Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Allemands à poil hérissent la Pologne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Des Allemands à poil hérissent la Pologne   02.08.08 13:37

j'ai hésité entre la rubrique actualités et la rubrique loisirs, finalement, Laci me semble plus approprié. Bonne lecture...
sunny

Des Allemands à poil hérissent la Pologne

Depuis l’ouverture de la frontière, une île de la Baltique voit s’opposer naturistes allemands et conservateurs polonais.

C’est le premier été que les vacanciers d’Usedom ne se heurtent pas à un grillage et des fils barbelés, en plein milieu de la plage. Sur cette île de la mer Baltique, la frontière germano-polonaise était tracée dans le sable, entre deux rangées de serviettes, jusqu’à décembre dernier. A la veille de Noël, lorsque les accords de Schengen sont entrés en application en Pologne, la grille est tombée, mettant brusquement nez à nez les deux côtés de l’île. La possibilité d’une idylle… mais Allemands et Polonais ne sont pas d’humeur à bâtir ensemble des châteaux de sable.

Les très catholiques Polonais - environ huit pratiquants pour dix habitants - n’apprécient guère le goût prononcé de leurs voisins allemands pour le naturisme. Autorisé du côté allemand de la plage, puni d’amendes colossales pour «attentat à la pudeur» par la loi polonaise de l’autre côté, le naturisme change radicalement de statut en quelques mètres d’une frontière devenue invisible.

Entre vacanciers allemands et polonais, les uns comme les autres allongés dans leur Strandkorb, ces chaises longues en bois abritées du soleil et du vent, ce n’est pas encore la guerre des tranchées, mais déjà le choc des cultures. «Ici, dans l’est de l’Allemagne, le naturisme est une véritable tradition qui a survécu à la chute du Mur. Ce n’est plus aussi intensif que du temps de la RDA, où le régime communiste était très favorable à cette pratique, mais nous avons gardé nos plages», explique le directeur local du tourisme, Dietmar Gutsche. Bref, la version germano-communiste du mens sana in corpore sano, l’eau froide en plus. En allemand, le naturisme porte même un petit nom : FKK. En version longue, Freikörperkultur, la «culture du corps libre».

«Contre-nature».
En Pologne, en revanche, la nudité est encore un grand tabou. «Il y a beaucoup trop de personnes nues sur la plage depuis l’ouverture de la frontière», s’offusque une Polonaise, qui a pris soin de reculer sa serviette suffisamment loin de la frontière pour ne pas être importunée par la vue des corps nus. Pour les Polonais, «c’est inhabituel, et c’est contraire à nos traditions», confirme un père de famille qui refuse catégoriquement d’emmener ses enfants côté allemand, de peur de les exposer à la nudité.

«C’est absolument contre-nature», renchérit Edward Zajac, l’élu du parti Droit et justice (PiS), qui a mis l’épineux sujet du naturisme à l’agenda de la dernière réunion du dernier conseil municipal de Swinoujscie, la petite ville polonaise frontalière. Le parti conservateur et nationaliste des jumeaux Kaczynski - dont l’un est président - assimile la pratique du naturisme aux péchés condamnés par l’Eglise catholique. Minoritaire dans la commune, le PiS veut politiser la polémique, et préconise des mesures pour protéger la pudeur polonaise : éloigner la plage naturiste de la frontière et installer des panneaux de grand format à destination des promeneurs non-avertis.

Le maire social-démocrate de la ville fait tout pour calmer le débat, même s’il sait qu’il marche sur des œufs par rapport à son électorat, très attaché aux valeurs catholiques. «Je respecte personnellement toutes les opinions, mais je ne peux pas imaginer qu’un petit groupe d’élus nous impose sa position, estime l’édile, Janusz Zmurkiewicz. Si nous avons la possibilité d’être nu sur l’une des plages de l’île et que la majorité y est favorable, alors je souhaite que cela reste permis. Et après tout, si j’étais moi-même en vacances avec ma femme aux Canaries ou à Majorque, j’aurais peut-être moi aussi envie d’essayer le naturisme», se risque-t-il à confier.

Des concertations viennent de commencer entre Allemands et Polonais. «Nous avons décidé d’améliorer l’information sur les plages FKK», ajoute Dietmar Gutsche, soucieux de minimiser le conflit pour ne pas faire fuir les vacanciers allemands. Les autorités allemandes font ainsi des efforts pour sensibiliser leurs vacanciers aux mœurs polonaises.

«Coincés».
Tout nu dans sa petite paillote plantée à 200 mètres de la frontière, côté allemand, Holger Ehlert avertit déjà les nouveaux venus, en désignant un piquet rouge et blanc, les couleurs du drapeau polonais, seul témoin de la frontière abattue par Schengen. «Si vous faites quelques pas dans cette direction, vous verrez qu’il y a des gens plus habillés, c’est que vous aurez passé la frontière polonaise, explique le plagiste. Il ne vaut mieux pas aller s’y aventurer tout nu, parce que cela vous coûterait jusqu’à 5 000 zlotys [plus de 1 500 euros, ndlr], c’est strictement interdit», ajoute-t-il face à des Allemands stupéfaits. «Pour nous, c’est tout à fait normal d’être nu», remarque Martina, qui a grandi en RDA. «J’ai peu de compréhension pour ceux qui critiquent le naturisme, surtout quand leurs arguments sont ceux de l’Eglise, ajoute Frank. C’est comme ça que Dieu nous a fait et je ne comprends pas pourquoi ils sont tellement coincés», renchérit-il.

A quelques centaines de mètres des naturistes allemands, le maire polonais est habillé en costume-cravate. Les mocassins dans le sable, il explique que l’ouverture de la frontière permet de satisfaire tous les goûts des touristes de l’île : «Du côté allemand, ils ont accès à cette plage naturiste. Du côté polonais, les visiteurs bénéficient d’une plage dédiée aux chiens.» Comme quoi, des deux côtés de la frontière, on tolère les bêtes à poil.

Envoyé spécial sur l’île de Usedom PIERRE GIRARD - samedi 2 août 2008
Libération
Revenir en haut Aller en bas
daniel
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 169
Age : 99
Localisation : France - Yvelines
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Des Allemands à poil hérissent la Pologne   20.08.08 23:04

Décidément il y en a qui ont bien des problèmes

Je me demande si en Pologne ils n'ont que des publicités très sages pour des maillots de bain en laine

Ah essayer de deviner ce qu'il y a à travers les mailles ....
Revenir en haut Aller en bas
http://dan.giraud.free.fr
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Des Allemands à poil hérissent la Pologne   20.08.08 23:14

surtout ce qui m'étonne c'est que les polonais sont restés derrière le rideau sous influence communiste pendant pas mal de décennies et qu'ils n'ont pas culturellement intégré le naturisme... bounce
Revenir en haut Aller en bas
daniel
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 169
Age : 99
Localisation : France - Yvelines
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: Des Allemands à poil hérissent la Pologne   20.08.08 23:50

Peut-être que l'intégrisme s'accommodait assez bien du communisme
Après tout, le sentiment du martyre entraîne vers la rédemption
Revenir en haut Aller en bas
http://dan.giraud.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Allemands à poil hérissent la Pologne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Allemands à poil hérissent la Pologne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maladie de peau du berger allemand
» VOL DE 2 DOGUES ALLEMANDS A LA MONDIALE EN POLOGNE CE W.END.
» Bergers Allemands
» les chansons qui vous hérissent les poils !
» UGO - male husky à poil long ( APA 63 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Chez Laci-
Sauter vers: