Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La route des gitans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: La route des gitans   25.05.09 12:09

Un livre récent sur l'holocauste des gitans

La "route des gitans", récit du génocide oublié

La route des Gitans" aux éditions Gingko, 15 €.



Dans une Pologne exsangue et dévastée par la guerre, une Allemagne en proie aux bombardements alliés, où la délation est monnaie courante, Sara la petite danseuse gitane et Franz le déserteur sont pourchassés par la Gestapo.

Relatant des faits réels, « La Route des Gitans » est l’histoire bouleversante de Franz et de Sara, l’histoire de leur fuite éperdue et d’une passion tragique.

Les différents protagonistes de ce récit ont vraiment existé et Miguel Haler avec émotion nous livre ici leur « presque » testament. Issu de la culture des « Gens du voyage », Miguel Haler nous emporte dans cette époque déjà lointaine où les Gitans du nord de l’Europe parcouraient les routes dans des roulottes de bois tirées par des chevaux.

Des Saintes-Maries-de-la-mer (lieu du fameux pèlerinage), jusqu’aux confins de la Prusse orientale, nous découvrons la Tribu du vieux Bolochka, avec ses coutumes, ses croyances, sa musique et sa façon de vivre au jour le jour. L’arrivée du nazisme en Allemagne va faire basculer dans l’horreur le destin de sarah et de sa famille, contrainte de fuir et de se cacher.

Il existe peu de témoignage du « Génocide oublié », celui des Tziganes et des Gitans qui fut perpétré par le régime nazi entre 1938 et 1945. Ce livre nous en parle avec justesse et passion.

Hommage rendu aux « Gens du voyage » et acte de mémoire, il décrit les errances, les peines mais aussi les joies de ces gens qui le plus souvent connurent une fin atroce.

L'auteur:

Miguel Haler est né en 1951 à la croisée de deux cultures, nomade par son grand-père maternel, sédentaire par son père. Dans « Le guitariste nomade » son premier livre (Presse de la Renaissance ), il raconte comment il a décidé et réussi à ne vivre que de sa guitare. Marié et père d’un enfant, Il sillonne la France pour donner des concerts. Il se produit également chaque année aux Saintes-Maries-de-la-Mer, lors du pèlerinage annuel des gitans. Miguel Haler reçoit le Prix de la guitare d'or à Avignon puis le Grand prix du festival de Lenno en Italie. Il donne des concerts notamment dans des écoles, des centres de vacances, des centres culturels, des prisons, des hôpitaux et maisons de retraites.


"Le 25 mai 1999, une fillette aux grands yeux noirs vient le chercher pour le conduire dans la caravane de son grand-père, souffrant. De cette scène aux Saintes-Maries-de-la-Mer un dernier soir de pèlerinage, Miguel Haler s'en souvient comme si c'était hier. « Depuis ce jour-là, j'y pense tous les jours et il m'a fallu presque dix ans pour transformer cette rencontre en livre, faire les recherches, me pencher sur cette histoire que je ne connaissais pas. »

La route des Gitans, qui vient de paraître, évoque le « génocide oublié » - le Samudaripen -, des Tziganes et des Gitans perpétré par le régime nazi entre 1938 et 1945, à travers une histoire d'amour tragique, celle de Sara, danseuse gitane, et de Franz, le déserteur, devant échapper à la Gestapo. L'arrivée du
nazisme en Allemagne va faire basculer dans l'horreur le destin de Sara et de sa famille, contrainte de fuir et de se cach er. De la Prusse orientale, la Pologne, l'Allemagne, jusqu'aux Saintes-Maries-de-la-Mer, l'écrivain décrit les péripéties de la tribu du vieux Bolochka, avec ses coutumes, ses croyances, sa musique et sa façon de vivre au jour le jour.

Conseillé par son ami Joseph Joffo qui signe la préface, Miguel Haler, inspiré par des faits et des personnages réels, raconte sans prétention mais avec justesse et de manière touchante, une histoire mal connue, comme s'il voulait rendre hommage aux gens du voyage."
Midi Libre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
La route des gitans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en route d'un aqua 220L
» Mise en route de mon aquarium 300 litres Cayman 110 Scenic : Cichlides Malawi
» Route vers Algéciras
» mise en route d un nano cube
» Mise en route RAC sans Ph mètre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Tziganes du monde-
Sauter vers: