Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 François Kollar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: François Kollar   22.11.08 15:30

Grâce à son exposition dans le cadre de Arrow cette manifestation, j'ai découvert François Kollar ce photographe émigré de l'est qui a photographié à la fois son pays d'origine et le peuple français.

François Kollar est un jeune photographe, presque inconnu lorsque les éditions Horizons de France lui confient la commande de photographier les Français au travail dans toute leur diversité géographique, professionnelle et culturelle.
Né en Slovaquie en 1904, François Kollar quitte en 1924 la Hongrie pour la France. Il travaille aux usines Renault avant de trouver, en 1927, un emploi dans un studio de reproduction d’œuvres d’art. Il opère ensuite au studio photographique de la prestigieuse imprimerie Draeger, puis dans le studio industriel Chevojon. En 1930, il s’installe à son compte. Il publie quelques photographies dans la presse (Vu, Schweizer Spiegel) et se consacre à la publicité.
En 1931, François Kollar signe un contrat qui le lie pour plusieurs années aux éditions Horizons de France. Il effectue des reportages sur la mine, la sidérurgie, l’automobile, l’aviation, la pêche, les ports et les phares, la batellerie, le rail, l’électricité, le bâtiment, le verre, la céramique, la mode, la filature, la presse, la biologie, la vigne, la forêt, les fleurs, les marchés. Pour réaliser ses reportages, François Kollar visite plus de quarante départements français. De ses reportages, La France travaille présentera 1 358 photographies sur les 2 769 remises à l’éditeur.
En 1932, le ministre des Beaux-Arts inaugure l’exposition des premières photographies de La France travaille à la galerie d’Art contemporain, boulevard Raspail.
François Kollar, un "ouvrier du regard" au service de la mode (Hermès, Balenciaga, Chanel, Lanvin), un photographe de publicité en tant que collaborateur d’Harper’s Bazaar de 1933 à 1949, avec les commandes de Christofle, Worth, Dunhill, Martell, Moët et Chandon, Palmolive, etc…, un portraitiste (Coco Chanel, Jean Cocteau, la duchesse de Windsor, etc…) pour différents magazines (L’Illustration, Vu, Voilà ou Plaisir de France) mais aussi un expérimentateur avec ses photomontages, ses photographies de papiers découpés de Paul Iribe. Kollar occupe une place importante dans la photographie française de l’entre-deux-guerres.
De 1934 à 1939, François Kollar collabore à de nombreuses revues illustrées et participe à plusieurs expositions collectives. Il travaille pour la mode et la publicité. Durant la seconde guerre mondiale, il interrompt ses activités de photographe et ouvre un magasin d’électricité à Poitiers. En 1945, de retour à Paris, il s’installe dans un nouveau studio et participe à plusieurs expositions (Paris, Bratislava, New York). Il meurt à Créteil en 1979.
Il a fait don à la France de ses clichés dont le ministère de la culture en est aujourd'hui propriétaire...
Présentation de quelques uns de ses travaux:
De sa native patrie


émigré en France sa patrie d'adoption








en cours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
François Kollar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Polyomavirus et/ou mue française
» Modène Club Français
» FOXY (croisé anglo-français mâle )"
» Méthode bilingue : Le français par le breton. LE BOZEC. 1933
» Vol Astaffort Braques Français type Gascogne (retrouvés)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: