Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale

Tout sur la gastronomie, l'histoire, l'actualité, les voyages en Europe Centrale et en Europe Orientale.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le grand guide de la Hongrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   31.01.07 18:06

Lucuts a écrit:
Je suis épaté par ton iconographie !
Merci, Lucuts ! Embarassed

Il faut beaucoup de patiences, beaucoup d'aides de google et un peu de connaissence en histoire et en langues!

Le reste... C'est presque toujours un travail de "dactilos" ! ko1

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   07.02.07 12:29

Politique extérieure


Si le trésor du royaume servit à organiser des entreprises comme l’université de Pécs (1367, il servit aussi à lever une armée qui devint l’atout de la diplomatie de Charles Ier et plus tard de Louis Ier. (Első Kàroly et első Lajos

et

I. Kàroly et I. Lajos


Les Anjou s’efforcèrent de maintenir leur base principale à Naples. Les Hongrois essayèrent à trois reprises, mais sans succès, d’occuper la ville. La résistance vint en premier lieu du pape, soutenu par Venise.
Venise, soucieuse de sa prépondérance commerciale, voyait d’un mauvais œil les progrès hongrois en Dalmatie.

Ici une page riche de l’époque des Anjou en Hongrie en images :

http://images.google.fr/images?hl=fr&q=anjouk+kora

Ici une page en français de l’époque des deux susdits rois Anjou en Hongrie

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Ier_de_Hongrie

Dans le Nord, la Pologne devint aussi territoire hongrois lorsque Louis Ier, sur la foi d’un ancien traité, monta sur le trône polonais en 1370. (Tiens, j’ignorais qu’avant Sigismund (Zsigmond) on avait un roi commun !J NDP) Mais il fut difficile de consacrer beaucoup de temps à cette province lointaine, car les Balkans accaparaient son attention.

La politique matrimoniale hongroise lui avait donné la Bosnie, mais la Serbie finit par perdre le sens de la mesure après une période florissante sous Etienne Dusan (1331 – 1335). Des troubles éclatèrent entre les nationalités, et la souveraineté hongroise s’en trouva menacée. Toutefois, le plus grand danger vint d’ailleurs, de l’empire ottoman. En 1350, il atteignait le sol [b]européen et c’est alors qu’il commença à s’immiscer dans les affaires des états balkaniques.
En 1377, Louis Ier vainquit le sultan Mourad ; or, à la même époque, les Habsbourg atteignaient le flanc occidental de la Hongrie.



Architecture Anjou

source : Op. cité

Prochainement : Les Turcs et les Habsbourg

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !


Dernière édition par le 07.02.07 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   07.02.07 19:59

Elöd a écrit:


La majorité de ces nouveaux venus étaient des Ruthènes, des Roumains et des Valaques




chere Elod, j'ai lis des nombreux ouvrages sur l'histoire des roumains et je peu te dire avec certitude qu'il y avait pas de Roumains ET des Valaques.
"Les Valaques "("Olah" en hongrois, pluriel le plus probable olahok) signifiaient "les Roumains", a l'epoque, dans toutes langues etrangeres. Donc dire "roumains et valaques" comme deux ethnies differentes c'est une erreur.
Vue que ce guide ce concentre sur la Hongrie, c'est une erreur assez "acceptable". (en tout cas je ne te fais point resonsable, bien que je serais tres attristé si tu ne corigerais pas Wink )

Concernant maintenant le terme "nouveau venu". La formulation ne permet pas de savoir si ces historiens considerent tous roumains de transylvanie comme "nouveaux venus" apres l'arivé des hongrois.
En tout cas, si vous allez aprofondir le sujet de l'histoire hongroise vous allez rencontrer cette théorie, au moins dans les ouvrages magyares.
Pour voir un breve essai de presentation des deux points de vue ("roumain" et "hongrois") je vous conseil mon post "c'etait qui le premier" . Pour une vision comparatiste plus aprofondée, je vous recommande l'article anglais de wikipedia . La version francaise est "a recicler" selon les standards wikipedistes.
Un scientifique roumain qui reussit a traiter la question avec une néutralité à invidier est Lucian Boia, histoiren de reputation internationale. Je vous recommande chaleureuxement son livre sur la Roumanie, traduit en francais chez "Les belles lettres".
Pas uniquement pour les reference cette periode, mais pour la synthese particulierement syncere, voir courageuse qu'il fait de notre histoire.

Olahus


*Plus tard, le terme a changé de sens, la Valachie devenant le nom etranger pour une principauté qui correspond desormais au sud du pays .
Donc, etant Bucarestois, je suis Valaque, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   07.02.07 20:36

Merci, Olahus,

J'ai fait quelques corrections... Embarassed

Que la paix soit avec nous et avec nos nations!
(Si elle ne dépendait que de nous, la résolution des problèmes...) Sad

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   07.02.07 20:43

Elöd a écrit:
Merci, Olahus,

J'ai fait quelques corrections... Embarassed

Que la paix soit avec nous et avec nos nations!
(Si elle ne dépendait que de nous, la résolution des problèmes...) Sad

Elöd I love you

IGEN!

D'ailleurs, si on va en Transylvanie*, on voit que la paix EST avec nos deux nations, en general (nation au sens ethno-culturel, pas de citoyenté).
Mais si on s'eloigne de la Transylvanie, a l'ouest (Hongrie), a Sud (Valachie) et est (region Moldavie), on rencontre des gens sans l'experience de la coexistence mais qui se laissent influencé des divers clichés negatifs.

Puis, au niveau officiel, c'est la meilleure entente qu'on a jamais eu. je ne garantis pas que ceci restera, quand meme, si les extremistes ou populistes arriveront un jour au gouvernement, meme dans une allience, a Budapest ou Bucarest.

*Au sens large= Transylvanie + Partium, Banat et Maramures.
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   07.02.07 20:48

PS: köszönöm pour cette correction si originelle et intelligente cheers

puszi


PS
j'ai pas encore fini la "dissert", mais la plupart est déjà écrite, il faut la corriger, maintenant affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   14.02.07 1:02

LES TURCS ET LES HABSBOURG

La mort de Louis 1er d’Anjou (Lajos Ier de la Hongrie), en 1382, accéléra le déclenchement de la crise. Il avait promis sa fille et la couronne à [Sigismond[/b] de Luxembourg élevé à la cour de Hongrie depuis son enfance. Mais les nobles lui préféraient les Anjou napolitains, et la reine mère, de son coté, avait pour favori Louis d’Orléans, avec le soutien du palatin de la cour, Miklós Garai.
Sigismond finit par imposer..



Zsigmond kiràly (le roi Sigismond)




Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   14.02.07 1:09

La brutalité avec laquelle il réprima la révolte des hussites, qui avait éclaté en Bohême et gagné ensuite la Hongrie, lui valut de nombreux ennemis. Malgré l’amélioration générale de l’économie’, le niveau de vie des paysans ne s’éleva guère ; ainsi, les idées des hussites trouvèrent-elles chez eux un terrain favorable. Il fallut attendre 1437 et l’alliance des Saxons, des Transylvaniens et de l’aristocratie hongroise pour que soit réprimée définitivement la révolte des paysans.

] [img]

Dózsa György (« Izzó vastrónon őt megégetétek, de szellemét a tűz nem égeté meg!”) (Petőfi Sándor) („Vous l’avez brulé sur un trône incandescant, mais le feu n’a pas brulé son esprit!”) ( Ses idées)...





Husz Jànos


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   15.02.07 19:06

Une puissance européenne


Sigismond mena une politique active en Europe ; il fut élu roi de Bohême et même empereur du Saint-Empire romain germanique. Pendant ses longues absences, violemment critiquées dans son entourage d’ailleurs, il abandonnait à ses fidèles la charge de régler les affaires internes. Les responsabilités du parlement dans le gouvernement ne firent que croître, et les magnats se virent obligés de fournir des contingents.



Zsigmond kiràly (le roi Sigismond)




Sigismond, roi de Hongrie et de Chèque, entre autres.


En 1396, Sigismond partit en croisade contre les infidèles de l’islam ; mais cette fois, la chance ne lui souriait pas, et il subit un échec cuisant à la bataille de Nicopolis.
Les troupes ottomanes atteignirent les frontières de la Valachie en 1417, et vers la fin du règne de Sigismond elles multiplièrent les incursions.

Durant ses deux années de règne (1437-1439), Albert de Habsbourg entreprit des constructions de places fortes. Mais il mourut bientôt, ne laissant qu’une veuve enceinte.
Les factions se mirent à la recherche d’un allié puissant ; elles choisirent un roi polonais, Vladislas (Ladislas) Ier Jagellon, qui se lança courageusement dans le combat contre les Turcs et périt à la bataille de Vàrna ; il n’avait que dis-neuf ans.



Ladislas Jagellon


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Hunyadi Jànos   18.02.07 21:09

La menace turque

Entre-temps, la veuve d’Albert de Habsbourg avait mis au monde un fils, Ladislas, qui monta sur le trône dès sa plus tendre enfance. Pendant la minorité de l’enfant roi, un homme à l’enthouiasme communicative, magnat et soldat à la fois, Jànos Hunyadi, assura la régence. Malgré deux lourdes défaites, à Vàrna en 1444 et sur l’Amselfeld, en 1448, il réussi tant bien que mal à arrêter la progression des Ottomans.



Hunyadi Jànos, le père du roi Matthias



Mémorial de la bataille de Vàrna

Mais derrière son dos, d’autres magnats bouillaient d’envie. L’oncle du petit Ladislas, le comte de Styrie, se lança dans des intrigues, tant il craignait pour la couronne de son neveu.
Il fallut aussi repousser les attaques des Habsbourg. Lorsqu’en 1456 Hunyadi succomba des suites d’une maladie qu’il avait contractée pendant le siège de Nàndorfehérvàr (Belgrade)[b]la peste, NDP) , il laissa un pays déchiré par des querelles intestines.



La statue de Hunyadi Jànos, par Pàtzai Pàl



Sultan ottoman



La bataille de Nàndorfehérvàr qui a changé l’histoire de l’Europe…

Bientôt la suite… Mais vous pouvez donner votre opinion et nous faire savoir vos connaissances !


Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Les Hunyadi   19.02.07 13:54

En remerciant la personne qui m’a félicitée en MP pour ce topic, je continue donc…


L’oncle de Ladislas fut assassiné ; de leur coté, les partisans de ce dernier firent tuer l’un des fils de Hunyadi (Làszló*) et incarcérèrent l’autre, Mathias, à Prague.



L’adieu de Hunyadi Làszló (Peinture de Benczùr Gyula



Hunyadi Làszló sur son lit d’apparat (Peinture de Madaràsz Viktor)

*(NdP : La vie et la mort de Hunyadi Làszló a largement inspiré les artistes magyars…Les poètes Petőfi Sándor. Le serment du roi, et Arany Jànos : V. Làszló, ainsi que le compositeur Erkel Ferenc : Hunyadi Làszló [opéra] puis beaucoup de peintres et sculpteurs, comme Madaràsz, Benczùr, Kiss Levente, Vass Albert et autres…En ce qui concerne l’autre fils de Hunyadi Jànos, Mathias, on va parler de lui plus tard, et longuement !

Le roi Ladislas mourut en 1457, -- empoisonné ?? -- sans avoir eu le temps d’agir. Les magnats se virent alors acculés : force leur fut de libérer Mathias Hunyadi et de le faire revenir de Prague.

Peut-êtres les magnats imaginèrent-ils qu’il sera aisé de manipuler un jeune homme de seize ans. Frédéric III De Habsbourg en tout cas en était certainement convaincu lorsqu’il s’accorda à lui-même la couronne, avec quelques nobles hongrois.
Il se trompaient tous !



Hunyadi Làszló, (1433 – 1457). Gravure du livre « L’époque des Hunyadi en Hongrie » de Teleki József

Elöd I love you

P.S. Le prochain épisode qui arrive bientôt, est un des préférés des Hongrois, et connu, on peut affirmer, mondialement…(Il est possible que quelques fermiers du Texas ne le connaissent pas, mais on va survivre cette lacune, je crois !)
lol!

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Hunyadi (Corvin) Màtyàs   20.02.07 12:39

Grandeur et décadence

Mathias Corvin (de corvinus, en latin corbeau, à cause de la présence de cet oiseau sur son blason) deuxième fils de Hunyadi Jànos se révéla tenace et autocrate, mais juste et loyal. Entre son retour de Prague et 1463, il réussit à reprendre la couronne à Frédéric III et à négocier avec lui une paix provisoire. En 1466, tous deux s’allièrent pour déclarer la guerre au rois de Bohême George Podiebrad, ardent partisan des hussites. (Qui étaient les hussites ? Voir ici : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F11451.php )



Pràga – Prague – Praga

Quelques année plus tard, il lutta de nouveau contre Frédéric III, et à la fin de son règne, en 1490, la Basse-Autriche, la Moravie et la Silésie étaient rattachées au royaume de Hongrie. En outre, il mena en 1476 une campagne victorieuse contre les Turcs.

La politique extérieure n’empêcha pas Mathias Corvin de venir à bout des difficultés intérieures qui agitaient son pays. Pour cela, il mit à contribution des parlementaires qu’il avait choisis lui-même et excita les villes libres, les grandes communes de paysans et les nobles contre les magnats. Mathias rassembla également autour de lui une armée permanente, il fit construire une série de places fortes le long des frontières les plus vulnérables ; mais il envoya aussi les armées des magnats en campagne et, dans ce cas, n’intervenait que si cela était indispensable.



Le drapeau de l’armée « noire » de Mathias ( a fekete sereg)



La première carte imprimée de la Hongrie, (Tabula hungarica 1528, par Làzàr)



La maison natale du roi Mathias à Kolozsvàr (aquaforte de György Aranyossy)



Le roi Mathias



Château royal à Diósgyőr que Mathias a fait construire pour sa femme, l’Italienne Beatrix



L’astrologue du roi



Le palais du roi à Visegràd au bord du Danube



Beatrix d’Aragon


Elöd I love you

P.S. Arriveront quelques légendes de ce roi si populaire... king

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   20.02.07 13:09

Elöd a écrit:
un homme à l’enthouiasme communicative, magnat et soldat à la fois, Jànos Hunyadi, assura la régence. Malgré deux lourdes défaites, à Vàrna en 1444 et sur l’Amselfeld, en 1448, il réussi tant bien que mal à arrêter la progression [img]des Ottomans.Hunyadi Jànos, le père du roi Matthias



A mentionner que Hunyadi Jànos etait d'origine "valaque" (roumaine)*, au moins d'apres son pere. Son nom en roumain est Iancu de Hunedoara. Il est est donc un héros pour deux nations (j'ai d'ailleurs lu des légendes sur lui dans mon enfance, et aussi j'en ai apris à l'Histoire).

C'est un des rares cas de roumain qui à franchi les sommets de la hyerarchie hongroise**-le plus probable ses encetres se sont catholicisés, car l'acces à l'aristocratie était bloqué pour les orthodoxes.


Son chateau de Hunedoara, Transylvanie

(c) Tatiana Murzin www.aboutromania.com

a servi de modéle pour le chateau du parc Varosliget, Budapest.



Ce batiments budapestois (1896-1907) s'apelle "Le Chateau Vajdahunyad" ce que veut dire le Chateau de...Hunedoara. Razz



Tombeau de Hunyadi Jànos/Iancu de Hunedoara, à Alba-Iulia/Gyulafehervar, Transylvanie



*source: http://en.wikipedia.org/wiki/John_Hunyadi
la plupart des images sont aussi de wikipedia.
**un autre: Nicolas Olahus Wink


Dernière édition par le 20.02.07 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
olahus
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 2381
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   20.02.07 13:34

Elöd a écrit:




La maison natale du roi Mathias à Kolozsvàr (aquaforte de György Aranyossy)

Sa maison exite encore, mais la ville s'apelle désormais Cluj.
Pour une vue contemporaine de l'entrée de cette maison, cliquez ici

Autres images- là
Revenir en haut Aller en bas
http://surpriseroumaine.blogspot.com/
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   20.02.07 18:29

olahus a écrit:
A mentionner que Hunyadi Jànos etait d'origine "valaque" (roumaine)*, au moins d'apres son pere. Son nom en roumain est Iancu de Hunedoara. Il est est donc un héros pour deux nations (j'ai d'ailleurs lu des légendes sur lui dans mon enfance, et aussi j'en ai apris à l'Histoire).
Merci, Olahus, pour ces infos...

Mais il existe une autre légende de l'origine de Hunyadi Jànos :

Il serait le fils naturel du roi Sigismund (Zsigmond) et une fille roumaine de Transylvanie, Morzsinai Erzsébet.

Bizarrement, les serbes (les "ràc") pensent que la fille que Sigismund aimait, était serbe, et le nom original de Hunyadi était Szibinyàni Jank
L'historien Heltai Gàspàr souligne cette version, et le grand poète Arany Jànos a écrit un très beau poème de lui, où il le nommait aussi Szibinyàni Jank.*

http://www.neumann-haz.hu/scripts/webkat?infile=virt_keret.html&oid=113495&dok=http://www.neumann-haz.hu/scripts/SGML/BHISGMLtr?arany/arany0144.sgm

* "Ritka vendég Ràcorszàgban
Zsigmond, a kiràly, a csàszàr..." (Sigismund, le roi et l'empereur est un hôte rare en Serbie...

De toute façon, il est connu que l'origine des Hunyadi est assez incertaine et mystérieuse... ! king

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !


Dernière édition par le 28.02.07 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   20.02.07 19:57

Encore une petite chose...
La ville de Nàndorfehérvàr où Hunyadi Jànos a vaincu les Turcs de Mehmed en 1456, et où il est mort de la peste, s'appelle aujourd'hui Belgrad ou Beograd...




La bataille de Nàndorfehérvàr

Le pape de l'époque (j'ai oublié son nom.. Embarassed ), qui, malgré ses promesses n'envoya aucune armée pour aider Hunyadi et Kapistran, donna l'ordre, pour qu'en souvenir de cette victoire, toutes les églises fassent sonner ses cloches tous les jours à midi !!

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   22.02.07 12:22

Un site très intéressant et explicite de la vie du Mathia Corvin Honyadi ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthias_Ier_de_Hongrie

De Jànos Hunyadi ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Hunyadi

Et de Làszlo Hunyadi ici:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ladislas_Hunyadi



Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   23.02.07 14:46

A l’instar de François Ier en France un siècle plus tard, Mathias avait déjà l’étoffe d’un homme de la Renaissance et il se tourna vers Italie. Il consacra des sommes importantes au développement des arts et des lettres, ainsi que l’embellissement des châteaux (celui de Buda, par exemple.) et des églises.



Le château de Buda (Budavàr)



L’église Mathias (Màtyàs Templom) (Plutôt cathédrale, mais bon… Je ne vais pas changer son nom, après 550 ans, non ?)


Les Hongrois, plutôt économes de tempérament, (Je renierais ma patrie… NdP* après Edith Piaf…) No éprouvèrent une sorte de malaise devant ces dépenses somptuaires, mais l’éclat de la cour de Hongrie rayonna sur toute l’Europe, et l’héritage littéraire de cette époque est des plus impressionnants.


Cassianus-korvina egy lapja 1498 Tempera, pergamen ( une page d’un livre de la bibliothèque « Corvina », aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale, Paris)

Hélas, tout cet édifice s’écroula dès la disparition de Mathias Corvin !
Pour lui succéder, les factions aristocratiques voulaient en effet cette fois un roi malléable, et elle se prononcèrent en faveur de Vladislas (Ulàszló) Jagellon de Bohême. Pendant que la noblesse et la petite noblesse se disputaient les places, les privilèges et les bénéfices, on abandonna le soin des affaires de l’Etat à cet « apprenti » versatile et incapable.

En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladislas_IV_de_Boh%C3%AAme !


A bientôt !

Elöd I love you

* NdP = note de posteur scratch

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Dózsa GYörgy unokàja vagyok én...   27.02.07 14:19

Le Tripartium

En 1514, un noble, Istvàn Verbőczy, juge de son état, prépara le Tripartium, code législatif qui définissait une fois de plus les privilèges de la noblesse et confirmait les droits et obligations des serfs.



Serf et noble au moyen âge

En fait, le Tripartium renouvelait la bulle d’Or de 1222 ; il resta en vigueur – sans jamais avoir été ratifié par le parlement – jusqu’à l’abolition définitive de la féodalité, en 1848.
A l’époque de Tripartium de Verbőczy, la plupart des territoires conquis par [b]Mathias
[size=9(]encore lui ! NdP)[/size] avaient été perdus, les fortifications en ruine et les bonnes relations entre les élites et les serfs, qui avait marqué l’ère de Corvin s’étaient détériorées.
Comme dans toute l’Europe occidentale, la réforme s’imposa, ce qui déclencha une rébellion en Transylvanie, fomentée par György Dózsa.



Tombe et mémorial de Dózsa György, que les livres d’école d’aujourd’hui décrivent comme un bandit, mais, d’après moi, il était un héros très charismatique !

Un voïvode transylvain, propriétaire terrien très influent, Jànos Zapolya (Szapolyay Jànos), se distingua par la brutalité avec laquelle il écrasa la révolte. A la suite de cette défaite, le parlement condamna les paysans miséreux » au servage réel et éternel » qui allait se prolonger longtemps.

Dózsa a été brûlé sur un trône chauffé à blanc, ses adeptes furent massacrés en même temps, sans jugement. NdP.

Comme d’habitude, cet évènement a inspiré beaucoup d’artiste hongrois… Entre autre Petőfi Sàndor, Ady Endre et Erkel Ferenc… (« Izzó vastrónon őt megégetétek, de szellemét a tűz nem égeté meg… ») (« Dózsa György unokàja vagyok én… ») etc…

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: MOHÁCS   04.03.07 18:10

MOHÁCS

»Hősvértől pirosult gyàsztér, sóhajtva köszöntlek ;Nemzeti nagylétünk, nagy temetője, Mohács »… (Kisfaludy Kàroly)
(Lieu de deuil, rougi par le sang des héros, je te salue, soupirant ;Tombeau de la grandeur inoubliable de notre Nation, Mohàcs) Libre traduction du posteur)
J’ai envie de commencer ce chapitre de l’histoire de la Hongrie qui arrive… comme dit le poète, c’était le cimetière de la Grande Hongrie…
Bon.. Ca c’est passé comme ça, et pas autrement... ce n’est pas la peine de pleurer dans le lait qui déborde ! Mais quand-même… Laissez-moi verser quelques larmes ! Sad Sad Sad



La bataille de Mohàcs

Tous les aspects de la vie politique et sociale en Europe furent marqués par le R é f o r m e, qui provoqua partout une sorte de désagrégation. Elle correspondaient à l’apogée de la puissance turque sous le règne de Soliman le Magnifique.



Soliman (Sulejmàn) Le Magnifique

Louis (Lajos) II de Hongrie avait épousé une princesse de Habsbourg ; Il essaya désespérément de convaincre le parlement divisé qu’il y avait urgence à reconstituer l’armée nationale de Mathias Corvin afin d’opposer une force effective aux ambitions des Turcs.

Il chercha de l’appui auprès de tous les monarques chrétiens d’Europe, y compris auprès de François Ier qui - ironie du sort - faisait précisément cause commune à ce moment-là avec les Turcs afin d’encercler les Habsbourg.



François Premier

Quant aux magnats de Transylvanie et de Croatie, ils lui tournèrent le dos : une telle demande arrivait trop tard.

Je continue l’histoire de Mohàcs plus tard… C’est trop important pour les Magyars, alors attendez encore un peu d’ennuie, si ça vous ennuie !!



La tragédie de Mohàcs

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   04.03.07 18:15

Olivier,

Donne ton opinion, s'il te plaît!

Elöd Question

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Utilisateur
Utilisateur


Nombre de messages : 106
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   05.03.07 12:34

Moi je n'y connais pas grand chose en histoire française ou hongroise (quand je réponds sur l'histoire ancienne c'est que j'ai trouvé ou lu ça quelque part), mais si ce que tu veux dire c'est mon opinion sur ce que tu fais dans ce fil: non seulement c'est bien résumé à mon avis, avec une façon de voir intéressante, mais en plus c'est magnifique à regarder avec les images, ça vous plonge tout de suite dans l'ambiance de l'époque...bref ça me plaît beaucoup, continue! Smile
-- Olivier
Revenir en haut Aller en bas
http://afhmp.francehongrie.org/
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   06.03.07 12:34

Merci, Olivier,

Tu me fais rougir... Embarassed Embarassed

Mais on s'est mal compris...
Je suis contente que mon topic te plaise, mais je voulais "entendre" ton avis concernant la traduction du poème de Kisfaludy, Hősvértől pirosult gyàsztér...etc.

C'était ça, ma question !

Szeretettel

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   09.03.07 22:59

MOHÁCS suite

Aussi, Louis II prit-il lui-même la tête d’un petit bataillon qu’il avait levé à la hâte pour repousser l’offensive turque de l’été 1526 (Ohh, quelle date !!! NdP)



La catastrophe de Mohàcs source : www.urwegen.net/.../Geschichte/Geschi-Si.html

Les deux armées s’affrontèrent le 29 août à Mohàcs ; ce fut un véritable désastre.
Le roi se noya au cours de la retraite, en voulant franchir un fleuve en crue, ( c'était, en vérité, un ruisseau, qui s'appellait Csele patak NdP ) et la plupart des rescapés furent décapités.

Double influence

Les Turcs auraient peut-être poursuivi leur avance cette année-là, mais ils craignaient que les Européens ne tissent en réserve une armée plus forte que la pitoyable troupe de Louis II.
En réalité, après la défaite de Mohàcs, les Hongrois n’avaient plus rien, ni armée, ni souverain.



Samuel von Brukenthal

Ils élurent à la hâte Frédéric Ier de Habsbourg dans l’espoir que les Autrichiens prendraient part à la lutte contre les Turcs, mais à part quelques escarmouches, victorieuses, il est vrai, il ne se passa rien.



II. Frigyes (Frédéric) sur son cheval.

En 1541, les Turcs avaient envahi un immense territoire au centre de la Hongrie et pris la ville de Buda. (Voire Géza Gàrdonyi : « Les étoiles d’Eger »(Egri csillagok)



Buda eleste (La victoire des Turcs à Buda)

Elöd I love you

source op.cit.

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Elöd
modérateur
modérateur


Nombre de messages : 1444
Localisation : France
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Je continue;;;   30.11.08 5:25

Après un an et demi, je continue, si vous voulez bien, l’histoire de la Hongrie


Si ma mémoire est bonne, je suis restée à l’époque, où les turques, menés par Soliman le Magnifique ont pris la capitale de la Hongrie, Buda, en 1541.




Le royaume de n’était plus constitué que d’une étroite bande de terre à l’ouest, dont la capitale était Pozsony (l’actuelle Presbourg, ou Bratislava)




La demi-lune sur le « türbe » de Gül baba, le père des roses…

Au sud-est, la noblesse élut Zápolya (ou Szapolyai) János, (Jan), qui se déclara vassal du sultan afin d’obtenir des conditions clémentes pour la Transylvanie





Il commence à faire tard (ou tôt?)
Je continue donc demain, si vous le voulez bien!

(surce: Le Grande guide de la Hongrie)

Elöd I love you

_________________
Prüntyi, szeretlek !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand guide de la Hongrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand guide de la Hongrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le grand guide de l'Aquarium
» [Livre] Le grand guide de l'aquarium: Eau douce, eau de mer
» Ou trouver le grand guide de l'aquarium? (livre)
» Le Grand Guide Dennerle
» vos livres aquariophile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur l'amitié entre les peuples d'Europe Centrale et d'Europe Orientale :: Histoire-
Sauter vers: