appartient à un monde invisible. Ca fait partie de l’actualité à travers le monde, mais le fait est que personne ne s’inquiète des immigrants en tant qu’individu, et personne ne comprend réellement leurs problèmes. C’était comme un défi de parler de ce sujet. »invisible. Ca fait partie de l’actualité à travers le monde.



Marian Crisan réalise une jolie et puissante fable poétique et politique. A travers le quotidien de ces villageois, il filme et capte les poncifs et les désespoirs de ces villageois pris malgré eux dans une géopolitique qui semble même dépassée les propres gardes frontières. Grâce au choix de ne filmer qu’en plans séquences, l’humour de Marian Crisan est toujours en deux temps. Le premier plan et l’arrière plan sont toujours jumelés pour soit déposséder une action de sa crédibilité soit pour montrer l’absurdité d’une situation souvent absurde mais surtout insoluble.
Le spectateur garde en mémoire, le premier plan de ce très joli film, celui d’un poisson jeté et agonisant dans le caniveau par Nelu devant l’interdiction formelle des douaniers de l’autoriser à passer la frontière hongroise avec le produit de sa pêche.. La rivière coule des deux côtés, les eaux se mêlent et les hommes eux, se gèlent dans l’espoir d’atteindre un eldorado qu’ils ont tous juste fantasmer. Et Au coeur de ses problèmes transfrontaliers, les habitants de Salonta se voilent les yeux ou préfèrent l’observer depuis leur télévision jusqu’au jour où elle frappe à leur porte …
Cette intrusion est soudaine, violente et incompréhensible pour ce pauvre Nelu qui se retrouve face à ce Turc gêlé débitant à une vitesse folle un discours complètement inaudible pour lui est mise en perspective par Marian Crisan grâce à son choix de ne pas traduire les dialogues en turc. Ce choix ne gêne aucunement la bonne compréhension du film. La solution est ailleurs, au-delà des ordres abscons de la bureaucratie qui finissent pas être plus sybillins que le pauvre discours de ce camarade de misère. Un film fort, simple et engagé révèlant une pleine conscience politique et esthétique du métier et du regard de cinéaste. Un film à voir !
Morgen film roumain de Marian Crisan. Avec Andras Hathazi, Yilmaz Yalcin, Elvira Rimbu. durée : 1h40.
source "toutelaculture.com"

Festival premiers plans à Angers : le film du jour

Révéler les nouveaux réalisateurs européens, tel est l'enjeu premier du Festival qui compose chaque année une sélection officielle de 80 premières œuvres.

"Soyons clairs : Morgen, le premier long-métrage du roumain Marian Crisan, a déjà été primé dans de nombreux festivals, notamment à Locarno. Et il y a fort à parier que ce film ne repartira pas bredouille d’Angers.

À juste titre : Morgen est traversé par une émotion qui gagne le spectateur au fur et à mesure que le récit se déroule. L’histoire est simple mais sa portée est universelle.

L’action se situe dans l’ouest de la Roumanie, à la frontière avec la Hongrie, porte d’entrée vers l’Europe occidentale. La vie morne de Nelu est bouleversée par l’arrivée impromptue d’un turc, immigré clandestin.

Ni une, ni deux : Nelu accueille chez lui l’inconnu, avec lequel tout dialogue est impossible, les deux hommes ne parlant pas la même langue. D’où un film d’une grande pudeur, où les sentiments ne sont pas montrés, mais suggérés."

Arrow Suite de l'artcle

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: festival d'Angers   30.01.11 19:24

merci pour l'info
vu que ça se passe à Szalonta, j'aimerais bien voir le film - parce que cette ville est la ville de naissance de Arany Jànos, où il a également vécu 37 ans; et à laquelle il resta attachée - donc voir un peu cette ville aujourd'hui, c'est voyager à travers le temps: et à lire tout ce qui est dit autour ou sur ce film, me montre que les choses sur le fond n'ont guère changé, sinon qu'à présent c'est en Roumanie, alors qu'autrefois (avant 1920) c'était la Hongrie.


Dernière édition par bor le 04.02.11 15:17, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 427
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: festival d'Angers   31.01.11 11:34

Et moi , je cherche désespérément le film de Géza Radvànyi :
"Quelque part en Europe" . Je l'ai vu il y a bien longtemps , il m'a beaucoup plut . Impossible de le trouver .
Il me rappelle des souvenirs de jeunesse . Encore de la nostalgie .
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: festival d'Angers   01.02.11 0:29

Sajnálom Bakony,
Je ne puis t'offrir que quelques images furtives du film en question.
je ne désespère pas, ayant refilé à la jeune génération la recherche d'images animées.




Zs.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: festival d'Angers   01.02.11 6:21

Et moi j'ai téléphoné (bien que très ignorant en tout ce domaine) à la Cinémathèque de Paris (La dame fut très aimable et très patiente) car je voyais ce film figurer dans leur répertoire, et j'avais vu qu'il avait été programmé en 2008
http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/hommages-retrospectives/fiche-manifestation/quelque-part-europe,8711.html
- j'en concluais qu'elle l'avait!

or ni l'une ni l'autre constat n'est la preuve que cet établissement a le film
un film peut être programmé par la Cinémathèque sans qu'elle dispose de la bande
exemple justement le film recherché: http://www.cineressources.net/recherche_t_r.php?type=FOR&pk=41326&rech_type=E&textfield=quelque+part+en+europe&rech_mode=contient&pageF=1&pageP=1
Si la Cinémathèque avait le film, ce serait marqué - m'a-t-on dit
un film peut être répertorié simplement pour des trucs annexes au film,
exemple Delta de Kornél Mundruczó http://www.cineressources.net/recherche_t_r.php?type=FOR&pk=104531&rech_type=E&textfield=delta&rech_mode=contient&pageF=1&pageP=1

à la Cinémathèque comme à la Bp Georges Pompidou, s'ils ont le film, c'est-à-dire la vidéo du film, alors un particulier peut la visionner sur place -- mais sans la vidéo, rien n'est possible

Je fus invité à téléphoné à la BNF (bibliothèque nationale de fr) pour savoir si elle avait une vidéo du film; je ne l'ai pas fait, vu que la BNF (ai-je vu sur son site pour le département audiovisuel http://www.bnf.fr/fr/collections_et_services/dpts/s.departement_audiovisuel.html?first_Art=non ) conserve tous les films fr sur support vidéo depuis 1975 sur la base du dépôt légal, donc le taux de probabilité est probablement très faible - tu pourras néanmoins essayé, si tu veux), et cela d'autant plus avec la précision suivante donnée par la Cinémathèque:

Le fait qu'on indique un titre français pour un titre étranger ne signifie nullement qu'il y ait une version en fr
Le fait qu'un film soit sous-titré en fr ne signifie pas mieux, et ne fait en général pas l'objet d'un référencement particulier légal

Ces notes répondent à mes questions - qui bien sûr pour ceux qui connaissaient déjà la réponse, paraitront stupides...
Et j'en conclus que le web est une puissante boite de résonnance, un point c'est tout!
D'ailleurs cela me fut dit que souvent la Cinémathèque invite les demandeurs à se tourner vers le pays d'origine du film ou à l'étranger

Le résultat de ce coup de fil est donc nul concrètement, et j'ai même appris que toute recherche d'un film étranger est quasi vaine en France, du moins tant que q n'a pas fait le nécessaire pour créer une vidéo, c'est-à-dire une copie numérisée de la bande!
Alors qu'attendent les réalisateurs pour faire cela de telle sorte qu'au bout d'une période déterminée on puisse avoir accès au film,
ou que les films anciens soient ainsi traités ? La bonne volonté et sans doute quelques autres "petits" détails...
J'ai sans cesse comparé avec le livre, mais finalement, il n'y a aucun rapport pour ainsi dire: si on peut presque toujours finir par trouver un livre en occasion, un film dépend au fond des relations qu'on a avec ceux capables de décider si tel film mérite d'être numérisé ou pas! Alors que les Hongrois de France et d'ailleurs se manifestent et pèsent lourdement, très lourdement...

à quoi bon faire des films si personne ou très peu les voient ? - comme "Morgen", objet de cette page et invisible malgré la dite sortie du 2/2/11!!
à quoi bon toute cette doc si les films anciens restent dans les tiroirs ? qu'il faut être je ne sais qui pour les en faire sortir, les faire mettre sur vidéo, et cerise sur le gâteau, en dvd ?
réponse: ça sert pour que d'autres fassent autre chose en prenant le même titre ou en roucoulant des km de baratin dessus et fassent du fric - toute une usine de concepteurs techniques de site web et de scribouillards, armée de sangsues qui comme en art ou autres, vivent de l'oeuvre originale sans que celle-ci puisse être vu ou même abordable!!!! Quel gâchis tout cela!!

si on est honnête et qu'on trouve normal de payer un peu pour voir qc car une oeuvre ça se paie, on n'est privé de film - les VOD veulent aussi faire du fric et donc programment ce qui sera vu abondamment! Et il n'existe personne qui ait un sens culturel désintéressé ou on ne permet à personne d'exercer cette "vocation" et ce choix!

Ce qui m'étonne, c'est qu'il y ait encore des courageux pour tenter l'aventure d'oeuvrer! Mais peut-être en d'autres pays c'est mieux!

confused

Je ne suis pas en mesure de trouver la solution en Hongrie - l'essai tenté n'ayant mené à rien, le site ho qui indiquait l'existence d'un dvd par un lien y conduisant, ce lien ne fonctionne plus, et peut-être au fond ne menait nulle part, comme bien souvent, en fr, en ho ou en n'importe quoi (je m'illusionne toujours que ceux qui sont payé pour le faire ait le même suivi que moi bénévole ici qui souvent veille à la mise à jour des liens que j'indique! non, chacun pour soi et surtout, ce qui est fait une fois n'est pas à refaire!.... Alors que tout change sans cesse sur le web!)

Et si je me souviens des énormes recherches faites en vain ailleurs pour une question (films d'avant guerre avec Juhász István) certes autrement plus complexe, trouver la solution à ton problème sera dure à distance et sans relai sur place, à supposer même que dans ce cas, cela puisse donner qc
(cependant je rappelle ces fils http://www.hongrieforum.com/phpbb/viewtopic.php?t=6555 dont certains comportent des liens susceptible de t'être peut-être utiles)


Dernière édition par bor le 01.02.11 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 401
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: festival d'Angers   01.02.11 7:28

bounce


Dernière édition par bor le 04.02.11 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 427
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: festival d'Angers   01.02.11 18:06

Merci à Lebedias pour ces images .
Et merci à Bor pour tout ce temps perdu que tu as consacré à tes recherches . C'est de ma faute , parce que j'ai déjà fait pas mal de recherches au sujet de ce film ( en particulier j'ai téléphoné à la cinémathèque , sans plus de résultat que toi ) , et j'ai oublié de le dire .
Si quelqu'un a vu ce film , j'aimerais avoir son opinion .
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: festival d'Angers   01.02.11 22:56

Kedves Bakonyi
Tu sais que j'ai mis les jeunes sur le coup.
La seule version sur le web est une version magyar.
24 heures que le téléchargement à débuté et nous n'en sommes qu'à 1%.
Le processus suit son cours et j'espère pouvoir te proposer le film à Pâques et avant la trinité.
Zs.
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: festival d'Angers   03.02.11 14:55

Pour en revenir au film "Morgen", à ce jour il est diffusé dans 3 salles à Paris, également au programme à Lyon, Nantes, Tours, Marseille, Toulouse et Angers.Pas encore chez moi, à Montpellier, mais ça va venir, je pense....


Arrow Interview du réalisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: festival d'Angers   Aujourd'hui à 11:53

Revenir en haut Aller en bas
 
festival d'Angers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» festival de la musique andalouse ESSAOUIRA
» FESTIVAL DE MUSIQUES MILITAIRES du 25 Juin au 27 Juin 2010
» [Fr3] Festival de l'accordéon en Carladès à Raulhac
» Festival de Dentelle à Colpo
» propose Amiens-Angers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: