Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kodaly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Kodaly   12.12.07 22:20





Pour le 125ème anniversaire de Zoltán Kodály, de nombreuses manifestations lui sont consacrées en Hongrie.
A Kecskemét les Journées commémoratives ont lieu du 8 au 16 décembre 2007.
Pour les Hongrois, il est le musicien qui «a fait chanter tout un peuple»

2007 est en effet "l'année Kodály" dans cette ville.



A Budapest également l'Académie de Musique lui rendra hommage en organisant des concerts. Hommage qui se prolongera en début d'année 2008, renseignements Arrow ICI
Et bien évidemment les ouvres de Kodály sont programmées dans toutes les villes de Hongrie en cette fin d'année, à Széged, Pecs etc....


L'institut Kodály à Kecskemét

Kecskemét sa ville natale de fête le 125e anniversaire de la naissance du compositeur, pédagogue, musicologue et folkloriste hongrois disparu il y a 40 ans. Pour les Hongrois, il est le musicien qui «a fait chanter tout un peuple», créant la «méthode Kodály» qui préconise l'étude du chant dès l'école primaire.


Zoltán Kodály, né le 16 décembre 1882 à Kecskemét, en Hongrie et décédé le 6 mars 1967 à Budapest où il s'est établi en 1924


Sa maison sur Andrassy ut à "Kodály Körönd" l'immeuble abrite désormais un musée.

Il était compositeur, ethnomusicologue et pédagogue en musique. Il a notamment donné son nom à une méthode d'enseignement de la musique, codifiée par des disciples de sa pensée pédagogique nommée plus tard la méthode Kodály.
A 16 ans il compose une messe, Puis étudiant à l'Académie de Musique de Budapest Il rencontre Béla Bartók, qui restera son plus fidèle ami jusqu'à sa mort en 1945. Avec Bartók, il va recueillir (sur des rouleaux de cire), mettre en forme et publier une quantité considérable de chants traditionnels nationaux.Il porte un très grand intérêt à la musique traditionnelle.


Bartók et Kodály en 1908
En 1923, il compose une de ses œuvres chorales majeures ; le Psalmus Hungaricus, pour célébrer le cinquantième anniversaire de l'union de Buda et de Pest : c'est un immense succès dans son pays, ainsi qu'en Europe et aux États-Unis.
En 1925, un concert de ses œuvres pour chœur d'enfants le révèle comme un maître incontesté du contrepoint vocal.
Kodály composera également de la musique de chambre (Quatuors à cordes, Sonates pour violoncelle, etc.), et des œuvres symphoniques remarquables (Háry János, Soir d'été, etc.).
Il a traversé toutes les crises de son pays, en gardant son indépendance de pensée et d'action. Le régime communiste a pu penser coller une dimension « réaliste-socialiste » à la promotion de la musique populaire par Kodály, mais celui-ci, tenace, a surtout formé nombre de ses élèves aux bienfaits de la connaissance de cette musique, élèves qui ont essaimé dans les villes hongroises les principes de sa méthode pédagogique d'enseignement de la musique, dès le plus jeune âge.

Kodály a créé une œuvre chorale très importante. Il utilise notamment des chansons, des contes, des ballades et des mélodies populaires. Celles-ci reprennent des scènes de vie paysanne, des thèmes bibliques ou héroïques avec l'accent magyar.

Toute sa vie a été marquée par le grand dessein qu'il considérait comme un devoir de réaliser, une étude scientifique des mélodies populaires de la Hongrie, comme son ami Bartók, mais contrairement à celui-ci, son travail est resté national, alors que Bartók tendait à l'universel.

Kodály 1956, grand collecteur de musique

La méthode Kodály
en quelques points:

La pédagogie musicale Kodaly participe au développement de la personnalité, stimule la sensibilité artistique et les facultés intellectuelles.

La méthode Kodaly permet d'acquérir plus rapidement les éléments du langage musical.Elle est basée sur l'activité sensorielle , sans éluder l'aspect intellectuel de la musique.

La mélodie utilise la mimique des sons. Chaque note est représentée par un geste de la main qui facilite l'audition intérieure.

Le rythme utilise un vocabulaire spécifique qui favorise la précision rythmique et l'expression corporelle.


La méthode Kodály est le nom associé à un système d'éducation musicale développé en Hongrie sous la tutelle de Zoltán Kodály (1882-1967), compositeur, ethnomusicologue et éducateur hongrois. D'après les préceptes à la base du système de Kodály :
1) quiconque est capable d'habileté linguistique est capable d'habileté musicale et c'est l'obligation des écoles d'assurer cette habileté;
2) la voix humaine, l'instrument que chacun possède en naissant, est le meilleur instrument pour commencer l'étude de la musique;
3) la musique folklorique d'une langue et d'une culture propres est la meilleure musique pour l'enseignement;
4) seulement la musique d'une qualité indiscutable, qu'elle soit folklorique ou composée, doit être utilisée pour l'enseignement;
5) pour être vraiment efficace, l'éducation musicale doit commencer dès le jeune âge;
6) la musique doit occuper une place au centre du curriculum scolaire, au même titre que les mathématiques ou les arts du langage. Même si la méthode a été le plus souvent associée aux jeunes enfants, elle n'est pas un système pour enseigner la musique seulement aux enfants; elle est plutôt une approche globale de la musicalité convenant autant au niveau universitaire qu'au jardin d'enfants.

Plus de détails sur la méthode Arrow ICI


Parmi ses oeuvresorchestrales, il a créé cette comédie lyrique

Arrow Háry János que j'ai eu la chance de découvrir à l'opéra de ma bonne ville avec Gérard Depardieu comme récitant!!

Pour écouter:

Extraits musicaux en écoute Arrow ICI
et
Arrow LA


Arrow Pour en savoir plus....

Kodály a créé un œuvre chorale très importante en nombre et en qualité, d'une grande variété : chants de la vie quotidienne, chansons enfantines, chants d'amour, chants d'inspiration religieuse, politique ou historique, chants sur des poèmes de grands poètes hongrois (Tableaux de Matra - 1931 - Ceux qui sont en retard - 1934 - Les filles norvégiennes - 1940 - l'Hymne de Zrinyi - 1954 - pour ne citer que quelques chœurs)

Kodály restera sans doute le créateur de l'art choral du XXe siècle.



Mátrai képek

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Kodaly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: