Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Magyar Garda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Magyar Garda   22.08.07 19:53

Une organisation d’extrême droite crée sa milice

En marge des réjouissances de la fête nationale hongroise, Budapest a encore été sous haute surveillance.la place Kossuth, fermée par des barricades.....

Le ministre de la défense, Imre Szekeres , a fait une déclaration remarquée contre la future "Garde hongroise" lors des cérémonies du matin. Quelques opposants au pouvoir en place ont copieusement sifflé les discours des officiels, et ils ont été directement contrôlés par les forces de police.


Le 25 août, au château de Buda, siège historique de la royauté hongroise, 56 membres de la "Garde Hongroise" défileront en uniformes militaires noirs traditionnels hongrois et prêteront serment pour une nouvelle « armée hongroise ». Le parti Jobbik, présidé par Gabor Vona est à l'origine de ce projet. Parti communément désigné d'extrême droite par les médias, mais se considérant conservateur des valeurs chrétiennes et nationalistes, car défenseurs fervents des Hongrois.

Pour info le parti jobbik(Mouvement pour une Hongrie meilleure) est un parti d'extrême droite hongroise.

« La garde hongroise est une association nationale dans le but de fournir un moyen physique, mental et spirituel d'auto-défense pour les hongrois. Ils seront entraînés pour agir en cas d'inondations, de tremblements de terre etc... mais organiseront aussi des évènements visant à cultiver l'histoire hongroise et ses traditions. Bien sûr, ils seront prêts à défendre notre pays en cas de guerre »,m' explique Zoltan Fuzessy des relations internationales du Jobbik.

Source et suite de l'article Arrow ICI


"L’annonce de la création de la Magyar Garda suscite une vive émotion.

À l’exception notable du Fidesz, principal parti de la droite hongroise, membre du Parti populaire européen, toutes les formations du Parlement à Budapest ont condamné cette initiative. Aujourd’hui dans l’opposition, le Fidesz de Viktor Orban entend, lui, poursuivre son pas de deux avec l’extrême droite et ne prétend voir dans la Magyar Garda (la garde hongroise) qu’une simple et inoffensive association culturelle.

Si vous croisez dans les rues de Budapest une bande de jeunes skinheads portants des uniformes noirs paramilitaires agrémentés d’insignes fascistes, ne vous inquiétez surtout pas ! En faite ces jeunes sont là pour perpétuer la culture hongroise en s’entretenant avec vous de Sandor Petofi par exemple, le grand poète hongrois du XIXème siècle, ou alors ne négligeant pas la pratique du sport ces jeunes sont aussi là, en cas d’inondations ou autres catastrophes, pour assister les autorités à sauver des personnes âgées.

Szabolcs Kerek-Barczy, porte parole du parti conservateur MDF, ancien allié du Fidesz lors du gouvernement de droite 1998-2002 se dit indigné par le refus du Fidesz de condamner clairement la création des Magyar Garda par le parti xénophobe et clérical Jobbik « Il y a certaines choses avec lesquelles nous ne pouvons pas jouer, cela m’attriste que le Fidesz n’utilise pas un langage clair ». Localement le Fidesz est associé aux Jobbiks entre autre dans les mairies des IIIème et XXIIéme arrondissements de Budapest. Mais l’attitude ambiguë du Fidesz s’explique surtout par sa stratégie de récupération des voix de l’extrême droite. Gabor Szabo, l’un des dirigeants des Jobbiks, explique : « Il est vrai que le Fidesz nous prend notre oxygène, beaucoup de nos sympathisants préfèrent voter pour le Fidesz en nous expliquant que le parti de Viktor Orban dit la même chose que nous sauf qu’il est beaucoup plus puissant ! ».

Depuis les émeutes de septembre-octobre 2006 contre le gouvernement de coalition de gauche (MSZP-SZDSZ), l’extrême droite hongroise relève la tête, n’hésitant plus à décider qui en Hongrie a le droit de s’exprimer et sur quels thèmes.

Budapest,

correspondance particulière.

Guillaume Carré



"Les Juifs hongrois demandent la dissolution d'un groupe extrémiste

Un groupe de Juifs hongrois a demandé mercredi 8 août au gouvernement de dissoudre un nouveau groupe nationaliste d'extrême droite, Magyar Garda, faisant savoir que leurs uniformes noirs rappelaient ceux des fascistes dans les années 1940. Le groupe extrémiste a quelques représentants dans plusieurs conseils municipaux hongrois.

"Nous faisons confiance au gouvernement pour trouver un moyen constitutionnel afin de lutter contre l'existence de ce groupe et d'autres groupes similaires, et garantir une existence paisible aux Juifs hongrois et à tous les citoyens de ce pays", a déclaré la Fédération des communautés juives de Hongrie (Mazsihisz).

Quelque 300 personnes ont fait une demande pour adhérer au groupe Magyar Garda, a déclaré son fondateur, Gabor Vona, la semaine dernière, sur la radio publique hongroise."



Cet organisme qui se dénomme la "Garde hongroise", se veut un groupe de personnes (venant d'horizons divers et pas exclusivement de groupes politiques) mettant en avant le respect des traditions, le respect de la nation, de la justice...
Ils se veulent comme une alternative, comme un choix de vie différent. Cet organisme, qui se défend d'être une milice privée, désire organiser à travers le pays des rencontres, des activités sportives et d'autres manifestations qui mettront en avant le sens des valeurs et le patriotisme des participants.


Quand on voit leurs emblèmes, on comprend bien Evil or Very Mad


_________________
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   22.08.07 22:10

du premier site que tu cites

Citation :
«Le traité de Trianon est toujours un problème aujourd'hui et nous soutiendrons sa révision, nos minorités à l'étranger souffrent de discriminations et même de pogroms. Nous voudrions l'autonomie culturelle et territoriale de nos minorités ethniques dans les pays limitrophes », affirme Zoltan, du parti Jobbik

Alors, ils parlent de révision en 2007affraid, maintenant que la plupart des regions magyarophones sont dans l'UE, qu'elles soient sur le territoire hongrois, roumain ou slovaque!
Mais ils vivent quand, en 1920? clown

pour la situation des hongrois de roumanie, que je cite Tihi, un jeune expert en communication magyar de Cluj-Napoca/Kolozsvar. Tout en refutant la théorie que les hongrois roumains auraient le plus de droits en Europe, il considere que...


Tihi a écrit:
On est quelquepart au millieu. Si le Tirole du Sud, disons (...) represente 100% au domaine des droits minoritaires, nous [les hongrois de Roumanie], on est quelquepart vers le 65%

donc loin de l'immage alarmiste et mansongeuse que tentent de donner certaines organisations extremistes hongroises comme le Jobbik!

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
djilia
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 640
Localisation : sud est france
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   22.08.07 23:42

eh ben dis donc.... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   26.08.07 10:58

Un parti d'extrême droite hongrois, Jobbik, a fait prêter serment samedi
aux premiers membres d'un groupe paramilitaire qu'il a fondé le même
jour, suscitant des protestations de la société civile et du
gouvernement qui craignent une résurgence de l'extrémisme de droite en
Hongrie.Entourés d'une foule d'un millier de personnes, les
nouveaux membres du mouvement, intitulé "la Garde hongroise" (Magyar
Garda), ont prêté serment près du palais présidentiel dans le centre de
Budapest, a constaté l'AFP. Au même moment, des centaines de
personnes ont participé à une contre-manifestation, organisée par des
groupes civiques anti-fascistes près de la cérémonie de prestation de
serment. Parmi les protestataires se trouvaient des organisations
juives et roms qui ont demandé au gouvernement d'interdire le groupe
paramilitaire.Les participants à la prestation de serment ont
arboré le "drapeau Arpad" rouge-blanc-rouge, rappelant celui utilisé
pendant la Deuxième guerre mondiale par les nazis hongrois, les "Croix
fléchées". Les uniformes de la garde étaient également décorés d'un emblême rouge-blanc-rouge. Le
parti Jobbik, connu pour ses convictions antisémites, anti-Rom et
homophobes, est un parti d'extrême droite marginal non représenté au
parlement mais présent dans plusieurs municipalités du pays.
Arrow suite de l'article ICI

"(....)Les observateurs relèvent que la "Garde hongroise" semble prendre
exemple sur la "Garde de fer" roumaine, mouvement violemment
anti-sémite qui a sévi dans ce pays pendant la Seconde guerre mondiale
et a notamment organisé le pogrom anti-juif de Ias (centre) en 1941 où
des dizaines de Juifs ont été tués.(...)"
La Croix




La "Manifestation" de la Magyar Gardá du 25 août au chateau de Budapest









Photos
Reviczky Zsolt
Arrow reportage photo complet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   26.08.07 22:11

une chose positive, au moins: ces excellentes photos par Reviczky Zsolt Razz Wink

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   26.08.07 22:17

réactions dans la presse Roumaine

Cotidianul a écrit:
Vona nu a exclus posibilitatea unui razboi cu Romania sau cu Slovacia, unde traiesc minoritati maghiare, cele doua tari fiind capabile sa atace Ungaria, conform declaratiilor liderului Jobbik din publicatia „Nepszabadsag“.
"Vona (le leader de Jobbik-ma note, O.) n'a pas exclu la possibilité d'une guerre avec la Roumanie et la Slovaquie, ou vivent des minorités magyares, les deux pays étant capables d'attaquer la Hongrie, selon les déclaration du leader Jobbik dans „Nepszabadsag“'

Mais ils vit quand? je croyais qu'en 1920, mais le moyen age est plus approprié à sa vision
pale Shocked

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olivier
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 106
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   31.08.07 19:24

olahus a écrit:
Mais ils vit quand? je croyais qu'en 1920, mais le moyen age est plus approprié à sa vision
Le Moyen-Âge ancien alors Smile parce que dans la 1e photo en haut du fil il y a érit sur le drapeau "árpádházi királyok" = rois de la maison/dynastie d'Árpád - c'est comme si en français c'était "rois de la dynastie capétienne" - s'il y a eu d'autres dynasties c'est bien qu'il n'y avait plus de descendants et qu'il a fallu trouver des rois ailleurs...
Bon il ne faut pas leur donner trop d'importance, très très peu de gens voteraient pour des mini-partis comme Jobbik... en fait l'image du haut "25 août au chateau de Budapest" de l'article de Pipacs juste ci-dessus me fait penser à quelques drapeaux hongrois et "à bandes d'Árpád" passant isolés au milieu de l'herbe, que j'ai croisés à cet endroit vers ces jours-là et peut-être ce jour-là: très peu d'intérêt de la part des Hongrois autour, ils n'existent que quand ils se rassemblent à une centaine pour faire leur joli défilé et après les autres qui restent n'y pensent plus...
-- Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://afhmp.francehongrie.org/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   31.08.07 23:13

[quote="olivier"]
olahus a écrit:

Bon il ne faut pas leur donner trop d'importance, très très peu de gens voteraient pour des mini-partis comme Jobbik... e
-- Olivier

Le probleme est qu'en Roumanie, on a du mal à estimer l'importance de Jobbik...
Ca fait peur et ne fait que verser de l'huile sur feu, surtout comme on a des radicals hongrois aussi chez nous (mais pas de parti si extremiste, l'Union Civique Magyare semple plutot moderée en comparaison avec eux)

Au fond, au lieu d'"éliberer" les minorités hongroises des pays voisins, ces extremistes ne font qu'encourager la peur et, comme produit final, la haine envers les hongrois de Roumanie, Slovaquie ou Serbie Crying or Very sad

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   04.09.07 13:05

Les résultats d'un sondage recent:
Arrow 59% des hongrois vioeint la Magyar Garda commme un danger general

Arrow 21% ont peurde la garde

source .

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Töhötöm
Admin
Admin


Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Magyar Gárda le commencement de la fin ?   22.01.08 19:44

Voici quelques articles sur des évênements sur venus en décembre.

Tout d'abord un article de JFB ( http://www.jfb.hu )

Magyar Gárda manifeste contre les Roms

290 membres de la Magyar Gárda ont manifesté contre les Roms le 9 décembre à Tatárszentgyörgy, un village du département de Pest où la moitié des habitants est Rom, puis le 14 décembre à Kerepes. Le commandant de cette organisation para-militaire, István Dósa, a justifié le choix de l’endroit par une surreprésentation des phénomènes menant à „l’explosion” de la société hongroise à Tatárszentgyörgy, comme par exemple le taux élevé de la criminalité rom et l’inefficacité de l’intégration forcée. Les participants à cette manifestation illégale ont suggéré de contrebalancer ces effets avec la ségrégation de la minorité tzigane. (L’hedomadaire 168 óra évoque une raison plus directe à l'organisation de cette manifestation: quelqu’un, „sans doute un Rom”, aurait volé le cochon d’un membre de la Magyar Gárda vivant à Tatárszentgyörgy. )

Parallèlement, des associations civiles tziganes ont organisé une marche de solidarité lors de laquelle elles ont entonné l’hymne rom avant de prier pour les victimes roms et juives de la Seconde Guerre mondiale dans l’église catholique du village. Plusieurs intellectuels hongrois, comme l’écrivain Péter Kende ou l’activiste humaniste décoré d'un prix Nobel alternatif, András Bíró, ont accompagné les Roms ainsi que 150 agents de police présents pour les défendre.

Après ces évènements, le secrétaire d’État chargé des affaires roms, Aladár Horváth, a demandé au président de la République, László Sólyom, et aux dirigeants des partis parlementaires d’interdire toutes les organisations civiles et toutes les manifestations qui profitent de la démocratie et de la liberté d’expression pour effrayer et humilier leurs compatriotes. Afin de résoudre cette situation intolérable, les représentants de la communauté tzigane se sont à leur tour adressé au chef de l’État qui les a accueillis le 18 décembre. A la suite de ces évènements, László Sólyom a publié une lettre publique dans la presse, dans laquelle il critique les antisémites et ceux qui tiennent des discours haineux au sein de la Magyar Gárda. Le 17 décembre, le Parquet de Budapest a entamé des poursuites à l’encontre de la Gárda afin de dissoudre cette organisation. L’un des faits qui lui sont reprochés est notamment la tenue illégale de cette dernière manifestation.

(168 óra, Népszabadság)


Puis un article sur Gábor Vona

Gábor Vona, le dirigeant de la Garde hongroise, est catégorique face à la presse:

"Si le pouvoir dissout l'organisation, nous la reconstituerons sous un autre nom, tout simplement."

Il continue en affirmant que ce n'est certainement pas un hasard si c'est le jour où la privatisation des soins de santé a été entérinée et le traité de Lisbonne signé que son organisation est menacée. C'est une manoeuvre du Premier ministre, il se livre à une partie d'échecs (pour distraire le peuple des vrais problèmes du pays) mais nous ne souhaitons pas entrer dans son jeu ! Il termine en ajoutant que la Garde a été créée par profonde conviction et l'envie d'agir, elle ne peut donc tout simplement pas disparaître



Mince ! Serait ce le commencement de la fin pour la Magyar Gárda ? Laughing
Pauv' chou de Gábor. Il va nous faire croire qu'il est persécuté. Laughing

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Árpád
Admin
Admin


Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Le conseil municipal de Budapest condamne la Magyar Garda   20.02.08 10:27

Le conseil municipal de Budapest condamne la Magyar Garda
Le conseil municipal de Budapest a adopté jeudi dernier une déclaration condamnant les activités de la Magyar Garda du parti d'extrême droite Jobbik. La déclaration, à l'initiative du maire Gabor Demszky, parti libéral SZDSZ, préconise à tous les conseils locaux du pays de boycotter les événements associés à la Garde. Véritable organisation paramilitaire, la Magyar Garda, créée à la suite des émeutes de septembre 2006, déclenche régulièrement des heurts entre tziganes et jeunes militants d'extrême droite tenant des propos racistes et multipliant les violences. La déclaration a été approuvée par tous les représentants des partis politiques, cependant ni le Fidesz, ni son allié chrétien-démocrate KDNP n'étaient présents lors de cette promulgation.
source : lepetitjournal.com - Budapest

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Magyar Garda   08.03.08 21:24

Magyar garda, Jobbik et autres mouvements xénophobes, pourquoi se développent-ils ainsi ?

Une explication possible (parmis d'autre) m'a été proposée par une connaissance (un français qui vit en Hongrie depuis une dizaine d'année).

Cette cause possible est l'aide accordée par l'Union Européenne aux "minorités visibles" : des aides importantes sont données aux "minorités visibles" (en Hongrie, ça veut dire tziganes) pour qu'ils abandonnent leurs bidonvilles ou habitations troglodytiques ou autres logements insalubres. Des maisons sont construites et allouées grâcieusement à ces "minorités visibles". Jusque là, rien à dire.... sinon que les pauvres d'origine hongroise ne peuvent bénéficier de telles aides, que les habitations désertées par les familles qui bénéficient de maisons offertes ne restent pas vides longtemps....

Forcément la jalousie des hongrois pauvres est visible et légitime, elle est relayée par des politiques populistes qui ne peuvent rêver meilleur prétexte pour faire vibrer la fibre patriotique, xénophobe et anti-union-européenne.

Ce n'est évidemment pas la seule cause du racisme anti-tsiganes ambiant en Hongrie, mais cela participe à son développement.
La magyar garda, qui se pose en "défenseur des ennemis de la Hongrie" (ennemis qu'elle ne précise pas) trouve tout naturellement des partisants dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Magyar Garda   09.03.08 13:58




vu dans Varosliget à Budapest "puant de tsigany"littéralement, en fait l'insulte est plus forte....
Un racisme universel? ou à peu près le même en France développé par des extrémistes contre toutes les personnes "assistées" et "feignantes"!
Quand on pense que ce sont souvent des personnes économiquement à l'aise qui bénéficient des logements sociaux par ex Sad
Bon en Hongrie le contexte n'est pas le même, je l'accorde, mais la récupération politique d'un certain racisme est identique et pas seulement par des partis extrêmistes , souvent simplement par simple populisme et démagogie,mettre en avant le sécuritarisme, attiser la peur et haine auprès des plus démunis, ou cas de crise ce n'est pas nouveau Sad

"La plupart des leaders populistes de l'Europe d'aujourd'hui s'en sont donné à coeur joie sur leur dos. A l'Est comme à l'Ouest, les sondages reflètent invariablement un violent rejet des Roms. « Quand rien ne va ni politiquement ni économiquement, les premiers boucs émissaires sont les Roms », souligne Jean-Pierre Liégeois, expert de la question rom, dans un remarquable ouvrage (« Roms en Europe », de Jean-Pierre Liégeois (Editions du Conseil de l'Europe. 03.88.41.22.63). )


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Magyar Garda   Aujourd'hui à 17:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Magyar Garda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garda'Aquatic 2012
» ouverture SARL Garda'aquatic
» aide garda aquatic
» Nouveau design garda aquatic
» MAGYAR AGAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Economie et actualités-
Sauter vers: