Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ça suffit, non?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: ça suffit, non?   10.08.09 4:16

Nouveau meurtre de Rom en Hongrie
Budapest,
Nouveau meurtre de Rom en Hongrie - "L'Humanité" le 7 août 2009


Lundi 3 août à l’aube une femme rome de 45 ans a été tuée à son domicile et sa fille de 13 ans très grièvement blessée. Ce meurtre est au moins le sixième assassinat de Roms depuis novembre 2008 présentant de grandes similitudes entre eux dont celui de ressembler à de vraies exécutions commises par des professionnels. Pour l’instant la police a peu de pistes mais la population rome est persuadée d’être confrontée à des meurtres racistes et vit à présent dans une terreur croissante.


correspondance particulière.

Quel crime avait commis Maria B. pour être froidement exécutée en ce début du mois d’août ? Quel crime avaient commis Jeno Koka, Csaba Csorba, son fils de dix ans et tous les autres ? Probablement aucun, sinon celui d’être roms, d’appartenir à l’une des minorités ethniques les plus discriminées d’Europe et cela dans la plus profonde indifférence.

Maria B. vivait seule avec sa fille à la lisière du petit village de Kisleta quand elle a été assassinée par balles, très tôt lundi ♠matin. Sa fille est hospitalisée à Debrecen (nord-est du pays) dans un état grave. La police hongroise n’a pas donné de détails mais d’ores et déjà ce crime rappelle une série d’autres commis ces derniers mois.

Les assassinats qui ont, depuis novembre, visé des Roms ont de nombreuses similitudes. Ils ont été commis dans des villages à forte population rom, les personnes visées habitaient souvent à la sortie du village. Les meurtres ont été perpétrés à l’aube ou très tard le soir. Jet de cocktails Molotov dans une maison pour en faire sortir les occupants avant de les abattre froidement, guet patient devant le domicile de Jeno Koka avant de l’abattre à distance, tous ces meurtres ressemblent à de vraies opérations de guerre, à des embuscades méticuleusement préméditées et exécutées.

En ce qui concerne les victimes, elles ne sont pas connues des services de police, n’ont aucun antécédent judiciaire, n’ont pas d’ennemis connus, n’ont pas de dettes, ne se sont jamais fait remarquer d’une façon ou d’une autre. Il semble que ces victimes aient été choisies au hasard du fait de leur appartenance à la minorité rom et à l’emplacement de leur domicile (à la sortie ou un peu à l’écart de petits villages habités par de nombreux Roms).

Malgré l’aide technique et scientifique apportée par le FBI américain, la police hongroise piétine. La petite fille blessée à Kisleta est trop choquée pour pouvoir parler mais la police espère qu’elle pourra bientôt leur donner des informations précieuses en tant que témoin oculaire. De plus, sans donner plus de précisions, la police a fait savoir que l’arme utilisée à Kisleta l’avait été dans d’autres attaques.

La police hongroise n’écarte aucune piste bien qu’elle prenne très au sérieux l’hypothèse d’une série de meurtres racistes. Le modus opératoire des meurtres laisse à penser qu’il pourrait s’agir d’individus ayant un entraînement militaire, la police pense à d’anciens légionnaires (de la Légion étrangère française, très nombreux en Hongrie), voire à d’anciens policiers !

Se pose également la question du vrai lien entre ces homicides. Plutôt qu’un groupe défini qui agirait dans différentes parties du pays, la police penche plutôt pour la thèse du « mimétisme », les premiers meurtres auraient encouragé d’autres personnes partageant leur haine des Roms à en commettre de semblables. L’impression que les agresseurs connaissaient bien la géographie des lieux étaye cette hypothèse. Bien qu’à mots couverts la police semble de plus en plus persuadée du mobile raciste de ces attaques et que celles-ci constituent bien une série cohérente. S’adressant aux médias hongrois mercredi 5 août Jozsef Bencze, chef de la police nationale hongroise, déclarait : « Il n’y a aucune raison de penser que la série (de meurtres) soit finie. La "philosophie" de ce type de crimes veut qu’ils se poursuivent tant que leurs auteurs sont en liberté, ces derniers préparent déjà leur prochaine attaque. »

Ces homicides ont lieu alors que la Hongrie connaît une recrudescence de l’extrême droite. Le racisme anti-rom qui imprègne la société hongroise s’est encore plus banalisé avec le développement du parti xénophobe Jobbik, qui a obtenu 14 % des suffrages aux élections européennes de juin 2009. Ce parti au discours anti-rom est à présent le troisième parti politique en Hongrie et après les législatives du printemps 2010 siégera très probablement au prochain Parlement hongrois.

Guillaume Carré




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: ça suffit, non?   27.08.09 20:29

Les auteurs présumés ont été identifiés.
Au moins deux d'entre-eux (sur 4 identifiés) sont sous les verrous.
L'un d'entre eux aurait reconnu les faits et précise qu'il a agit sous des motivations purement racistes.
Un autre de ces tueurs présumés était déjà au rang des suspects dans l'incendie (criminel) de la synagogue de Debrecen en 1995.

L'extrême droite qui parlait de "règlements de comptes crapuleux entre roms" (puisque tout crime est forcément rom) va devoir trouver autre chose.

http://index.hu/bulvar/2009/08/25/dns-bizonyitek_a_romagyilkossagok_gyanusitottjai_ellen/
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/977627/2009/08/21/Arrestation-de-cinq-Hongrois-suspectes-des-meurtres-de-Roms.dhtml
http://www.hu-lala.org/?p=1564
http://www.voanews.com/english/2009-08-22-voa26.cfm
http://www.rfi.fr/actuen/articles/116/article_4897.asp
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: ça suffit, non?   30.08.09 10:22

sous les verrous... a quand le retablissement de la peine de mort pour des cretins pareils ?
Qu'on les tues comme ils ont tués !

C'est vraiment pas un monde où vivre Neutral
Revenir en haut Aller en bas
daniel
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 169
Age : 98
Localisation : France - Yvelines
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: ça suffit, non?   06.10.09 0:15

Leelou a écrit:
sous les verrous... a quand le retablissement de la peine de mort pour des cretins pareils ?
Qu'on les tues comme ils ont tués !

C'est vraiment pas un monde où vivre Neutral
Je t'aime bien Leelou mais ça ne semble franchement pas la bonne réaction
Ce qu'il faut surtout c'est que la police trouve très vite quelque chose, sinon ces gens (les agresseurs) vont avoir un sentiment d'impunité et ça va finir style nuit de cristal

Même si ce n'est pas d'actualité je réponds parce que ce genre d'action me fait peur, viscéralement peur.
Ca peut venir de n'importe qui, peut-être du gentil voisin qui n'ose rien dire tant qu'il se sent minoritaire. Mais va se réveiller dès qu'il se sentira moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://dan.giraud.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ça suffit, non?   Aujourd'hui à 11:53

Revenir en haut Aller en bas
 
ça suffit, non?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une reforestation, il suffit de cliquer..
» Le tourisme saisonnier suffit-il à maintenir une commune?
» une cloture électrique ça suffit?
» 3000m2 suffit pour 3 animaux miniatures ?
» Cette bâche suffit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: