Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 instrument : le cymbalum (pour Leelou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucuts
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 1023
Age: 67
Localisation: Cluny 71 F. Comarnic PH. Ro.
Date d'inscription: 10/10/2005

MessageSujet: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 9:20

CYMBALUM
Le cymbalum est un instrument très présent dans les groupes de musiciens en Roumanie. C'est un instrument à cordes frappées avec 2 maillets.

Wikipedia nous dit : CYMBALUM
Le cymbalum, czimbalum, cimbalom (Hongrie), ?ambal (Roumanie), tsymbaly (Biélorussie et Ukraine), santour (Grèce, Iran et Inde) ou Yangqin (?? ou ?? Chine) est un instrument à cordes qui ressemble à la cithare. On l'appelle parfois le piano tsigane.
Il est toutefois de plus grande taille et on en joue généralement en frappant les cordes avec deux petits marteaux tenus dans chacune des mains. (la suite sur leur site).

Un site petit mais complet : CYMBALUM, uniquement consacré à cet instrument ! Balbastre Tünde est musicienne à Nemours (Seine-et-Marne) !!!!!

Et le 3e site que je trouve : IUBITO-nostru : IUBITO ! Allez-y vite !!!!! geek

Et encore : MUSÉE.PAYSAN.ROUMAIN

Et enfin, un dernier pour aujourd'hui : ZAMAN

Je reviens, pour vous donner un ou deux titres (j'ai promis)

post en cours, mais vous pouvez écrire ! bounce geek
Revenir en haut Aller en bas
http://marechal-senegal.net/
iubito
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 356
Age: 31
Localisation: Le Puy-en-Velay
Date d'inscription: 06/02/2007

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 9:52

La photo sur Wikipédia, c'est MON cymbalum que j'ai acheté y'a un peu plus de 2 ans Wink
Malheureusement jusqu'à présent j'ai eu peu de temps de le toucher, mais je désespère pas un jour de pouvoir le bosser un peu mieux ! En attendant je me perfectionne 'achement en accordéon, chant, roumain, grec, voyages... lol!
J'ai aussi une balalaïka et un duduk qui m'attendent

Voir l'excellent site de Cyril Dupuy : http://lecymbaliste.free.fr/

a+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tousauxbalkans.net
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 661
Date d'inscription: 28/09/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 10:22

Rhoooo merci

c'est trop chouette !!

a me fait penser qu'en sortant de la gare quand il ne fait pas trop froid tres souvent, je vois un tzigane en jouer.... et j'adore... je ne me plains pas t'attendre dans des cas comme ca !! Et pis a chaque fois je lui mets une pièce, il le merite bien le gaillard !!

son cymballum poutant semble beaucoup plus petit que celui de Iub ' mais peut etre est ce la photo ( je n'ai pas les mesure !! )

merci encore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Lucuts
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 1023
Age: 67
Localisation: Cluny 71 F. Comarnic PH. Ro.
Date d'inscription: 10/10/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 11:52

Je reviens…
J'ai 2 CD, uniquement de cymbalum !

Toni Iordache. 1942-1987. Il fut un des plus grands virtuoses de cet instrument.
le CD : Trésors folkloriques Roumains. Electrorecord. EDC 164. ©1996
http://www.cyrildupuy.com/cymbalistes.php?page=iordache
http://www.passiondiscs.co.uk/e_pages/romanian_e/toni_ecd-392.htm

Valeriu Cascaval. Moldave, de Chisinau. Né en 1971. Élève de Toni Iordache.
le CD : Valeriu Cascaval ; cinq planètes. Asterios Productions. Paris. 023002 SCA 467
http://www.rootsworld.com/reviews/cascaval.html
http://music.aol.com/artist/valeriu-cascaval/384502/main
Mais je laisse la parole à Iubito !!! drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://marechal-senegal.net/
djilia
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 640
Localisation: sud est france
Date d'inscription: 23/09/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 12:16

j'aime beaucoup cet instrument
un groupe l'utilise beaucoup aussi, c'est "urs karpatz", vous connaissez???


pour écouter :
http://cd.tzigart.com/Extraits/Urs.mp3

j'adore cet authentique groupe, qui a sorti un cd :
"autour de sarah", (pashal e sarah) enregistré aux saintes maries en 2000:sunny:

autres cd :
- voix tziganes, 1994
- voix tziganes, 1995
- chemins de tziganie, 1998
- routes et racines, 2000

et bien sûr sur la compil "voyage en tziganie" dont on vous a déjà ,parlé... sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 661
Date d'inscription: 28/09/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Sam 17 Mar 2007 - 13:38

c'est marrant comme musique ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
iubito
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 356
Age: 31
Localisation: Le Puy-en-Velay
Date d'inscription: 06/02/2007

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Dim 18 Mar 2007 - 22:33

Toni Iordache, c'est vraiment LE maître de virtuosité que tout cymbaliste rêve d'attendre, exactement comme Django à la guitare manouche ! Je crois qu'il a avait été chronométré à plus de 20 notes par secondes ! Balèze... j'en suis à des années-lumières Razz

Leelou, il y a les cymbalums de concert, reposant sur 4 pieds avec une pédale pour faire durer les notes (comme sur les pianos)
et il y a les cymbalums portatifs.

On peut frapper les cordes avec des baguettes (exemple cette vidéo de l'ensemble Flora Thalassa, avec Ludovit Kovac au cymbalum).
Mais aussi expérimenter pleins de choses, comme sur cette vidéo, il frotte les cordes avec ces trucs au bout des doigts.
Sur ces vidéos tu peux à peu près voir la taille par rapport aux musiciens.

Maintenant le cymbalum portatif : un très bon exemple est la Balada Conducatorolui (ballade du dictateur) du film Latcho Drom. Ce cymbalum est tenu par des bretelles, il est plus petit (ne contient pas les notes les plus graves = les cordes les plus longues).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tousauxbalkans.net
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 661
Date d'inscription: 28/09/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Dim 18 Mar 2007 - 22:37

je ne sais pas ce que c'etait ce cymballum car il est beaucoup plus petit q'un de concert ( et certainement plus leger) mais le tzigane que je voyais ne le tenais pas par des bretelles il etait sur des pied, un genre de truc pliable... mais je ne sais pas ! peut etre qu 'un portable peut se poer aussi sur des pied ?
Revenir en haut Aller en bas
iubito
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 356
Age: 31
Localisation: Le Puy-en-Velay
Date d'inscription: 06/02/2007

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Dim 18 Mar 2007 - 22:45

oui aussi tout à fait, on peut le poser sur une table ou sur des pieds comme ceux des synthétiseurs.

Dans les petits, il y a aussi les ocusins :
- le santouri en Grèce
- le (hammered) dulcimer en europe occidentale (musique celtique ?)
- le tsimbl, la version klezmer, qui a une résonnance assez sympa
c'est tout à peu près les mêmes Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tousauxbalkans.net
Erzi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages: 72
Date d'inscription: 17/01/2007

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Mar 20 Mar 2007 - 11:58

Ahlala ! J'adoooore le son du cymbalum
En tchèque : Cymbál
Très répandu en Moravie (merci aux bergers roumains... voir le post d'Olahus sur les bergers Valaques)
Merci les amis pour toutes ces indications cd et sites net...
Citation :
j'adore cet authentique groupe, qui a sorti un cd :
"autour de sarah", (pashal e sarah) enregistré aux saintes maries en 2000:sunny:
Moi aussi, j'adore Urs Karpatz, la première fois que je les ai vus/entendus, c'était sur le marché de Figeac, un été. Ils sont excellents ! Et ils ont beaucoup d'humour
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages: 1471
Date d'inscription: 20/09/2005

MessageSujet: Re: instrument : le cymbalum (pour Leelou)   Ven 23 Mar 2007 - 21:00

Pour compléter et illustrer ces derniers posts et apporter la touche "magyar" de cet instrument que j'adore également, et privilégier l'écoute de ses plus prestigieux représentants hongrois


Le CYMBALUM est appelé aussi
CIMBAL, CIMBAAL, CIMBALOM, CIMBALUM, CZIMBALUM, CYMBAL, CYMBAAL, CYMBALIUM, CYMBALO, CYMBALOM, DULCIMER, DOULCE MELOS, HACKBRETT, HAMMERED SANTOUR, JEWISH HAMMER, SHANTOOR, SINTOUR, TAMBAL, TSIMBL, TSYMBALY, TZYMBAL, YANG-QIN…... ouf lol!



Cymbalum portables

le cymbalum est entré dans les plus grandes salles de concert du monde. A la fin du XIX°siècle le cymbaliste et compositeur hongrois Géza ALLAGA a contribué à sa large expansion. Quelques décennies plus tard, le cymbaliste tzigane Aladar RACZ et le compositeur Igor STRAVINSKY ont été à l’origine de la présence du cymbalum dans la musique contemporaine.

partm SANTOUR Dans la musique iranienne




Du classique à la musique tzigane:



partm Cimbalom classique

Le cymbalum est signalé en Roumanie à la fin du XVIIIe siècle: il fait alors partie de l'ensemble de « musique de chambre » de la cour du prince valaque Alexandru Ipsilanti. Les documents ultérieurs n'en parlent plus: comme il arrive souvent, au moment où il devient populaire, un instrument n'intéresse plus les « lettrés ». Pourtant, après 1877 - l'année de l'indépendance de la Roumanie (qui comprend alors la Valachie et la Moldavie) - on voit le cymbalum dans les dessins et photos représentant les « ensembles de musique nationale » envoyés à l'étranger, en guise d'ambassadeurs de la nation roumaine.

C'est à partir de la littérature et de documents ethnologiques tardifs qu'on apprend que, vers la fin du siècle, il est aussi présent dans les taraf (ensembles de musique traditionnelle) urbains et ruraux. Là, il remplace la vieille cobzã (sorte de luth) : ayant une sonorité discrète, cette dernière ne correspond plus aux exigences des communautés villageoises. Mais le petit cymbalum subit bientôt le même sort : autour de la Deuxième Guerre, il est substitué ou doublé par l'accordéon. À son tour, l'accordéon cède aujourd'hui la place à l'orgue électronique...

Pourtant, le cymbalum n'est pas vaincu. On l'entend encore dans les fêtes de mariage de campagne du Sud et de l'Est du pays, car les vieux paysans ne peuvent pas se passer de ses formules d'accompagnement (tiituri). D'ailleurs, tout récemment, les musiciens ont trouvé une solution ingénieuse pour les satisfaire - ils enregistrent les tiituri du cymbalum, ils les rentrent dans la mémoire de leurs orgues électroniques et ils les passent pendant leurs exécutions « modernes » : « c'est comme ça qu'on fait du neuf », disent-ils.





A mon tour de vous parler des virtuoses du cimbalom(cymbalum) hongrois..


Le cimbalom dans la musique classique:

Géza ALLAGA (1841-1913)
Géza ALLAGA, copiste de LISZT,a étudié le violoncelle au conservatoire de Vienne, commencé la direction d’orchestre et est entré en tant que violoncelliste au Théâtre National de Budapest en 1871. En 1884 il est devenu membre de l’Opéra de Budapest. Cependant, dès 1870, il a beaucoup pratiqué le cymbalum et a fini par s’y adonner exclusivement.

A cinquante ans il a véritablement débuté sa carrière d’enseignant du cymbalum. Son intense activité de professeur de cymbalum s’est prolongée jusqu’en 1902. Ses élèves se comptent alors par centaines ! A partir de 1890 il a tenu un journal, très lu à l’époque du grand engouement pour l’instrument : « Pratique du cymbalum en famille ». Il a beaucoup écrit pour son instrument de prédilection, dont, en 1860, un « concerto hongrois pour cymbalum et cordes » (inédit).

Géza ALLAGA a réalisé d’innombrables transcriptions pour le nouveau cymbalum à pédale de V.J. SCHUNDA et a publié sa méthode de cymbalum en quatre tomes comprenant une trentaine d’études chacun. Ceux-ci sont encore utilisés aujourd’hui et marquent toujours une large part des cymbalistes, non seulement de Hongrie, mais partout dans le
monde.
Quelques extraits de morceaux composés pour cet instrument:

partm
"Etude de concert en Ré mineur" de Géza ALLAGA

partm
"Le Dieu des hongrois" de Franz Liszt, arrangé par Géza ALLAGA

partm
"Concerto hongrois pour cymbalum" de Géza ALLAGA

partm
"3ème Rhapsodie hongroise" Franz LISZT



Le Cimbalom dans la musique cigany hongroise:

"(...)Dès l’arrivée des tziganes en Hongrie, le cymbalum est mentionné dans des écrits de l’époque. Le roi de Hongrie SIGISMOND (1368-1437) a installé les tziganes autour de la vieille ville de Buda. Un texte évoque le fait qu’à deux reprises le 3 mai et le 13 juillet 1525, des cymbalistes tziganes, « des Pharaones », ont joué devant Louis II de Pologne, roi de Bohème et de Hongrie. AU XVI° et XVII° siècle il était courant qu’un duo de tziganes, un violoniste et un cymbaliste, se produisent dans les soirées organisées par la noblesse hongroise.(...)



(...)C’est qu’à partir de 1715, en la grande Hongrie d’alors, les Habsbourg voulaient lever une armée de volontaires. Les officiers, chargés d’enrôler les jeunes hommes, demandaient exclusivement aux musiciens tziganes, généralement un violoniste et un cymbaliste avec son petit instrument portable, de jouer des danses de recrutement. Entraîné par la musique, le danseur claquait ses bottes de la main et, à la fin de chaque phrase musicale, croisait les pieds sur un rythme pointé... Puis, étourdi de musiques, signait son engagement !(...)
(...)A cause des ces fameux recrutements et danses appelées Verbunkos du temps d’avant le service militaire obligatoire, les cymbalistes tziganes ont parcouru toute la vaste Hongrie. Leur instrument, quoique utilisé pour le racolage dans l’armée, est ainsi devenu très populaire et le symbole même du nationalisme hongrois. Très en vogue, dans tout l’empire austro-hongrois, il a éveillé bien des vocations de cymbalistes parmi les musiciens tziganes, même longtemps après la chute de ce dernier. De véritables dynasties de cymbalistes tziganes se sont formées : les DINICU, les GERENCSER, les IORDACHE, les KILARY, les KISS, les LAKATOS, les LUKA, les RACZ, les RADICS…(...)"




partm
"Halgato"Oszkar ÖKRÖS:

partm"Lassu Czardas" Oszkar ÖKRÖS

partm
"Verbunkos"danse du recrutement, Oszkar ÖKRÖS

partm
"Pot-pourri" Ensemble Roby Lakatos (Ernest Bango : cymbalum)


"14ème Rhapsodie hongroise" Franz LISZT, Oszkar ÖKRÖS

[url=http://www.cyrildupuy.com/music/tziganes/doamnelacopiimei.m3u]partm
"Doamne la copii mei" Doïna accompagnée d'un petit cymbalum portatif Délia ROMANES

source Cet excellent site , mentionné plus haut


L'un des grands maîtres hongrois du cimbalo que j'ai eu le plaisir de voir en concert , est Balogh Kálmán issu d'une dynastie de musiciens cigany. il a joué avec Django Reinhardt, Stéphane Grapelli entre autres...Il a mélangé les genres du jazz et de la musique traditionnelle.


partm
"Sirba" Balogh Kálmán és a Gipsy Cimbalom Band

partm
"Pacsirta" Balogh Kálmán és a Gipsy Cimbalom Band

partm
"Cigány szinek" Balogh Kálmán és a Gipsy Cimbalom Band



partm

partm
"Sas Ferenc (A38 2006 október koncertfelvétel)"

partm
"Jaj a világ"

partm
"Bánat"

Arrow Une petite vidéo

d'autres interprétations au cimbalom d'airs tsiganes...


partm
traditionnel

partm
Timi Elemer Bálazs

partm
traditionnel Lautari

Arrow voir également ce portail, en hongrois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

instrument : le cymbalum (pour Leelou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hulusi, instrument asiatique
» Une équipe pour le forum
» Cadeaux pour les familles
» Jeux videos pour la WII
» la prèle pour la tendinite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: -