Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire Géo en terminale S ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Histoire Géo en terminale S ...   12.12.09 18:42

Faut-il s'inquiéter de voir le programme d'histoire Géo en option en terminale S ???

69 % des français sont contre parait-il ! Bonne nouvelle ... mais alors cela veut dire que l'Histoire est importante pour les français... là, je suis un peu sceptique ! En effet, quand on discute avec des gens proches, peu de personnes connaissent l'Histoire de la France. J'en veux pour témoin, une jeune femme charmante, maman de 2 ados, coiffeuse à domicile et qui est loin d'être sotte ... On parlait de l'Indochine où mon père est allé pendant 5 ans comme légionnaire dans la Légion Etrangère... avec la nationalité magyar puisqu'il a été naturalisé bien après ! Dans la discussion, nous avons évoqué le fait que les français qui étaient là-bas, veillaient de près sur les plantations d'hévéa et, par voie de conséquence, veillaient aussi sur les intérêts d'une grande firme française qui produit des pneumatiques... Elle en est restée coite ! Elle ne savait pas que nous avions là-bas des colonies, et encore moins ce que cette colonie produisait !

Les français aiment-ils donc l'Histoire ??? et la Géographie ??? ou cela n'est-il qu'une Nième querelle de clocher ???

Il faut quand même savoir que l'Histoire-Géo en Lycée n'est enseignée qu'aux filières générales ! Les filières technologiques ont droit à un enseignement extrêmement compressé de ce même programme et coef 1 qui plus est ... quant aux bacs professionnels c'est 0. Donc à méditer !
Ce qui est sûr par contre... c'est qu'au bout du compte, il y aura bien 1 heure de moins par semaine sur les 2 ans... et là, cela n'engage que moi... il faut se faire du souci pour ces citoyens-là ... mais bon !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   12.12.09 20:15

Erika a écrit:
Les français aiment-ils donc l'Histoire ??? et la Géographie ???

Ma chère Erika,

Pour qu'on puisse aimer quelque chose, il faut la connaître, cette chose... Nem?
Or, quelle était ma surprise quand, il y a déjà 15-20 ans, j'ai regardé les livres d'histoire-géo des collégiens, puis des lycéens... Sad
En géo, aucun chef-lieu, par exemple ! (Entre autres anomalies, à mes yeux...) affraid
En histoire... Aïe! J'ai eu plus de connaissance de la France, moi qui allais au lycée en Hongrie, que les bacheliers qui l'apprennent ici, sur place! (Et encore c'étaient des livres des classes dites "littéraires!")
Et on veut encore enlever des heures, bien sûr que la plupart des gens de bon sens sont scandalisés ! Rolling Eyes

Aujourd'hui, on veut que les élèves soient spécialisés le plus tôt possible, surtout dans le domaine technologie, math, etc... Mais ces enfants seront amputés d'une chose importante: la connaissance de leur origines, de leur histoire; comment peut-on demander ces futurs adultes, qu'ils aimes leur patrie, qu'ils travaillent pour autre chose que de l'argent, qu'ils soient intéressés de l'avenir de leur pays, s'ils ne savent rien de son passé???

Je n'ose pas relire ce que je viens d'écrire ici, il y a certainement un tas de fautes et d'incohérences... Mais vous me comprenez, n'est-ce pas?

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   12.12.09 20:26

Ce n'est pas uniquement parce qu'une personne ignore que la France a colonisé l'Indochine (à mon avis c'est une exception) qu'on peut être sceptique sur le fait que l'histoire est importante pour les français (on ne peut pas faire d'une exception une généralité).

Mais qu'elle soit ou non importante aux yeux de la population n'est pas la clef du problème : il faut que les citoyens, futur électeurs aient une vision éclairée de ce qu'est l'histoire. C'est un moyen d'éviter le populisme, la xénophobie et surtout d'éviter de commettre des impairs avec des étrangers dans la conversation.
Si l'histoire n'est pas importante aux yeux des français, il faut qu'elle le devienne !

J'irai même jusqu'à penser qu'il est nécessaire de multiplier les sources "extérieures" pour bien comprendre l'histoire et donc le monde d'aujourd'hui : chaque pays présente l'histoire à sa façon dans les manuels scolaires avec une part de subjectivité. Une approche multipliant les sources serait idéale pour bien comprendre les enjeux, les attentes et les méfiances des peuples.
On ne peut pas demander à l'Education Nationale d'aller si loin, mais il est nécessaire que l'histoire soit enseignée convenablement à tous les futurs électeurs.
Je trouve la dotation horaire actuelle déjà trop légère, il va de soi que je suis contre cet "allègement" purement financier.
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   12.12.09 23:36

Sleep


Dernière édition par An Alré le 05.01.11 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: autre précision ...   13.12.09 1:27

Oui, les heures HG sont reportées sur la classe de première... mais pour 4 heures hebdomadaires au lieu de 5 sur les deux années... donc le compte n'y est pas...

Oui la spécialisation est en train de prendre une place très importante dans certains domaines d'étude... est-ce une bonne chose ??? Suffit-il de bien compter pour comprendre la complexité de notre monde actuel ?

Non Manu l'exemple que je donne d'une personne ne fait pas une généralité et heureusement... mais il se trouve que mon activité professionnelle me fait rencontrer beaucoup de monde... et cela me permet d'avoir des discussions très diverses et variées avec beaucoup de personnes différentes...

Ensuite, je rappelle que selon le baccalauréat que l'on choisit, on passe de 0 heures de cours HG en bac professionnel, à 2 heures en première technologique (coef 1) et épreuve anticipée à la fin de la première avec le français et il ne reste que les séries générales pour avoir un programme suffisamment étoffé pour vraiment pouvoir "réfléchir" à l'Histoire, ses conséquenses, ses impacts sur notre vie actuelle... Il y a donc matière à méditer !

Peut-être suis-je sensible à ce sujet parce que je vis en milieur rural avec un niveau socio-professionnel assez particulier... peut-être en ville, est-ce différent ...
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   13.12.09 19:08

bon, moi je suis roumain et je m'y connais peu a ce que passe dans "vos" ecoles. je suis pourtant hereux de voir Erika raviver notre forum, bon travail!

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   13.12.09 19:45

En gros, il y a une réforme en cours dans l'éducation nationale dont on ne sait que quelques bribes.
Notamment, il est question de supprimer les cours d'histoire pour les terminales scientifiques en reportant 1h1/2 des 2h1/2 sur l'année précédente.

Actuellement, les profs sont assez remontés (désolé de ne pas te suivre là-dessus An Alré) mais attendent de voir le contenu de la réforme, persuadés que l'annonce de l'allégement n'est qu'un coup de semonce, ils attendent que le texte de la réforme soit rendu public.
http://www.20minutes.fr/article/370162/France-Reforme-de-l-histoire-geo-Pourquoi-ca-ne-plait-pas.php
Même le Figaro (journal très proche du pouvoir) parle de "la colère des universitaires et des enseignants" http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2009/12/12/01006-20091212ARTFIG00104--l-histoire-a-l-envers-.php

Le problème que nous avons n'est pas spécialement lié à ce gouvernement ou un autre, et même au bord politique, depuis 25 ans nous avons une sorte de "cycle" dans l'éducation nationale" :
1) Une réforme pour éviter l'échec scolaire consistant à alléger le programme pour que tout le monde le maitrise parfaitement (la dernière en date s'appelait "socle de connaissances")
2) Une réforme pour convertir des heures de cours pour aider les plus faibles ou tout le monde ou pour faire de l'interdisciplinarité (tutorat, aide au travail personnalisé, soutien, TPE)...
3) Suppression de ce qu'on a fait à l'étape 2 sans reconvertir les heures consacrées en heures de cours. (La combinaison des étapes 2 et 3 permet de faire baisser le nombre d'heures de cours dispensées par discipline sans que ça ne se voit trop).
4) Constat que les élèves n'arrivent pas à apprendre dans le temps imparti (c'est normal vu qu'ils ont moins d'heures). Souvent, on fait faire le constat par une "grande consultation" sur l'éducation.
5) retour à l'étape 1.

Voilà comment on évolue depuis l'élaboration des programmes de 1984, on enchaine allègement de programmes et diminutions d'heures dispensées pour réaliser des économies en limitant le nombre d'enseignants. On sacrifie toujours un peu plus l'investissement dans l'éducation sans comprendre que finalement, les élèves mettent seulement plus d'années à acquérir le même niveau, on ne réalise pas l'économie escomptée mais on retarde l'entrée dans le monde du travail, on marche complètement sur la tête ! Evil or Very Mad

Alors la réforme actuelle comporte du nouveau : on saute l'étape 2, on allège directement les heures (donc le nombre d'enseignants). La future réforme de 2011 ou 2012 ce sera l'étape 4.
Faut pas rêver, ça fait 25 ans que ça dure...

Erika a écrit:
Peut-être suis-je sensible à ce sujet parce que je vis en milieur rural...
J'habite à 49km de la vile la plus proche, qui dit mieux ? albino cat


Dernière édition par Manu le 13.12.09 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   13.12.09 20:11

Comme je dis souvent, Hhhalllucinant !!!

Merci, Manu, c'est clair et net... Malheureusement.
Vu de cet angle (que cette loi va servir à diminuer le nombre des profs), c'est encore plus déconcertant!
Je ne l'ai vu que par rapport aux lycéens, mais cette situation est encore pire que je ne le pensais...

Ça frise l'irresponsabilité avec préméditation! No

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   13.12.09 21:56

Moi je dirait que c'est consternant.
Laisser s'éteindre son histoire et sa culture pour des des raisons mercantiles, bientôt ils bruleront les livres et nous parlerons tous anglais.
A ce propos, suite à un post de Pipacs, je viens d'écouter une radio hongroise, j'avais choisi Radio Danubius et pendant 1 heure je n'ai pas entendu une seule chanson en Hongrois, que de l'anglais...
Pôve nos ôte (Pauvre de nous en wallon).
Lbd.
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   14.12.09 0:02

lebedias a écrit:
Moi je dirait que c'est consternant.
Laisser s'éteindre son histoire et sa culture pour des des raisons mercantiles, bientôt ils bruleront les livres et nous parlerons tous anglais.

bon, je comprends ta hyperbole, mais le fait que tout le monde parlerait anglais ne serait point mal. A condition qu'on parle aussi sa langue maternelle Smile

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: comment   14.12.09 12:43

Comment ne pas être d'accord avec vous tous... Oui, cette réforme ne semble pas avoir pour but de former de meilleurs scientifiques... mais de supprimer quelques postes en plus... La démonstration de Manu est très efficace dans la compréhension du système ! Donc, l'Education dite Nationale coûte trop cher et il faut faire des économies n'est-ce pas ...

Pourtant, avec des enfants qui avalent les frontières à l'Est comme à l'Ouest... je peux dire que le système français, n'est pas en soi si mauvais qu'on veut bien nous le dire ... J'ai toujours entendu dire qu'en Europe nous aurions le "niveau" de connaissances générales le plus exigeant...

Mieux encore, seul le Canard Enchainé s'est fait l'écho d'une étude effectuée par l'Institut SCImago en Espagne... qui donne le CNRS premier organisme mondial de recherche devant Harvard, le MIT, la Nasa... du coup, je suis assez fière d'avoir un fils qui fait des études de recherche en France... et qui risque fort d'aller bosser aux US en première expérience !

Je me sens mal tout de même... Ce "formatage" des individus à usage unique... j'ai l'impression de me retrouver dans le monde, plus si étrange que cela, de ce cher Aldous Huxley ! pale

Mais il y a des résistances et cela, c'est réjouissant ! Il y a des gens qui réfléchissent et ce forum s'en fait l'écho... et cela est aussi réjouissant !

Bonne journée à vous tous !
Revenir en haut Aller en bas
magyar lany



Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : budapest
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   15.12.09 18:40

bonjour,

Pour avoir une terminale s je dirais qu'il y a du pour et du contre. Les terminales L n'ont plus de matiere scientifiques en terminale en dehors des options, on estime qu'ils n'en ont pas besoin. Pourquoi l'histoire serait plus indispensable que la physique ou les mathématiques ? Ca remonte un peu mais j'en ai encore quelques souvenir : les terminales S pensent de toute facon que l'Histoire ne sert a rien, et on ne l'apréhende que tres rarement comme d'une matiere qui permet de s'ouvrir sur le monde, et de faire de nous des citoyens. Ce ne sont que des mots une matiere comme une autre avec un coefficient et tellement faible par rapport au reste qu'on a souvent tendance a s'en foutre... C'était ca, et quand je parle avec des jeunes ca ne semble pas avoir beaucoup changé...

Le probleme a mon sens n'est pas la diminution des heures, mais le fait de ne pas remodifier le programme en amont et de diminuer le nombre d'heures sur ce qui est important entre la seconde guerre mondiale et aujourd'hui. Quand on voit comment les livres de terminale sur un programme entier traitent de la décolonisation (sujet pour moi au bac.... j'ai cartonné!), on peut se faire du soucis sur la suite... Hors la plupart des problemes sociaux que nous rencontrons aujourd'hui, font suite a des problématiques qui existent depuis ces dernieres 60 années !

Pour avoir fait une terminale S je le clame haut et fort, la terminale S on en fait un élite, on doit etre le must du must, on fait tout et doit savoir tout faire, et c'est une absurdité ! un fille comme moi qui est juste bonne en bio et en chimie galere a etre reconnue car certe scientifique mais pas bonne en tout ! Alors pour moi ce changement pourrait etre positif si et seulement si on revoit le découpage des programmes et qu'on évite l'empire bizantin en seconde !

Toutefois je ne me leure pas : le gouvernement n'a pas cherché sur ce coup la a réduire la charge de travail des terminales S et a spécialiser la formation scientifique... Manu a raison !
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   15.12.09 23:55

Bonsoir les filles, quelle prise de tête.
La géo et l’histoire, c’est pour moi une histoire de volonté.
Je veux apprendre, j’apprends. ?
Mais apprendre les langues par contre, c’est autre chose.
Apprendre d’autres langues, c’est aussi essayer de comprendre la géographie et la culture (l’histoire) du pays visité ou du pays d’accueil.
Quelle frustration de vivre aux côtés de gens qui parlent quatre langues et lorsqu’une cinquième arrive, soit-elle aussi compliquée que le hongrois, c’est gens , les miens, sont capables de me mettre en porte à faux, puisqu’ils on la phonétique et l’ouverture d’esprit vers la culture qui me manque.
Je me plains, pas vraiment mais je suis frustré.
Vous l’avez bien compris, je vous envie vous tous qui avez pour le moins deux cultures.
Je suis surtout admiratif et parfois envieux, pardonnez-moi je vous prie.
Lbd.
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: langue...   16.12.09 0:00

Tu sais moi je "baragouine" ! Mais je ne désespère pas de m'y mettre vraiment un jour pour pouvoir aller un peu plus loin que mon sabir de vache espagnole ... Tiens pourquoi les vaches, au fait ! lol!
Allons courage, il faut s'y mettre !
Amicalement. Erika
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 0:12

Kedves Erika,
Tu es bien gentille de m'encourager,
Mon gros deal à moi c'est d'un peu parler le hongrois;
Comme disait l'autre belge: telle est ma quette.
Lbd(Kis jakab)
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: et oui ...   16.12.09 0:34

Nous en sommes tous là quand il faut commencer en solo !

Mais on pourrait peut-être s'entre-aider !

On laisse passer Noël et les fêtes et on en reparle... ce serait une bonne résolution super pour 2010 non ?

Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
magyar lany



Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : budapest
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 12:29

Bonjour,

Tant que nous parlons des langues... comment se fait-il que nous aillons tous des cours d'anglais et que le pourcentage de la population étant capable de se débrouiller en Anglais est tres faible ?

Moi je m'ennuyais beaucoup en cours a partir du lycée ! Au college on apprends la grammaire, sur 4 ans. On apprends a ecrire, pas trop a parler. En seconde, on revient sur les points de grammaire. On apprends a ecrire et pas trop a parler. En premiere on refait toujours la meme grammaire. On apprends toujours a ecrire et peu a parler. La terminal on a une épruve écrite alors on reprends encore un fois la grammaire, et comme ca saoule tout le monde et que ce n'est pas approprié pour rendre le cours attractif, on elabore des grilles de notation favorisant la structure : en claire vous faite une introduction, trois partie une conclusion avec trois mot de liaisons et une grammaire épouvantable et sans arguments vous avez la moyenne ! A l'inverse, vous ne respectez pas la forme, mais vous faite une disserte de trois pages, argumentée et avec plein de vocabulaire, vous avez tous juste la moyenne !

Puis on arrive a la fac : génial, on va enfin apprendre a parler !!! Ben non, on vous fait passer des tests de niveau on vous met dans un groupe et... on réapprends la grammaire. d'année en année. Et en BTS (parce que moi j'en ai fait 2 alors je peux en parler...)pareil, meme pas de cours spécialisés pour apprendre le vocabulaire. Et mon prof de me dire : les étudiants ne maitrisent meme pas les base élémentaires du present perfect... comment leur mettre du vocabulaire en plus... Pourtant ayant gardé mes cours j'ai vérifié. J'ai réappris le present perfect et le past perffect 7 fois, en 7 ans... D'ou vient donc le probleme, a part du fait que les éleves et étudiants considerent l'anglais comme une option ou un devoir minimum, pas une vraie matiere... ?

L'anglais est un exemple, mais j'ai remarqué que meme pour la scientifique que j'étais on commence chaque matiere par resituer les bases quelque soit le niveau. Or si on est la c'est qu'on les a les bases non ? Or systématiquement, je passais tout le premier trimestre a refaire en version résumé ce que nous avions vu l'année précédente !

Je pense que le systeme est complexe et qu'une analyse de fond ET de forme doit etre faite. Et pour la faire, il faudrait commencer a poser des questions aux lycéens et ex lycéens... Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 14:18

magyar làny a écrit:
Tant que nous parlons des langues... comment se fait-il que nous aillons tous des cours d'anglais et que le pourcentage de la population étant capable de se débrouiller en Anglais est très faible ?

Chère Magyar làny,

Je n'ai peut-être pas la solution, mais je crois connaître la raison...
J'ai fait mes études en Hongrie, comme je disait déjà ailleurs. Pendant mes années de collège et lycée, la langue russe était obligatoire On a donc "usé les bancs" des écoles pendant 12 ans, dont 8 ans étaient consacrés au russe, à raison de 3 fois par semaine. L'horreur. (Et pour les profs, et pour les enfants...)

En quittant le lycée, moi et la plupart de mes "condisciple" savions (et savons même aujourd'hui!) lire et écrire cette langue, mais... Nous ne savons absolument pas ce que nous lisons ! affraid
Je ne parle même pas des "conversations", qu'on était censé de maîtriser... Rolling Eyes

Tandis que les langues qu'on a choisi en options (en ce qui me concerne, c'était du latin), n'en apprenant que pendant quatre ans, je pouvais aider ma fille 20 ans plus tard pour faire ses leçons ! Et je me débrouille avec mes deux années de grec un peu d'espéranto et d'allemand, etc... Bien sûr, ces langues n'étaient pas obligatoires mais choisies, l'intérêt était plus grand. Et on ne se sentait pas (op)pressé psychiquement !

Ne pensez-vous pas, que c'est le même cas de figure en France avec l'anglais?
Le sentiment d'obligation, que l'adolescent, déjà assez rebelle, ne veut pas accepter? No

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
magyar lany



Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : budapest
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 17:33

elöd,

Adolescent pourquoi pas... Mais a la fac... Quand meme des jeunes se préparent un avenir, un métier, quelque soit ton boulot tu es toujours obligé de te retrouver confronté a un moment a un communication dans une langue étrangere, voir en Anglais... Ces jeunes n'ont-ils toujours aucune ambition personnelle ? ils n'ont pas encore compris que faire HEC et sortir avec un diplome doré ne suffit pas a ssurer une situation (quoi que polytechnique,j'en ai vu des nuls a des postes de responsabilité...). Autour de moi meme les langues optionnelles ne sont vues que comme une matiere, et pas un moyen d'explorer le monde.

Je travaille et aujourd'hui je me rends compte que l'école sert surtout a explorer le monde... Mais qu'on ne nous rends absoluement pas curieux de ce monde...
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 18:38

magyar lany a écrit:

Tant que nous parlons des langues... comment se fait-il que nous aillons tous des cours d'anglais et que le pourcentage de la population étant capable de se débrouiller en Anglais est tres faible ?
J'ai une explication alternative, même si je ne suis pas sur que ce soit la seule cause je tente :
En France, l'apprentissage des langues se fait surtout en cours devant une classe complète.
Quand les élèves atteignent un niveau leur permettant de se lancer dans la formulation de quelques phrases simples, on est toujours en classe complète : 1 prof et 35 élèves en gros.
Un cours dure 55 minutes durant lesquelles, si tout se passait pour le mieux (et c'est souvent loin d'être le cas), le prof et les élèves parlent à peu près autant. Donc 27 minutes pour le prof et 27 minutes pour 35 élèves. Chaque élève aura parlé pendant 45 secondes environ.
Si on compte qu'un tiers des cours est descendant (explications du prof) et qu'on a en moyenne 3 heures de langue dans la semaine et 44 semaines de cours, un élève aura formulé des phrases à l'oral pendant un peu plus d'une heure dans l'année.... si tout se passe bien.
Comment croire qu'on peut apprendre une langue à ce rythme ?

Les pays où l'apprentissage des langues étrangères se passe plutôt efficacement (Scandinavie, Pays-Bas) travaillent beaucoup en petits groupes, jamais en classe entière et on un enseignement plus orienté oral qu'écrit.
(Je me rappelle de la réflexion de Mitterrand disant qu'il pouvait facilement traduire du Shakespeare mais qu'il était incapable d'exprimer la moindre phrase en anglais).

Là encore, l'investissement éducatif est différent : si une classe est divisée en quatre lors des cours de langue, pour le même nombre d'heure par élève, il faut quatre fois plus de professeurs de langue !...
Excusez du peu.

Un autre point qui n'a rien à voir avec l'éducation : les films à la télé française sont presque tous en français, très rarement en VO. Dans beaucoup de pays, une proportion importante de films sont en VO sous-titrée. C'est important ça aussi pour aider à l'apprentissage de certaines langues.
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 18:39

magyar lany a écrit:
je me rends compte que l'école sert surtout a explorer le monde... Mais qu'on ne nous rends absolument pas curieux de ce monde...

Kedves Magyar Làny,

Je ne vois pas comment l'école puisse vous "explorer", mais passons...

Si l'école d'aujourd'hui ne rend pas ses élèves curieux (bien que la famille a aussi un grand rôle dans cela), cette jeunesse est vraiment à plaindre... Crying or Very sad

S'il y a quelque chose qui me caractérise, (et pas seulement moi, mais beaucoup de personnes de mon âge aussi), c'est la curiosité! (Tiens, tu cliques sur mon nom, et tu verras dans mon profil que c'est la vérité!) Laughing
Mais tu dois avoir raison quelque part.
La jeunesse d'aujourd'hui a beaucoup plus de soucis, qu'avant... Chômage, travail dur, peur des maladies, insécurité des couples, insécurité tout court, j'admets que vous avez d'autres occupations que de regarder autre chose que le stricte quotidien, assez de problèmes pour que vous ne vous occupiez pas de l'histoire, politique, enfin ces choses qui ne rentre pas directement dans votre vie. Je vois bien la même chose dans mon entourage, malheureusement!
Et c'est peut-être notre faute, la faute de la génération précédente !

Mais... Ne perds pas ton courage !
Si l'école ou l'université ne vous donne pas tout dont vous avez besoin, vous allez le trouver vous-même, vous êtes forts et, j'espère, assez ambitieux, pour vous acquérir ce qui vous manque... Il faut un peu de temps, et ça, tu en as... Et du volonté, et tu l'as aussi, je le sais!

Alors, n'accusez pas l'éducation de tous les maux du monde, elle est obligée de s'occuper avec ceux qui n'ont pas vos capacités, si tu comprends, ce que je veux dire!

Alors, mon ange, courage ! (bàtorsàg, angyalom!)

Elöd I love you

PS. Je note entre-parenthèse, que la discussion originale était la diminution des leçons d'histoire en terminal ! Quand on commence à parler, ça peut nous mener loin, ne trouves-tu pas? Et j'adore ça !

_________________
Prüntyi, szeretlek !


Dernière édition par Elöd le 17.12.09 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
magyar lany



Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : budapest
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 19:05

Manu,

mathématiquement tu as raison. Mais aujourd'hui tout le monde a l'air de s'en foutre un peu. Et quand une minorité d'éleve qui ne s'en fout pas et descend dans la rue pour le dire, on les traite de glandeurs, de paumés et je ne dis que les mots mignons...

Les médias s'emparent de cette discussion générale, en ne restant que sur le culturellement inadmissible. Sans creuser pour aller vers le vrai scandale de cette affaire... Comme d'habitude.

Elöd,

en ce qui me concerne j'ai eu tellement d'ambitions que j'ai morflé au lycée... Vouloir ne pas se couler dans un moule impersonnel, et froid qui est dénué de toute curiosité, de questions, de reflexion, de pensées et tres difficile. D'ailleurs ma soeur elle, a tout fait pour s'y coller, elle, dans le moule... et sans grans succes ! Elle a moins morflé vis a vis de la société mais s'est toatlement refermée sur elle-meme... Comme le commun des mortels.

L'école peut rendre curieux, j'ai eu la chance d'avoir un ou deux profs qui nous ont fait découvrir deux ou trois choses... c'est a cause de ma prof de chimie que je me suis tournée vers l'oenologie... Des expériences, un petit discours de 20 min sur la magie de la chimie dans le vin et hop, j'ai changé mon avenir ! Et je ne le regrette pas ! Sortie du lycée, je n'ai fait que des études par gout, par choix, par passion en gardant un oeil éclairé sur le marché potentiel du travail... Bon j'ai oublié que j'étais une fille, que les mileux d'hommes sont des milieux d'hommes, mais c'est une autre histoire... Par contre une chose est sure, l'éelve passionée et interessée que j'étais n'a pas toujours trouvé écho dans ses professeurs. a croire qui si on choisi par defaut on s'en sort mieux ! J'ai eu de bon profs, mais mon choix de vie personnelle au travers de mes études du lycée a la fin de la fac, malgré sa cohérance et mon enthousiasme, n'a souvent été qu'un parcours du combattant ! J'avais un entourage famillial solide qui ma permis d'aller jusqu'au bout... mais ca a été dur. J'avais le caractere pour le faire. Mais d'autres, qui n'ont pas ce caractere pour se battre envers et contre tout, ils font quoi ? Ils ne font rien. Rien du tout... Il se coulent dans le moule et vivent leur regret jusqu'au jour ou ils n'ont plus de regret, mais pour beaucoup (et j'en ai croisé) plus de reves non plus !

Le systeme scolaire ne devrait pas etre une torture, et il n'y a rien de mal ni de malsain a s'amuser en s'instruisant. On devient plus refléchi en s'amusant, on voit les choses d'un angle plus large, de plus pres...
Mais sion commence a devenir nous-meme et a le revendiquer, un certain petit homme n'aurait plus une chance d'etre au pouvoir... Mais passons...

en fait, je me demande si le fait de devoir "souffir son éducation scolaire", ne viendrait pas du fait que les adultes doivent 'subir" leur situation professionnelle, et se vengent sur les enfants... Comme de par hasard, les meilleurs profs que j'ai eu, étaient prof par choix, et les pires ? profs par défaut, parce qu'il fallait bien faire un truc de la licence de bio qu'on a fait parce qu'on ne savait pas quoi faire d'autre... Smile

je ne sais pas... qui a une théorie ?
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   16.12.09 19:15

magyar làny a écrit:
Le système scolaire ne devrait pas être une torture, et il n'y a rien de mal ni de malsain à s'amuser en s'instruisant. On devient plus réfléchi en s'amusant, on voit les choses d'un angle plus large, de plus près...

Mais c'est ce que je prêche tout le temps; tu ne fais que dire autrement que je voulais t'expliquer un peu différemment!

Nous sommes d'accord à tous points de vue, lànyka ! sunny

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   17.12.09 13:38

Quand on voit ce qu'est censé devenir le monde scolaire d'ici quelques années, on ne peut que penser que ca ne va pas aller en s'améliorant.

Moins de profs pour plus d'élèves, matières zappées, du fric pour les grosses machines à fabriquer des cerveaux et pas grand chose pour les autres universités; bref pas beaucoup d'avenir.

Pour en revenir à l'enseignement des langues et la mauvaise place des francais en matière de pratique des langues. C'est sûr que c'est pas devant une classe de 35 ou 40 élèves qu'on fait du bon travail et cela dans quelque matière que ce soit. Une grande partie des echecs scolaires sont imputables à cette surcharge des classes.

Les programmes sont souvent effectivement ennuyeux et inadaptés. Quand on se retrouve vraiment dans le bain, à savoir dans le pays en question, on se sait plus rien car on ne nous a pas appris les bonnes situations.
Je l'ai vécu en Espagne. J'étais un très bon élève en espagnol et arrivé là bas je ne comprenais rien a ce qu'on me disait.

Par contre avec le hongrois ca a été plus simple. Méthode assimil tout seul pour commencer puis imersion totale dans le pays en sachant à peine aligner 2 phrase autres que bonjour, au revoir et merci.

J'ai eu la chance d'avoir des cours particuliers tous les jours à domicile (avec une prof qui ressemblait plus à un top model qu'à une enseignante... mais ca motive lol).

Au bout d'un petit mois je me débrouillais tout seul. Et j'ai encore beaucoup appris au contact des hongrois.

Bref pour en revenir au sujet;, on ne fait pas du bon travail devant une grande assemblée d'élèves qui plus est complètement démotivés.

Il faudrait déjà commencer par redonner des motivations d'apprendre aux élèves et que la profession de prof redevienne une vocation et non pas une planque de fonctionnaire pour la sécurité de l'emploi.

J'ai eu la chance aussi d'avoir des profs passionnés par leur métier lorsque j'étais au lycée et c'est vrai que ca moitive beaucoup plus qu'un prof qui débite son cours et au revoir...

Si les "princes" qui nous gouvernent ( vous trouvez pas que Sarko ressemble à Charmant dans Shrek ... ) voulaient tenir compte de ce que demandent les personnes concernées à savoir les profs et les étudiants ce serait très certainement plus constructif que de faire des réformes à la hache parce qu'il faut faire des économies.

Que l'on recrute des profs et que l'on construise des écoles à la place de donner un fric fou pour l'armée, les petits budgets "bien être" de nos "chères " têtes pensantes entre autres.
Que l'on taxe plus ceux qui ont plein de fric pour donner une chance à ceux qui en ont moins. Il me semble que Sarko se présente comme le président de tous les francais... ben qu'il fasse en sorte de l'être en donnant les mêmes chances à tous.

Les stat sont cruelles mais un fils d'ouvrier à beaucoup moins de chance de reussir qu'un fils de patron... ko1

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
Erika
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: C'est fou...   17.12.09 14:09

Tu as raison Elöd, on parle d'une heure d'histoire géo et on se retrouve tout doucement dans une dimension bien plus profonde ! C'est cela la richesse d'un forum... pouvoir "réfléchir" ensemble ! Il en sort toujours quelque chose !

Magyar lany ... a dû manger du lion ! Elle rugit ! lol!

Au delà des ressentis des scolarités des uns et des autres, plus ou moins subies, nous avons sans doute, tous et tous rencontrés des gens passionnés qui nous ont tant donné que nous leur en sommes encore redevables !

Mais quand on "gratte" un peu le système en profondeur, c'est vrai qu'il n'est vraiment pas égalitaire ! La société, les familles, les profs mais aussi les élèves ont tous leur part de responsabilité !
On fait toujours les choses dans l'urgence, quand les problèmes deviennent trop "visibles"... on réagit au coup par coup... cela ne peut jamais donner de bons résultats.

Il faudrait une réflexion en profondeur sur le rôle que nous voulons pour l'école dans notre société ! De grands pédagogues ont essayé d'apporter des solutions mais il fallait une réelle volonté "politique" (au sens premier du terme !) pour faire avancer le schmilblik (Je pense à Freney notamment !). Ce n'est pas facile d'impliquer tous les "acteurs" de cette affaire !
J'ai des anecdotes succulentes de mon expérience de parents... qui auraient bien aimé que leurs enfants passent le bac à la fin de la maternelle, de parents qui étaient enfin soulagés que leur gamin sorte de classe en disant que la maîtresse était sévère alors qu'avec celle de l'année d'avant, ils s'éclataient bien ... d'enseignants qui font du soutien scolaire aux meilleurs élèves, ou qui font ad vitae eternam le même programme d'une année sur l'autre !

Magyar lany parle de ces élèves à qui on va "confisquer" leurs rêves. Il est évident qu'il faut avoir un rien de caractère pour ne pas être "formaté" par le système... mais Elöd a raison quand elle souligne le rôle de la famille qui suscite la curiosité, qui titille le raisonnement, qui apporte le "complément" nécessaire du système scolaire !

C'est là que la société intervient, dans le fait qu'elle permet de "reproduire" très souvent, trop souvent, les schémas parentaux qui vont permettre, comme le disait Arpad, que les fils d'ouvriers ne vont se retrouver en cursus universitaire que dans de très faibles proportions !

Tout cela est complexe... Il faudrait vraiment une réflexion de fond sur ce sujet ! Mais là encore, Arpad a raison : notre bon roi s'en fiche ! (Moi je trouve que c'est plutôt son fils qui ressemble à Charmant... mais bon !)
Les nouvelles dispositions qui suppriment les apprentissages de pédagogie par un cursus en bac +5... nous promettent, là encore, un avenir difficile !
Les gens bien pourvus d'un bon QI et des moyens financiers n'ont pas, eux, de soucis à se faire !

Les autres... c'est une autre affaire ! C'est à ceux là que je pense aujourd'hui... tous ceux qu'on va immanquablement laisser sur le chemin au XXIème siècle ! En même temps, si on veut de la chair à canon et des petits esclaves... faut pas élever le niveau !

Bon, je vous souhaite à tous une bonne journée quand même ...

A bientôt...

Erika flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire Géo en terminale S ...   Aujourd'hui à 11:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire Géo en terminale S ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante
» Histoire d'un vieux gros chat noir
» histoire de corset

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: