Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Moldavie au bord de l'asphyxie économique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
faj
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 346
Age : 42
Localisation : Brüksel
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   08.04.09 18:44


La Moldavie au bord de l'asphyxie économique

Dans Chisinau, capitale de la petite Moldavie, le nombre de chantiers de maison en construction est trompeur. Loin de refléter la santé économique réelle de ce pays - au bord de l'asphyxie -, les façades ravalées indiquent seulement que le propriétaire est parti travailler à l'étranger. Ce mouvement migratoire massif a maintenu la Moldavie à flot depuis l'effondrement de l'URSS en 1991. Pour combien de temps encore ?

Pays essentiellement agricole, l'ancien "grenier à fruits" de l'Union soviétique risque en effet de subir de plein fouet les conséquences de la crise économique mondiale. Car la Moldavie souffre d'une hémorragie démographique. En 2008, faute d'emplois, au moins 350 000 Moldaves sont allés gagner leur vie à l'étranger, soit 10 % de la population totale, 25 % des actifs. "L'année passée, les virements bancaires en Moldavie des travailleurs à l'étranger se chiffraient à 1,22 milliard d'euros ; c'est 38 % du PIB !", explique Ghenadie Credu, de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Dans le monde, seul le Tadjikistan dépend davantage de ses travailleurs expatriés.

Or, avec la crise économique, la diminution des transferts de fonds, voire le retour des travailleurs migrants, pourraient déstabiliser ce pays enclavé entre la Roumanie et l'Ukraine. "C'est une bombe sociale à retardement, avertit M. Credu. Les Moldaves qui ont pris la route de l'Europe vont probablement y rester, mais 60 % des migrants travaillent en Russie et en Ukraine, surtout dans le secteur de la construction. Ils sont revenus cet hiver, et avec la crise qui frappe là-bas, ils risquent de rester ici, faute de mieux."

Mais inutile de chercher une référence à ce phénomène durant la campagne électorale pour les législatives du 5 avril, soldées par une écrasante victoire du Parti communiste moldave (PCM), au pouvoir à Chisinau depuis 2001. "Les autorités ont fait mine d'ignorer la crise", remarque Vasile Botnaru, rédacteur en chef de Radio Free Europe.

OPPOSITION DIVISÉE

Le parti du président Vladimir Voronine a préféré vanter la "stabilité" de la Moldavie, "en route vers l'intégration européenne". Une stabilité qui a un coût : "Pour maintenir le leu (la monnaie nationale) stable jusqu'au scrutin, les autorités puisent dans les réserves de devises", explique M. Botnaru. En trois mois, la Banque centrale aurait dépensé le tiers de ses 100 millions de dollars ; certains assurent même à Chisinau que la cessation de paiement menace.

L'opposition libérale aurait pu profiter de ce contexte économique dégradé. Elle s'est au contraire divisée, éclatée entre une dizaine de formations différentes. Vasile Botnaru s'interroge : "Et si l'opposition avait préféré laisser la main aux communistes pour ne pas devoir gérer les conséquences désastreuses de la crise ?"

En mal de projet et en l'absence de leader, l'opposition libérale n'a pas su montrer sa différence. Tous les partis - y compris les communistes - sont en faveur de l'intégration européenne ; tous plaident pour le retour dans le giron moldave de la Transnistrie, région séparatiste soutenue par Moscou depuis 1991. En période de crise, la course électorale avait donc pris une coloration populiste : les communistes ont promis une hausse des retraites de 20 % dès le mois d'avril ; les libéraux ont répliqué en annonçant un salaire moyen "de 500 euros par mois", contre 174 actuellement.

Mais à ce jeu, les communistes ont été plus convaincants. Résultat, l'opposition s'est retrouvée, dimanche soir, avec moins de 35 % des voix. "Mieux vaut faire avec les communistes de Voronine et les pousser à ce qu'ils se rapprochent de nous, petit à petit, plutôt que de se retrouver devant un interlocuteur incertain", reconnaissait un diplomate européen en poste à Chisinau.

L'éclatement de l'opposition n'est pas la seule explication au raz-de-marée électoral des communistes. L'utilisation des "ressources administratives" de l'Etat et l'emprise du PCM sur la plupart des médias lui a permis de dominer ses adversaires. "C'était la campagne la plus sale depuis dix ans", lance une journaliste de Pro-TV, filiale d'une télévision roumaine et principale chaîne de l'opposition, dont la licence d'exploitation a failli ne pas être renouvelée en décembre 2008.

Dès l'annonce des résultats, le taux de participation de 60 % annoncé par les autorités lors du scrutin de dimanche a d'ailleurs été présenté comme une preuve de falsification. Des centaines de milliers de Moldaves à l'étranger n'ayant pas pu voter, faute de représentation diplomatique dans leur pays, la participation annoncée signifierait que 80 % des électeurs en Moldavie se seraient rendus aux urnes. Un taux jugé farfelu par l'opposition.

