Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 c'est parti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: c'est parti   11.01.10 19:12


Hajrá Pécs ! Hajrá Magyarország ! Hajrá Europa !

Ca y est , c'est parti, Pécs, 5ème ville hongroise, capitale européenne de la culture!. 1 million de touristes sont attendus dans cette ville historique fondée par les Romains, dont la nécropole est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce10 janvier, la cérémonie officielle d’ouverture de Pécs 2010 a eu lieu devant plus de 10.000 personnes et fut diffusée en direct sur la chaîne de télé hongroise M1. Elle a donné le départ d'une année de manifestations culturelles placées sous le signe de l’Europe centrale et de l'ouverture sur les Balkans. Avec un peu plus de 150000 habitants, Pécs est la cinquième ville de Hongrie, mais la première du pays à être capitale européenne de la culture.

"Vive Pécs ! Vive la Hongrie ! Vive l'Europe !" C’est par ces mots que le maire Fidesz de Pécs Zsolt Páva, a conclu son discours d’ouverture de la cérémonie, intronisant Pécs comme capitale européenne de la culture, aux côtés de Essen en Allemagne et d’Istanbul en Turquie. Une formule reprise quelques instants plus tard par le premier ministre Gordon Bajnai, sifflé au passage par une partie de l’assistance. Un peu plus tard, c’est le ministre de la culture István Hiller qui a prit la parole. Invité par son homologue hongrois, le ministre serbe de la culture, Nebojsa Bradic, a aussi assisté à la cérémonie.

Le show : du passé au présent



Plus de 10.000 personnes s’étaient réunies à 18h sur Széchenyi tér, la place centrale de Pécs, pour assister à la cérémonie. Un carnaval historique retraçant l’histoire deux fois millénaire de la ville, depuis sa création par les Romains jusqu’à nos jours. Des marionnettes, hautes de trois à quatre mètres, représentaient les personnalités emblématiques de la ville, comme le poète humaniste de la Renaissance Janus Pannonius, ou le peintre Vásárhelyi Győző (mieux connu sous le nom de Victor Vasarely). Le musicien Róbert Erdész, claviériste du groupe de renommée internationale Solaris s’est chargé de créer une atmosphère synthétique entre les diverses performances, accompagné par un show de laser.

Pécs a choisit de placer les festivités sous le thème de la diversité culturelle. C’est ainsi que les minorités, très présentes à Pécs et dans sa région -Souabes (Allemands), Roms, Croates- ont fait la démonstration de danses traditionnelles. La cérémonie s’est clôturée sur un morceau composé par l’artiste local Ferenc Demjén, repris en choeur par toutes les personnalités de la ville, artistes, équipe féminine de basket, etc... Un final un peu grotesque étant donné que l’un des artistes les plus populaires invités pour la cérémonie -Lovasi András, le chanteur du très fameux groupe de Pécs Kispál és a Borz- a refusé d’y participer après avoir appris que la prestation serait faite en playback.

Tout est (peut-être) bien qui finit bien
Il n’empêche, après avoir multiplié les déboires au cours des préparatifs ces derniers mois, et bien que les infrastructures nécessaires ne seront pas toutes mises en place en temps et en heure, la ville de Pécs et l’organisation ont considérablement "redressé la barre" et sont maintenant en mesure de proposer un programme culturel digne d’une capitale européenne de la culture. Avec des subventions avoisinant 140 millions d'euros, issues à 85% de l'Union européenne, la municipalité a mis sur pieds un programme culturel riche de 350 évènements, auxquels s’ajouteront, en marge, 200 manifestations.

Les organisateurs entendent bien faire valoir les atouts de Pécs : un carrefour historique des cultures et un pont entre l’Europe centrale et les Balkans. C’est cet été que culminera la programmation, avec notamment le départ d'une caravane de musique Pécs-Istanbul-Essen, un concert du compositeur serbo-croate Goran Bregovic, puis un festival de musique balkanique.
source "Hu la la"

Pécs, première ville hongroise à endosser ce titre, partagé cette année avec Essen (Allemagne) et Istanbul, Pécs attend un million de visiteurs pour les quelque 350 rendez-vous du programme officiel et 200 manifestations périphériques.
Située à 200 km au sud de Budapest, non loin de la frontière croate, cette cité de 170.000 habitants fondée par les Romains et jouissant d'un climat méditerranéen se veut à un carrefour culturel en Europe.
"Pécs n'incarne pas seulement la puissante culture hongroise, mais aussi la forte culture de toute l'Europe centrale", souligne le maire de la ville, Zsolt Pàva. "Elle est multiculturelle et représente un portail sur les Balkans", renchérit pour sa part Tamàs Szalay, directeur culturel de Pécs-2010.
La ville, qui a bénéficié de 127 millions d'euros de subventions de l'Union européenne et du gouvernement hongrois, principalement pour développer ses infrastructures, mise pour accueillir les visiteurs sur un nouveau centre de concerts et de congrès, et sur le quartier de Zsolnay, érigé en pôle culturel.
Le gros des manifestations est programmé pour le courant de l'été, avec notamment le départ d'une "caravane de musique Pécs-Istanbul-Essen" fin juin, un festival de cirque et de théâtre du 9 au 25 juillet et un concert du compositeur serbo-croate Goran Bregovic fin juillet.
Figurent également au menu de nombreuses expositions et des événements littéraires, ainsi qu'un Festival de musique des Balkans début novembre. Le programme complet est consultable sur le site www.pecs2010.hu.
Pécs, Istanbul et Essen prennent le relais des villes autrichienne Linz (Autriche) et Vilnius, Capitales de la culture en 2009.
"AFP"


Est-ce que pour Sibiu en Roumanie, capitale culturelle européenne 2007, autant de moyens ont été mis en oeuvre...?
Là il faut dire que c'est également un enjeu politique national car la municipalité appartient au Fidesz, parti d'opposition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: c'est parti   31.01.10 2:41

pipacs a écrit:
Avec des subventions avoisinant 140 millions d'euros, issues à 85% de l'Union européenne, la municipalité a mis sur pieds un programme culturel riche de 350 évènements, auxquels s’ajouteront, en marge, 200 manifestations.

(...)

La ville, qui a bénéficié de 127 millions d'euros de subventions de l'Union européenne et du gouvernement hongrois, principalement pour développer ses infrastructures, mise pour accueillir les visiteurs sur un nouveau centre de concerts et de congrès, et sur le quartier de Zsolnay, érigé en pôle culturel.
(...)

Est-ce que pour Sibiu en Roumanie, capitale culturelle européenne 2007, autant de moyens ont été mis en oeuvre...?
Là il faut dire que c'est également un enjeu politique national car la municipalité appartient au Fidesz, parti d'opposition.[/color]

selon ce document
http://revistacalitateavietii.ro/2009/CV-1-2-2009/18.pdf

Citation :
Valoarea finanţărilor alocate pentru proiectele culturale din anul 2007 a fost de aproximativ 13 400 000 de euro

Citation :
La Sibiu, în anul 2007, în cadrul programului Sibiu – CCE au fost
prezentate 337 de proiecte, însumând 2 062 de evenimente


Donc 13,4 millions euros pour 337 projets, consistent en 2062 événements. En ce qui concerne l'infrastructure, les investissements ont été de 50,5 millions d'euros. Les investissements ont visé: la construction d'un nouveau terminal de l'aéroport de Sibiu, la réhabilitation du centre historique, le rénovation de la gare, la réhabilitation du système d'alimentation d'eau, des améliorations concernant le trafic urbain et la rénovation des certaines églises.

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: c'est parti   31.01.10 20:20

Qu'importe les millions en euros ou en forints.
Nous avons bien décidé de visiter Pécs cette année;
C'est l'instant ou jamais et les conseils de Pipacs nous seront bien utiles.
Je demanderais à Lebediasné de mitrailler et nourrirais ce sujet de nombreuses photos.
Nous espérons ne pas vous décevoir , qui vivra verra!
Lbd.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: c'est parti   Aujourd'hui à 2:44

Revenir en haut Aller en bas
 
c'est parti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ange est parti au paradis
» Notre petit Edjy est parti au paradis
» petit ange parti trop tot
» Chantier parti isolation toiture (29) paille 15/08 à 15/09
» parti rejoindre les Anges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: L'Union Européenne-
Sauter vers: