Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 sans-abris ou logements précaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: sans-abris ou logements précaires   04.02.10 21:35

http://www.coe.int/t/f/coh%E9sion_sociale/hdse/2_rapports_hdse/3_rapport_final/I_CHAPITRE_6.asp
donne des comparaison entre pays dit de transition (nouvelle appellation pour pays de l'est) car transition vers quoi ? pour qui ?

Un rapport (2009) http://www.logement.gouv.fr/IMG/pdf/RapportJDamonSansAbridansUnion_cle73a68a.pdf
LES POLITIQUES DE PRISE EN CHARGE DES SANS-ABRI DANS L'UNION ...

affraid pouvions-nous imaginer ça il y a 20 ans (j'étais sûr-!!-que, par ex la Hongrie, libre, garderait des avantages sociaux anciens!):
Citation :
Le recensement de 2005 estimait les sans-abris à 30 000 à Budapest dont 8 000 dormiraient dans la rue, ce qui est énorme pour une ville de 2 millions d’habitants.
(source: http://www.rfi.fr/contenu/20100204-budapest-recense-abris ) Où en est-on en 2010 ? Le double ?
Citation :
En Hongrie il y a environ 30.000 à 50.000 sans-abri qui trainent dans les rues, dans l'embrasure des portes, dans les chantiers de construction abondonnés, dans les gares.
Près de 10.000 d'entre eux pourraient utiliser les refuges temporaires ou les refuges de nuit du gouvernement local ou des asbl. Mais du fait que ces refuges sont surpeuplés et du fait qu'il est difficile de s'adapter à vivre avec d'autres personnes, certains n'ont pas recours aux refuges.

Presque la moitié de la population des sans-abri et 50% des refuges sont à Budapest. Cependant, un grand nombre de sans-abri vivent dans les comptés de l'est tels que Nyíregyháza and Debrecen, au sud à, au nord à Miskolc, à l'ouest à Pécs et Gyor.
(source: http://www.feantsa.org/code/FR/country.asp?ID=16&Page=4 )
Citation :
En Hongrie, 10 millions d'habitants vivent dans la pauvreté soit environ 15% de la population, une situation encore aggravée par la crise. Et les plus touchés sont les enfants.

Les enfants (de 0 à 17ans) présentent un niveau de pauvreté très élevé de près de 20%. Les familles mono-parentales et les ménages avec enfants à charge présentent, quant à eux, le taux le plus élevé de pauvreté. Difficile donc dans ces conditions de trouver à se loger surtout à Budapest où l’immobilier est assez difficile.
(source: http://www.euranet.eu/fre/Aujourd-hui/Aujourd-hui/French/Budapest-recense-ses-sans-abris )
Question chiffre complètement erronné, vu que la population actuelle totale est justement de 10 millions
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hongrie#D.C3.A9mographie
alors attention aux chiffres!!

Cependant tout de même, il y a un peu de vrai dans tout cela, sans doute.


Dernière édition par bor le 05.02.10 0:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: ben voilà...   04.02.10 22:04

Ma cousine en 1981 avait été secouée en voyant des gens mendier dans la rue à Marseille.... Aujourd'hui on voit les mêmes à Budapest... C'est ça le progrès ?

Ce genre de choses me met en rogne alors je vais arrêter mon post là... je risque d'être grandement politiquement incorrecte !
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   04.02.10 22:52

Pour moi la différence entre mon séjour en 2004 et 2005 a été flagrante, d'une année à l'autre, les sdf dans les rues et métros ont proliféré(étaient ils cachés avant??), je n'ose imaginer Budapest maintenant!! C'est vrai que c'était impensable pendant les années coco, attention, je ne suis pas nostalgique de cette période, j'en ai et les miens en ont beaucoup souffert....C'est juste un constat. et comme partout dans le monde le capitalisme sauvage n'a cessé de creuser les inégalités ici et ailleurs.
Pays de transition disait Bor , transition vers quoi?? je croyais qu'on parlait de pays émergeants. Nous au moins on a la sécu et la retraite, même si elle n'est pas terrible( la retraite), jusqu'à quand?, quant à la précarité du logement on est assez champion aussi,je crois....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   04.02.10 23:46

ok, j'enlève le mp reçu, mais je ne m'attendais pas à des bêtises sur ce thème! vraiment y'en a qui n'ont pas honte de ce qu'ils avancent! aucun respect, aucun état d'âme, rien que du y faut qu'on, y'avait qu'à, et avec ça on tire à vue, et on est content! Szegeny feje!


Dernière édition par bor le 05.02.10 5:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   04.02.10 23:58

Merci de ne pas mêler les MP au forum, la vie privée est à gérer personnellement et pas sur le forum.... et les tensions personnelles à résoudre ailleurs...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
bor
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: En Hongrie   05.02.10 3:56

sans-abri(s) = hajléktalan(ok) en Hongrie

http://www.vigilia.hu/2008/6/feher.htm
Hajléktalan emberek Magyarországon - 1989-től napjainkig = Les sans-abris en Hongrie - de 1989 à nos jours , mais on y évoque aussi le passé: 19e et 20e siècle dans A hajléktalanság rövid története Magyarországon = brève histoire des sans-abris en Hongrie

http://www.origo.hu/itthon/20081030-uj-fovarosi-koncepcio-kerult-a-hajlektalan-kerdesben-budapest-kozgyulese-ele.html
Cipőben alvás vezethet ki a hajléktalanságból
= dormir en chaussure c'est (pouvoir =) prendre le risque d'être exclu du centre des sans-abris

__


Dernière édition par bor le 06.02.10 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 477
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   05.02.10 13:20

Erika , il faut être "politiquement incorrecte" quelques fois .
Tu as entièrement raison . A quoi ça a servi le changement de régime ? Pour voir pire ? La liberté a été retrouvée , c'est vrai , et c'est une très bonne chose . Mais pour le reste ? Nous vivons dans un drôle de monde .
Je ne parle pas seulement de la Hongrie . Et ça ne va pas en s'améliorant .
Bakonyi
Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   09.02.10 22:47

A mon humble avis, ni le communisme, ni le capitalisme n'est la bonne solution. Neutral

Il faudrait quelque chose de nouveau mais c'est actuellement impossible parce que je pense que si un pays changeait de système économique, il serait plus du tout dans l'économie mondiale.... Comment marcherait le commerce international et l'import export?

Enfin bon, je dis des choses sans trop savoir, comme dh'abitude c'est des petites réflexions personelles qui peuvent vous paraître un peu ridicules Rolling Eyes

Quant aux sans abris, ca me fait mal au coeur de voir ces vidéos.... C'est incroyable comment la société de nos jours encore met de côté certains de ses citoyens, pourquoi le monde ne peut il être parfait, sans pauvres?

Il faudrait revenir à des bases très simples, moi je trouve que notre mode actuel est beaucoup, beaucoup trop compliqué. Mais ce n'est peut-être qu'une vision de ma part. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   13.02.10 18:47

Arany,

La jeunesse n'est pas toujours un handicap : on n'a pas toutes les clés mais vous possédez cette clarté sur laquelle nous avons tendance à mettre le voile noir du découragement !

J'ai entendu hier vendredi sur France Inter, le prix Nobel de l'Economie, Stiglitz, américain, un des nombreux conseillers de Bill Clinton. Il ne disait bien que "C'est au citoyen à demander le changement des règles du monde à leurs gouvernements. On peut changer les règles... un pays peut le faire tout seul et s'il est cohérent, il peut être suivi par d'autres ! Mais les lobbies, les intérêts financiers sont forts, très forts... et ils savent où mettre le doigt pour obturer les petites fuites qui pourraient libérer les chutes des systèmes... "

Pourtant, un jour, la pression sera telle que le système explosera ! Tout le monde aimerait que cela soit avec le moins de dégats possibles... mais à force d'attendre toujours plus longtemps, cela risque d'être violent !

Stiglitz disait qu'il avait prévu la crise actuelle du temps où il était avec Clinton ! Cela fait au moins 10 ans en arrière... on pourrait ne pas le croire... mais j'avais déjà lu au moins 2 ou 3 articles sur la crise immobilière dans diverses revues aux alentours de ces années-là ...

Baser l'économie d'un pays sur la seule consommation de biens et de services me parait totalement absurde ! Néanmoins, il s'est bien trouvé un homme, aujourd'hui à la tête de notre pays, pour dire qu'il faudrait importer ce système américain en Europe pour créer davantage de croissance ! Si nos économies ont mieux tenu le coup, c'est aussi et surtout parce que les mesures sociales ont contenu les effets de la crise, et que nous n'avons pas encore versé dans le Tout-Consommation comme aux US ! Mais nous y arrivons, notre versant social est fissuré de partout... et il suffirait d'un rien pour que nous soyions noyés dans le grand bain du libéralisme ! Il y a encore quelques résistances, mais jusqu'à quand ???

Auquel cas, nous n'avons pas fini de voir des gens vivrent dans leur voiture, dans les campings, sur les trottoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Arany
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   13.02.10 20:39

Franchement c'est compliqué scratch

Le problème du système actuel serait donc la constante recherche du profit...
Mais sans profit, il n'y a aucun intêret à investir...

Mmmh où est la solution?
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   13.02.10 22:16

Oui c'est compliqué... on peut investir en cherchant un profit "légitime" basé sur des productions par exemple (mines, usines...) L'argent que l'on investit sert alors à crééer des richesses... et non à faire de l'argent avec l'argent, ce qui est le cas en ce moment, et qui fut à l'origine des DEUX crises mondiales, celle de 1929... et la nôtre !

La Bourse au départ, à sa création, était un outil mis à la disposition des investisseurs pour des entrepreneurs qui cherchaient des fonds pour produire !

Aujourd'hui, ce type de bourse n'est plus qu'un quart peut-être de l'activité boursière ! Le reste : des "produits" financiers !

Lectrice de Science et Vie Junior à cause de mon fils scientifique (et physicien) ... j'ai eu l'occasion dans un article de découvrir que la moitié des physiciens (théoriciens bien souvent !) se faisaient embaucher à prix d'or pour monter des "produits" financiers... basés uniquement sur des probabilités mathématiques !

Kerviel n'a rien fait d'autre que faire joujou avec ces jolis bazookas : je parie 1 million sur le fait que demain, il va neiger chez toi ! Tu paries 1 million et demi qu'il va faire 25° chez moi... et ensuite, je parie sur celui qui parie qu'il ne va pas neiger chez toi... etc... etc... tu vois le genre !

Moralité de l'histoire : 5 milliards perdus sur celui qui parie que celui qui parie ne parie pas.... mais avant ces 5 milliards... quelques autres milliards empochés par la banque sur le même pari... qui lui a réussi !

Et voilà comment marche le monde ! Et comment les bourses les plus faramineuses des US se sont cassées la trombine, entraînant avec elles toutes celles qui avaient fait comme elle, of course !

Mon fils m'a assuré qu'après son doctorat, il continuerait à faire de la physique ! Il parait que le proton est plus intéressant que les millions de dollars et les jeux mathématiques !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sans-abris ou logements précaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
sans-abris ou logements précaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La SPA Belge prend en charge les animaux des sans abris pendant la période de grands froids
» La Fondation BB a l'aide des sans abris
» Adoption Chats Sans Abri (ACSA) a besoin de vous.
» Une clinique mobile pour les animaux des sans abris à Paris
» mon voisin a un bouc...l'animal est sans abris que faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: L'Union Européenne-
Sauter vers: