Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 à l'est de Bucarest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: à l'est de Bucarest   16.01.07 13:15






c'est amusant de voir la vision d'accroche du film à travers les différentes affiches ...


12H08 A L'EST DE BUCAREST
- COMEDIE - ROUMANIE - 2006 - 1H29 -
de CORNELIU PORUMBOIU
avec MIRCEA ANDREESCU, TEO CORBAN, ION SAPDARU,




Arrow Bande Annonce

Dans une ville paisible de l'est de la capitale, 16 ans après le jour historique où le destin de la roumanie a basculé, le propriétaire d'une chaîne locale organise un débat télévisé, où il demande à deux de ses amis de partager leurs instants de gloire révolutionnaire.
Le premier est un vieux retraité, Père Noël à ses heures; l'autre un professeur d'histoire qui vient de dépenser tout son salaire pour éponger ses dettes de boisson. Ensemble ils vont se rémomorer le jour où ils ont envahi la mairie en criant "à bas Ceausescu!". Mais peut-être étaient ils plutôt en train de préparer Noël ou de se saouler au bar ??

Pleine de burlesque et de dérision, cette comédie tragique remet la grande Histoire au niveau de la petite histoire intime des gens. On pense aux comédies italiennes de la grande époque avec leur aspect loufoque et leur fond de sérieux. Cette fable mélancolique trouve le joint entre les oeuvres foncièrement populaires et les tracts sociaux.

source "La Gazette"

Une autre critique:

‘12:08 à l’est de Bucarest’. Un titre pour le moins déroutant. La Roumanie, pays déjà suffisamment méconnu, doit de nouveau subir notre ignorance quant à son histoire. C’est en effet à cette heure-ci que, le 22 décembre 1989, un hélicoptère décolle du palais présidentiel pour évacuer les Ceausescu, désavoués par un peuple réuni autour du slogan “Libertate, libertate”. Ces images retransmises en direct à la télévision ont un impact : le spectateur peut assister à la première révolution en direct. Mais y a-t-il véritablement eu une révolution ? De par son côté médiatique, l’importance du mouvement insurrectionnel doit être, on le sait aujourd’hui, tempérée. Le soulèvement a bien eu lieu dans la capitale, mais quid à l’est de Bucarest, dans les autres villes du pays ?
Corneliu Porumboiu apporte dans son film quelques éléments de réponse à ce sujet. Quinze ans après la chute du régime, comment les Roumains perçoivent-ils leur propre rôle dans l’insurrection de 1989 ? Le réalisateur nous entraîne sur cette quête de la vérité à travers la réunion de plusieurs destins.
Très bien scénarisé, le film est particulièrement agréable à regarder - n’oublions pas que Porumboiu a reçu le prix de la Caméra d’or à Cannes -, il possède une originalité qui le rend très atypique. Drôle à certains moments, poétique à d’autres, parfois dérangeant face au pathos de certains personnages, c’est un film relativement léger, dans le bon sens du terme. Ni documentaire historique, ni comédie, encore moins drame ou diatribe politique, ’12:08 à l’est de Bucarest’ est un véritable mélange des genres. Premier film du réalisateur roumain, le spectateur attend avec envie la suite de ses projets cinématographiques.
Une mention spéciale doit être ici décernée aux comédiens, remarquables lors de la scène du débat télévisé. Un film très agréable, tant sur le fond que sur la forme, à conseiller pour tous ceux qui souhaitent découvrir le dernier entré dans l’UE.
Guillaume Monier" source "l'évène"

ArrowCritique de "Télérama"

Plusieurs extraits vidéos Arrow ICI



"La Roumanie fait partie de l'Union européenne depuis le 1er janvier. Et voici que le premier long métrage de Corneliu Porumboiu, 12 h 08 à l'est de Bucarest, qui a obtenu la prestigieuse Caméra d'or à Cannes 2006, sort sur les écrans au même moment. Or cette visite guidée de son pays devrait décourager à tout jamais les velléités touristiques vers le nouvel Etat membre. A moins que l'on soit curieux de découvrir le génie d'un pays capable de produire ce genre d'humour subtilement atroce.

Les connaisseurs n'en seront pas étonnés : Tristan Tzara, Eugene Ionesco, Emil Cioran, pour ne citer qu'eux, prouvent que Porumboiu s'inscrit dans une tradition qui cultive comme peu d'autres le sourire macabre, la lucidité ravageuse, l'absurdité tragique, la misanthropie raffinée".(...)
Arrow suite de l'article du "Monde"

Arrow il est fou ce roumain article dans "Libération"



Pipacs[b][i]

_________________


Dernière édition par le 17.01.07 14:02, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: à l'est de Bucarest   16.01.07 20:13

coup de gueule en cours face à une phrase citée par le post en cours lol!
(j'ai constaté une chose qui me derange dans le premier article cité et j'aimerais etre le premier a faire la guele Laughing (contre cet auteur, pas contre notre pipacs))
Des que le post d'en haut sera pret je vais me lancer Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
pipacs
Admin
Admin


Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: à l'est de Bucarest   17.01.07 13:24

merci de ne pas poster avant que l'article soit finalisé car des changements sont possibles

Pipacs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: à l'est de Bucarest   12.02.07 22:18

Bon, j'ai enfin vu le film. Ou plutot une bonne partie, puisque je suis tombé sur le talk-show...
Je ne sais pas si avant c'etait plus interessant. Le talk show a des repliques rigolottes, bien que c'est assez annuyeux de voir deux tiers d'un film reservées uniquement aux discutions steriles sur la revolution dans un petit studio d'amateurs.

Quant à mon coup de geueule

Citation :
Or cette visite guidée de son pays devrait décourager à tout jamais les velléités touristiques vers le nouvel Etat membre. A moins que l'on soit curieux de découvrir le génie d'un pays capable de produire ce genre d'humour subtilement atroce.

Comme j'ai dit, j'ai raté le debut du film, donc la plupart scenes exterieures. Pourtant, ce que je sais sans me tromper, c'est qu'il fut inspiré de la ville de Vaslui.
Je ne comprends pas comment des images d'UNE ville pouraient etre considerées comme une "visite guidée" d'un pays entier.
Un pays qui est desormais le 7eme de l'UE comme nombre d'habitants!

Oui, y a pas mal de "cités" de blocs en Roumanie . Meme en France il y en a. Mais je considere les potentiels touristes des gens trop intelligents pour generaliser a partir de cela, en ratant un voyage à Sighisoara, par exemple, ou dans les Carpathes...
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à l'est de Bucarest   Aujourd'hui à 4:03

Revenir en haut Aller en bas
 
à l'est de Bucarest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le musée du village de Bucarest / fotografii Muzeul Satului Roman
» 02 - Les chiens errants de Bucarest
» l'arche de Noé à Bucarest...
» Juillet 2012, premier jour à Bucarest ; histoire de Lola...
» problèmes de connexion ? problèmes techniques ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Arts et Culture-
Sauter vers: