Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un pique nique historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1541
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Un pique nique historique   22.08.09 23:14

19août 2009 commémoration de la première brèche, en 1989, dans le Rideau de fer

De Eszter BALAZS (AFP)


Arpad Bella, ex-responsable des gardes-frontières hongrois (g) et Johann Gottl, ex-commandant du détachement des gardes-frontières autrichiens, le 18 août 2009 à Sopron.

SOPRON, Hongrie — Il y a 20 ans, jour pour jour, plus de 600 Allemands de l'Est ont profité d'un pique-nique paneuropéen, près de la frontière entre Hongrie et Autriche, pour fuir le bloc communiste, événement commémoré ce mercredi sur place par la chancelière Angela Merkel et les hauts responsables hongrois.

"Je voudrais dire merci aux courageux Hongrois et Allemands de l'Est qui ont montré au régime est-allemand leur désir de liberté. Je voudrais les remercier au nom de l'Allemagne", a déclaré Mme Merkel, arrivée en milieu d'après-midi sur la pelouse de Sopronpuszta. Là, 661 de ses compatriotes avaient forcé les grillages pour passer à l'Ouest via l'Autriche à l'occasion de ce pique-nique.

"Les citoyens de deux Etats policiers y ont brisé les barrières pour accéder à la liberté", a souligné la chancelière, elle-même arrivée à l'âge de trois ans en RDA où elle a étudié et travaillé pendant de longues années.

Le passage en masse ce 19 août 1989 avait été le premier exode de citoyens de l'ex-RDA hors du bloc soviétique depuis la construction en 1961 du Mur de Berlin qui devait tomber moins de trois mois plus tard.

Organisé par l'opposition hongroise et le mouvement paneuropéen sous l'égide du fils du dernier empereur d'Autriche-Hongrie, Otto von Habsbourg, ce rassemblement campagnard devait célébrer la réconciliation entre la Hongrie et l'Autriche après plus de 20 ans d'isolement par le rideau de Fer.

Le régime hongrois avait dès mai 1989 entamé le démantèlement des grillages de barbelés séparant la Hongrie de l'Occident, pour des raisons idéologiques et financières car la réfection coûtait trop cher. Moscou avait alors gardé le silence.

La frontière devait être ouverte symboliquement pendant trois heures et la nouvelle avait attiré les Allemands de l'Est, officiellement en vacances en Hongrie, et désireux de passer coûte que coûte à l'Ouest.

Mercredi, de nombreux fugitifs de l'époque ont refait le déplacement en Hongrie où plus aucune barrière ne marque la frontière avec l'Autriche.

"Nous n'avions pas peur du tout, quand vous aspirez aussi désespérément à la liberté, vous ne pensez pas à la peur", a raconté à l'AFP Simone Sobel, l'une des premières à forcer les grilles vers l'Ouest au cours du pique-nique avec ses enfants de deux et quatre ans et son mari Walter qui ajoute qu'ils ne "pouvaient s'imaginer de continuer à vivre dans l'Allemagne communiste".

Avec l'actuel président hongrois, Laszlo Solyom, la chancelière a inauguré mercredi sur les lieux du pique-nique, et sous une chaleur estivale, une stèle de marbre, dans laquelle a été inclus un morceau du Mur, représentant les Allemands de l'Est qui avaient tout abandonné pour échapper au régime communiste.

Les garde-frontières hongrois n'avaient pas eu de consignes de répression en ce 19 août 1989 et au moment du passage en force des centaines de personnes de tous âges ils ont fermé les yeux. En face, leurs collègues autrichiens ont immédiatement dirigé les réfugiés vers des centres d'accueil d'où la plupart ont pu rapidement gagner l'Allemagne de l'Ouest et rejoindre leurs familles dont ils vivaient séparés.

Puis, le 11 septembre 1989, le régime hongrois a ouvert ses frontières avec l'Occident permettant à quelque 50.000 Allemands de l'Est d'émigrer légalement en moins d'un mois.

L'ex-chancelier allemand Helmut Kohl, sous lequel la réunification des deux Allemagne fut consolidée le 3 octobre 1990, avait affirmé le lendemain que la Hongrie avait été le lieu "où la première pierre a été retirée du Mur de Berlin".

A Sopron mercredi, le chef de la diplomatie suédoise, Carl Bildt a, au nom de la présidence de l'UE, relevé l'esprit d'"ouverture" ayant régné ce jour-là, avant d'ajouter qu'aujourd'hui "l'Europe doit rester ouverte à ceux qui se trouvent au-delà de ses frontières".

Arrow voir cet article du "monde"

Ce n'est que le début des commémorations de la chute du mur de la honte, attendons nous à de belles célébrations du 50 ème anniversaire de cet événement essentiel... et auquel je suis particulièrement sensible pour avoir vécu le "avant" et "après" en tant qu'occidentale, certes jeunette pour "l'avant" mais néanmoins aguisée, en Hongrie,(Ma famille appartenant aux 2 bords opposés) et l'émotion sans nom éprouvée lors de ma dernière visite de Berlin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Un pique nique historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lac du Laragou - 4 oct- Pique nique et ballade (Toulouse et le sud ouest)
» Pique nique en region de Toulouse pour Septembre 2010??
» UN ENDROIT POUR LE PIQUE NIQUE
» Pique nique vert - Esplanade des Invalides Paris - 18 juin
» pique nique végétarien à Metz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Histoire-
Sauter vers: