Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   30.12.10 3:16

j'ai attendu un peu avant d'évoquer ce sujet, espérant que d'autres nous informent précisément
si possible texte hongrois à l'appui, car me méfiant un peu des comptes rendus traduits, dépendant de l'orientation de l'auteur;
mais vu le silence, je me lance - du moins en notant ces liens en fr:

http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/international/une-loi-hongroise-contre-la-liberte-de-la-presse/article-1194894813378.htm

http://fr.myeurop.info/2010/12/29/presse-muselee-en-hongrie-le-cri-d-alarme-d-un-journaliste-916
même les blogs seraient concernés, selon lui
Citation :
Les journalistes hongrois ont beaucoup appris de la période communiste et ils sont nombreux à avoir du talent! Il est, par exemple, difficile de se battre contre l'ironie, le sarcasme, les messages entre les lignes. Mais il est triste de se dire qu'après 21 ans de démocratie, nous allons être forcés de réutiliser ces procédés. Surtout dans un pays qui va présider dans quelques jours l'Union européenne!
(mon avis) bonjour l'info, même culturelle, dans ces conditions: http://www.hu-lala.org/?p=11574
Citation :
notre dernier espoir, c'est l'Union européenne, en particulier les grands pays de l'Ouest.
en cela il va ou il doit être déçu, si l'on en croit:
http://www.hu-lala.org/?p=11778
Liberté de la presse en Hongrie : quelques critiques et beaucoup de silences…
(mon avis) c'est que peut-être - pour ne pas dire sans doute -, l'initiative hongroise est considéré comme un modèle à suivre pour les dirigeants européens..., et quant aux autres politiciens, soit ils s'en fichent (car la Hongrie, c'est où déjà?...), soit ils jouent à l'autruche diplomatique sous couvert de présidence hongroise: y'a plus important...

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/12/la-france-refuse-de-condamner-la-loi-hongroise-sur-les-m%C3%A9dias-par-peur-dattiser-le-populisme.html
étrange position, en effet - comme si le populisme n'était pas attisé par le silence, en fait! Je crois plutôt que l'on craint une solidarité des journaliste à l'heure où la presse européenne est de plus en plus sous la main mise de groupes privés dont les gouvernements se font les soutiens afin de museler toute expression contraire. Le modèle hongrois à la sauce Orban ne semble pas avoir de souci à se faire, bien que en Allemagne on ait des doutes:
http://www.20minutes.fr/ledirect/645192/monde-pour-allemagne-hongrie-doit-revoir-loi-controle-medias

Une pétition circule: http://antifa-hungary.blogspot.com/2010/12/proclamation-for-media-law-complying.html
Appel pour une loi sur les médias respectant la constitution et les droits de l'homme
(mon avis) Comme la constitution va aussi changer http://www.hu-lala.org/?p=11165
reste le principe des droits de l'homme, à l'échelle européenne ou mondiale
- réponse à la saint glinglin, comme le dit en d'autres termes le journaliste dans le 2e lien

ajout 09/01/11
toutefois selon Cécile Vrain http://www.hu-lala.org/?p=11991
Citation :
On dénonce mais on n'explique rien... de peur peut-être de justifier. Mais il ne s'agit absolument pas de cela. Je ne pense pas justifier cette loi en rappelant que le système de régulation des médias depuis la chute du communisme en Hongrie était d'une rare complexité, handicapant et limitant son efficacité. Le nouveau gouvernement s'est-il appuyé sur ces faiblesses pour élaborer cette loi ? Cela explique-t-il en partie l'indifférence et le manque de réaction d'une large partie de la population partant du principe qu'il faut voir par la pratique, les conséquences éventuelles.


Dernière édition par bor le 09.01.11 3:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   30.12.10 22:19

Cher Bor,
Allez donc voir où janapot n'a pas pu lire le politiquement correct.
A chaque débat sa place publique!
Zs.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   30.12.10 23:44

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/12/bienvenue-%C3%A0-la-r%C3%A9publique-sovi%C3%A9tique-de-hongrie-.html
Bienvenue à la République soviétique de Hongrie !

Shocked

20 ans après la chute du communisme, le quasi silence des gouvernants européens (et l'insuffisance des opposants) face à l'incroyable
ou l'aveu implicite d'une volonté d'ériger en modèle européen la loi hongroise renforçant le contrôle de l'info et de l'expression, qui entrera en vigueur le jour même que débute la présidence hongroise pour 6 mois d'une Europe déjà bien peu sociale!

Après les festivités obligatoires auxquelles tout un chacun s'oblige, sauf exception, ce sujet attirera peut-être l'attention et nous obtiendront alors plus amples précisions, des avis approfondis et un débat contradictoire.
Sauf si l'autocensure a cours ici désormais.

scratch

Mr Lebedias, j'ai esquissé un thème avec des liens récents (que je viens de compléter encore), et au fil de mes recherches, lectures et réflexions, j'ai finalement mis en relation deux faits en deux postes. Tout cela vous indiffère, ne compte que votre petite image postée ailleurs début décembre, figurant la 1ère page vierge de quotidiens hongrois, pour prétendre aujourd'hui vous approprier le sujet:
une image suffirait-elle pour tout expliquer et devrions-nous en rester là ?

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 13:15

bor a écrit:
j'ai attendu un peu avant d'évoquer ce sujet, espérant que d'autres nous informent précisément

PIPACS t'es où ??? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 13:57

On peut toujours soutenir la liberté de la presse en s'inscrivant ici : http://www.facebook.com/#!/pages/Egymillioan-a-magyar-sajtoszabadsagert/169854769717975
Je ne sais pas si ça sert à quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 16:56

Le 20 décembre, la Hongrie – qui prend samedi la présidence de l'Europe – a adopté une loi liberticide sur la presse. Elle permettra à un « conseil des médias » pro-gouvernemental de sanctionner les journalistes dépourvus « d'objectivité politique » !

Lire l'article sur Rue 89
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 17:54

Orban/Sarkozy, ce n'est pas qu'une petite similitude de "style" comme on a voulu le croire au début: http://www.hu-lala.org/?p=7655
C'est une similitude de but selon les moyens qu'a chacun: http://www.hu-lala.org/?p=11794
Après l'exemple donné par Sarkozy sur les Roms, l'exemple donné par Orban sur les médias et toute expression!
Et les ténors de l'Europe se tairont (après des circonvolutions de principe) dans l'intérêt général = l'intérêt des financiers de partout

Manu a écrit:
On peut toujours soutenir la liberté de la presse----
ce que nous entendons par presse, c'est en fait 2 choses:

ceux qui la financent et l'orientent de sorte que l'argent qu'ils investissent leur soient rendu au centuple

ceux qui concrètement la font, qui pour la plupart suivent la mentalité ambiante, bien obligé qu'ils sont pour garder leur emploi, mais avec toute une palette de différences qui au bout du compte fait la diversité - laquelle diversité est moteur conforme à ce qu'attendent les financiers (les financiers comme tout patron - voyez le vôtre -, ne s'occupent pas de savoir comment les journalistes feront leur travail, avec quel état d'âme ou d'esprit, avec quel stress ou confort, et ce que sont leurs propres idées sur tel sujet ou leur envie d'investigation sur tel autre; la seule chose qui les intéressent c'est la rentrée d'argent; un bon journaliste pour eux est celui qui fait vendre.

Le pouvoir d'état lui, s'occupe du contenu de ce qui passe au second plan pour les financiers, même si ceux-ci, pour se différencier de son concurrent, imprime une marque. Mais l'intérêt d'état c'est de se servir du potentiel de la presse, donc des journalistes, en vue de promouvoir la politique qu'il mène, laquelle est celle des financiers, faite pour les financiers qui les élisent et les paient, mais de TOUS les financiers et de l'argent roi du pays qui doit trouver sa place sur le théâtre de l'argent roi mondial

Les journalistes (comme d'ailleurs les financiers de journaux) se voient donc contraint désormais à produire un contenu qui aille dans le sens exprimé par le pouvoir d'état, c'est à dire par tous les financiers (de tous les secteurs d'activité), c'est-à-dire par l'argent roi

Mais tandis que les financiers de journaux n'ont pas plus d'état d'âme que celui ne n'avoir rien à dépenser de plus du fait des nouvelles contraintes, le journaliste quelque soit son degré de soumission au système à tout à perdre du peu d'imagination et d'énergie personnelle qu'il parvenait à se trouver pour ne pas se vendre à 100%, pour faire encore qc de différent, de vraiment différent. Avec l'étatisation de la presse, la différence n'est qu'une différence de couleur, pas de fond. Et si l'état ne veut pas qu'on parle de tel sujet, ne veut pas qu'on fouille dans tel domaine pour comprendre telle chose, l'ordre est l'ordre et tout contrevenant sera puni!

Exemple concret (parmi plein d'autres - y compris la recherche historique ou l'expression culturelle):
aujourd'hui 31 décembre, ceux qui veulent enquêter sur la polution ou le degré de polution de Ajak, ne peuvent pas vraiment aller jusqu'au bout de leur investigation, mais néanmoins ils peuvent encore publier les résultats qu'ils ont pu constater et émettre doutes et demandes;
demain 1er janvier, ils ne devront publier que ce que le pouvoir d'état voudra bien, c'est-à-dire ce que les financiers acceptent de reconnaître sans risquer leur investissement au jour le jour...

Donc cette loi dite des médias, ne concerne pas que la presse - voyez ce qu'en dit un journaliste dans l'un des liens ne mon 1er post: cette loi concerne toute forme d'expression, donc y compris les contenu de blog donc d'internet; d'ailleurs il faut aussi noter les interdictions en parallèle de toute expression libre faite sur les murs http://www.hu-lala.org/?p=11474 - sous prétexte de propreté - ce qui est la motivation apparente pour museler les opposant, mais ce qui a un tout autre but: museler toute expression + marquer des points de moralité qui s'inscrivent dans une visée plus large qui profitant d'une exceptionnel chambre des 2/3 va changer la constitution pour que le navire Hongrie passe sous pavillon du conservatisme et des "bonnes moeurs", qu'exprimerait seul le catholocisme avec touttes les conséquences que cela peut avoir - qu'on se souvienne des faits d'histoire, du passé....

On a donc commencer par (1) combattre des expressions parallèles, puis on s'est attaqué '2) aux organes d'expression, et qui sait si l'on ne finira pas par s'attaquer (3) aux lecteurs eux-mêmes ou au potentiel qu'il représente

Ce 3e point n'est pas encore en place, c'est ce qui fait croire que l'on ne chemine pas vers une dictature, mais si l'attaque ou la contrainte des lecteurs ou du potentiel d'esprit du lecteur n'est pas encore directement soumise à la surveillance et à la sanction, que va-t-il rester comme aliment d'esprit au lecteur ? http://www.hu-lala.org/?p=10627

Uniquement ce que le pouvoir d'état accepte, ce que les financiers acceptent, ce que donc les uns comme les autres ont besoin: de consommateurs obéissant, achetant ce qu'on leur dit d'acheter, pensant ce qu'on leur dit de penser - et pour le reste, et bien ce qui sort de ce cadre n'a plus de moyen d'expression, il est condamné à s'amoindrir, et ceux qui s'y attachent sont condamner à s'efforcer davantage, à prendre des risques - et l'on sait bien que plus une contrainte est forte sans le paraître, plus ce qui est compressé va se trouver amoindri - du moins un certain temps, pour certes ensuite rejaillir comme une bulle qui finit par exploser, et briser toute cette construction: mais aujourd'hui nous en sommes à la mise en place d'une nouvelle oppression, dont l'issue sera sans doute la même que la précédente, mais dans combien de temps ? 4 ans, 20 ans, 40ans ?

Une analyse me semble très pertinente: http://www.hu-lala.org/?p=10892 La Hongrie, vers une «démocratie dirigée» à la russe

Mais j'irai plus loin: ce qui se passe en Hongrie vaut partout dans le monde sous une forme variable, à des degrés divers et globalement, bientôt (ou tel est l'objectif sous-jacent): quelle différence entre les pays d'amérique latine (où la majorité de la population est pauvre, soumise au aléa des pouvoirs sans jamais vraiment sortir de leur misère - ex Brésil ou Chili, malgré des présidents élus soit disant pour éradiquer cette misère, mais qui, s'ils ont prêter un peu d'attention, n'ont fait au bout du compte que redonner du souffle à l'argent roi en investissant pour l'avenir), et les pays Europe où la misère s'accroit à coup de crise spéculative, de notation machin de l'argent roi que les pouvoir en place utilisent pour charger davantage ceux qui peinent et libérer ceux qu'ils servent - le tout sur un fond de mafia agravée dont la proportion va grandissante, dont les manoeuvres ressemblent à ceux du pouvoir d'état ou des financiers, et tout cela sur le dos de la majorité - ce qui à terme finira par un affrontement entre deux puissances financiers: celle dite légale et celle dite illégale

Mais il n'est pas permis ou de moins en moins permis d'expliquer les tenants et les aboutissement des choses
il n'est pas permis ou pas encouragé d'avoir un peu de mémoire pour coordonner tes faits avec tels autres
(comme je fais sans nullement être professeur ou je ne sais quoi)
et toute véléité contraire est balayée par la norme sociale, étatique ou simplement par la grande masse de ceux qui s'en fichent, à qui suffisent amplement l'éternel combat quotidien de la survie, stimulée en cela par ceux qui s'amusent de tout et qu'une image suffit à distraire et à amuser - tout est rigolade, face cachée de la souffrance, le tout, fébrile agitation de la soumission volontaire ou involontaire aux puissants (dont le nom varie, mais pas la nature) qui époque après époque n'acquièrent leur puissance que par détournement et speculation de ce qui sert ou pourrait servir au plus grand nombre, et ce par une plus grande malignité que d'autres

voilà ce qu'est la vie: un cercle infernal de malignité, avec ses pouvoirs et ses contre-pouvoirs, son théâtre, son public, ses victimes...

Je ne suis pas chef ou administrateur, donc mon propos n'intéressera que très peu, seul vaut la parole du chef - je la souhaite moi-même si elle va en profondeur et en largeur, illustrant tous les aspects du sujet, son contexte, ses perspectives, au regard de ce qui se fait ailleurs - car l'essentiel est d'éveiller à tout ce qui se trame et de se souvenir du passé pour nourrir l'action présente et à venir.

Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 19:53

bor a écrit:




une image suffirait-elle pour tout expliquer et devrions-nous en rester là ?

Une image certainement pas, sauf que celle là avait le mérite de précéder le vote de la loi.
Maintenant que tous ici écrivent, la loi est votée, la loi est bétonnée et demain premier janvier la loi est d'application.
Une des dernières façons de protester contre cette loi, bizarrement ne peut venir que des politiques. Politiques extérieurs j'entends.
L'Allemagne a déjà réagi:
http://www.20minutes.fr/ledirect/645192/monde-pour-allemagne-hongrie-doit-revoir-loi-controle-medias
La France va-t'elle réagir, rien est moins sûr puisqu'une telle loi arrangerait bien le pouvoir!
http://www.le-mont-parnasse.fr/2010/12/30/crise-au-sarkozistan-ou-les-succes-improbables-de-lautoedition-sur-linternet/
Zs.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 20:16

la position française, dans mon post précédent, en introduction d'une analyse, je l'ai indiquée http://www.hu-lala.org/?p=11794

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/31/97001-20101231FILWWW00434-loimedias-l-osce-invitee-a-budapest.php
ils vont discuter - comme ils ont discuté il y a six mois sur la décision de Sarkozy concernant les Roms
puis quelques circonvolutions de langages,
des promesses de non application partielles ou de retenue dans l'application - au moins pendant les six prochains mois, temps que les phares européens et mondiaux cibles la Hongrie présidente,
________ ajoutée le 6/1/11: je m'était avancé, ça semble vouloir se confirmer: http://www.hu-lala.org/?p=11908
Citation :
Est-il envisageable que la Hongrie se contente de suspendre sa loi seulement le temps de sa présidence européenne ?

Je crois que c’est ce qui peut se passer. Peut-être que M. Orbán enverra des gestes d’apaisement à l’intention de Bruxelles. Mais la loi restera. Il pense à plus long terme de toute façon. Dans deux ou trois ans, à l’approche des prochaines élections…Le gouvernement ne prendra pas le risque de sanctionner un média pendant sa présidence. Un seul cas de sanction gouvernementale contre un journal libéral aurait un écho mondial trop important. Ces six mois seront exemplaires pour prouver que les critiques internationales n’étaient pas fondées.
(la fin de l'interview est fort intéressant aussi ____________________________
et puis après, les uns passeront à autre chose,
et les autres agiront en tout impunité (s'ils sont chefs) ou subiront, s'autocensureront:

http://www.france24.com/fr/20101231-hongrie-loi-medias-renforcer-autocensure-attila-mong-orban
Citation :
Attila Mong : En Hongrie, où nous sommes marqués par vingt années de dictature, une grande culture de l'autocensure persiste. Cette loi va donc avant tout renforcer la peur des journalistes et encourager cette culture, sans même que les autorités n'aient réellement besoin de la mettre en œuvre. Les organes de presse vont aussi avoir peur de devoir payer des amendes et risquent d'ignorer certains sujets plutôt que de se mettre dans une situation difficile.
Quel progrès!!
c'est triste!
Citation :
Il faut simplement que les citoyens et les médias fassent entendre leur voix. Même si l'Union européenne peut nous aider, c'est surtout à la Hongrie de résoudre son problème. Mais je n'ai pas peur. Il y a toujours une sorte de jeu entre le pouvoir et les journalistes ; en ce moment le pouvoir est plus fort, mais les journalistes doivent - et peuvent - continuer à exercer leur métier.
Bien que déjà sanctionné avant la promulgation de la loi, ce monsieur est combatif et plein d'espoir!

ajouté 6/1/11 combatif aussi le petit journal:
http://www.lepetitjournal.com/budapest/a-la-une-budapest/70267-edito-sonnesmais-debout.html
Citation :
Dans quelle mesure la communauté française en Hongrie est-elle concernée par cette dérive autoritaire? Les problèmes concrets comme l' affaire Suez à Pécs ont clairement démontré les effets néfastes de cette politique qui se veut autoritaire. Les Français doivent donc s'informer et le cas échéant, partager leurs opinions avec leurs partenaires locaux à tous les niveaux. On croit savoir que les dirigeants hongrois ne s'intéressent pas trop à l'image du pays à l'étranger, mais un jour ils vont peut-être comprendre qu'ils ne vivent pas seuls sur un continent...

Que peut faire la rédaction de Budapest du petitjournal.com dans ce contexte? Tout en condamnant la loi sur les médias, nous continuons à travailler "normalement" en offrant à notre public des informations qui vont au-delà du quotidien pour essayer d'expliquer les contextes des faits. Des informations exclusives, diversifiées, ciblées, aussi complètes que possible, avec une forte touche familiale et culturelle, tels sont nos objectifs que nous souhaitons réaliser.
Sans peur.
je pense tout de même qu'au moins à terme (au-delà des 6 mois de la présidence hongroise, les infos culturelles ou autres ne seront plus de la même qualité, il y aura sans doute de plus en plus d'autocensure - et ce sera valable pour les journaux hongrois comme pour les journaux semi-étrangers comme ce journal ---- si la pression politique, nationaliste et des effets de cette loi ne décroîssent pas; or comment espérer cela si comme le dit le journaliste précité, article ci-desus rajouté, d'une part le fidesz a peur de décroître, et si d'autre par c'est dans l'habitude de s'autocensuré.. Donc nous aussi lecteur seront affectés, et quels recours ? Aucun!

Mais pensons aussi aux jeunes ou moins jeunes Hongrois qui par leur travail ou leurs intérêts, sont tournés vers l'Europe: ils sont inquiets de l'écho que tout cela! Ainsi un correspondant né hongrois vivant en Hongrie, devant se rendre prochainement en Fr pour un stage, m'a demandé quel écho de Hongrie j'avais et comment je ressentais les choses! Jamais auparavant il ne m'avait demandé qc de ce genre! Je l'ai rassuré, lui disant que l'impact ne serait sans doute pas énorme, vu que bien peu de fr s'intéresse à l'Europe, et encore moins à la Hongrie; et vue le quasi silence - à ce jour - des médias fr, les effets se limiteront à ceux qui ont accès à internet, qui suivent l'actualité, qui s'intéressent plus particulièrement -- chiffre très petit, sauf pour certains secteur --- Enfin au jour d'aujourd'hui, si ça continue ainsi, oui.

Mais la pression contre cette loi semble s'accroître, et si au début, le président Sarkozi semblait silencieux, le porte-parole du gouvernement a semble-t-il été plus tranché:
http://www.leparisien.fr/international/critiquee-par-les-26-la-hongrie-prend-la-presidence-de-l-europe-04-01-2011-1212961.php
Citation :
Après l'Allemagne et le Luxembourg, la France a exigé mardi une modification du texte. Cette loi «est incompatible avec l'application d'une certaine idée de la liberté de la presse, validée par tous les traités européens», a déclaré le porte-parole du gouvernement, François Baroin
Donc probablement, l'application de fait sera retardée de 6 mois - mais après... (voir ci-dessus l'interview ci-dessus)



Dernière édition par bor le 24.01.11 14:32, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 20:31

A Alex
Citation :
PIPACS t'es où ??? Laughing
Je suis en vacances loin de chez moi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   31.12.10 21:23

Les images pour moi valent toujours plus qu'un long discours.
Décidément je suis indécrotable!



Espérons que la période que nous vivons sera plus courte que celle du dix-neuvième.
Du moins pas plus longue!

Zs.
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 427
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   02.01.11 18:37

Mon cher Bor , quand tu dis que la France ne réagit pas , c'est normal.
Puisqu'elle est classée 45ème pays pour la liberté de la presse ( juste derrière la Papouasie ) . Eh oui ! c'est une honte pour le pays "des droits de l'homme " .
Dans ce classement on nous reproche :
1° ) que la majorité des médias sont aux mains des amis de notre président
2° ) que les journalistes sont obligés de donner leurs sources d'informations , sinon ils risquent des procès ( et cela fait que les informateurs , par peur , n'informent plus )
3° ) Notre président s'est donné le droit de nommer les dirigeants des médias ( télévisions et radios ).
Et tu voudrais que la France de Sàrközy blâme la Hongrie ?
Les hongrois ne sont pas plus bêtes que nous . Leur réponse est toute prête : donnez nous l'exemple de la liberté d'information !
Non , la France se taira . Elle ne peut pas faire autrement . Et j'ai bien peur que toute l'Europe fera de même .
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   03.01.11 18:55

Sleep


Dernière édition par bor le 20.01.11 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   03.01.11 19:03

Sleep


Dernière édition par bor le 20.01.11 3:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   03.01.11 19:33

bor a écrit:
Moi je n'y vois rien, je pige rien !


Allez, allez ce n'est pas bien grave.
Rangez donc cette belle image dans l'un de vos tiroirs.
Quand la mémoire vous reviendra, vous verrez que c'est aussi facile que de compter jusqu'à 3.
Zs
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   03.01.11 19:37

http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/22/tant-de-haine-les-uns-pour-les-autres
Citation :
Cela permet de segmenter les différentes catégories idéologiques et culturelles des électeurs hongrois en communautés d’intérêts économiques, que la politique manipulera d’autant plus facilement.
(--)
Aujourd’hui, en Hongrie, on est toujours l’ennemi public de quelqu’un. Nous sommes prévenus : en cet instant, quelqu’un nous hait
C'est valable pour beaucoup en Europe d'aujourd'hui - voire dans le monde aussi! - Et l'Aigle Orbàn plâne sur ses proies...
(analyse: http://centraleasteurope.bbfr.net/t2191-liberte-d-informer-de-s-exprimer-en-hongrie-quel-avenir#14453 )
(conclusion: http://centraleasteurope.bbfr.net/t2191-liberte-d-informer-de-s-exprimer-en-hongrie-quel-avenir#14447 )

Feu l'expression libre hongroise (19 août 1989 - 1 janvier 2011)
et bientôt - si ce n'est déjà le cas, au moins par l'autocensure - dans toute l'Europe!

Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   03.01.11 22:24

bor a écrit:
(suite erreur de manip' post initial reporté plus loin)


A mes yeux, manipuler l'information est au moins aussi grave que de la censurer. Voir beaucoup plus grave.
Tous ne sont pas dupes. Ecrire le dernier mot ne signifie nullement avoir raison pour toujours.
Et qu'importe la page où l'on exporte, un délit reste un délit.
Zs.
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   04.01.11 3:09





Sleep


Dernière édition par bor le 20.01.11 3:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   04.01.11 21:16

bor a écrit:

réponse à lebedias

Je n'ai rien manipulé!

J'ai bel et bien eu un problème pour mettre au point les codes adéquates!
Cela s'est produit quand vous postiez - peut-être est-ce le fait de deux envois simultanés qui a provoqué le bug
ceci dit, j'aurais pu il est vrai supprimer ce deuxième post, mais j'ai observé ensuite
a) que l'on changeait de page
b) votre réponse stupide à ma demande d'éclaircissement de votre image illisible
Ces deux faits et la satisfaction d'avoir trouvé une image bien expressive ainsi que les termes allant avec
mon fait conclure que pour la clarté du suivi des thèmes abordés, ce bug était bien venu - et de vous, il n'y avait rien à attendre.

Je me donne la peine
de répondre à vos accusations, à vos moqueries, à votre seul plaisir: vous-même + faire mal, du mal
]e fais des efforts, malgré bien des difficultés personnelles (morales et physiques) que je n'évoquerai pas davantage, juste dire que malgré tout, je poste, souvent ou suggérant ou cherchant la conciliation; je poste - surtout ici que le sujet est gravissime
mais je ne supporte plus la bêtise et la méchanceté à ce point! [u]j'en ai plus que marre d'écrire dans ces conditions ![/u]



Vous minez continuellement le débat, vous vous moquez des posteurs et de moi en particulier!
vous formulez des accusations, vous niez ici-même la présomption d'innocence ou au moins l'erreur technique
vous balancez des trucs en donnant des leçons de savoir vivre, savoir faire, savoir tout, et des ordres: suivez-moi...

Depuis un an que je m'active, beaucoup des posteurs anciens n'interviennent plus. Parfois je me dis que peut-être est-ce de ma faute - que je ne fais pas comme il faudrait face à vous: la fermer, m'écraser! Et bien cela, il n'en est pas question! Je ne suis pas un pisse froid, la pensée unique ou dire comme tout le monde ou se taire: ce n'est pas mon truc! Avaler des couleuvres, non plus.

Donc tant que je verrai de nouveaux posts écrits par vous sur ce forum, je n'interviendrai plus. Qu'ils reviennent les anciens. Qu'ils vous répondent ou vous laissent continuer sans rien vous dire - si ça leur plaisent! D'autres rirons de vos salades (et des miennes, s'ils s'accordent avec vous), ou leur propos sera peut-être plus efficace que ma colère pour vous dire: ça suffit!


C'est cela, oui et si vous nous parliez de vous?

Zs.
Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   04.01.11 22:05

Sleep


Dernière édition par An Alré le 10.03.11 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   04.01.11 22:12

Vous avez raison mille fois
Maintenant motus et bouche cousue.
C'est pour le moins de circonstance!
Zs.
Neutral
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 400
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   05.01.11 1:49


Sleep


Dernière édition par bor le 20.01.11 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 427
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: ient bien ça    05.01.11 18:20

Tout d'abord , merci à Bor pour cette belle photo .
Après cela , je ne sais pas trop où commencer . Dire que Bor est un des piliers de ce Forum ? C'est une évidence . Qu'il parle de sujets que les autres n'abordent pas , ou rarement ( littérature , poésie ...) , ce n'est pas à démontrer . Que parfois il a des ennuis avec l'informatique ? Où est le crime ? Il est entièrement absorbé par son sujet , et hop voilà un "clique" qui efface tout . Moi , pour faire un "copier-coller" , je suis obligé de consulter mon petit bouquin . Je suis incapable de faire une citation , jusqu'à aujourd'hui .
Alors , lui prêter des intentions qu'il n'a pas , je trouve cela déplacé . Cette histoire d' effacer pour remettre plus loin , pour être le dernier intervenant , ne tient pas debout . A moins que soit même on pratique cette combine .
Nombrilisme ? mais tout le monde parle de soi , moi en premier . Et sur le Forum précédent , les membres aimaient bien ça .
Merci pour ton conseil de prudence , Bor , mais si je ne peux pas m'exprimer librement sur ce Forum , je m'en irai , comme je suis parti d'un autre Forum , que tu as connu aussi . Nous sommes en République , et ici , en France , la censure n'existe pas ( au moins pour le moment ) .
Bonne journée à tous ,
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 427
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   05.01.11 18:33

Juste un mot encore .
Hier matin , sur France Inter , monsieur Baroin , porte-parole du gouvernement , a parlé de la Hongrie . Mais si j'ai bien entendu , il s'est contenté de dire que la Hongrie ne respectait pas le traité de Lisbonne . Mais que le gouvernement hongrois a préparé très sérieusement sa présidence de l'U.E.
On dit dans certains milieux : le minimum syndical .
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 623
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   05.01.11 20:13

La première « victime » de la loi pourrait être un proche du premier ministre.
http://www.zoldbaloldal.hu/#

En deux mots le parti écolo dépose plainte contre le journaliste du Magyar Hirlap proche du pouvoir pour incitation à la haine et propos antisémites dans l’édition du quatre janvier.
Zs.


Dernière édition par lebedias le 06.01.11 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?   Aujourd'hui à 6:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté d'informer - de s'exprimer en Hongrie: quel avenir ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Commentaire sur la fiche : comportement gris du gabon
» Tourterelles en semi-liberté
» Liberté
» mise en liberté de tourterelles nées en captivité
» semi liberté pour mes oiseaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: