Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Caen expose les richesses de la Slovaquie médiévale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alalalalexandra
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 497
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Caen expose les richesses de la Slovaquie médiévale   24.07.07 11:38

Enclave catholique en terre orthodoxe, ce petit pays d'Europe a développé un art religieux naïf, puissant et original que présente le Musée de Normandie.

QUI connaît Kosice ? Qui aurait l'idée d'aller chercher dans cette petite ville perdue de Slovaquie orientale, écrasée entre la Pologne, l'Ukraine, la Roumanie et la Hongrie, des vestiges d'art médiéval ? C'est là, pourtant, que Jean-Yves Marin, directeur du Musée de Normandie, a découvert dans un environnement urbain gothique, qui s'est prolongé jusqu'au XVIIe siècle, un art sacré essentiellement statuaire, allant du XIVe siècle au baroque, sans équivalent ailleurs par sa force naïve et l'incroyable état de conservation de ses polychromies.
Conquise par les Tatars, puis par les Hongrois, rattachée à la Tchécoslovaquie, cette petite Slovaquie a digéré l'Histoire et s'est accrochée au catholicisme avec d'autant plus de force qu'elle était entourée d'orthodoxes. D'où l'abondance d'oeuvres sacrées. L'exposition en présente une cinquantaine, « qui n'avaient jamais jusqu'alors quitté le musée de Kosice », précise Jean-Yves Marin.
Statues et retables sont en bois de tilleul ou d'if, ce qui ne surprend pas dans un pays de forêts. Les personnages sont de taille généralement supérieure à la taille humaine, comme taillés à coup de serpe, d'une force qui évoque un pays âpre et rural. L'exposition s'ouvre sur un grand retable, celui des saints Côme et Damien. Sur des panneaux de bois, dix statues sont alignées, raides, aux visages sévères que vient contredire la richesse des couleurs de leurs vêtements, encore couverts d'or et d'argent.
Parmi les nombreuses statues polychromes trois sont exceptionnelles. Il s'agit d'abord des deux rois de Hongrie, saint Étienne et saint Ladislas. Ils n'ont perdu ni leur couronne dorée ni leurs cuirasses argentées, leur sceptre et leur épée. Les traits dramatiques évoquent, curieusement, à des milliers de kilomètres de l'Europe centrale, les visages torturés et illuminés de l'Alejadinho, ce sculpteur de génie du Brésil baroque. L'autre sculpture remarquable est celle du mendiant dans la scène traditionnelle de saint Martin partageant son manteau. Jamais miséreux n'a été ainsi représenté, couché au sol, une jambe en bois attachée à un moignon de cuisse, l'autre jambe purulente, bouche ouverte et édentée qui crie son désespoir et sa révolte.
À voir aussi, les vierges à l'enfant, douces et austères et un monumental christ en croix polychrome, au visage tordu de douleur. Car la violence n'est pas exempte de cet art fruste mais profondément spiritualiste qui déclinera avec le baroque : les anges dorés voletant aux cieux gardent un côté rustre qui leur enlève la grâce à laquelle ce genre nous a habitués.
Enfin, une étonnante brochette de bustes, profanes cette fois, toujours en bois polychrome, ont été trouvés dans la chapelle d'une demeure aristocratique. Ils représentent les « quatre continents » avec un réalisme et une richesse d'inspiration qui peut surprendre.

« Trésors de Slovaquie orientale », au palais de l'Échiquier du château de Caen jusqu'au 4 novembre. Tél. : 02 31 30 47 60. www.ville-caen.fr

ANNE-MARIE ROMERO - 8 juillet 2007 - www.figaro.fr
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Caen expose les richesses de la Slovaquie médiévale   24.07.07 17:51

Merci, je commencais à manquer les articles sur la Slovaquie de toi et Caroslo -ou est-elle?

interessant article et l'Expo a l'air d'interessant, pourtant...
Citation :
cette petite ville perdue de Slovaquie orientale, écrasée entre la Pologne, l'Ukraine, la Roumanie et la Hongrie

Tiens, on avait une frontiere avec la Slovaquie et moi je l'ignorais Razz Laughing

(blague à part, on à eu une frontiere avec la Tcheqo-Slovaquie, mais avant le pacte Ribbentrop-Molotov de 1940)

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
 
Caen expose les richesses de la Slovaquie médiévale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Educateur canin sur Cherbourg et Caen
» qui fait le prochain svp1 en slovaquie???
» Anémone de Caen
» SACHA jeune mâle gris ECOLE DU CHAT DE CAEN
» MACARON mâle tigré : ecole du chat de Caen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: