Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Tziganes en Hongrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Les Tziganes en Hongrie   02.02.07 0:56

LES TZIGANES EN HONGRIE

Je crois utile à ouvrire un post-it. pour ce sujet, car il y a plusieurs choses à en dire et redire…
Je vais commencer par un article paru dans le livre Le grand guide de la Hongrie
. Qui, je dois vous signaler, était édité par Gallimard en 1990.

Je commence donc, mais si je commettais des erreurs, rectifiez-moi, il est possible que les données aient changé depuis cette date !

« Qui, n’a vu dans notre pays ces colonnes de nomades cheminant de village en village dans leurs roulottes bâchées, tirées par des haridelles étiques ?
Qui ne connaît ces étrangers au teint bistre qui mènent aux confins des bourgs une existence misérable dans des cabanes de terre séchées ? Qui n’a vibré d’une profonde émotion en entendant ces musiciens « néo-magyars » exhaler leurs mélodies plaintives ? Le teint basané et le visage allongé de ces hôtes de passages, le regard sombre et flamboyant de leurs yeux toujours en éveil, le dessin parfait de leurs lèvres épaisses et éclatantes, leurs cheveux noirs ébouriffés, leur silhouette mince et souple, leurs mains et leurs pieds de petite taille et leur humeur toujours gaie et prête à plaisanter - ces traits qui les différencient de tous les autres peuples européens ont à coup sûr déjà frappé tout le monde ! !
»



Ce portrait sympathique dessiné en 1902 est dû à la plume de l’archiduc Joseph d’Autriche, l’un des pionniers de l’intérêt porté aux Tziganes.
Il trace là un tableau qui, dans l’ensemble, n’a guère perdu de sa vérité.
Rien n’a changé dans l’aspect extérieur et les costumes aux couleurs vives des Tziganes, et leur style de vie, au fond, est resté fidèle à la tradition nomade.



Rudnay Gyula : Cigànylàny (Fille tzigane)








Les Tziganes dans le bassin des Carpates


J’ai encore beaucoup de choses à dire, ce n’est que le commencement de ce sujet ! Razz

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !


Dernière édition par Elöd le 14.12.09 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Tziganes de Hongrie, suite   03.02.07 21:44

Je continue donc…

La grande différence avec l’époque de l’archiduc Joseph d’Autriche, c’est qu’ils ne se déplacent plus à travers le pays avec les roulottes bâchées ; ils prennent maintenant le « train noir », navette qui, à la fin de chaque semaine, ramène les hommes chez eux, dans les villages de l’Est, autour de Nyiregyhàza et de Debrecen.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’existence des Tziganes a beaucoup changé, et pas toujours d’une manière positive. Leurs occupations traditionnelles – mendicité, colportage, maquignonnage (J’chais pas ce que c’est…) L fabrication de petits objets – ont été interdites par les autorités nouvelles, et d’ailleurs elles n’ont pas trouvé aucun débouché.



Tziganes

Les journaliers de jadis, employés dans les domaines des gros propriétaires terriens, perdirent aussi leur travail, car les coopératives de production acceptaient uniquement les paysans qui possédaient eux-mêmes un lopin. Il ne leur resta plus qu’à s’embaucher dans le bâtiment et dans l’industrie, avec les salaires de misère réservés aux travailleurs sans qualification. C’est pourquoi beaucoup de Tziganes travaillaient comme manœuvres dans les cités industrielles. Ils logent dans des foyers et ne peuvent se permettre de rentrer dans leurs familles qu’une ou deux fois par mois.



Ils mènent une existence de déracinés ou l’alcool et le jeu représentent les seuls refuge.



En attendant papa…

Sur le demi-million de Tziganes qui vivent en Hongrie, 3% deviennent musiciens professionnels. Leur violons collé sous le menton, ils jouent dans des formations qui veillent à entretenir la couleur locale qui fait rêver, dans les restaurants et les auberges. Ils sont généralement établis en ville, contrairement à la majorité de leurs compatriotes.



Un des plus connus… Lakatos Sàndor

¨Source: Le grand guide de la hongrie


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   06.02.07 14:45

x


Dernière édition par Leelou le 24.06.15 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Töhötöm
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   06.02.07 19:49

Ben voui .... Pourquoi il est verrouillé ?? benkoi Elöd ???? Tu veux qu'on fusionne les deux ? (en supprimant cette intervention ci bien sûr).

PS : Qui c'est qu'à ??? Et fait une blague à Elöd ?

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   07.02.07 4:25

C'est pas moi, soyez-en sûrs ! Evil or Very Mad

Pourquoi ce verrouillage ? Je n’en ai aucune idée… Sad

N’empêche… puisque je vous ai promis de continuer ce récit historique, et puisque je n’étais pas avertie que ce récit contient quelque chose de dérangeant, voilà la suite…

« Si le nombre de ceux qui vivent dans des cabanes en pisé a diminué, il n’est pas rare de voir des maisons en torchis et des abris en tôle ondulée dans les lotissements de Tziganes à la campagne.



Maison en torchis, boue et paille…


Le gouvernement essaie de soulager cette misère, de faire disparaître les bidonvilles et de les remplacer par des appartements modernes, mais étant donné la crise du logement, ces efforts ne donne que peu de résultats. Il existe encore des lotissement dépourvus d’eau, de gaz et d’électricité, à plus forte raison de téléphone ; les rues ne sont même pas praticables par les ambulances.



Vieux tzigane

Les nouveaux logements, presque aussi tristes que les misérables cabanes, se trouvent à la périphérie des villes et des villages où ils forment des ghettos dont les lois coutumières ne correspondent pas forcément à celles de la communautés hongroises. Les Tziganes ont toujours formé le groupe social le plus faible et le plus pauvre du pays.



Cette détresse, après tout, touche 4% de la population, et ces 4% font des Tziganes la minorité ethnique la plus importante de Hongrie. Leur taux de natalité est double ou triple de celui de la population hongroise, ce qui revient à dire qu’un enfant sur 15 qui vient au monde est tzigane.



Ces dernières années, le taux de natalité amorce une légère baisse, mais on ne peut espérer qu’elle résoudra les problèmes fondamentaux dans un avenir plus au moins proche.

Source : Le grand guide de la Hongrie, éd. Gallimard.

Suite et fin à bientôt !


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Árpád
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 549
Age : 55
Localisation : au nord du centre
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   07.02.07 14:16

Voila c'est déverrouillé et les deux sujets qui n'en font qu'un ont été fusionnés.

_________________
Guns don't kill people, people kill people. chev
Revenir en haut Aller en bas
http://centaleasteurope.bbfr.net
Leelou
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 28/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   07.02.07 15:23

x


Dernière édition par Leelou le 24.06.15 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   07.02.07 15:48

Euhhh... Embarassed Embarassed

E. I love you I love you I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   07.02.07 16:09

Árpád a écrit:
Voila c'est déverrouillé et les deux sujets qui n'en font qu'un ont été fusionnés.
Merci, Chef de Tribu (Árpàd), je peux donc continuer ! lol!

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   09.02.07 14:05

Suite…


Leur [les Tziganes] espérance de vie est de 15-20 ans inférieure à celle du reste de la population ; (Je trouve ça abominable… J’espère que ça a changé depuis l’édition de mon livre de référence, en 1989 ! NDP) aussi, dans les familles, le nombre des enfants dépasse-t-il celui des adultes. C’est ce qui explique en partie leur pauvreté et le bas niveau de leur formation scolaire. Car les enfants sont obligés de contribuer à la subsistance de la famille.



source : Bohemian Rhapsody http://sugarplum-art.com/illustrations/gitans.html

Le hongrois est la langue de plus de 70% des Tziganes ; sur les 30% qui restent, deux tiers parlent le dialecte romani et un tiers le roumain On aurait tort de croire que les Tziganes forment une ethnie homogène : ils se divisent en plusieurs groupes strictement séparés, avec des cultures différentes ; Certaines relève même encore de l’organisation tribale, surtout parmi ceux qui parlent le romani et qui du reste se considèrent comme les »Tziganes authentiques »



Ivànyi Grünwald Béla : Cigányok a mezőn (Tziganes au champ) 1905 körül Olaj, vászon, 90 x 90 cm Magyar Nemzeti Galéria, Budapest


Il est évident que l’assimilation est plus rapide chez les Tziganes qui parlent hongrois que chez les autres.

L’Etat s’occupe beaucoup de l’intégration des Tziganes, mais jusqu’à présent ses efforts n’ont pas donné beaucoup de résultats. L’Association culturelle des tziganes hongrois, dissoute en 1961, a été rétablie en 1986, et elle publie de nouveau son journal en deux langue. Quoi qu’il en soit, ils n’ont le choix qu’entre deux solutions : demeurer dans leur environnement, avec tous ses inconvénients, mais, où ils sont entre eux ; ou bien s’efforcer de s’intégrer, ce qui n’est pas chose facile, intégration qu’ils devront payer en renonçant à leur identité et parfois aussi à leur langue.




source: (sauf les images) op. cit.


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   09.02.07 16:11

Quelques sites et liens que j'ai trouvés pendant mes recherches en écrivant le post précédant:

http://mayvon.chez-alice.fr/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rroms#Situation_dans_les_pays_de_l.27Est

Il y en a d'autres, c'est le temps qui me manque... Crying or Very sad

Si j'ai "commis" la faute d'en citer quelques uns qui l'étaient déjà, mille excuses !

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   13.12.09 23:48

Ici il y a à boire et à manger

*



Citation :
By JFB - Posted on 27 novembre 2009

La guerre de Sajóbábony



Des Rroms et des membres de l’extrême droite se sont affrontés les 14 et 15 novembre à Sajóbábony. Ils ont brisés les vitres d’une voiture et molesté un député du MSZP.



Les tensions étaient montées d’un cran le 14 novembre lorsqu’une trentaine d’hommes portant un uniforme semblable à celui de la Magyar Gárda avaient rejoint la réunion du parti radical Jobbik dans le village de Sajóbábony, au Nord-Est de la Hongrie, près de Miskolc. Ils avaient refusé de laisser les habitants rroms du village participer à cet évènement. Le lendemain, deux rroms ont menacé puis s’en sont pris physiquement au député socialiste qui avait autorisé l’organisation de ce programme. Suite à cette altercation, un député Jobbik a appelé la police tout en avertissant plusieurs centaines de membres de la Uj Magyar Gárda, le successeur de la Magyar Gárda après sa dissolution par les tribunaux. Les hostilités ont commencé suite à leur arrivée, quand les Rroms s'en sont pris à la voiture de l'un des membres de la Új Magyar Gárda.

La police a fermé les routes autour de la ville et est parvenue à faire cesser la bagarre entre les deux groupes en quelques heures. Pourtant, suite à cet événement, la police a porté plainte contre 11 Rroms mais seulement deux membres de la Új Magyar Gárda. Selon la Société pour le droit à la liberté (Társaság a Szabadjogokért, TASZ), les autorités ne traitent pas les deux groupes dans le respect de l’égalité. Elles ont ainsi préféré feindre d’ignorer que les extrémistes portaient les uniformes, pourtant interdits, de la Magyar Gárda et avaient adopté un comportement menaçant à l’égard de la minorité rrome. La police s'est expliqué en soulignant que les habitants de Sajóbábony ne s’étaient plaints que des Rroms.

Selon les estimations, environ un quart des 3000 habitants de Sajóbábony sont Rroms. Or l’opinion publique de ce village est de plus en plus méfiante et vindicative à l’égard de cette minorité après qu’un Rrom ait assassiné un retraité du village en 2008. La mairie socialiste (!) de Sajóbábony avait proposé au Parlement de rétablir la peine de mort, proposition pour laquelle elle a va recueilli 1/3 des voix des habitants. «Après assassinat, nous avons pensé que les Rroms allaient se taire. (…) Ici, 90% des criminels appartiennent à cette minorité» a affirmé le maire, Imre Nagy (MSZP), l’année dernière.
]
Lbd
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: le seul endroit...   30.12.09 22:46

Le seul endroit où on peut entendre parler des minorités tsiganes... c'est encore Arte ou la 5 !

Vu un docu ce soir sur le "retour volontaire" de Roms "allemands" au Kosovo ... le constat est accablant ! Personne n'en veut nulle part ! Moralité, à force de se retrouver dans un état de précarité et de pauvreté hallucinant, ils ont décidé de retourner vivre en Allemagne... avec une épée de Damoclès permanente : leur expulsion vers le Kosovo ! Twisted Evil

Quand j'entends un enfant qui dit que ses parents ont tellement peur d'être expulsés "nuitamment" (moins voyant ?) qu'ils ne dorment pas la nuit et que les enfants ne dorment pas trop bien non plus pour les mêmes raisons : ça fait frémir ! Ces enfants sont nés et ont vécu quasiment toute leur vie en Allemagne, la seule autre langue qu'ils parlent est le romani avec leur famille ! Au Kosovo, ils ne savent même pas parler albanais ! Evil or Very Mad

Je sais bien que l'Europe ne peut pas "absorber" toute la misère du monde comme le clament les gens qui sont contre toute sorte d'immigration autre que "choisie" ... Mais alors, qu'attend-on pour faire en sorte que ces populations qui vivent sur le territoire européen, puissent y vivre en harmonie ou du moins en paix... ?

A propos d'immigration "choisie"...( allez, je vais terminer 2009 en beauté ) ... cela me fait étrangement penser à une variante de l'esclavage... à la différence, notoire quand même, que les gens qui immigrent le font, à priori, de leur plein gré... Enfin autant qu'avoir le choix entre vivre et mourir soit encore une "volonté"... Car enfin, faire venir chez nous des gens dont nous pourrions "avoir besoin" pour notre économie, c'est ce que les colons d'Amérique du Nord ont fait avec les esclaves... allez, j'arrête là les analogies, je vais finir par me faire

Excusez-moi... mes crobes ne m'ont pas rendue particulièrement optimiste mais j'espère que vous me pardonnerez.

Bonne soirée. Erica.
Revenir en haut Aller en bas
magyar lany



Nombre de messages : 14
Age : 37
Localisation : budapest
Date d'inscription : 14/12/2009

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   31.12.09 16:02

J'ai une question : A Sajóbábony, combien de chomeurs ? combien de Roms ? parce que ca a tres souvent tendance a etre ce que nous oublions !

J'ai un ami ici qui dit toujours que les francais exagerent avec les arabes, mais le meme te dira que les tziganes sont tous des fainéants... ceci dit on en voit pas trop dans les universités, est ce que les tziganes sont réélement moins interessés par les études ? Une jeune femme Tzigane m'a dit que de toute facon en tant que Tziganes ils n'ont que tres peu de possibilités de faire des études et d'avoir un métier, les écoles leur sont fermé. Quand elle était a l'école leur instituteur ne répondait jamais aux questions qu'elle pouvait poser, et quand un tzigane avait une mauvaise note on lui disait que de toute facon il n'avait pas beoin d'apprendre beaucop pour etre macon. elle me disait aussi que quand elle a demandé a aller au lycée on lui a dit qu'elle ferait mieux de faire comme les autres, se marrier a 16 ans, et faire des enfants. Et c'est ce qu'elle a finit par faire a 18 ans, car elle n'avait que moyennement le choix !

Est-elle un cas isolé ? un cas unique ? J'en doute !
Revenir en haut Aller en bas
Töhötöm
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 665
Localisation : Loir et Cher (France) ..... Dans mon coeur en Hongrie....
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   31.12.09 20:05

Il y a quelques semaines, sur Arte, une série de reportages sur les tziganes est passée. Bouleversant !

L'un de ces reportages abordait justement l'emploi des tsiganes.
Une jeune fille a passé une sorte de CAP vendeuse. Diplôme qu'elle a obtenu sans difficulté.

Elle se présente à divers emploi avec le journaliste.

Un employeur potentiel une fleuriste du cru qui voulait bien prendre le journaliste comme vendeur (pfff)...Mais pas la jeune fille.

Autre employeur, boutique de vêtement tenue par des émigrés asiatiques......refus de prendre la jeune fille....trop jeune soit disant.

Autre employeur encore, une épicerie tenue elle aussi par des émigrés asiatiques, refus de prendre la jeune fille....La place est prise...merci de rappeler dans quelques mois.

Sur la devanture de ces trois boutiques, il était apposé une affichette "recherche employé".

Pour ceux qui ont vu ce reportage, je pense que vous ne pourrez plus jamais oublier le regard de cette jeune fille à l'issue de ces rencontres.....

Moi il m'a marquée.....Alors que je ne fais jamais de "propagande" pour ce que je crois juste auprès de mes enfants, je leur ai demandé de voir ce reportage avec moi.....Eux aussi se sont retrouvés perplexe devant ce regard.

_________________
Töhötöm
Revenir en haut Aller en bas
Erika
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 09/12/2009

MessageSujet: Merci ...   31.12.09 21:16

Merci Töhötöm de nous apporter ce témoignage, car le refus de l'autre se lit de façon très éloquente dans le regard de celui que l'on renie !

En cette toute fin d'année 2009, nous aimerions que tout à coup, les gens se réveillent et se mettent à regarder les autres comme ils aimeraient être regardés... qu'ils soient d'origine différente, de confession différente (ou pas de confession du tout !) de couleur différente !

La science nous a révélé à quel point l'humain est universel. Ses cellules sont interchangeables et nous sommes tous également compatibles !

Il faudrait que cette peur des autres s'arrête un jour ! Si les morts ne sont plus suffisants (je pense à ceux qui ont été assassinés dans les camps) alors il faut que les vivants s'y mettent !

Bonne soirée. A bientôt. Erica
Revenir en haut Aller en bas
lebedias
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   31.01.10 21:37

La « question Rom » selon Bajnai
Posté par coriander • 29 janvier 2010 à 14:27 •

Dans une interview accordée jeudi au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, le premier ministre hongrois Gordon Bajnai s’est exprimé sur ce qu’il est convenu d’appeler en Hongrie, comme dans le reste de l’Europe, "la question Rom". Selon lui, plus que le rattrapage économique du pays, plus que la digestion de l’histoire récente du pays qui divise encore profondément la société hongroise, la question de l'intégration des Roms dans la société "demeurera le thème le plus important de la politique hongroise pour les 15 à 20 prochaines années.Si on ne réussit pas leur intégration, la Hongrie ne pourra avoir un développement durable sur le long terme".

C’est une bien lourde tâche à assumer pour les Roms du pays... Si l’intention est louable, la forme est assez indélicate car elle soulève la question en des termes ethniques. Or, répondre à un défi qui est avant tout social et économique en des termes ethniques est souvent peu productif, voire franchement contre-productif. Ces déclarations dans les colonnes d’un quotidien étranger sont aussi un peu surprenantes car le parti socialiste auquel il est affilié –à défaut d’y être encarté- est d’habitude relativement frileux sur ce sujet. Il s’est même souvent opposé au cours de ces derniers mois au racisme, présumé ou avéré, d’une partie de la droite hongroise et l’a dénoncé chaque fois qu’elle est allé dans le sens d’une marginalisation de la population rom de Hongrie.
Citation :

Si on ne réussit pas leur intégration, la Hongrie ne pourra avoir un développement durable sur le long terme".
Je constate que les hongrois "de souche "cessent de faire des enfants et que d'ici peu les rroms seront assez nombreux que pour représenter une vrai force politique. Il faut juste qu'ils se trouvent un vrai leader.
Lbd.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   15.02.10 16:26

Voici un petit article paru aujourd'hui dans un journal de géopolitique centre-est-européenne au sujet des roms de Hongrie :

http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1057

Pas très joyeux tout ça....

Petit extrait stupéfiant : "Par exemple, le système de «classes spéciales pour enfants attardés et difficiles» est maintenu. Ce dispositif, qui date des années 1960, a pour effet de regrouper les enfants Roms dans des classes ou même des établissements scolaires distincts et de leur prodiguer un enseignement de moindre qualité, en raison d'une présupposée déficience mentale".
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 460
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   09.04.10 19:07

Un article paru dans le Monde daté du 10 avril sur les Tziganes de la région de Miskolc . La misère !
Bakonyi

PS Et tant que vous y êtes , lisez aussi l'autre article dans ce même Monde , qui parle de Trianon
Revenir en haut Aller en bas
pipacs
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1530
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   09.04.10 21:44

Cher Bakonyi, tu as oublié de mettre le lien de cet article Smile



Rend : ce mot, qui signifie "ordre" en hongrois, se détache en gros caractères sur des affiches électorales, en bordure de la route qui mène de Miskolc à Edelény, dans le nord déshérité de la Hongrie. Pour mieux souligner leur sérieux sécuritaire, trois candidats du Parti socialiste hongrois (MSZP) ont posé sans l'ombre d'un sourire. Avec, dans les mains, des heaumes de policiers antiémeute.
-


A Budapest, où le gouvernement socialiste n'est plus au pouvoir que pour quelques jours, le MSZP prétend malgré tout incarner une tradition de gauche et être un rempart contre les tentations autoritaires à la veille d'élections législatives qui devraient donner à la droite une majorité historique.

Mais on entre ici dans un autre pays. Celui qui n'a pas gagné au change quand s'est effondré le système communiste. Qui est frustré de voir passer les poids lourds modernes immatriculés en Slovaquie ou en Roumanie, ces voisins qu'il regardait jadis de haut. Celui qui craint le présent autant que l'avenir. Et pour qui la menace la plus visible a désormais le teint mat, le cheveu noir, l'allure souvent misérable des Roms, les Tziganes sédentarisés depuis cinq siècles.

Les faubourgs de Miskolc, avec leurs hypermarchés Tesco ou Auchan, sont bientôt effacés sous une mosaïque de luzerne et de terres à blé. Çà et là rouillent les carcasses des usines sidérurgiques construites après 1945 par le régime communiste, fermées depuis longtemps, à l'instar des mines de lignite et de fer. Dans les villages, la vie se concentre autour de la supérette : par sa brièveté même – des pâtes, un pack de boisson sucrée, du pain industriel -, la liste des achats dit la pauvreté qui accable les habitants, tziganes ou non.

Arrow La suite ici

et j'en profite pour mettre le lien sur Arrow le sujet sur Trianon , bien que sa place ne soit pas dans cette rubrique....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bakonyi
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 460
Age : 85
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   11.04.10 10:52

Et aujourd'hui c'est l'éditorial du Monde qui est consacré aux tziganes . En plus , un très long article sur Médiapart . Il parle du "traitement" des "nomades" , en France , entre 1939 et 1946 . En France , pays de la Liberté . Incroyable , mais vrai .
Bakonyi

P.S. Pipacs , je regrette , mais je ne sais pas comment mettre un article sur le forum . Je suis nul en informatique . Mais j'ai prévenu tout le monde au moment de mon inscription sur le Forum
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   11.04.10 12:16

A propos du sujet sur Trianon, je ne vais pas relancer de vieilles polémiques, mais je tiens à dire qu'un gros travail d'histoire s'impose plus que jamais.
Laisser s'ancrer depuis si longtemps des visions si différentes de la même histoire dans des pays voisins attise la haine nationaliste et xénophobe, tant en Hongrie qu'en Slovaquie et à moindre mesure en Croatie, Serbie et bien-sur Roumanie.
Tout le monde y présente l'histoire avec son propre pays pacifiste et victime.
Si bien que les réelles injustices liées à l'histoire en général et à Trianon en particulier (comme le tracé de frontières ne respectant pas le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes) se noient dans la dénonciation de choses justes ! (L'existence de la Slovaquie en particulier mais aussi d'autres pays ou d'autres frontières).
Dans tous les pays, des mouvements xénophobes se développent sur ce terreau de la lecture biaisée de l'histoire et aucun gouvernement de quelque pays que ce soit en Europe Centrale n'accepte encore de présenter dans ses manuels scolaires les torts de son pays ou le bien-fondé de revendication d'autres peuples que le sien dans ce qui a conduit au partage de l'Europe Centrale entre ses différents peuples.

Cette vision transforme l'amour de la patrie en haine de ses présumés ennemis. Ennemis dont la preuve de l'existence ne se trouve que dans une vision partisane de l'histoire. Je parle là pour presque tous les pays d'Europe Centrale, seule l'Autriche ayant fait ce travail de recul sur son passé.

Des efforts sont faits, mais on est loin d'un résultat : http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=841


Dernière édition par Manu le 13.04.10 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   11.04.10 14:00

Manu a écrit:
A propos du sujet sur Trianon, je ne vais pas relancer de vieilles polémiques, mais je tiens à dire qu'un gros travail d'histoire s'impose plus que jamais.
Laisser s'ancrer depuis si longtemps des visions si différentes de la même histoire dans des pays voisins attise la haine nationaliste et xénophobe, tant en Hongrie qu'en Slovaquie et à moindre mesure en Croatie, Serbie et bien-sur Transylvanie.
(m.s., Olahus)

Si tu parles des pays, tu veux dire Roumanie. Si tu parles de provinces, tu peux dire "dans des regions voisins, (...) tant en Hongrie qu'au Felvidék, Banat, Transylvanie, etc."

Ceci etant dit, je suis d'accord avec l'essence de ton texte.

_________________
-->
MaghiaRomania: Tout sur les Hongrois de Roumanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Manu
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 552
Age : 48
Localisation : St-Marcellin - France
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   13.04.10 13:01

Oui, effectivement.
C'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
http://wwf.chez-alice.fr
lebedias
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Nombre de messages : 628
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   20.04.10 22:02

Suicide de Dávid Daróczi
Il était un des représentants les plus éminents de la communauté rom, et surtout des intellectuels tziganes. «Avec la mort de Dávid Daróczi, la “tziganité” hongroise a perdu un Obama potentiel, son espoir et son modèle», a déclaré László Teleki, secrétaire d'Etat aux Affaires romes.
Lbd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Tziganes en Hongrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Tziganes en Hongrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Help chien en Hongrie
» Zoo de Budapest (Hongrie)
» DVD agility, connaissez vous cette dame de Hongrie ?
» Article sur les chiens en Hongrie
» [Erynnis tages]- Point de Hongrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Tziganes du monde-
Sauter vers: