Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La fin d'un monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: La fin d'un monde   01.11.09 20:06





Après plus de 40 ans de dictature soviétique, l'Europe de l'Est conquiert pacifiquement(sauf en Roumanie et ex Yougoslavie) la démocratie.

Novembre 1989, le mur de Berlin tombe.Avant le rideau de fer se fendillait déjà, en Hongrie , en Pologne.Après les pays dits "de l'est" ont en chaïne secoué le joug soviétique.Comme une onde de choc.Pacifique ou presque....

En effet c''est J-2 pour l'anniversaire de ce jour qui a changé la face du monde et a offert à nombre de pays d'Europe Centrale et Orientale la délivrance du joug soviétique depuis la 2ème guerre mondiale.
On va fêter la chute du mur de Berlin , symbole de l'emprisonnement derrière le rideau de fer de ces pays.
Les prémisses de la chute du mur de Berlin ce 9 novembre 1989 s'étaient déjà manifestés dans quelques pays satellites de l'URSS.
La Hongrie a été la première a l'entailler, Al'été 1989, des dizaines de milliers d'allemands de l'est y attendaient de passer à l'ouest.Le 10septembre 1989 Budapest ouvre la frontière....

voir Arrow ce post
ainsi que Arrow celui-ci
Des événements en Tchécoslovaquie ont activé ce processus de libération Arrow Lire ici




déjà en Hongrie





Derrière le rideau de fer, la relève était prête bien avant1989
Voici un résumé chronologique de ce qui s'est passé avant ce 9 novembre 1989 dans les pays concernés.
En Allemagne mais aussi en Hongrie, en Pologne ou en Tchécoslovaquie, tout ce qui s’est passé de janvier à décembre 1989.

carte interractive,(source France Info)



Le mur en chiffres



Personnellement je vous conseille ces 2 n°s hors serie de "Télérama"



et du "Monde"


Les sons de la révolution

János Bródy, une star de la beat culture hongroise des années 1960, réinterpréta cette vieille chanson populaire sur l’amour. Ses paroles furent régulièrement censurées, mais elles parvinrent tout de même à véhiculer le désir de liberté du peuple hongrois. L’album original dans lequel figure cette chanson («Jelbeszéd»: langue des signes), écrit pour la chanteuse Zsuzsa Koncz, fut retiré des bacs et détruit en 1973. Il ne sera réédité que dix ans plus tard en 1983. Cependant, à la suite de concerts live, «Ha én rózsa volnék» devint la chanson préférée du public et acquit rapidement une valeur symbolique forte. Elle fut régulièrement interprétée avant et pendant les évènements du changement de régime en Hongrie.



Ha én rózsa volnék,
nem csak egyszer nyílnék.
Minden évben négyszer
virágba borulnék.
Nyílnék a fiúnak,
nyílnék én a 1ánynak,
az igaz szerelemnek
és az elmúlásnak.

Ha én kapu volnék,
mindig nyitva állnék.
Akárhonnan jönne,
bárkit beengednék.
Nem kérdezném tőle:
„Hát téged ki küldött?”
Akkor lennék boldog,
ha mindenki eljött.

Ha én ablak volnék ,
akkora nagy lennék,
hogy az egész világ
1áthatóvá vá1jék .
Megértő szemekkel
átnéznének rajtam ,
akkor lennék boldog,
ha mindent megmutattam.

Ha én utca volnék,
mindig tiszta lennék.
Minden áldott este
fényben megfürödnék .
És ha engem egyszer
lánckerék taposna,
alattam a föld is
sírva beomolna.

Ha én zászló volnék,
soha nem lobognék.
Mindenféle szélnek
haragosa volnék .
Akkor lennék boldog,
ha kifeszítenének,
s nem lennék játéka
mindenféle szélnek.

Si j'étais une rose, je ne fleurirais pas juste une fois.
J'apporterais à mes fleurs Quatre fois chaque saison.
Je fleurirais pour lui et je fleurirais pour elle, je fleurirais pour le vrai amour et celui le décès.

Si j'étais une passerelle, je serais ouvert toujours.
Qui est venu pour visiter, je leur permettrais dans.
Je ne demanderais jamais qui il était ce leur avait envoyé je ne serais pas heureux à moins que ne de chacun là.

Si j'étais une fenêtre, je serais si grand que tout le monde pourrait briller par mon verre agréable, propre, brillant.
On m'examinerait juste des yeux de compréhension.
Je ne serais pas heureux avant que je n'aie montré tout.

Si j'étais une large route, je serais toujours propre.
Chaque nuit je me laverais dans la lumière pure.
Et si jamais j'ai été porté en bas par des chenilles, même la raison(terre) au-dessous de moi s'effondrerait en bas, tout le gémissement.

Si j'étais une bannière, je ne flotterais pas en air mince.
Je serais en mauvais termes avec toutes sortes de vents cruels.
Je ne serais pas heureux à moins que je n'aie été lié raide et aucun vent ne pourrait m'utiliser raillant mes couleurs volantes.



Mais parmi nos forumers , certains ont certainement assisté et participé à ces événements qui ont changé le cours de l'histoire en Hongrie/Roumanie/Tchécoslovaquie ou Pologne, voire à Berlin même..

Exprimez vous Wink

_________________


Dernière édition par pipacs le 08.11.09 22:15, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La fin d'un monde   07.11.09 16:55

en attendant que tu refais ton post, je te propose qu'on raconte sur ce fil nos memoires des evenements de 1989, si nous en avons vecu.

Au moins, moi, j'ai vecu la Revolution roumaine, on tirait dans le quartier de mes parents.

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.


Dernière édition par olahus le 11.11.09 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: La fin d'un monde   07.11.09 22:44

Pas grave Olahus, une fausse manipulation ça arrive a tout le monde, je recommence donc je veux dans un premier temps à l'aide d'articles et de documents montrer ce qui s'est passé quelque temps "avant" le démantèlement du mur, car bien que vivant en France j'ai vécu de façon émotionnelle, l'avant et l'après.
Les événements de Roumanie , je les ai vécu" en direct" de Budapest car j'y étais en famille ce fameux hiver 1989 et j'ai assisté à la stupeur et à la joie des Hongrois suite aux événements sanglants de Roumanie.
Budapest était envahie de cohortes de la croix rouge à ce moment là.
Que s'est il vraiment passé en Roumanie, il y a eu certes les images montrées à la télévision hongroise et un certain cafouillage....
Qui existe encore je crois sur le déroulement des événements, à toi de raconter Olahus
Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin d'un monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d'un monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vétérinaires monde entier
» Les serpents les plus dangereux du monde
» le chat le plus grand du monde !
» Le monde des oiseaux juin - BOUVREUILS
» Fourgon prêt pour...Un tour du monde !...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Histoire-
Sauter vers: