Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Trabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages: 1468
Date d'inscription: 20/09/2005

MessageSujet: Trabi   Lun 23 Avr 2007 - 16:40



Cette année on fête les 50 ans de cette voiture mythique des pays du bloc soviétique qui a vu le jour le 7 novembre 1957, jour anniversaire de la révolution de 1917, et que l'on voit souvent circuler encore en Hongrie.



Elle n’est plus fabriquée depuis 1991 mais les Hongrois sont toujours aussi friands de la Trabant, produit des usines de l’ex-RDA. Sur 10 millions d’habitants, la Hongrie compte encore quelque 300.000 conducteurs passionnés de cet engin que l’Allemagne de l’Est cessa de fabriquer en 1991 après la chute du mur de Berlin. A ce chiffre s’ajoutent quelques dizaines de milliers de Trabant hors d’usage qui encombrent l’arrière-cour d’un propriétaire trop sentimental pour s’en défaire.

Après l’Allemagne, c’est la Hongrie qui abrite aujourd’hui le plus grand nombre de Trabant. Rien d’étonnant puisqu’en vertu de la division du travail dans le camp socialiste, la Hongrie ne produisait pas de voitures. Les Russes avaient leur Lada, les Roumains leur Dacia mais les Hongrois n’avaient d’autre option que d’acheter une Trabant, la voiture la moins chère du bloc communiste.

Pour plusieurs générations magyares, elle fut donc la première voiture familiale, l’emblème des années 60 où le «socialisme du goulache», plus libéral qu’à Moscou ou à Bucarest, donna aux Hongrois un avant-goût de la société de consommation. «A l’époque l’Etat payait pratiquement tout. Le logement était gratuit, l’énergie, la nourriture et l’essence très bon marché. Notre salaire, c’était tout simplement de l’argent de poche pour les vacances et la voiture. C’est en Trabant que les Hongrois se rendaient à leur résidence secondaire payée par l’Etat» se souvient Péter Barta. Cet universitaire qui voue un culte nostalgique à sa première «Trabi», comme la surnomment affectueusement les Hongrois, ajoute: «C’est la seule voiture qui affichait sur son tableau de bord une vitesse maximale de 120 km/heure mais qui pouvait aller jusqu’à 130. Il est vrai que lorsque je l’ai troquée pour une Lada, j’ai réalisé qu’on pouvait doubler un autre véhicule en moins de trente secondes!»

Au troisième millénaire, la Trabant est toujours aussi populaire et doit sa survie à son extrême simplicité, d’ailleurs décrite dans son cahier des charges de 1947, étrangement similaire à celui de notre «deudeuche» (2 CV): place pour quatre adultes, entretien minimum, et longue durée de vie. La Trabant devait être à l’Allemagne démocratique et au bloc communiste ce que la Volkswagen était à l’Allemagne de l’Ouest. Mais les ingénieurs n’en ont jamais eu les moyens! Face à la pénurie de matières premières, ils bricolèrent une «boîte roulante». Qu’on en juge: un moteur à deux-temps, pétaradant comme celui d’une mobylette, nourri d’un mélange d’huile et d’essence. Et, en l’absence de tôles, une carrosserie faite de bric et de broc: des toiles de coton enduites d’un produit dérivé de la distillation du charbon – le phénol. Le «Duroplast» était né! Du coton plastifié, certes rigide, mais aussi cassant que du sucre et brûlant facilement en dégageant une fumée fortement soufrée.

Une voiture qui se répare comme un jouet


Voilà à quoi ressemblait la première Trabant sortie d’usine après plusieurs essais le 7 novembre 1957, jour anniversaire de la révolution russe de 1917. Son nom signifie «compagnon» en allemand, dans le sens de «satellite» parce que le Grand frère soviétique venait de mettre en orbite son premier satellite ou «spoutnik». Et elle n’a guère évolué jusqu’en 1989, où l’on a commencé à produire quelques moteurs à quatre temps. D’où les nombreuses blagues qui ont fleuri sur cet avatar de la technologie automobile. Exemples: «Que se passe-t-il quand on éternue dans une Trabant? On obtient un puzzle de 3.000 morceaux en 3D». Ou bien: «A quoi sert la plaque de dégivrage à l’arrière d’une Trabant ?…A ne pas se geler les mains quand on la pousse». Ou encore: «Un conducteur téléphone au garagiste pour faire réparer sa Trabant. D’accord, mais apportez de la colle, des ciseaux et du scotch» réplique le mécanicien.

Son prix très bas et sa simplicité spartiate séduisent même les jeunes d’aujourd’hui. «Lorsque j’ai eu de quoi acheter ma première voiture, je ne savais pas quel modèle choisir. J’ai assisté par hasard à un défilé d’amoureux de la Trabant et soudain toute mon enfance est remontée à la surface. J’avais 3 ans quand mon père, militaire de carrière, a acheté sa première Trabant, en 1975 après avoir patienté 4 ans sur une liste d’attente. Je me suis dit: c’est Elle que je veux, et rien d’autre» raconte Attila Szigetvari, étudiant de 25 ans. Depuis, il en a acheté une deuxième pour 90 000 forints (370 Euros). Elle a 16 ans, soit l’âge moyen de ses consoeurs circulant en Hongrie, et pour rien au monde Attila ne se séparerait de sa petite merveille. Dans l’immeuble HLM de ses parents, sa chambre est décorée de modèles réduits, d’anciennes plaques d’immatriculation et du drapeau de la Saxe, berceau de la Trabi.

Bon, c’est vrai, on passe son temps à la réparer. Mais on bricole avec un rien cette boîte en carton plastifié posée sur quatre roues, et qui n’a que deux ou trois boutons sur son tableau de bord. Pas de soupapes qui se dérèglent, pas d’antigel qu’on oublie, pas de vidange, pas besoin d’un palan pour sortir le moteur. Un tournevis, une pince et un bout de fil de fer suffisent pour la plupart des dépannages. «C’est aussi simple à réparer qu’un jouet. Et quand on change une lampe, cela coûte dix fois moins cher que sur une Peugeot» observe Istvan Gellért, photograveur de 58 ans. Dans la famille Gellért, les deux parents et les deux enfants ont chacun leur Trabant. Les enfants parce que c’est la voiture la moins chère, les parents parce qu’ils adorent, tout simplement. Mais une menace pèse sur leur chère Trabi: une nouvelle norme anti-pollution entrera en vigueur en 2005. Il faudra installer un pot catalytique qui risque de coûter plus cher que la voiture, ou bien mettre un nouveau moteur sous la même carosserie. «Mais alors ce ne serait plus une vraie Trabant» soupire Istvan Gellért qui refuse d’envisager le pire. «Ce n’est pas une nouvelle norme qui fera disparaître plusieurs centaines de milliers de Trabant» assure-t-il.

Florence La Bruyère RFI

La "Trabi" : entre mythe et moqueries


Surnommée la "caisse à savon" par certains mauvais esprit, la Trabant a du essuyer à son égard et tout au long de sa carrière, bons nombres de goguenardises en tous genres. Pour exemple, cette blague pointant du doigt un défaut de la charmante auto : "Qu'est-ce qui est indiqué à la dernière page du mode d'emploi d'une Trabant ? L'horaire des bus !". Et quand bien même l'ont sentirait un regain d'estime pour le célèbre modèle : "Tout le monde sait que rien n'arrête une Trabant ", là encore déception et moquerie sont au rendez-vous car l'on trouve toujours un trublion pour répondre "Pas même ses freins !". Bref, la Trabant n'a pas la vie facile, mais que l'on se rassure, elle a tout de même ses fervents défenseurs. Qu'il s'agisse de passionnés d'automobiles, d'ostalgiques de la première heure ou d'aficionados de la mode vintage, bon nombre de contemporains lui vouent un véritable culte. Pour s'en persuader, il suffit de jeter un œil aux sites internet de fans vantant ses mérites ou à sa récupération par un certain marketing visant à la décliner sous forme de T-shirt, tasses à café ou autres cartes postales. La Trabant a 50 ans certes, mais il lui reste incontestablement de beaux jours devant elle !


"Ludovic MIEGE (www.lepetitjournal.com - Budapest)"
Arrow article complet




quelques caractéristiques:


Il s'agit d'un véhicule à vocation familiale, doté d'un moteur 2 temps de 2 cylindres. C'est une des rares voitures équipées d'un 2 temps. En France, il faut donc faire son mélange huile-essence.
La Trabant est équipée d'une carrosserie en matière plastique (20 ans avant l'Espace!) et c'est sans doute la seule voiture au monde qui n'a pas de pompe à essence (le réservoir est situé au-dessus du moteur). Pour l'anecdote, il n'y a pas de jauge essence. Il est donc recommandé de remettre le compteur journalier à chaque plein et d'être vigilant.
Sa consommation était exorbitante, compte tenu des performances délivrées. Quant à sa pollution, mieux vaut n'en pas parler...

Le tout plafonne à environ 90 km/h sur plat, un peu plus en descente!

Arrow pour écouter son joli bruit de mobylette!



Arrow une agence de voyage française propose un programme en Trabant en Hongrie lol! pour les nouveaux aventuriers des temps modernes!!!

Une galerie photo:



photo prise par mes soins sur le mur de Berlin, un classique!

Déclinaisons artistiques









du tuning:








De l'utilitaire:








un grand frigo!!



sculpture de salon !!!

Le culte voué à cette petite voiture est étonnant et très créatif en tout cas!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
An Alré
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 237
Date d'inscription: 08/12/2005

MessageSujet: Re: Trabi   Sam 10 Nov 2007 - 8:55

x


Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 552
Age: 45
Localisation: St-Marcellin - France
Date d'inscription: 10/03/2006

MessageSujet: Re: Trabi   Sam 10 Nov 2007 - 10:10

J'ai vu la dernière photo du post de pipacs, cette sculpture de trabant se trouve dans le jardin de l'ambassade d'Allemagne à Prague.

Des trabants, on peut même en fabriquer chez soi !
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
djilia
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 640
Localisation: sud est france
Date d'inscription: 23/09/2005

MessageSujet: Re: Trabi   Sam 10 Nov 2007 - 12:01

très rigolotes ces photos sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Lucuts
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 1023
Age: 67
Localisation: Cluny 71 F. Comarnic PH. Ro.
Date d'inscription: 10/10/2005

MessageSujet: Re: Trabi   Sam 10 Nov 2007 - 20:23

Moi, je vais me fabriquer ma traban ! Merci Manu geek
Revenir en haut Aller en bas
http://marechal-senegal.net/
Manu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 552
Age: 45
Localisation: St-Marcellin - France
Date d'inscription: 10/03/2006

MessageSujet: Re: Trabi   Dim 11 Nov 2007 - 21:18

Ca me rappelle un souvenir marrant, un copain m'a fait conduire une fois sa trabant, cette voiture avait la réputation d'être "la trabant la plus pourrie de toute la Hongrie" dans l'entreprise où il exerçait. Au volant, je crois qu'il faut être habitué pour se sentir rassuré, surtout quand on freine, ça fait peur ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Kakadu
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 106
Age: 33
Localisation: L'esprit en Hongrie et le corps bientot à Marseille
Date d'inscription: 04/05/2006

MessageSujet: Re: Trabi   Mar 13 Nov 2007 - 20:15

Sad moi je voulais entendre le bruit de mob de la Trabi.....et ca ne marche pas No

En attendant je vais moi aussi construire ma tite Trabi et l'offrir à mon Hongrois Wink

Szia
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages: 1468
Date d'inscription: 20/09/2005

MessageSujet: Re: Trabi   Mar 13 Nov 2007 - 22:39

il faut télécharger Arrow quicktime pour le doux murmure de la Trabi , c'est gratuit.


On rigole on rigole elle peut tout faire Arrow la petite, bon je ne sais pas si elle est arrivée à Bamako, moi

lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Trabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Vie quotidienne-