Certes, l'électorat communiste traditionnel - notamment les retraités et les ruraux - est resté fidèle à ses couleurs. Mais l'intelligentsia de la capitale et les étudiants se sentent de plus en plus à l'étroit dans la Moldavie de Vladimir Voronine, déroutés par les louvoiements diplomatiques du régime entre Bruxelles et Moscou. Pour eux, les promesses de "stabilité" du PCM ne sont que synonyme d'inertie. Lundi, ils ont fourni les bataillons de manifestants qui ont envahi les rues de Chisinau, mis à sac le Parlement et caillassé la présidence.

Alexandre Billette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fajarowicz
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   09.04.09 8:28

J'ai écrit ici une assez longue réponse, et comme je ne l'ai pas enregistrée, ma connnection au forum s'est arrêrée, ben zut !
Et ce n'est pas la première fois! Evil or Very Mad
Toutefois, je tiens à remercier Faj pour cet article plus qu'intéressant, et je vais reécrire ma réponse plus tard, faute de temps maintenant!

Bonne journée à tous

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   09.04.09 10:10

faj a écrit:
Lundi, ils ont fourni les bataillons de manifestants qui ont envahi les rues de Chisinau, mis à sac le Parlement et caillassé la présidence.

J'ai longtemps pensé, avant que tu ecris ce post, de faire un sujet sur les révoltés de Chisinau. Quand-même, maintenant, je ne trouverais pas sympa de faire un fil séparé du tien, donc je poste ici les photos que j'ai trouvées sur wikipedia


Au Parlement de la République


Idem


Idem


Protestés devant le siège du president

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
faj
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 346
Age : 42
Localisation : Brüksel
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   09.04.09 13:49

Chisinau accuse Bucarest, enquête pour tentative de coup d'Etat

Le président moldave Vladimir Voronine accuse la Roumanie d'être derrière la flambée de violences qui a embrasé la capitale. La Roumanie a nommé un nouvel ambassadeur à Chisinau.

Le parquet a ouvert une enquête pour tentative de coup d'Etat, mercredi 8 avril après que le président moldave Vladimir Voronine a accusé la Roumanie d'être derrière la flambée de violences qui a embrasé la capitale, Chisinau. Le parquet a ouvert une enquête pour "tentative de coup d'Etat et usurpation du pouvoir". Il doit établir quelles sont les personnes impliquées dans ces crimes qui risquent jusqu'à 25 ans de prison, a indiqué le procureur général Valéri Gourboulia.
Cette république de 4,3 millions d'habitants fit partie de la Roumanie avant d'être annexée par l'URSS, puis d'accéder à l'indépendance en 1991.

Nouvel ambassadeur

Le soulèvement mardi contre la victoire des communistes aux législatives, a tourné à la crise diplomatique, Vladimir Voronine montrant du doigt la Roumanie. "La Roumanie est impliquée dans tout ce qui se passe chez nous", a-t-il affirmé, ce que Bucarest a aussitôt démenti, dénonçant "une provocation envers l'Etat roumain".
L'ambassadeur de Roumanie à Chisinau, Filip Teodorescu, a été sommé de quitter le pays dans les 24 heures et l'ambassadeur de Moldavie à Bucarest a été rappelé à Chisinau pour "consultations". Le gouvernement moldave a en outre approuvé l'introduction d'un régime de visas avec la Roumanie, devenue membre de l'UE en 2007.
En réponse, la Roumanie a désigné mercredi soir un nouvel ambassadeur à Chisinau, Mihnea Constantinescu, diplomate de carrière, ex-directeur de cabinet des anciens Premiers ministres Calin Tariceanu et Adrian Nastase. Bucarest doit désormais obtenir l'accord de Chisinau sur cette nomination, qui devrait être ensuite entérinée par le président roumain Traian Basescu.
Pour sa part, Bucarest a annoncé qu'il n'utiliserait par l'arme de l'expulsion pour répondre à la décision de la Moldavie et qu'il continuerait de "soutenir le rapprochement de la Moldavie avec l'Union européenne, malgré la politique antiroumaine des autorités communistes de Chisinau".

"Fascistes ivres de colère"

Le président moldave a également menacé de prendre des "mesures appropriées" contre les manifestants qu'il avait qualifiés la veille de "fascistes ivres de colère".
"Hier, j'étais à la limite (de recourir à la force). Si ça se répète, des mesures appropriées pourront être prises", a déclaré le chef de l'Etat.
Selon le ministère de l'Intérieur, 193 personnes ont été interpellées au cours des violences dont la journaliste Natalia Morar, déjà interdite d'entrée en Russie.
Mardi, des manifestants qui dénoncent les fraudes qui ont, selon eux, entaché la large victoire du Parti communiste, avaient mis à sac le parlement, jetant meubles et ordinateurs par les fenêtres. Ils ont également occupé la présidence avant que les forces de l'ordre ne reprennent le contrôle de la capitale dans la nuit.

Difficultés sociales

Mercredi, un millier de personnes, très jeunes, ont cependant manifesté à Chisinau dans une ambiance bon enfant. "A bas les communistes !", "Non à la violence !", ont-ils scandé, mangeant des glaces et buvant du Coca-Cola face à des policiers assis par terre sur leurs boucliers pour fumer.
En fin d'après-midi, certains d'entre eux ont tenté en vain de forcer le cordon de police déployé autour du siège du gouvernement. La manifestation s'est dispersée sans incidents vers 19h30 GMT.
Le principal catalyseur de ces émeutes semble être les difficultés sociales et le manque de perspectives claires pour la jeunesse. Pays européen le plus pauvre, un quart de la population moldave est partie travailler en Europe ou en Russie. "Ce n'est que le début. Ce sont les communistes qui sont coupables, on n'a pas de quoi vivre ici, comment on peut vivre avec un salaire (mensuel) de 1.500 lei (100 euros) ?", affirme Sergueï Mountian, un ouvrier de 22 ans.
Depuis l'arrivée de Voronine au pouvoir, en 2001, la Moldavie connait stabilité et croissance, mais le président n'est pas venu à bout du conflit avec la population russophone de Transnistrie, où Moscou maintient une présence militaire.

Victoire des communistes

Les communistes ont recueilli 49,48% des voix soit 60 des 101 sièges de l'Assemblée, selon les résultats définitifs annoncés mercredi par la Commission électorale centrale, alors qu'une majorité des trois cinquièmes (61 sièges) est nécessaire pour élire le président du pays.
Les résultats préliminaires leur donnaient 49,9% des voix, soit 61 sièges. Ce résultat avait été dénoncé comme un "outrage" par les opposants qui auraient désormais théoriquement la possibilité de bloquer l'élection au Parlement du chef de l'Etat.
La Russie, toujours inquiète des débordements post-électoraux dans l'ancien bloc soviétique, a de son côté estimé que toute remise en cause des résultats serait "sans fondement".
L'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) a également jugé le scrutin "conforme à de nombreuses normes et obligations internationales".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/fajarowicz
iubito
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 356
Age : 34
Localisation : Le Puy-en-Velay
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   09.04.09 19:16

Merci pour ces infos ! j'ai entendu à la radio qu'il y a eu des révoltes, sacages et renvoi de l'ambassadeur roumain, mais pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tousauxbalkans.net
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   13.04.09 13:30

puisque ca t'interesse iubito, voila des liens interessants, en roumain:


http://www.evz.ro/articole/detalii-articol/847233/Dovada-crimelor-militiei-lui-Voronin/
"L'epreuve des crimes de la militia de Voronine"


"Bien que la procurature de Moldavie dit que le jeune Valeriu Boboc, de 23 ans, est mort par une intoxication avec de la fumée, pendant les manifestations anticommunistes de la semaine derniere, les photos obtenues par les reporters de Evenimentul Zilei montrent des blessures sur le visage, un trou profond sur le front et multiples bruises sur le corps"

et voila deux analyses pertinentes:

-une par l'ancien redacteur en chef du BBC en roumain
http://www.romanialibera.com/editorial/editorial.php

-l'autre par un ecrivain roumain originaire de republique Moldavie
http://www.hotnews.ro/stiri-opinii-5584750-evenimentele-din-moldova-interpretari-preliminare.htm

j'ai choisi ces deux articles parce qu'il sont critiques autant au regime communiste de rep. Moldavie qu'au nationalisme et indiference si presentes en Roumanie.

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   14.04.09 20:12

"Chisinau est un village. Selon l'ancien député Igor Klipi, qui se trouvait lui aussi sur les lieux, «le saccage du Parlement a duré huit heures et la police n'est jamais intervenue». Tandis qu'une partie de l'immeuble brûlait, deux équipes de pompiers contemplaient le spectacle en souriant. Un film amateur montre des policiers en uniforme cassant un claustra en béton et transportant dans des sacs des pavés déposés devant la présidence. Une autre vidéo suit les exploits d'un jeune homme en tee-shirt orange plantant, seul, sur le toit de la présidence des drapeaux européen et roumain devant deux policiers immobiles :

(voir la video)


Un observateur européen n'hésite pas à dire que «ce qui s'est joué mardi ressemble à un remake de l'incendie du Reichstag en 1933». Malgré les condamnations convenues des pays occidentaux, la Moldavie, ce petit pays improbable qui rêvait de rejoindre l'Europe, redoute aujourd'hui de s'acheminer vers un régime dictatorial à la biélorusse."

plus dans http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/13/01003-20090413ARTFIG00002-la-revolution-volee-des-moldaves-.php

(les soulignements m'appartiennent)

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
iubito
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 356
Age : 34
Localisation : Le Puy-en-Velay
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   15.04.09 12:45

Merci, j'irai lire et regarder tout ça
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tousauxbalkans.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Moldavie au bord de l'asphyxie économique   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
La Moldavie au bord de l'asphyxie économique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cherche ami poilu pour promenade bord de mer
» Neron, pointer, vit au bord d'une autoroute, cherche FA ou adoptants(SP)
» quelles sont les plantes et fleurs qui s'adaptent dans un jardin au bord de mer?
» pension pour randonneur a la londe les maures; bord de mer
» Les bonnes adresses des agents de bord... à Paris !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: